Les locataires en place risquent de voir leur loyer révisé de près de 2%

 |   |  169  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters
L'indice de référence des loyers de l'Insee est en hausse de 1,9% sur un an au troisième trimestre, un record depuis le premier trimestre 2009.

L'indice de référence des loyers publié jeudi par l'Insee est en hausse de 1,9% sur un an au troisième trimestre 2011, à 120,95, après une hausse de 1,73%
au trimestre précédent. Il s'agit là de la plus forte hausse depuis le 1er trimestre 2009 (+2.24%).

Cet indice, modifié par la loi sur le pouvoir d'achat de février 2008, correspond à la moyenne, sur les douze derniers mois, de l'indice des prix à la consommation hors tabac et hors loyers.

Calculé sur une référence 100 au quatrième trimestre 1998, il sert de référence pour la révision des loyers d'habitation. Pour rappel un propriétaire a le droit d'appliquer cette hausse annuelle au locataire en place mais n'y est pas obligé. Afin de garder un locataire qui paie rubis sur l'ongle, ou dans les villes où le marché locatif est difficile, il est fréquent de voir le propriétaire ne pas appliquer cette hausse.

En revanche, il dispose de cinq ans pour réclamer rétroactivement ces hausses annuelles.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 22/04/2012 à 9:42 :
Moi c'est pas un commentaire mais j'aimerais que vous m'eclairiezz de vos lanternes. A cause de l'application de l'irl habitant un F4 de 80 Mètres carrés je paie 800 euros/mois et mon voisin avec 20 mètres carrés de plus paies le même loyer.Est ce légal sachant que nous avons le même propriétaire et que nos logements sont neufs avec les même servitudes et conditions de location.
Merci pour vos reponses
a écrit le 13/10/2011 à 21:43 :
+2% pour les loyers, +25% pour l'électricité = 60% de SDF en plus dans le metro et dans la rue
a écrit le 13/10/2011 à 11:58 :
Pas grave, c'est bientôt la période hivernale avec l'interdiction d'expulsion des mauvais locataires ..... on s'y retrouve comme ça, on ne peut pas faire autrement.
Réponse de le 13/10/2011 à 16:51 :
c'est pas pour rien que la taxe d'habitation arrive dans ses eaux ;)
a écrit le 13/10/2011 à 11:09 :
+2% pour les loyers, +25% pour l'électricité, +++ toujours + pour les factures mais mon salaire lui il ne suit pas.
Réponse de le 14/10/2011 à 6:37 :
il paraît même que l'inflation est contenue.....
a écrit le 13/10/2011 à 11:09 :
"En revanche, il dispose de cinq ans pour réclamer rétroactivement ces hausses annuelles."

Là j'hallucine.
Ca peut représenter une somme faramineuse.
Réponse de le 13/10/2011 à 15:48 :
oui mais pendant 5 ans il n'a pas subi de hausse. Donc il reste gagnant.
Réponse de le 14/10/2011 à 12:24 :
sauf si il a perdu son job entre temps..
a écrit le 13/10/2011 à 8:42 :
Les locataires en place risqueNT de voir leur loyer révisé de...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :