Télécoms professionnelles : Xavier Niel s'attaque à l'écrasante domination d'Orange

 |   |  584  mots
Xavier Niel, le propriétaire et fondateur d'Iliad, la maison-mère de Free.
Xavier Niel, le propriétaire et fondateur d'Iliad, la maison-mère de Free. (Crédits : Reuters)
Iliad, le groupe de Xavier Niel et maison-mère de Free, a annoncé, ce vendredi, le rachat de l'opérateur Jaguar Network, qui fournit aux entreprises des services télécoms et "cloud".

Ces dernières années, Xavier Niel a plusieurs fois affirmé à la presse ou aux analystes financiers qu'il réfléchissait à se lancer sur le marché des télécoms professionnelles. C'est désormais chose faite. Ce vendredi, son groupe Iliad, maison-mère de Free, a annoncé l'acquisition de 75% du capital de Jaguar Network, un opérateur français spécialisé dans les télécoms pour les entreprises, et la fourniture de services "cloud" (informatique dématérialisée). Dans un communiqué, Iliad précise que cet investissement représente un peu moins de 100 millions d'euros.

Fondateur et patron de Jaguar Network, qui revendique 1.200 clients, Kevin Polizzi, "demeure dirigeant et actionnaire de l'entreprise à hauteur de 25% du capital", précise le groupe de Xavier Niel dans un communiqué. Il "[témoigne] ainsi de sa confiance et de sa volonté d'accompagner la société dans le développement de ses nouvelles ambitions", affirme Iliad.

Un marché archi-dominé par Orange

Le "trublion des télécoms", comme le surnomme la presse, prend ainsi pied sur un marché très particulier. A la différence des télécoms à destination du grand public, celui-ci est encore archi-dominé par Orange. L'opérateur historique a aujourd'hui la main sur environ 70% de ce marché, qui avoisine les 10 milliards d'euros. Il est suivi par SFR (20%), Bouygues Telecom (un peu plus de 5%), et par une multitudes de petits opérateurs alternatifs.

Ce marché est en plein bouleversement. Ces dernières années, l'Arcep, le régulateur des télécoms, a multiplié les actions pour l'ouvrir davantage davantage à la concurrence, et en finir avec le monopole d'Orange. Sébastien Soriano, son président, cherche notamment à ce que les TPE et PME puissent accéder à des offres de fibre bon marché. Alors que les prix proposés actuellement sont parfois beaucoup trop élevés pour leurs moyens. Pour y arriver, l'Arcep a notamment fait son possible pour favoriser l'arrivée de Kosc, un opérateur de gros, sur le marché.

Depuis quelques temps, un autre acteur est particulièrement actif sur le marché des entreprises. Il s'agit de Bouygues Telecom, vieux rival de Free sur le marché grand public. Après avoir racheté l'opérateur d'entreprises Keyyo, celui-ci est entré, il y a peu, en négociations exclusives pour avaler Nerim, également spécialisé dans les télécoms professionnelles.

En novembre dernier, François Treuil, le directeur général de l'activité "Entreprises" de Bouygues Telecom, justifiait notamment l'accélération du groupe sur ce segment pour prendre de l'avance sur Free, dont il pressentait l'arrivée. C'est notamment pour faire face à cette menace que le dirigeant met depuis des mois les bouchées doubles dans le digital, pour permettre, à terme, à ses clients de commander et gérer un maximum de services en ligne.

"Si Free arrive, il y a de fortes chances qu'il opte pour une offre différenciante en misant énormément sur le Web, étant donné qu'ils n'ont que peu de commerciaux, et pas de boutiques", expliquait-il à La Tribune.

En entrant sur le marché des télécoms professionnelles, Iliad cherche visiblement à se doter d'un nouveau relais de croissance, alors que Free est aujourd'hui en difficulté dans l'Hexagone, perdant des abonnés dans l'Internet fixe comme dans le mobile. Cela promet, quoi qu'il en soit, de grosses bagarres sur ce marché.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 21/01/2019 à 18:52 :
Ben quand il aura mangé l'orange on ne pourra même plus lui presser le citron! Il fera comme l'autre.
a écrit le 21/01/2019 à 15:34 :
Ben dans l'entreprise de mon fils, une boîte dynamique dans un trou de campagne, devant la mauvaise fois d'orange et les pannes, c'est SFR qui leur a fait une belle proposition et fibré l'usine et le village en passant.
Devant l'incapacité d'Orange à résoudre les problèmes, il reste de la place pour la concurrence et beaucoup.
a écrit le 20/01/2019 à 9:33 :
Photo regard noir, manque les dents de vampires.
a écrit le 20/01/2019 à 1:12 :
Cela ne peut faire que du bien à ce marché et aux vieux profiteurs pantouflards de chez Orange qui engrange les profits pour leur pomme sans faire avancer le marché ni innover comme d’hab
Réponse de le 20/01/2019 à 17:20 :
Commentaire ridicule qui prouve votre méconnaissance totale du sujet
a écrit le 19/01/2019 à 14:24 :
ca depend toujours de ce qu'on fait avec son informatique
quand votre telephone person ne marche pas, c'est con, vous allez rater toutes ces videos de bebes sur facebook; bon, ca va pas vous empecher de dormir...
quand vous avez une boite, que vous avez votre telephonie, vos serveurs, et vos logiciels en mode saas, que ca tombe en panne, c'est plus la meme danse.....
si vous ne pouvez pas joindre de techniciens ( he oui, y a pas de boutiques, et le reste, y a ? ou?), vous telephonez a une hotline localisee je ne sais ou, ca change deja le profil
si en plus vous avez de l'edi avec vos partenaires, qui plante , et ou vous risquez des penalites colossales, on change de dimension
cerise sur le gateau, vous devez envoyer votre bilan au fisc en etant plante, et via votre retard on vous redresse des amortissements.......
apres, pour en avoir rencontre, je peux vous garantir qu'il y a des chefs d'entreprises fancaises qui n'ont aucune vision de ca, et que seul le prix va les interesser....
( en general quand ca plante, ils telephonent a orange pour se faire depanner et tombent des nues quand on leur explqiue que comme ils ne sont pas client, il faut s'adresser a leur operateur)
Réponse de le 21/01/2019 à 18:53 :
Et pour le coup Jaguar Network avec son positionnement haut de gamme entreprise réponds à ces besoins. Une synergie au milieu pour le marché entreprise de masse sera bien venue.
a écrit le 19/01/2019 à 11:04 :
Ya que moi qui trouve que cette photo est ridicule ?
Réponse de le 19/01/2019 à 18:40 :
Des yeux de winner le Xavier, va bouffer l'Orange, qu'il en cause perso à Manu et ça s'arrangera ...
Réponse de le 22/01/2019 à 14:22 :
Non, moi aussi! Elle ne va pas avec l'article! Le pauvre Niel, si je puis dire, passerait bien pour un vampire!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :