La Tribune

Les revenus des agriculteurs français se sont envolés en 2010

Copyright Reuters
latribune.fr  |   -  223  mots
Le ministre de l'Agriculture a révélé sur France 2 ce jeudi matin que, tous secteurs confondus, les agriculteurs français avaient profité en 2010 d'une hausse moyenne de 66% de leurs revenus. Cette progression spectaculaire intervient après deux années de baisse importante.

La reprise mondiale a visiblement bien profité aux agriculteurs français. Bruno Le Maire a révélé ce jeudi matin sur France 2 que leurs revenus avaient progressé de 66% en 2010.

"Ce n'est que justice que les producteurs en France, toutes productions confondues, aient enfin un meilleur revenu pour leur travail", a assuré le ministre de l?Agriculture en dévoilant les données établies par l?Insee.

C?est dans le secteur des céréales que la hausse est la plus spectaculaire. Elle atteint 130%. Mais les éleveurs de vaches laitières ont également retrouvé le sourire puisque leurs revenus ont progressé de 89%.

"Pour tous les agriculteurs de France, c'est d'abord un rattrapage, parce qu'ils ont connu en 2009 une crise épouvantable", a tenu à souligner Bruno Le Maire. En 2009, leurs revenus avaient baissé de 34%.

Guy Vasseur, le Président des chambres d'agriculture qualifie cette hausse d'"appréciable avant de souligner la difficulté qu'on les agriculteurs à s'adapter aux aléas du marché mondial : "Nous ne pouvons nous réjouir ni de l'ampleur des variations qui chaque année fragilise les exploitations agricoles, ni les disparités persistantes entre
les filières. Nos agricultures sont largement interdépendantes, et c'est bien une nouvelle démarche entre les filières et toute la chaîne alimentaire y compris jusqu'à la distribution que nous devrons invente.r"

Réagir

Commentaires

cliff123  a écrit le 09/09/2011 à 12:29 :

Bonjour,
Je ne vais pas, selon votre invitation, faire un tour chez vous, je sais comment vous vivez, du fait de la proximité de notre situation.
En effet, vous dites qu?il vous reste 9000 Euro, moi je gagne 12200.- alors vous voyez on n?est pas loin l?un de l?autre.
Et, je vous accorde, que nous sommes effectivement plutôt raides en fin de mois. Mais je ne me plains de rien, car, marié et avec deux enfants, j?arrive à avoir une famille heureuse, et à subvenir aux besoins du ménage, à savoir ; je peux payer mon électricité, mon tél et internet, mes achats alimentaires, le carburant et l?entretien et assurance de notre voiture, le fuel et le bois pour mon chauffage, le loyer, etc ? et, même? chaque mois, il me reste un petit budget pour les loisirs de mes enfants, (piscine cinéma etc?)
Cependant ;
Dans mon village je connais beaucoup d?agriculteurs qui tous me disent qu?il ne leurs restent que 9000 ?uro.
Mais,
Ils habitent dans la ferme des parents pour la plupart et, n?ont jamais eu à payer un loyer de leur vie. Leur voiture est ( ou sont) sur le compte de l?exploitation, de ce fait avec un total transfert de charge, leur électricité domestique est pour le gros du volume ??pompée?? sur l?exploitation, leur fuel de chauffage vient de la cuve de carburant pour les tracteurs, leurs viande vient directement de l?étable, tout comme leurs ?ufs, leurs volailles, un tél ? Ils n?ont on pas ! L?exploitation en a un ! et c?est une charge d?exploitation pas familiale. Leurs bois de chauffage, ils le font eux-mêmes en imputant à l?exploitation tous les frais y relatifs, à savoir carburant tracteurs réparation et entretien de tronçonneuse etc ? etc ? des avantages de ce genre je peu en citer à la pelle.
Au-delà de cela, il n?y-à pas lieu d?oublier les revenus dits ?? annexes?? c'est-à-dire, payés en espèces tel, la vente sur site de volailles, de lait, d??ufs, de viande, de bois de chauffage, etc ? et je ne parle même pas de la nouvelle génération ??photovoltaïque??
Bref, tout cela pour, finalement conclure, que sans la moindre hésitation, j?échange ma situation avec la votre, et même je vous fais cadeaux de vos 66 % d?augmentation.

le commingeois  a écrit le 20/12/2010 à 12:40 :

J'aimerai tellement pouvoir m'acheter des quads, des tracteurs,des appartements.
Mais s'est vrai, sorti mes charges pour nourrir mes bètes il ne me reste plus que 9000 euros pour vivre.
VIVEMENT QUE MON REVENU AUGMENTE DE 66%.
A bon entendeur salut.
PS: pour le collectif leclerc : vous devriez faire un tour dans les Pyréneés je me ferai un plaisir de vous montrer comment je vie

collectif leclerc  a écrit le 16/12/2010 à 18:01 :

les grincheux resteront grincheux malgré 66 % de ... revenus supplémentaires

ils ont une maladie incurable....se plaindre...

Et pourtant ils percoivent plus de 10 millards d'euros de l'UE par an..pour acheter des quads -- 4x4 --- appartements au soleil ---et du matériels toujours plus neufs et puissants capables de faire 10 fois le travail qu'ils ont a faire ....


L'erreur est de parler de revenu agricole qui peut paraitre effectivement parfois moyen.
Il faut parler de MARGE BRUTE avant amortissements et la comparer a l'ensemble des intervenants économiques du pays .
La ,on verra ou est la rentabilité ......car les paysans croquent ces marges faramineuses dans du matériel inadequat pour effectivement ne pas payer d IRPP ni de cotisations sociales a la MSA.

Ensuite ,on les entends dire PAS DE REVENU
PAS DE RETRAITE

Et bien oui ,pour avoir du revenu il faut gérer correctement ses marges d'exploitation
Et bien oui, pour avoir une future retraite il faut payer des cotisations a la MSA.

Et n'oublions pas les 10 millards d'euros /an de subventions européennes sans compter celles de la FRANCE.
VOUS POUVEZ TOUJOURS CONSULTER CES MONTANTS DE SUBVENTIONS DE VOTRE PAYSAN VOISIN EN ALLA T SUR LE SITE OFFICIEL "TELEPAC"

Effectivement on verra flamber les benefices du fabricant JOHN DEERE
on verra changer les 4x4 flambants neufs pour un encore plus rutilant pour aller a la chasse pendant toute la période d'ouverture ...

j'y  a écrit le 16/12/2010 à 11:04 :

Bravo! le gouvernement les aide bien , nous sommes en période préelectorale!!! Savez vous que les proprietaires de terres agricoles ont vu eux leur revenu baisser 2 fois. la première par une augmentation des impots fonciers et la seconde par une baisse de 1.63% de la valeur quintal de leur bail ( valeur annuelle dèterminé par le gouvernement) Si les uns disent merci parcequ'ils peuvent à tout momen bloquer les routes , les autres disent merci Sarko et les échéances electorales vont vite arrivées!!

agri fermier  a répondu le 16/12/2010 à 15:44:

Monsieur le propriétaire, l'indice de -1.63% est plus que légitime car il correspondait aux revenus de 2009 qui eux ont baissé de 34% ! Rendez vous l'année prochaine et vous nous direz quelle sera l'augmentation de vos fermages !


nicoret85  a répondu le 17/12/2010 à 6:20:

HAUSSE DE 66% DU REVENU AGRICOLE ? info DROLEMENT relayée par Fr2 dans le journal de M?sieu Pujadass avec graphique à l?appui : -23% en 2008 puis -34 % en 2009 (en rouge) et au dessus de l?abscisse du zéro + 66 % en 2010 (vert) ce qui laisse supposer au péquin (certains se reconnaîtront) que ce revenu est fabuleux en 2010 (rattrapage ?)!! Je propose d?abord que le calcul mental soit intégré dans les écoles de journalistes - pour ne pas confondre addition/soustraction avec multiplications/division - et que leur rémunération soit de -23 % en 2011, -34 % en 2012 et au miracle de + 66 % en 2013. En prenant comme base 100 (faites le calcul : 100x0,77?.on arrive en dessous de 90 et pas 100 -57 + 66 > 100.
En espérant que de telle présentation fantaisiste ou orientée se produise moins souvent en période préélectorale. On fait dire aux chiffres ce que l'on veut pour nous induire en erreur