Retraites : les effets surprises de la réforme

 |   |  674  mots
Copyright Reuters
Pendant le conflit sur les retraites, les regards se sont concentrés sur le recul de l'âge légal de 60 à 62 ans qui vient d'être publié au Journal Officiel, mais le texte va bien au-delà. Le détail des changements.

Sans conteste, 2011 restera, dans les esprits, comme l'année où il aura fallu travailler plus longtemps pour partir à la retraite. A partir du mois de juillet, en effet, commencera l'augmentation progressive de l'âge légal de départ en retraite à raison de quatre mois par an pour aboutir à 62 ans en 2018. Mais la loi du 9 novembre 2010 portant la réforme des retraites aura un impact bien plus large. Le détail des modifications qui interviendront en 2011... et après.

1er janvier 2011

Le premier changement d'ampleur concerne les agents de la fonction publique. La loi prévoit, en effet, la suppression de la cessation progressive d'activité, un dispositif créé en 1982. Après le 1er janvier 2011, plus aucun agent ne peut demander à en bénéficier. Quant à ceux qui sont déjà entrés dans le dispositif, mais n'ont pas encore cessé totalement leur activité, ils vont devoir travailler quatre mois supplémentaires. « Soit jusqu'au 1er mai 2011 pour ceux qui auraient dû cesser leur activité le 1er janvier 2011 », selon les termes d'une circulaire ministérielle.

Autre nouveauté de la nouvelle année, la baisse du coût de rachat d'une année d'étude d'environ 5 %.

1er juillet 2011

L'arrivée de l'été va coïncider avec les effets en cascade du recul des bornes d'âge. L'amorce du passage de 60 à 62 ans aura notamment un impact dans les entreprises parce qu'elles devront garder leurs seniors. Ou, a contrario, parce qu'un employeur qui souhaiterait lancer un plan de préretraites devra en supporter le coût plus longtemps. Il devra, en effet, prendre en charge la rémunération de son salarié jusqu'à l'âge légal de départ (60 ans et 4 mois pour les personnes nées après le 1er juillet 1951, 60 ans et 8 mois pour celles nées après le 1er janvier 1952...).

Les demandeurs d'emploi devraient aussi être concernés. La convention d'assurance chômage qui sera négociée par les partenaires sociaux d'ici au 31 mars devra tenir compte des nouvelles règles en matière de retraite et trouver une solution de substitution à l'Allocation équivalent retraite pour les chômeurs ayant leurs annuités, mais pas l'âge légal de départ.

Plus tard...

Les fonctionnaires bénéficiant d'un départ anticipé pour service actif vont voir reculer de deux ans l'âge d'ouverture de leurs droits à partir de 2018. A cette date, les agents, qui pouvaient auparavant cesser le travail à 50 ans, le feront à 52 ans, ou à 55 ans quand le régime antérieur prévoyait 53 ans...

Le passage de 65 à 67 ans pour obtenir une retraite à taux plein (sans décote) aura aussi des effets. Ainsi, un employeur ne pourra plus proposer une mise à la retraite à l'un de ses salariés à 65 ans comme aujourd'hui. Il devra attendre 67 ans et ne pourra de toute façon pas l'imposer avant 70 ans en vertu de la loi de financement de la sécurité sociale de 2009.

Le recul de l'âge légal de départ de 60 à 62 ans publié au Journal officiel.

Ce vendredi, a été promulgué au journal officiel (JO) le décret lié à la réforme des retaites - très controversée, d'où une très forte mobilisation sociale pendant plusieurs semaines - qui prévoit le passage progressif de l'âge légal de départ de 60 à 62 ans à raison de quatre mois de plus par an, à compter du 1er juillet 2001. Les assurés nés avant le 1er juillet 1951 seront donc les derniers à pouvoir partir à 60 ans. Ceux nés en 1956 seront les premiers à ne pas pouvoir partir avant 62 ans. Il existe toutefois un dispositif  "carrières longues" qui permet aux salariés ayant commené à travailler très jeune, avant 16 ans et qui ont cotisé deux ans de plus que le minimum légal requis pour le taux plein, de prendre leur retraite entre 58 ans et 60 ans, en fonction de leur année de naissance et de l'âge auquel ils ont débuté leur carrière. Le décret paru au JO précise également les modalités de ces départs anticipés.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 06/02/2011 à 9:24 :
quelqu'un peut me dire comment sont calculés le CA d'1 autoentrepreneur avec 1 prestation de service et 1 prestation de vente :les 2 chiffres sont additionés? ou quel calcul faut il faire pour valider les trimestres de retraite /je suis actuellement au chômage depuis 1/11/2008 donc au 30/10/11 ce sera fini j'envisage de me mettre autoentrepreneur à cette période le mois d'octobre sera t il cumulé avec ma cotisation au RSI sachant que je bénificirai de l'ACCRE merci de répondre et d'éclairer ma lanterne je suis éligible à la retraite au 01/07/2014
a écrit le 22/01/2011 à 10:57 :
je ne comprend pas la différence de départ a la retraite entre le prive et le public j'ai travailler dans les deux pour information je travail depuis le 1_04_1952 aussie bien dans le btp que dans le public
a écrit le 22/01/2011 à 10:48 :
je travail depuis l'âge de 14 le 1_04_1952 je suis dans le btp j'ai travailler a la ville comme assimilé fonctionnaire je ne comprend pas la différence de l'âge de départ a la retraite entre le prive et le public
Réponse de le 22/01/2011 à 11:03 :
bonjour
la difference entre le public et le privé et les regimes speciaux
ce sont des acquis depuis longtemps
donc pas facile d alligné tous ses regimes
en france nous sommes divises et cela c est pour que notre gouvernement reigne mieux
JEAN PIerre
a écrit le 02/01/2011 à 16:33 :
Je ne comprends pas je pensais qu'en ayant travaillé à 17 ans et cotisé 172 trimestres
à compter de 2O15 je pourrais dire adieu au monde du travail. Dommage, je me trainerais jusqu'à 62 ans?
Réponse de le 12/01/2011 à 14:11 :
bonjour d apres ton agé né en 1956 certainement
la loi ou decret du 31/12/2010 dit
pour les carrieres longues il faut a partir de 01/01/2013 (173 trimestres validés dont 165 trimestres cotisés)
de plus il faut avant 17 ans ou 18 ans (5 trimestres validés)
tu es libres de partir quand tu voudras mais tu ne seras pas payer avant l age legal pour toi né en 1956 pas avant 01/04/2016 voir si tu es né dans l année apres juillet ou apres octobre de faire des trimestres en plus sinon aux chomages ou sans ressource avant tes" 60 ans" cela pendants quelques mois ! a toi de voir
Jean Pierre
a écrit le 02/01/2011 à 8:50 :
2018montant limite retraites ex cnav: 50 % smic net
retraites ouvrier maxi (cnac&complementaires)=90% du smic net
a écrit le 02/01/2011 à 7:56 :
Le dispositif carrière longue contredit les propos du chef de l'état et génère des discriminations plus particulièrement pour les femmes qui ont commencées à travailler avant 18 ans (mais n'ayant que 4 trimestres cotisés avant cette âge) et qui ont élevées plusieurs enfants: elles se retrouvent avec largement le nombre de trimestres nécessaire mais pour un seul trimestre manquant avant 18 ans elles ne pourront plus partir à 60 ans.... Quid de l'équité sociale et de la reconnaissance du statut des mères et pères ayant étaient amenés à élever leurs enfants seuls ?
Réponse de le 04/01/2011 à 10:55 :
Les femmes veulent l'équité?? qu'elles bossent alors aussi jusqu'à 62ans!
Réponse de le 15/01/2011 à 14:25 :
bonjour
que tu sois homme ou femme la retraite a 60 ans a partir de 01/07/2011 ce sers plus tard
sinon a voir 5 trimestres valides avant 18 ans
et a pour cette année 2011 (171 trimestres valides dont 163 trimestres "cotises"
pour 2012 c est 172 trimestres valides dont 164 trimestres "cotises"
pour 2013 c est 173 trimestres valides dont 164 trimestres "cotises"
pour apres il y aura encore du changement
les enfants donnent des trimestres valides mais noncotises comme le demande la CRAM et notre gouvernement
Jean Pierre
a écrit le 01/01/2011 à 9:09 :
Cette réforme est ignoble,inefficace et sera très coûteuse pour le pays.Le recul de l'âge de départ et l'incitation aux seniors à travailler va signifier des millions de chômeurs et de travailleurs précaires supplémentaires.Voilà où conduit une politique sociale uniquement guidée par l'idéologie,surtout lorsqu'il s'agit de la plus dangereuse de toutes,l'ultralibéralisme.
Réponse de le 01/01/2011 à 13:39 :
Vous n'avez toujours pas compris que la lutte des classes est un artifice ? Seuls restent en lice les mondialistes fous qui veulent supprimer peuples et frontières sur l'autel du PIB et les nationalistes qui forment la nouvelle résistance. Le reste, c'est de la conversation de soixante-huitard à la ramasse.
Réponse de le 02/01/2011 à 11:31 :
il serai temps que votre génération de baby boomer paye un peu pour elle même!!!
déjà que ces 35 dernières années il y a eu que des déficits de fonctionnement pour votre confort, au détriment de l'intérêt général et de la compétitivité!
alors je serai sarko je vous la vous ferai payer double, voire triple!!!

au pire, il serai juste pour le coup que ça soit justement votre génération qui rembourse ses propres erreurs et pas notre génération qui payera pour vous aujourd'hui et le pire c'est qu'on payera bien après votre mort!
alors un grand merci à votre génération d'enfant pourri gâté de l'après guerre pour qui tout est dû! et payé payé payé ... car nos futurs retraites seront ridicules et nous on se plaignera pas!

ah oui au fait jusqu'à preuve du contraire les retraites en France n'étaient pas juste avant Sarkosy! ce n'est pas lui qui responsable d'un système inégal en fonction des régimes qui existe depuis 1945.
Réponse de le 02/01/2011 à 11:56 :
c'est generation a travaillé dur
avec une carriere complete 2300 euros mois pour un travail posté (compris feries,dimanche etc)
nous n'avons pas connu les 35 heures,la planque derriere un ecran
l'esprit loisirs avant le taf
Réponse de le 03/01/2011 à 12:55 :
Quel dommage Serge 1984 que vos géniteurs aient ignorés les bienfaits de la contraception ! Ils doivent être heureux de savoir qu'ils ne pourront compter sur vous pour leurs vieux jours.... Dire qu'ils auraient pu économiser les frais de votre éducation :=))
Réponse de le 03/01/2011 à 15:45 :
l'education de serge doit etre faible,le pays a perdu de l'argent a l'eduquer
Réponse de le 04/01/2011 à 10:23 :
quand je vois le commentaire de Serge 1984 je suis content de ne pas avoir d'enfant
Réponse de le 04/01/2011 à 11:16 :
serge 1984 n'a pas entièrement tord quand on voit quel héritage nous laissent ceux qui ont connu les 30 Glorieuses : surpopulation, crise économique, chômage, dégradation de l'environnement (toutes ces choses que nous ne connaîtrons jamais)...
Cette génération a beau dire avoir travaillé plus dure, mais elle a sans doute été plus heureuse et confiante en l'avenir que nous ne le serons jamais.
Réponse de le 05/01/2011 à 9:08 :
Personnellement, je bosse 50h par semaine, dans le privé, et j'ai bien 5 semaines de congés payés dont j'arrive difficilement à prendre 3 semaines par an.
Je travaille dans une TPE (et oui, PME c'est déjà 200 personnes pour l'état), mon contrat précise 35h, mais que mon travail est forfaitaire pour les tâches à effectuer (en gros, c'est le même salaire quelque soit le nombre d'heures).

L'entreprise est toujours sur la corde raide, chaque trimestre, il faut sortir 75 000? pour 9 personnes en charges diverses (chômage, retraite, p.te du président, etc...).
Bref, continuez à charger les entreprises, mais surtout ne vous étonnez pas lorsque dans un ou deux ans l'état déclarera sa faillite ne pouvant payer les chômeurs et retraités, puisqu'il aura réussi à tuer toutes ses entreprises.

Moi j'en ai marre de bosser comme un dingue, de me faire culpabiliser quand je dis que je bosse trop (soi-disant " nous on a connu les 40h / semaines "), de me faire prendre pour un con le jour où j'ai besoin d'aide médicale, etc...

Vivement la faillite de l'état, c'est quand le puits est à sec que l'on découvre la vraie valeur de l'eau.
a écrit le 31/12/2010 à 18:55 :
"...qui prévoit le passage progressif de l'âge légal de départ de 60 à 62 ans à raison de quatre mois de plus par an, à compter du 1er juillet 2001"
c'est bien 2001 ? ou cest le journaliste qui n'a pas voulu relire son texte ?
Réponse de le 19/01/2011 à 5:58 :
c est le journaliste qui se trompe (2001 ou 2011
en 2001 il n etait meme pas question de reporter de 4 mois par an pendant 6 ans le recul de l age de depart
J Pierre
a écrit le 31/12/2010 à 13:37 :
Qui ot cotisés 2 années de plus ? vous etes sur des termes employés , je suis bien sur un journal "économique" et pas sur unvulguaire torchon.
Réponse de le 31/12/2010 à 19:30 :
Oui c'est bien 2 années suplémentaires ( 8 trimestres ) décret 2010-1734 article 2 publié ce jour.
Réponse de le 02/01/2011 à 23:39 :
ont paye chere les 35heures - et la 5eme de vacances
Réponse de le 04/01/2011 à 7:39 :
madame aubry et m amont au peys des promesses les anges meuresdeoifs
Réponse de le 06/01/2011 à 16:03 :
Et temps va la cruche à l'ô qu'à la faim elle se case... :mg:

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :