Alcatel-Lucent et Intel étendent leur partenariat dans le cloud

 |   |  304  mots
Le groupe Alcaltel-Lucent entre dans la deuxième année d'un programme de redressement qui devrait en durer trois. (Photo : Reuters)
Le groupe Alcaltel-Lucent entre dans la deuxième année d'un programme de redressement qui devrait en durer trois. (Photo : Reuters) (Crédits : reuters.com)
L'équipementier Alcatel a décidé d'élargir sa collaboration avec le fabricant de puces Intel, et ce alors que les spécialistes prévoient une baisse des marges dans le secteur des télécoms.

Alcatel-Lucent veut voler vers de nouveaux cieux. L'équipementier télécoms a annoncé dimanche lors du Congrès mondial de la téléphonie mobile à Barcelone qu'il allait étendre sa collaboration avec le géant américain des puces électroniques Intel dans le domaine du cloud. 

Cloud et internet des objets

Cette collaboration est destinée à "aider les opérateurs à travers le monde à développer, accélérer la commercialisation, et accroître l'efficacité opérationnelle de nouveaux produits et services,  grâce à l'utilisation des technologies du cloud", précise Alcatel-Lucent dans un communiqué.

Renee James, présidente d'Intel Corporation, citée dans le communiqué, expose de son côté la nécessité de plus en plus importante du "cloud". 

"L'Internet des objets est constitué de milliards de terminaux et de machines, qui se connecteront au réseau ces prochaines années en utilisant toujours plus de bande passante et de ressources réseau."

Un positionnement à l'écart de la guerre des prix 

Alors qu'Alcatel-Lucent entre dans la deuxième année d'un programme de redressement qui doit en durer trois, Michel Combes, son directeur général a indiqué vouloir gagner des parts de marché mais pas à n'importe quel prix.

      >> Lire aussi Pour Alcatel-Lucent, l'avenir est dans le cloud

 "Le modèle économique actuel et le manque de flexibilité des réseaux de télécommunications ne sont pas durables", explique Renee James, d'où cette collaboration entre les deux groupes "avec l'objectif de réduire les coûts et de rendre plus facile le déploiement de nouveaux services".

Après une prévision de diminution des marges d'exploitation de NSN, filiale de Nokia, les analystes prédisent une intensification de la concurrence cette année dans le secteur des équipementiers. D'où la nécessité pour Alcatel-Lucent de se diversifier.  

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :