Télécoms d’entreprise : Free lorgne les PME

 |   |  425  mots
Xavier Niel, le fondateur et propriétaire d'Iliad.
Xavier Niel, le fondateur et propriétaire d'Iliad. (Crédits : CHARLES PLATIAU)
L’opérateur de Xavier Niel promet un « choc d’innovation » pour se faire une place sur le marché des télécoms professionnelles.

Après avoir pendant des années concentré ses efforts sur les télécoms grand public, Iliad, la maison-mère de Free, veut faire son nid dans les télécoms professionnelles et lancera ses premières offres cette année. Ce lundi, dans un entretien aux Echos, Thomas Reynaud, le directeur général du groupe, confirme qu'il cible les TPE et les PME, lesquelles peinent souvent à trouver des offres abordables sur le marché. « Comme il y a 20 ans sur le fixe et 10 ans sur le mobile, nous allons créer un choc d'innovation, d'usage, de simplicité et pour rendre accessibles ces services aux TPE et PME », promet le dirigeant.

D'après lui, Iliad a toutes ses chances sur ce marché, lequel est, selon lui « sclérosé dans un duopole (avec Orange, SFR, Ndlr) depuis trop longtemps ». Il souligne toutefois que son offensive prendra du temps, constatant que les entreprises « sont malheureusement verrouillées par des contrats de très long terme ». L'objectif du groupe n'a pas changé : comme indiqué au printemps dernier, il table sur une part de marché de 4% à 5%, pour un chiffre d'affaires de 400 à 500 millions d'euros, à horizon 2024.

Outre son réseau de fibre, en plein déploiement, Iliad peut compter sur l'expertise de l'opérateur marseillais Jaguar Network, qui fournit aux entreprises des services télécoms et « cloud », et qu'il a racheté l'an dernier.

Bouygues Telecom également à l'offensive

« Le groupe disposera de 30 millions de prises FTTH [fibre jusqu'à l'abonné, Ndlr] raccordables et de plus de 25.000 sites mobiles en 2024, expliquait Iliad en mai dernier. Ce sont par ailleurs plus de 60.000 mètres carrés de data centers que le groupe détient en propre aujourd'hui. L'acquisition stratégique de Jaguar Network offre des synergies importantes en termes d'investissements, d'innovation et de savoir-faire qui permettront le développement d'offres d'accès et de services compétitives. »

Reste à savoir quelle forme prendra le « choc d'innovation » promis par Thomas Reynaud. Au jeu des devinettes, son concurrent Bouygues Telecom, qui met aussi les bouchées doubles dans les télécoms d'entreprise, a une petite idée. « Si Free arrive, il y a de forte chances qu'il opte pour une offre différenciante en misant énormément sur le Web, étant donné qu'ils n'ont que peu de commerciaux, et pas de boutiques », nous expliquait François Treuil, le DG de l'activité Entreprises de Bouygues Telecom, il y a près d'un an.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 10/02/2020 à 17:02 :
Frèe ils et le gendre de Bernard Arnaud de la finance un copain du président des riches
a écrit le 10/02/2020 à 15:34 :
Free sera uniquement capable de faire des contrats à des artisans ou auto entrepreneurs avec des offres équivalentes aux particuliers .
Les PME ont d'autres besoins qu'une seule offre internet et veulent des services à valeur ajoutée et free n'a pas les compétences de fournir une offre complète et personnalisée.
Monsieur Neel cherche uniquement à faire de l'argent et ne tiendra pas la route sur un moyen terme car trop en retard .
Monsieur Soriano lui donnera peut-être un petit coup de pouce mais ça ne suffira pas .
a écrit le 10/02/2020 à 12:53 :
est ce que l'idee c'est de nouveau de demander a orange de mettre gratuitement son reseau et ses techniciens pour offrir des offres a 2 euros?
ou est ce que c'est de reellement aller au charbon, avec force investissements et techniciens, agences et disponibilite?
euh oui, les deux cas ne sont pas equivalents
vu la reputation de free chez les particuliers, c'est pas donne, d'autant que les entreprises demanderont a etre indemnises si le reseau ne marche pas ( vous savez, quand on vous repond ' ah ben c'est pas nous, c'est les autres')
Réponse de le 10/02/2020 à 14:26 :
JE suis souvent avec un ami qui est chez free et en pleine campagne régulièrement or il a une meilleure couverture que moi chez orange, alors que je pays trois fois plus que lui.

Ce serait bien parfois que tu nous expliques de quoi tu parles hein... -_-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :