Iliad (Free) mise sur la fibre pour se relancer

 |   |  533  mots
Xavier Niel, le propriétaire et fondateur d'Iliad (Free).
Xavier Niel, le propriétaire et fondateur d'Iliad (Free). (Crédits : © Jacky Naegelen / Reuters)
L’opérateur de Xavier Niel, qui souffre dans l’Hexagone, table notamment sur une forte hausse de ses abonnés à la fibre pour se refaire une santé. Pour doper ses investissements sur ce créneau, le groupe vient de décrocher un prêt de 300 millions d'euros de la Banque européenne d’investissement (BEI).

Les temps sont durs pour Iliad. En France, lors des derniers trimestres de 2018, l'opérateur de Xavier Niel a perdu des abonnés aussi bien dans le mobile que dans l'Internet fixe. Le groupe, qui a longtemps misé sur des offres à prix cassés pour se faire une place dans l'Hexagone, pâtit désormais des grosses dégriffes de ses concurrents, en particulier celles de SFR et Bouygues Telecom.

Dans le secteur, beaucoup sont pessimistes quant à ses résultats 2018, qui seront dévoilés le 19 mars prochain. D'autant qu'Orange et Bouygues Telecom ont déjà publiés les leurs, lesquels ont été particulièrement solides. Or les télécoms sont un marché mature, où les conquêtes des uns se font systématiquement au détriment des autres...

Les investisseurs d'Iliad, eux, font depuis longtemps grise mine. En Bourse, le titre de l'opérateur a perdu plus de la moitié de sa valeur en un an, et navigue désormais sous les 93 euros.

Lire aussi : Free de plus en plus en difficulté face à la concurrence

Pour se relancer en France, Iliad table notamment beaucoup sur la fibre. Il mise sur une augmentation de ses abonnés Internet à très haut débit (plus rentables que les abonnés ADSL) pour se refaire une santé. Pour gagner des fidèles, Iliad a besoin d'investir pour étendre son réseau. C'est dans ce contexte qu'il vient de décrocher, ce lundi 4 mars, un prêt de 300 millions d'euros auprès de la Banque européenne d'investissement (BEI).

Ce n'est pas la première fois qu'Iliad bénéficie de l'aide de l'Europe pour investir dans la fibre. Entre 2020 et 2017, l'opérateur a bénéficié de trois prêts de la BEI pour un montant global de 550 millions d'euros.

Iliad revendique 1 million d'abonnés fibre

Ces investissements permettent à Iliad de toucher davantage de clients. Dans un communiqué publié ce lundi, l'opérateur affirme disposer de « plus d'un million d'abonnés fibre répartis sur 10 millions de prises raccordables dans plus de 90 départements ». D'après l'agence Reuters, Iliad a indiqué vouloir doubler son nombre de clients au très haut débit, et passer le cap des deux millions d'abonnés à la fibre d'ici 18 mois. Le groupe confirme, en outre, son objectif « de disposer de 20 millions de prises raccordables à la fibre en 2022 ».

Pour la signature de ce nouveau prêt de la BEI, Iliad n'a pas choisi n'importe quel lieu. Le groupe de Xavier Niel a organisé la chose dans un ancien abri antiatomique, situé à 25 mètres sous les rues de Paris, et transformé en centre de données par l'opérateur. L'occasion pour Iliad de montrer qu'il est aussi à l'offensive sur le marché du « cloud », via les services d'informatique dématérialisée de sa filiale Scaleway. Sur ce créneau, l'opérateur, qui a doublé ses effectifs en 2018 à 200 personnes, a récemment fait une importante acquisition. Mi-janvier, Iliad a fait main basse, pour près de 100 millions d'euros, sur l'opérateur marseillais Jaguar Network, un spécialiste des télécoms pour les entreprises et de services « cloud ».

Lire aussi : Télécoms professionnelles: Xavier Niel s'attaque à l'écrasante domination d'Orange

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 05/03/2019 à 17:08 :
J’habite Strasbourg centre ville depuis 3 ans. Aucun opérateur n’offre la fibre et ne souhaite l’installer.
Un scandale...
a écrit le 05/03/2019 à 4:29 :
Un abri anti-atomique sous 25 metres de terre ! En cas de crue centennale.......
a écrit le 04/03/2019 à 20:52 :
Je vais expliqué à Iliad pourquoi les gens partent.
1-les appels vers le Maghreb étaient au début illimités dans son offre fixe puis reduit à 10h/mois puis 5h/mois. forcément les concurrents font mieux.
2- Son offre ADSL fonctionne approximativement, forte perturbations en période d'affluence surtout le soir et le week-end
3- Support médiocre, leur techniciens se déplacent sur rdv en semaine aux heures ouvrables, jamais le soir ni le week-end
si y'a une panne, téléphone,internet, tv interrompus, il faut prendre rdv et attendre plusieurs jours avant qu'un technicien arrive chez vous, galère
4- la couverture mobile est médiocre même à l'intérieur des agglomérations. le déploiement de leur antennes 4G a même trop tardé, les abonnés souffrent énormément d'un débit éternellement médiocre et ceci depuis de nombreuses années.
5- Alors que ses abonnés en france souffrent et se plaignent, iliad ne souffre d'aucun problème de liquidité, il investit a l'étranger et s'offre deux opérateurs, un opérateur en Irlande et un second en italie.

Avec tout ça le rêve de départ est anéanti en un clin d'oeil, s'il n'a toujours pas compris, alors on lui fait comprendre que ce n'est pas avec une nouvelle box qu'on fidelise, mais c'est en travaillant ces sujets qu'ils ont abandonné.
Réponse de le 05/03/2019 à 12:35 :
La plupart des pays d'Afrique étaient à 35 cts la minute, passée 65 cts et aujourd'hui à 1.35 euro. Avec ça on prend une deuxième carte sim chez symacom et on change d'opérateur si free n'assure pas sur le reste face aux conccurents.
Réponse de le 05/03/2019 à 14:12 :
Exact ! ce qui est 'écrit , nous sommes pauvres...vous vous en foutez...Certes ! , mais avec un forfait de 2€ ,on pouvait téléphoner en Chine ,gratuitement ! maintenant on passe ,chez les riches... on a quitté Orange pour ce genre de cupidité du ' marketing' ! Restez entre ' Requins ' ... les petits poissons pourront s'échapper plus vite ...
a écrit le 04/03/2019 à 20:19 :
La fibre c'est l'arlesienne, habitant a Lyon dans le 8 emme un des plus peuplé je l'attend depuis des années.
a écrit le 04/03/2019 à 19:07 :
Une offre mobile sans intérêt sorti de Paris et des grosses agglomérations. En fait, là où avoir un portable peut se révéler une nécessité.
a écrit le 04/03/2019 à 17:12 :
J'ai pris une ligne ADSL avec Free à prix réduit pour doubler ma si lente et vieillissante ligne adsl historique. Dans l'attente que Free commercialise rapidement la fibre installée par le département.
a écrit le 04/03/2019 à 15:41 :
Nul doute que la stratégie de Free s'oriente vers les 10 prochaines années.
5G+Fibre mutualisés sur la Freebox Delta, voilà de quoi doper la domotique. Free reste un précurseur. Ce désordre apparent, dans la stratégie, est pure génie. La Freebox Delta à un fort pouvoir d'attraction qui se multipliera, petit à petit, dans les dix ans qui viennent!

Ainsi, aujourd'hui encore, les concurrents n'offre pas encore d'équivalent aussi intuitif que la Freebox Révolution...

C'est toute la différence entre ceux qui fabriquent un boitier en fonction des services qu'ils souhaitent proposer et ceux qui tiennent principalement compte de l'expérience utilisateurs !
a écrit le 04/03/2019 à 15:35 :
pourquoi ils ne font pas de la 5g alors que les investissements sont en retard et qu'ils margent a 80%
pourquoi l'arcep ne dit rien? y a un probleme? ils n'ont pas les memes obligations que tt le monde?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :