Six locataires sur 10 pensent que la loi Duflot va changer leur vie

 |   |  298  mots
23% des locataires jugent leur loyer trop élevé / Reuters.
23% des locataires jugent leur loyer trop élevé / Reuters. (Crédits : © 2010 Thomson Reuters)
Six locataires sur 10 pensent que le projet de loi Duflot sur l'encadrement des loyers va provoquer "un changement" dans leur quotidien. Un propriétaire sur deux juge qu'elle ne va rien changer.

Pensez-vous que la loi Duflot va modifier le prix de votre loyer ? Six locataires sur 10 attendent en tout cas "un changement" de ce projet de loi sur l'encadrement des loyers, selon un sondage Ipsos, paru ce lundi 25 novembre, pour le réseau d'agences immobilières Orpi.

Les personnes interrogées y voient plusieurs effets positifs: "L'assurance de payer leur logement au juste prix" (33%), un "repère auquel se référer en cas de litige avec leur propriétaire" (13%), ou "une baisse potentielle du type de biens qui les intéresse" (13%).

23% jugent leur loyer excessif

Seuls deux locataires sur dix (21%) jugent leur loyer "peu élevé", alors que près d'un quart (23%) l'estiment "excessif". Plus de la moitié (56%) pensent qu'il est "élevé, mais supportable".

50% des propriétaires estiment en revanche qu'encadrer des loyers "ne changera rien" à leur situation. 20% craignent tout de même de "perdre (leur) liberté", mais 19% espèrent obtenir grâce à cette loi "un repère" pour fixer le prix de leur loyer.

La garantie universelle des loyers perçue comme un changement

Certains évoquent la peur d'une "perte de rentabilité" de leur bien (11%), qui pourraient les forcer à le retirer du marché de la location (11%). Des chiffres étonnamment faibles par rapport aux prédictions des professionnels de l'immobilier qui martèlent, depuis l'été dernier, que la mesure fera fuir les investisseurs locatifs.

La Garantie universelle des loyers (Gul), qui doit protéger les propriétaires des impayés en se substituant à la caution est perçue comme un changement par 68% des locataires et 75% des propriétaires.

36% des locataires et 33% des propriétaires l'assimilent à un "coût supplémentaire non négligeable dans (leur) budget". Mais ils lui prêtent aussi des bienfaits: une "garantie renforcée" (respectivement 20% et 18%) ou "un recours en cas de litige" (12% et 9%).

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 28/11/2013 à 18:24 :
Non mais il faut poser la question de cette loi au regard du problème qu'elle souhaite régler. Les loyers sont trops élevés. Bien. Alors pourquoi ? L'offre de logements est inférieur à la demande. Solution ? Construire des logements. Au lieu de régler le problème l'Etat préfère légiférer sur le parc existant. C'est idiot et contre productif. J'ai des clients qui vendent par immeubles entiers et d'autres qui achètent et découpent en plus petites surfaces pour augmenter la rentabilité. J'en ai aussi qui me disent qu'ils ne feront plus d'investissement d'amélioration de la qualité de leur bien car ce serait économiquement insoutenable. Dans le fond la diminution des loyers est souhaitable mais la manière pour y arriver est sotte. J'aurais plutôt imaginé une incitation envers les particuliers à créer de nouveaux logement avec comme double objectif de créer des logements et améliorer la retraite des propriétaires particuliers. Mais ça... c'est trop difficile.
Réponse de le 29/11/2013 à 13:08 :
Continuer à subventionner les acheteurs n'est pas la bonne solution. Cela crée des distorsions entre les demandes de logement et les demandes d'investissement. On voit le résultat aujourd'hui de la succession de lois de défiscalisation... Les loyers ne baissent pas, les prix ont explosé. Plus de rentabilité à cause des prix, et on accuse les taxes. Ce qu'il faut, c'est booster l'offre adaptée à la demande de logement. En premier lieu, il faut libérer le foncier.
a écrit le 25/11/2013 à 21:18 :
Est-ce vrai que la loi Duflot interdit la construction de parking et de garage dans les immeubles qui se trouveront proche d'une station de transport en commun ?
Réponse de le 26/11/2013 à 8:34 :
Non. Mais c'est peut-être la nouvelle méthode trouvée par les promoteurs après la suppression des caves pour compresser les prix :)
a écrit le 25/11/2013 à 21:18 :
Est-ce vrai que la loi Duflot interdit la construction de parking et de garage dans les immeubles qui se trouveront proche d'une station de transport en commun ?
a écrit le 25/11/2013 à 18:39 :
Cela va avoir effet de bloquer les loyers à la hausse et on restera à flot , car avec la hausse on risquait un retour du marché vers la baisse. Merci Mme Duflot
Réponse de le 25/11/2013 à 20:55 :
Brillant !
a écrit le 25/11/2013 à 14:54 :
et demain on rase gratis
a écrit le 25/11/2013 à 13:33 :
les propriétaires vont réellement commencer à s'inquiéter quand la taxe foncière va exploser, suite à la réforme en cours de la valeur locative, et qu'ils ne pourront pas impacter cette hausse sur les loyers puisque plafonnés. En outre le coût de la GUL a été volontairement minorée par les rédacteurs de la loi et les experts estiment qu'elle atteindra le double - voire le triple - des montants initialement prévus alors même qu'elle ne couvrira que les deux premier mois d'impayés - dans la pratique on dépasse largement les 6 mois -
Réponse de le 25/11/2013 à 14:08 :
qu'ils vendent si ils ne sont pas heureux, pas de soucis, en attendant le fric sera pris où il est, c'est à dire dans cette folie immobilière pas d'autre mot, et vous vous plaignez, mais l'état a versé combien en subventions publiques ces dernières années, sur le dos du contribuable aux investisseurs ?
Réponse de le 25/11/2013 à 16:28 :
Avec une CSG 15 % IR 30 % taxe foncière 15 % : inutile de louer si crédit remboursé , il va falloir me punir sévèrement pour que je remette en location pour un rapport net de 150e par mois ( studio bordeaux 400e) mais je fais confiance aux socialo communistes pour trouver nouvel impôt. Je précise : pas de subvention car studio dans l ancien comme la majorité des investisseurs qui ne sont pas les pigeons des promoteurs
Réponse de le 25/11/2013 à 20:02 :
mais vendez mon ami, vendez
Réponse de le 26/11/2013 à 8:47 :
aussi a bénéficié de beaucoup de niches fiscales sous le sauveur sarkozy, c'est un véritable scandale
a écrit le 25/11/2013 à 12:37 :
Peu de propriétaires envisagent de retirer leur(s) logement(s) du circuit locatif, car les frais courent toujours ! Par contre, la chute se fera sur l'investissement locatif, et donc sur la construction !! Quand la pénurie sera aggravée par l'interruption des programmes immobiliers locatifs privés, on verra si les prix des loyers vont baisser réellement!! Et ce d'autant que la collecte des livrets A a baissée, et donc les programmes HLM ne pourront pas compenser, bien au contraire !! De toutes façons, le prix d'acquisition étant ce qu'il est, le loyer couvre à peine les remboursements d'emprunts, sans compter la fiscalité confiscatoire et les risques face à des locataires indélicats (une minorité certes, mais quand vous tombez dessus et que la justice ne permet pas au propriétaire de récupérer son bien pour lequel le loyer n'est plus payer... c'est à vous dégouter !!
Réponse de le 25/11/2013 à 14:10 :
des prévisions d'apocalypse, on a l'habitude
Réponse de le 25/11/2013 à 17:14 :
@encore : Les lois duflot m obligent à être encore plus sélectif sur le choix de mes locataires : vous imaginez avoir comme interlocuteur un bureau de fonctionnaires pour régler vos litiges ( dégradations impayés) avec votre locataires ? Non car vous êtes probablement locataire .
Réponse de le 25/11/2013 à 20:43 :
Vous avez eu affaire à ce "bureau de fonctionnaires" en avant-première ? Racontez-nous svp !
a écrit le 25/11/2013 à 10:27 :
Genre de sondage qui ne veut rien dire et qui ne fait rien avancer !!
a écrit le 25/11/2013 à 10:19 :
Bof je suis des 2 côtés locataire à Paris
Propriétaire en province ayant des locataire...

Cette loi est une belle connerie....
a écrit le 25/11/2013 à 9:10 :
le problème est le suivant :
6 locataires sur 10 pensent que cela va être utile
9 propriétaires sur 10 pensent que cela va être pénalisant

et dans les faits, cela va changer quelque chose pour 1 personne sur 100 ...

C'est ce que l'on appelle faire beaucoup de bruit (et de mal) pour rien, merci Mme Duflot
Réponse de le 25/11/2013 à 10:29 :
juste de la com... nos gouvernants ne savent plus faire que ça
Réponse de le 25/11/2013 à 10:41 :
Vous n'avez pas lu tout l'article. Etonnamment, seulement 11% des bailleurs craignent une perte de rentabilité, et 33% considère la GUL aura un surcoût non négligeable. Après il faut voir comment les questions ont été posées, c'est évident :) Nous verrons bien après l'application de cette loi ce qu'il en est. Dans tous les cas, on devrait plutôt s'attaquer de front au prix du logement, plutôt qu'à sa conséquence, le loyer.
Réponse de le 25/11/2013 à 14:12 :
s'attaquer au prix du logement il faut entre autres se débarrasser des investisseurs qui sont une vraie nuisance pour augmenter la demande
a écrit le 25/11/2013 à 8:40 :
Les investissements locatifs moins rentables ne peut faire que du bien bien car il y aura plus d'offres sur le marché pour les gens qui veulent tout simplement acheter un toit à se mettre sur la tête, et cerise sur le gâteau, fera baisser les prix davantage.
Contrairement à tout ce qu'on a voulu nous faire croire, ces gens sont nuisibles au bon fonctionnement du marché.
Et oui je sais les réactions épidermiques vont affluer, vous n'avez qu'à aller investir ailleurs votre argent, au hasard, dans les entreprises qui feront fonctionner le pays et qui créra de l'emploi.Enfin un gouvernement qui contribue à stopper la spéculation immobilière.
Réponse de le 25/11/2013 à 8:57 :
Les investissements immobiliers sont en général spéculatifs. Le seul moyen de protéger les loyers c'est de les calculer sur le coût de construction ( valeur à neuf réduite de l'ancienneté ), et par exemple fixer un taux de base de 4% ( un appartement de 50 m2 à 3'000 le m2 = 150'000 d'investissement et donc 6'000 de loyer net sans les charges ),
Réponse de le 25/11/2013 à 9:51 :
IL FAUT INTEGRER La garantie universelle des loyers dans le loyer, c'est que je fais!!!
Réponse de le 25/11/2013 à 10:08 :
6000 euros par mois pour 50 m2, appartement payé en deux ans... Vous ne doutez de rien.
Réponse de le 25/11/2013 à 10:50 :
C'est par an voyons !! :D Je vois cette proposition comme une n-ième mesure inflationniste. Les promoteurs auront tout intérêt à maintenir des prix élevés considérés comme attractifs par les investisseurs car garantissant des loyers élevés en proportion. A rentabilité équivalente, ils préfèreront toujours toujours toucher plus tous les mois quitte à surpayer le ticket d'entrée, plutôt que de recevoir une rente faible après avoir payé un ticket d'entrée faible. Effet richesse quand tu nous tiens... Regardez-les aujourd'hui pester contre les loyers qui n'augmentent plus ou augmentent peu, alors qu'il faudrait s'attaquer aux prix artificiellement fixés ou maintenus élevés pour retrouver de la rentabiité.
Réponse de le 25/11/2013 à 10:51 :
C'est autant de candidats potentiels en moins, et autant de potentiels fraudeurs à la fiche de paie en plus.
Réponse de le 25/11/2013 à 13:59 :
@changement : 4% : et vous faites quoi des intérêts d'emprunts qui parfois dépassent ce taux arbitraire : vous demandez aux banquiers d'en faire cadeau ? Et les impôts fonciers, vous les prenez à votre charge ou vous demandez aux percepteurs d'en faire cadeau ? Et les grosses réparations à la charge du propriétaire, vous demandez aux locataires de les payer ou aux entreprises BTP d'en faire cadeau ? Et les charges non récupérables, vous demandez aux régies d'en faire cadeau ou vous le prenez en charge ?... parce que si vous confondez un chiffre d'affaire (le loyer encaissé) et les bénéfices ( différence entre Somme des charges et chiffre d'affaire) comment faites-vous en particulier lorsque vous arrivez à un résultat quasiment nul, voir négatif ???
Réponse de le 25/11/2013 à 14:02 :
vous êtes pas contents direction l'investissement dans les entreprises qui créera de l'emploi
Réponse de le 25/11/2013 à 14:04 :
comme les radars automatiques qui ont suscités des prévisions toutes plus apocalyptiques les une que les autres, mais il FALLAIT les mettre en place

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :