Réforme des retraites : ce qui change dès maintenant

 |   |  567  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters
Nombre de dispositions de la loi portant réforme des retraites sont effectives depuis le 1er janvier.

Le décret repoussant l'âge légal de départ à la retraite de 60 à 62 ans a été publié vendredi 31 décembre au « Journal officiel ». Il retarde la retraite de ceux qui sont nés après le 1er juillet 1951. Le nombre de trimestres de travail exigés pour obtenir une retraite à taux plein va augmenter. L'âge légal augmente de 4 mois par an : 61 ans lorsqu'on est né en 1953, 61 ans et 4 mois lorsqu'on est né en 1954, etc., pour atteindre 62 ans pour ceux nés après le 31 décembre 1955.

Il existe toutefois un dispositif "carrières longues" qui permet aux salariés ayant commencé à travailler très jeune - avant 16 ans et qui ont cotisé deux ans de plus que le minimum légal requis pour le taux plein - de prendre leur retraite entre 58 ans et 60 ans, en fonction de leur année de naissance et de l'âge auquel ils ont débuté leur carrière. Les premiers effets de la réforme vont se faire sentir pour les employeurs qui devront tenir compte du vieillissement de leurs salariés.

Le Dispositif AGFF

Autre épine dans le pied des entreprises : le dispositif AGFF (Association pour la gestion du fonds de financement de l'Agirc et de l'Arrco), une cotisation qui permet de financer la part complémentaire des pensions entre 60 et 65 ans. L'AGFF a été reconduit juste avant la fin de l'année jusqu'au 30 juin 2011. Sans AGFF les assurés subiraient un abattement sur le montant de leur pension complémentaire.

La négociation a repris ce mardi entre syndicats et patronat au siège du Medef sur le devenir des régimes complémentaires (Agirc pour les cadres, Arrco pour tous les salariés) impactés par la réforme du régime général. Certains syndicats voudraient l'intégration de l'AGFF aux régimes complémentaires, d'autres sa pérennistaion, tout en le laissant distinct. Pour l'heure, cette réunion n'a été qu'un « round d'observation » La prochaine aura lieu le 26 janvier.

Les différences de traitement selon votre statut

Sale temps pour les expatriés qui n'auraient pas cotisé au système français, via la Caisse française des étrangers (CFE). Le tarif de rachat de trimestres travaillés à l'étranger est passé le 1er janvier au même niveau que celui applicable aux années d'études et aux années incomplètes, soit 2 à 15 fois plus cher. Les indépendants, eux (professions libérales, artisans, commerçants), sont pénalisés par le passage du taux plein à 67 ans en raison de leurs régimes complémentaires, qui appliquent des décotes par rapport à l'âge du taux plein et par rapport à la durée travaillée. Depuis le 1er janvier, les employés de la fonction publique ne peuvent plus prétendre au dispositif de cessation progressive d'activité. Cette période de transition aménagée en fin de carrière prendra fin avec les derniers retraités bénéficiaires.

Le rôle méconnu du plafond de la Sécurité Sociale

En 2011 le plafond annuel de la Sécurité sociale augmente de 2,1 %. À titre de comparaison, il avait été augmenté de 0,9 % l'an dernier. Ce plafond détermine le montant des droits à la retraite, et des cotisations. Les travailleurs affiliés au régime général voient leur pension augmenter par rapport à l'an dernier. Parallèlement, leurs cotisations augmentent aussi.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 21/05/2012 à 15:55 :
Bonjour, je suis né en 1954, j'ai commencé à travaillé à 15 ans et 3 mois , depuis je n'ai jamais cessé (sauf pour 1 année de service militaire) nous avons 3 enfants avec mon épouse, je suis boulanger depuis l'age de 15 ans , et j'ai toujours travaillé la nuit , beaucoup de nos clients partent en retraite alors qu'ils ont 58 ans , à l'heure actuelle j'ai 42 années et 2 trimestres de fait. Donc ma quetion est : quand est-ce que je pourrai partir en retraite sachant que j'ai tout de même une longue carrière et toujours boulanger.
a écrit le 25/02/2012 à 0:18 :
je suis née le 21/12/1956 j'ai commencé à travailler à 16 ans et 9mois ,donc 170 trimestres cotisés et 173 trimestres validés (validés par carsat) manque 1 trimestre validé (174) a quel age pourrais je partir
a écrit le 19/09/2011 à 8:45 :
Bonjour
je cherche une association de défense pour départ longue carrière à la retraite?j'ai commencé à travaillé à 15 ans en pré apprentissage.La CRAMA me refuse de me validé 2 trimestres réellement travaillé par manque de contrat d'apprentissage? inexistant à l'époque?et de ce fait il me manque 1 trimestre pour avoir 5 trimestres avant mes 16 ans Cherche de l'aide
Réponse de le 18/02/2013 à 15:08 :
Bonjour,
Mon mari a exactement le même souci, pas de contrat pour les années 72-73 1ère feuille de paie janvier 1974 il lui manque donc 1 trimestre avant la fin de l'année civile de ses 16 ans.

Si vous avez des infos nous sommes preneurs
Merci
a écrit le 25/07/2011 à 8:21 :
j'ai commencé de travailler a l'age de 14 ans j'usqua maintenant je bénéficie d' une pension d'invalidité catégorie 2 je suis né le24-11-1952 j'ai tous mes semèstres a l'age de 60 ans puis-je partir a 60 ans pour inaptitude comme le prévoit la loi ou d'autres disposition ont-t'elles été revus car je continue de percevoir ma pension et mes salaires interime merci de me repondre assez rapidement
a écrit le 04/07/2011 à 13:26 :
pourrai je savoir si je peux partir a la retraite avant 60 ans sachant que je suis née en Decembre 1955 travailleur salariée Aout 1970 a juin 1990 et ensuite travailleur independent de 1990 a ce jour
a écrit le 14/04/2011 à 9:40 :
J'ai été obligé de partir en retraite cette année car j'étais au chomage. A 60 ans , on vous oblige a liquider votre retraite.Depuis, on me propose un job, je tel à la caisse de retraite pour lui demander si je peux travailler. Pas de problème me dit-elle; le hic , c'est que ce travail n'améliorera pas votre retraite car elle ne peut plus évoluer.Si j'accepte, je cotiserai pour rien Pourquoi ne pas permettre de réintegrer le système?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :