Tarifs télécoms : amendes de 315.000 euros pour Orange et Bouygues

 |   |  228  mots
Orange et Bouygues affichent désormais eux aussi des prix avec la location de la box incluse dans leurs offres.
Orange et Bouygues affichent désormais eux aussi des prix avec la location de la box incluse dans leurs offres. (Crédits : Eric Gaillard)
Orange et Bouygues ont été condamnés ce vendredi 27 avril à payer une amende de 315.000 euros chacun par la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF), pour avoir affiché leurs tarifs d'abonnement à l'internet fixe de manière incomplète.

Ils ont été finalement été épinglés. Orange et Bouygues ont été condamnés ce vendredi 27 avril à payer une amende de 315.000 euros chacun par la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF), pour avoir affiché leurs tarifs d'abonnement à l'internet fixe de manière incomplète. Dans sa décision, la répression des fraudes reproche aux deux opérateurs de ne pas intégrer "le coût de la location de la box", un outil indispensable pour l'accès à Internet, au prix porté à la connaissance du consommateur.

Le prix de location mensuelle de la box était généralement mentionné avec une astérisque dans les petites lignes des conditions générales de vente. En août 2017, la DGCCRF avait mis en garde Orange et Bouygues sur cette question et leur avait demandé de modifier leurs pratiques avant le 1er février 2018.

SFR s'est mis en conformité à temps

SFR, qui avait également été pointé du doigt, n'a pas été mis à l'amende car le groupe s'est mis en conformité à temps en affichant en gras un prix des offres d'accès à Internet augmenté de trois euros et comprenant le coût de location de la box. Orange et Bouygues affichent désormais eux aussi des prix avec la location de la box incluse dans leurs offres.

(avec AFP)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 01/05/2018 à 16:07 :
dans tous les cas les opérateurs , tous les opérateurs ont trop de pouvoir en France .
prôner pour des «  prix a la carte » par rapport aux ressources des gens » c’est un bon deal.( l’économie capitaliste est trop nivelée et il y a trop d’écart de ressources)
des abonnements en forme de packs ?
a écrit le 28/04/2018 à 22:32 :
C’est tout l’orange actuel dans cette nouvelle fraude : la dévalorisation totale du travail remplacé par le rapport de force mafieux, et l’accaparement des richesses créées par les salariés par une caste dirigeante violente sans état d’âmes et sans moralité. Avec la chasse aux sorcières contre les élus des salariés qui osent décrire la situation alarmante telle qu’elle est et demander des comptes sur la crise des suicides en cours dans un silence de cathédrale et le déni absolu de la direction. Le tout avec notre argent. Stop
a écrit le 28/04/2018 à 15:36 :
Parceque pour vous l actionnaire est responsable !
Vous êtes délégué CGT pour être aussi incompétent ?
Réponse de le 29/04/2018 à 4:29 :
1/ Où avez vous vu que l'on parlait des actionnaires?
2/ L'actionnaire décide librement de là où il met son argent, et à travers son vote il cautionne une direction. Lui dénier toutr responsabilité est une vue extrêmement simpliste qui revient à le considérer comme un être éthéré faisant pousser des arbres à sous dans le jardin d'Eden.
a écrit le 27/04/2018 à 15:37 :
Et au lieu de faire payer les actionnaires on va faire payer l'outil de production qui impacte donc tous les salariés du groupe qui pourtant ne sont absolument pas responsables des incompétences et autres compromissions du groupe.

Individualisation des gains et socialisation des pertes
Réponse de le 27/04/2018 à 19:20 :
Pas crédible du tout , monsieur blasé .
Réponse de le 30/04/2018 à 12:03 :
@ léon: Votre trollage est bien entendu signalé, calmez-vous.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :