Île-de-France : les mises en chantier au plus haut depuis l'an 2000

 |   |  281  mots
L'an dernier en France, le nombre de logements mis en chantier est resté quasi stable (+0,3%) à 351.800, tandis que le nombre d'autorisations progressait de 1,8% à 383.100.
L'an dernier en France, le nombre de logements mis en chantier est resté quasi stable (+0,3%) à 351.800, tandis que le nombre d'autorisations progressait de 1,8% à 383.100. (Crédits : JEAN-PAUL PELISSIER)
Avec 64.200 logements neufs commencés en 2015, l'ïle-de-France a connu une hausse des mises en chantier de 15,1% par rapport à 2014.

La construction de logements neufs a été bien plus dynamique en Ile-de-France que sur le reste du territoire en 2015. Les ouvertures de chantiers l'an passé ont ainsi atteint des niveaux proches de leur plus haut niveau en quinze ans, selon des estimations publiées début février par Direction régionale et interdépartementale de l'Equipement et de l'Aménagement (Driea) d'Ile-de-France. Ces 64.200 logements commencés l'an dernier représentent une hausse de 15,1% par rapport à 2014.

"Le cumul des ouvertures de chantier sur 12 mois s'approche du niveau maximum observé depuis 15 ans. [...] Si les estimations se confirment, 2015 enregistrerait un record d'ouvertures de chantier", dans la mesure où les années 2012 et 2013, les meilleures depuis 2000, n'avaient pas dépassé les 62.000 logements, précise la note.


Crédits : Driea.

Quant au nombre de logements autorisés, il a dépassé les 69.000 en 2015, soit une hausse de 8% essentiellement due au bond des permis de construire déposés dans les Yvelines (+32%) et l'Essonne (+23%).

Des disparités selon les régions

"Par l'ampleur de ces progressions, l'Ile-de-France se démarque de la plupart des autres régions françaises", note la Driea régionale. Ce rebond de l'Ile-de-France masque toutefois des dynamiques territoriales très diverses: si le volume de logements commencés s'est considérablement accru dans le Val-de-Marne (+94,8%) ou encore à Paris (+44,3%) et dans les Yvelines (+33,3%), il a en revanche diminué de 11,6% dans le Val d'Oise.

"Les autres départements connaissent des évolutions plus mesurées, à la hausse en petite couronne, à la baisse en grande couronne", note encore la Driea d'Ile-de-France.

L'an dernier en France, le nombre de logements mis en chantier est resté quasi stable (+0,3%) à 351.800, tandis que le nombre d'autorisations progressait de 1,8% à 383.100.

(avec AFP)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :