Nokia : les syndicats montent au créneau

 |   |  867  mots
Bercy appelle Nokia à « améliorer très significativement son plan social ».
Bercy appelle Nokia à « améliorer très significativement son plan social ». (Crédits : YVES HERMAN)
Les représentants du personnel de l’antenne française de l’équipementier télécoms finlandais se mobilisent pour pousser la direction à revoir son plan de suppression de 1.233 postes.

Après la stupeur, la mobilisation. Effondrés par l'annonce, ce lundi, d'un vaste plan de suppression de 1.233 postes chez Nokia France, les syndicats montent au créneau. Désormais, ils comptent pousser tous les leviers à leur disposition pour faire reculer la direction de l'équipementier télécoms finlandais. En premier lieu, ils espèrent que le gouvernement les épaulera. Mardi après-midi, les représentants du personnel ont été reçus à Bercy par Aloïs Kirchner, le directeur de cabinet d'Agnès Pannier-Runacher, la secrétaire d'Etat auprès du ministre de l'Economie et des Finances. D'après un syndicaliste, qui évoque « une discussion franche », celui-ci a d'emblée donné le ton, expliquant que l'exécutif n'avait pas le pouvoir d'arrêter un PSE.

Bercy s'est néanmoins dit disposé à envisager toutes les options possibles pour pousser Nokia à « améliorer », comme il le souhaite, « très significativement son plan social ». C'est-à-dire, en clair, à sauver plusieurs centaines d'emplois. Bruno Le Maire, le ministre de l'Economie et des Finances,...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 28/06/2020 à 10:37 :
la france a choisie son camp.....

il y a à peine 2 mois, en échange de quelques emplois , elle a forcée Huawei à investir en France et povo vendre leurs équipements telecom....

nokia a bien raison de partir ... le plus droles serait s´ils installaient leur centre de recherche en Angleterre...
a écrit le 26/06/2020 à 19:04 :
Trop tard les gars !! Il y a vingt ans Alcatel était un fleuron, leader mondial dans toutes ses activités. Remercions donc tous les politiques, de tous bords, pour avoir brader un des bijoux de famille. Et pour ceux qui sont tentés de monter au créneau, Macron, dieu vivant omnipotent et omniscient est en train de parachever l'œuvre (Alstom, Nexter, les Chantiers de l'Atlantique, etc...)
a écrit le 26/06/2020 à 6:39 :
Trop drole ces gouvernements... Ils taxent tant qu ils peuvent et apres ils s'étonnent que les entreprises partent...

Dans d'autres pays avec le meme budget ils pourront faire plus de R&D

La france va se retrouver avec des technologies en moins encore une fois
a écrit le 25/06/2020 à 11:14 :
Il faut protéger la R&D telecom de Nokia (dont Alcatel Lucent est une filiale) en France. Oui il est absolument necessaire de protéger les savoirs technologiques en 5G de l'avenir de l'internet et des télécoms futurs. Dans cette compétition mondiale avec la Chine et les USA on doit protéger l'emploi en France et en particulier pour les télécoms et la 5G. Sinon on court tout bonnement à la catastrophe technologique et salariale. Donc oui protégeons la R&D française !!!!
Réponse de le 26/06/2020 à 12:57 :
Vous oubliez juste une chose, c'est que Nokia n'est pas Française et elle nous imposera son arbitrage indépendamment des considérations nationales. Notons fortuitement que les Français refusent d'être propriétaires de leurs joyaux. L'encours de la caisse d'épargne est pas loin de 450 milliards d'Euros. Cherchez l'erreur de ce peuple qui ne veut le beurre et l'argent du beurre sans vouloir assumer les risques.
a écrit le 25/06/2020 à 9:25 :
C'était avant qu'il fallait agir les inutiles.
a écrit le 24/06/2020 à 16:54 :
les équipements télécoms sont quasiment devenus une "commodité", un produit de base. il n'y a pas vraiment d'innovation majeure.
et l'investissement dans ce domaine plonge. voir l'article d'Usine Nouvelle de mars 2018 intitulé "La 5G n'évitera pas la baisse des investissements d'équipement des réseaux mobiles" : prévision d'une dépense mondiale de 22 milliards en 2022 contre 37 milliards en 2017.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :