Huawei  : pourquoi les Etats-Unis mettent (un peu) d’eau dans leur vin

 |   |  516  mots
Le nouvel amendement permettra aux entreprises américaines de fournir à Huawei des technologies si elles contribuent « à la révision ou au développement d'un standard », notamment pour la 5G, la nouvelle génération de communication mobile.
Le nouvel amendement permettra aux entreprises américaines de fournir à Huawei des technologies si elles contribuent « à la révision ou au développement d'un standard », notamment pour la 5G, la nouvelle génération de communication mobile. (Crédits : Dado Ruvic)
Washington, qui est fait son possible pour chasser Huawei des réseaux télécoms à travers le monde, va modérer certaines sanctions à l'égard du groupe de Shenzhen. Désormais, les entreprises américaines pourront travailler avec lui pour définir les normes de la 5G.

C'est la première fois, depuis plus d'un an, que les Etats-Unis assouplissent leurs sanctions à l'égard de Huawei. Ce lundi, Washington a validé une nouvelle règle permettant aux entreprises du pays de l'Oncle Sam de collaborer avec Huawei pour développer de nouvelles normes 5G et autres technologies de pointe. Ce texte modifie la liste des biens et technologies que les sociétés américaines ont le droit de vendre au géant chinois des télécoms et des smartphones. Pour rappel, depuis mai 2019, Huawei n'a plus le droit de s'approvisionner en technologies américaines. Le mois dernier, Washington est allé plus...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 20/06/2020 à 15:48 :
Trump fait du protectionnisme total contre le geant chinois Huawei et lui interdit de se fournir en technologie américaine (processeur, composants electronique). Trump ne veut pas des espions technologiques chinois dans le reseau telecoms américain. Le 5G doit être maitrisée de bout en bout ( serveur, BTS,antenne, smartphone) par la technologie américaine. Oui c'est du protectionnisme avancé et même de la protection de la technologie américaine. POur les processeurs, je suis d'accord avec la stratégie de Trump pour la relocalisation des processeurs d'intel et aller contre une folle mondialisation.
POur Boeing Trump veut des avions moins complexe a produire que le B787 qui est "tout electronique" et presque piloter par l'IA. Mais avec la crise du COVID aux USA, l'industrie aeronautique ne pense pas que la situation reviendra à la normale avant 3 à 4 ans ( 2023) donc delai extremement long pour un monde "ou tout decolle toute les 7 minutes". Tout avoir axé la commercialisation des avions de ligne sur un seul modèle celui de la mondialisation est un sacré problème car la demande est gigantesque. Si l'economie mondiale s'arrête comme avec la crise sanitaire du COVID il faut repenser totalement la mondialisation et aussi l'emploi des technologies. La production de l'A380 est defitinivement arrêté chez Airbus donc un page du gigantisme se tourne. De nouvelles technologies pointent leur nez comme l'avion tout electrique et l'avion à hydrogène. Oui à la mondialisation technologique mais pas au pillage technologique, au pillage des brevets et à une protection de données techniques , des brevets ou la protection des usines 4.0 en France et en Europe. Non à une mondialisation ou toute la technologie vient de chine ou des usa. la protection intellectuelle et la protection des données doit être veritable en France et en europe. Il n'y a pas de vraie mondialisation heureuse mais une observation de la réalité des faits :haro sur le pillage technologique, la technologie doit rester en France et en Europe.
Quand sera-t-il pour l'EPR de Flamanville ou du retraitement des dechets nucléaires en France. Oui il faut reinventer la technologie et faire du "fabriqué en France". Oui pour les processeurs des futurs ordinateurs quantiques, des supercalculateurs, des serveurs informatiques, du reseau telecom 5G.
Un grand plan pour l'Allemagne et l'energie hydrogène.
L'Europe doit être puissante technologiquement, politiquement, culturellement et non la cinquième roue du carrosse entre la Chine, la Russie, les USA.
Réponse de le 20/06/2020 à 17:33 :
Votre commentaire n'a ni queue ni tête, on dirait un texte répété par cœur dans le mauvais ordre en plus... Vous pensez encore une seule seconde que l'innovation technologique vient de l'ouest ? Réveillez-vous, mettez-vous à la page, elle vient de Chine, ils ne pillent plus.
Réponse de le 20/06/2020 à 19:41 :
parce que tu crois peut etre que les états unis n'espionnent pas les autres avec leur application google qui a été déjà pris la main dans le sac , dans le fait d'espionner les conversations des autres , et notamment celles d'angela merkel ?! gros naif ! sache que la technologie , n'est pas le seul apannage de l'occident , prétentieux .
a écrit le 20/06/2020 à 15:22 :
" Washington, qui est fait son possible" ....jolie coquille....d'huitre....:-))
a écrit le 19/06/2020 à 18:39 :
Huawei est un grand groupe technologique
il faut juste lui appliquer la regle chinoise
il doit produire en local, dans une coentreprise qu'il detiendra a 49%, en faisant les investissements, et les transferts de technologies
juste appliquer la regle en vigueur

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :