Huawei serait financé par l'appareil sécuritaire de l'Etat chinois selon la CIA

 |   |  202  mots
(Crédits : Jason Lee)
Selon The Times, l'agence centrale du renseignement aux Etats-Unis, affirme que le groupe chinois est financé par l'Armée populaire de libération, de la Commission de la sécurité nationale et d'une troisième branche de l'appareil chinois du renseignement.

Selon The Times qui se base sur une seule source non identifiée, la CIA, l'agence centrale du renseignement aux Etats-Unis, affirme que le groupe chinois Huawei Technologies est financé par l'appareil sécuritaire de l'Etat chinois. Le géant du secteur des télécoms recevrait des fonds émanant de l'Armée populaire de libération, de la Commission de la sécurité nationale et d'une troisième branche de l'appareil chinois du renseignement.

 Five Eyes

Selon The Times, les Américains s'en sont ouverts cette année auprès de leurs partenaires du réseau Five Eyes, l'alliance des services de renseignement britanniques, australiens, canadiens, néo-zélandais et américains.

"Huawei ne fait pas de commentaire sur des allégations non fondées qui ne s'appuient sur aucune preuve et émanent de sources anonymes", commente, dans le journal, un représentant de Huawei.

Washington, qui accuse le groupe chinois d'être utilisé par Pékin à des fins d'espionnage, fait pression sur ses alliés européens pour qu'ils excluent Huawei de leurs futurs réseaux de 5G. Le groupe chinois dément catégoriquement ces allégations.

Lire aussi : 5G : le gouvernement prépare son arme de dissuasion anti-Huawei

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 25/04/2019 à 7:40 :
Les américains savent de quoi ils parlent, car la CIA et la NSA mettent aussi des puces un peu partout pour essayer d'écouter toutes les communications du monde entier, pour leur securitié évidement.
Aujourd'hui ils ont peur que les chinois pourrait leur faire concurrence.
a écrit le 23/04/2019 à 17:00 :
Impossible de discerner le vrai du faux.
a écrit le 23/04/2019 à 9:15 :
C'est si la dictature chinoise n'avait pas fait de Huawei un espion mondiale qui aurait été surprenant et même décevant. Ne pas profiter de cette immense aubaine de pouvoir fournir des minis espions, connus de tous d'ailleurs, via nos smartphones, aux citoyens du monde est impensable déjà pour celui qui n'aurait qu'un minimum de puissance politique, alors une dictature...
a écrit le 22/04/2019 à 22:26 :
Orange est le Huawei des barbouzes français et cela ne dérange personne. Pourquoi stigmatiser cette entreprise chinoise si ce n’est pour ses performances innovation et commerciales qui devraient faire réfléchir ou remplacer les dirigeants orange
a écrit le 22/04/2019 à 15:49 :
Comment expliquer la progression exponentielle de Huawei si ce n’est par la protection et l’aide financière des instances chinoises du secteur de l’information en général et des possibilités de surveillance illimitée qu’il offre en particulier. Les chinois ont la volonté de dominer le monde, ils s’en donnent les moyens et nous européens sommes dans un monde de bisounours où le mieux disant remporte un marché quitte à faire mourir nos « champions ».
Réponse de le 23/04/2019 à 1:29 :
Tous les pays font ça, faut arreter cette hypocrisie là de faire semblant d'etre étonné. La France n'a qu'à faire pareil, au lieu de jalouser la réussite des autres pays. On dit les memes choses sur l'Allemagne et des USA , que ce sont des méchants qui veulent dominer le monde, blablablabla. Ras le bol de ce nationalisme à la noix.
Réponse de le 23/04/2019 à 10:37 :
La progression exponentielle de Huawei? Si vous suiviez l'histoire des telecom vous sauriez que Lucent (ancien #1 mondial) a disparu, Nortel (ancien #1 ou #2 mondial) a disparu, Alcatel (ancien #1 mondial) a disparu et que Nokia et Eriksson ne sont que l'ombre de ce qu'ils ont été...
La roue tourne dans la high-tech.
Quand Alcatel-Lucent arrêtait de développer leurs propres ASIC (circuits intégrés) au début des années 2000 (et se paluchait avec des powerpoints), Huawei investissait comme un malade. Aujourd'hui HiSilicon (la filiale semiconducteur de Huawei avec plus de 5000+ ingénieurs) sort des produits compétitifs face à Apple, Qualcomm, ST, NXP, etc.
a écrit le 22/04/2019 à 12:48 :
émoi émoi émoi !
a écrit le 22/04/2019 à 11:15 :
En plein délire comme si cet énorme conglomérat avec Xiaomi avait besoin de l'argent de l'armée pour de développer, les Américains aux abois font tout pour sauvegarder leurs entreprises, mais ils ne font plus le poids, on ne peut exiger des bénéfices et investir, les Chinois eux ne sont pas encore arrivés la.
a écrit le 22/04/2019 à 9:22 :
Toutes les entreprises de premier plan, sont en relation avec les services secrets de leur pays. Faire passer la relation, services secrets, leur tête les gouvernements et entreprises sensibles pour des agences de boys scouts seraient prendre les citoyens pour des bœufs. Cette "dénonciation" des US est plus comique que sérieuse. Le fond du problème me semble plus être une perte de puissance technologique des US dans la 5G. Pourquoi une pression sur les alliés ( (alliés lorsque cela arrange les US) de la petite Europe en cas de choix de la 5 g chinoise les américains seraient privés d'une partie de leur influence et du pouvoir d'espionnage. A noter, le plus important, ENCORE un rdv manqué de l'Europe passée à côté de cette puissante technologie.
a écrit le 21/04/2019 à 14:06 :
@VALBEL89 a parfaitement raison. Tout le reste n'est que gesticulation.
a écrit le 21/04/2019 à 14:03 :
Quand l'élève dépasse le maitre, le maitre s'inquiète. Que dire de l'appareil intégré de production américain? Les plus grandes firmes ont leurs entrées dans les instances politiques du pays. Le lobbyisme est quasi institutionnalisé. En résumé les entreprises roulent pour le pays (et d'abord pour elles) et le pays (les institutions: Sénat, Chambre des représentants, gouvernement...) roule pour les entreprises. Que dire du "réseau Échelon", ce système d'espionnage électronique mis en place par la puissance publique et qui permet aux grandes entreprises US d'obtenir des informations confidentielles fournies par les services de l’État, NSA en tête. Il se trouve que les pays membre du réseau "Five Eyes" sont les mêmes que celui du réseau Échelon. La vérité parait plus simple, des industriels chinois deviennent performants et les américains demandent aux européens "d'exclure Huawei". Nous ne devons pas oublier les révélation de "wikileaks" sur les opérations d’espionnage politique et industriel visant des pays européens, de la part des USA.Il n'y a pas un pays plus "espion" que l'autre. C'est un mode de fonctionnement également répandu.
a écrit le 21/04/2019 à 11:41 :
Un peu comme Boeing et General Dynamic non ?
a écrit le 21/04/2019 à 11:10 :
On nous aurait menti ? le communisme leader des nouvelles technologies !
Le communisme ça marche ! en marche vers le communisme !
Le capitalisme est dépassé !

Heureusement que les anglo saxons sont le coeur de l'europe, soigné par Bayer/siemens et general électrique, dans les hopitaux francais !!
a écrit le 21/04/2019 à 10:23 :
on peut faire confiance à l oncle SAM en matière d espionnage et de piratage des données.....
mais sur ce coup la, les US ont raison..............les GAFA Chinois sont largement aussi avancés que les GAFA US....en matière de piratage des données..... d ailleurs la bas ce n est pas du piratage, c 'est une condition sine qua non , de livrer ses données... pour pouvoir utiliser quoi que ce soit des nouvelles technos

et HUAWEI.... est forcément lié à l état chinois et l Europe se réveille tout juste.....mais le soft power chinois avance à grande pas en europe de l est

serait il déjà trop tard?
a écrit le 21/04/2019 à 9:31 :
L'indépendance passe par des efforts, par exemple de faire émerger un champion européen équivalent à Huawei, Apple, Amazon...En ne le faisant pas nous nous lions pieds et poings à nos concurrents (ennemis), dont l'objectif est la soumission (de l'Europe), la destruction de notre modèle économique, social, démocratique.
a écrit le 21/04/2019 à 9:01 :
Et la CIA on peut lui faire confiance, avec toute les casseroles qu'elle traîne avec sa sœur la NSA ????
Et que dire d'un pays dont au moins trois présidents ont appartenu à la CIA.
Ce pays ferait mieux de fermer sa g.... Depuis sa création il est a l'origine de plus d'une centaine de guerres dans le monde. C'est sur que de voir une nation de plus d'un milliard d'individu, se hisser peu a peu à la pointe de la technologie, ça doit leur donner de sacré démangeaison.
De toute façon concernant la 5G, il faudrait que le gouvernement ou les techniciens en charge nous éclaire objectivement sur les conséquences induites.Par exemple est-il exacte que la portée des émetteurs sera très réduite en comparaison de la 3G ou la 4G. J'ai lu qu'elle nécessitera d'avoir des antennes tous les 100 mètres. Si cela est vrai, je subodore de gros problèmes.
a écrit le 21/04/2019 à 8:38 :
les ricains font pareils donc il faut acheter européen !
a écrit le 20/04/2019 à 18:40 :
Les ricains espionnent tout le monde, même leur propre peuple et leurs alliés, mais ont peur d'être espionnés. Je trouve cela comique.
D'ailleurs faut savoir que les ricains contournent l'interdiction officielle d'espionner leur peuple en fourguant leurs données brutes aux israéliens qui en retour leur donnent des listes.
a écrit le 20/04/2019 à 18:08 :
Hallucinant !! Tous ces commentaires qui prennent la défense de Huawei !!! La question n'est pas de savoir si la CIA ment ou pas. La question est de savoir si la 5G est stratégique pour notre souveraineté ! La France et l'UE, les bisounours de la planète, n'ont que ce qu'ils méritent !!
Réponse de le 20/04/2019 à 18:47 :
Bien d'accord. Et on oublie beaucoup trop en Europe et tout particulièrement en France que la Chine est une dictature communiste où les libertés fondamentales sont bafouées par une nomenclature qui en est même arrivée à mettre en place le système de surveillance et de sanctions évoqué dans le 1984 d'Orwell ...
Réponse de le 20/04/2019 à 21:56 :
Vous parlez de ce qui risque de se passer dans le futur, à savoir une éventuelle main-mise de la Chine sur le réseau 5g et son exploitation à des fins d'espionnage. Tout cela est très hypothétique. Par contre regardons le présent: main-mise d'une poignée de géants technologiques américains sur la data. Or les gafa sont accusés à raison d'optimisation fiscale, d'abus de position dominante et de laxisme sur la protection des données (scandale Facebook Cambridge analytica). Si on rajoute ensuite que ces gafas se soumettent à la loi américaine, on peut en conclure une chose: le but de la propagande US est de faire diversion et pour cause, l'UE a déjà bradé sa souveraineté aux multinationales US.
L'Europe doit reprendre le contrôle des données des internautes avant toute chose et doit cesser de penser que déléguer la production d'infrastructures réseaux à des entreprises étrangères posent un problème de souveraineté. Une infrastructure par définition est sur le sol national , elle appartient à l'opérateur qui a la capacité d'en contrôler le fonctionnement même si il est initialement corrompu, bref on a la main sur les infrastructures. Les données c'est complètement différent, il suffit de créer un compte google pour que vos données soient instantanément stockées à l'étranger: il n'y a aucun data-center google en France.
Réponse de le 21/04/2019 à 8:55 :
Notre souveraineté n'est pas la vassalité face aux USA. La CIA défend les intérêts de sociétés telles que Cisco qui feront ce que la CIA reproche à Huawei en transmettant les données à la NSA et aux concurrents US des boites européennes (comme Boeing, Ford, ...). L'Europe c'est effectivement des bisounours quand ils se complaisent dans la vassalité auprès des USA.
Réponse de le 21/04/2019 à 9:29 :
Nous ne sommes pas nationaliste mais patriote!
a écrit le 20/04/2019 à 17:47 :
Les services de renseignements américains comme la trop fameuse CIA ont certainement beaucoup d'infos et de fake news sur Huawei mais le fond doit être vrai .
Huawei est au service du pouvoir chinois dans le developpement du nouveau internet, des equipements de réseaux et des serveurs informatiques. La Chine se veut un très serieux à l'hegemonie mondiale des USA et dans le domaine des télécoms revalise d'autant plus a des produits high tech comme des smartphones ou des ordinateurs PC laptop dernière génération. Mais la guerre commerciale fait rage avec les américains donc oui le pouvoir chinois doit pouvoir s'ingérer dans les affaires du monde et pourquoi pas à certains niveaux dans le fonctionnement des affaires economiques et commerciales des USA. C'est pour les USA une affaire de souverainisme technologique, voilà pourquoi la course à l'espace à la Lune ou à Mars est relancée ! Les Américains ont prévu de retourner faire un tour sur Mars en 2024, plutôt pour les Chinois ? les russes ? l'europe ? oui concernant la 5G il est clair que les americains ne se laisseront pas laisser envahir par l'ogre chinois et laisser passer pour la première place de puissance mondiale. Huawei est bien au service du pouvoir communiste chinois ! La 5G n'a qu'a bien se tenir !
Réponse de le 21/04/2019 à 8:51 :
La CIA cherche à rendre service à Cisco qui en échange fait pour le gouvernement yankee (via probablement la NSA) ce que la CIA reproche à Huawei. Ils agissent de la même manière que lorsu'ils refourguent leurs avions militaires aux vassaux européens sur lesquels ils font pression pour ne pas acheter l'eurofighter ni le rafale.
a écrit le 20/04/2019 à 17:30 :
Et la CIA d'après les services secrets chinois est financée par le gouvernement américain ! Autant dire que le rôle de la CIA est de prouver que tout ce que dit le gouvernement américain est forcément vrai. Il ne faut pas que Huawei fasse de l'ombre aux gafa par contre le fait que la loi américaine impose aux gafa de livrer les données des utilisateurs sur ordre de la CIA ressemble très fort à ce que les américains reprochent au chinois. La seule différence, c'est qu'il n'y a aucune preuve contre Huawei par contre concernant les gafas , leur soumission au gouvernement US est inscrite dans la loi !
a écrit le 20/04/2019 à 17:23 :
Que cela soit, les "uns" ou les "autres", il n'y a pas de différence pour le commun des mortels, ce n'est pas parce que la France est dans l'OTAN qu'elle peut se fier, les yeux fermés, a nos "amis" américain!
a écrit le 20/04/2019 à 17:10 :
Franchement vous pensez que Huawei a besoin du financement des services secrets chinois? Alors qu’ils sont numéro 1 mondial?
Par contre des boites d’armement internationales elles, sont financées par l’etat Américain ou français. Et leurs matériels seraient dangereux pour ceux qui les achètent?
Réponse de le 21/04/2019 à 10:22 :
aucune entreprise n existe en chine sans l accord du parti......et en particulier ce genre d entreprise qui permet à la chine de rayonner sur la planète..... alors évitons d être naïf............... les données sont le pouvoir de demain....économique, politique, religieux
partant de là, La Chine fait le job.... comme les US, et l Europe au milieu fait office de perdant.....
nos gouvernants font carpette devant Trump et La Chine car nos intérets commerciaux sont en jeu......
les deux pays cités ne reconnaissent que les forts.... et écrasent les faibles
a écrit le 20/04/2019 à 16:40 :
CIA est financée par le gouvernement américain. Qui croit encore CIA? CIA est responsables des coups d'état et des assassinats des dirigeants dans le monde, qui ne voulaient pas être des caniches des américains
a écrit le 20/04/2019 à 16:23 :
Et alors ! La CIA fait bien de même ...Les USA ont surtout peur de la Chine lui passe devant technologiquement.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :