Hollande : "mon véritable adversaire, c'est le monde de la finance"

 |   |  188  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2012. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
"Mon véritable adversaire, c'est la finance", a déclaré dimanche François Hollande, qui s'est prononcé pour la création d'une taxe sur les transactions financières et d'une agence publique de notation.

Le candidat socialiste à l'élection présidentielle a promis, s'il est élu, de faire voter une loi séparant les activités de dépôt et d'investissement des banques.

"Les stock-options seront supprimés et les bonus encadrés", a-t-il aussi prédit.

"Mon véritable adversaire, il n'a pas de nom, pas de visage, pas de parti, il ne présentera jamais sa candidature, il ne sera jamais élu et pourtant il gouverne. Cet adversaire, c'est le monde de la finance", a-t-il déclaré devant 25.000 personnes, selon le PS, réunies au Bourget, près de Paris.

"Les incantations du 'plus jamais ça' sont restées lettre morte", a-t-il ajouté. "Les banques sauvées par nos Etats mangent désormais la main qui les a nourries".

François Hollande a appelé de ses voeux une taxe sur les transactions financières avec "ceux en Europe qui voudront la mettre en place avec nous".

Aux yeux du candidat socialiste, le quinquennat de Nicolas Sarkozy qui s"'achève a été celui de la "dégradation".

"Commencé dans la virevolte, ce quinquennat finit dans la tourmente", a-t-il dit.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 24/01/2012 à 22:30 :
Pauvre Hollande il veut faire plaisir à une partie de son électorat trés à gauche ou bien il n'a rien compris au sujet. C'est bien cela qui est inquiétant car la dette il va falloir quand meme la rembourser. Or les banques ont été laxistes à répondre aux besoin d'emprunt des etats...et le flot de liquidités de la BCE il faudra bien un jour l'assécher donc si le projet de Hollande c 'est la depense ...au secours
a écrit le 23/01/2012 à 10:44 :
OUI il faut combattre l'ennemi invisible !!
Réponse de le 23/01/2012 à 21:10 :
Meuh non la finance c'est bien , et pour qu'elle fonctionne mieux il faut que tu réduises ton salaire drastiquement et tout en travaillant plus Yep !
a écrit le 23/01/2012 à 10:33 :
Qui se cache derrière la finance? Hollande va finir par se demander qui se cache derrière les règles élémentaires d'arithmétiques
Réponse de le 23/01/2012 à 21:12 :
2002 dette Française 63% du PIB, 2011 dette française 88% du PIB (avec l'aide de la finance mondiale bien sûr , Sarko n'a pas fait cela tout seul ...) , c'est pas de l'arithmétique cela ?
a écrit le 23/01/2012 à 8:50 :
Une chose reste sur si Hollande est élu la tension politique va retomber, déjà ce Bobo énarque et HEC rentre au Fouquets par la porte de derrière et ne peut donc pas susciter autant de haine que celle vouée à NZ ; Pour son camp c est Captain Flanby le Super héros pourfendeur des riches (millier)daires et des financiers trop avides. Pourquoi pas, j aimerais quand même bien le voir voler : Je suis perplexe à entrer dans son trip bien que je pense qu?il croit en ce qu?il dit. Il y a déjà eu Mitterrand avant lui et si on va trop à gauche on se prend celui qui vient en face. Il serait bon avant que je vote de savoir s il maintient l économie de marché avec le reste du monde ou si il est résolument Antisystème ou plus sur si il sait pas.
Réponse de le 23/01/2012 à 21:16 :
"si on va trop à gauche on se prend celui qui vient en face" ... et si on va trop a droite on se prend un platane ... comme les supprimes ou une désindustrialisation fulgurante ....
Réponse de le 24/01/2012 à 9:35 :
Votre réponse puérile ne fait que retourner mon propos pour un avis tendancieux, quel manque d?imagination. Malgré votre esprit primaire je vous direz quand même que l économie de marché à ses règles et donc que l?on est sur une route et qu?il y a un danger forcement des 2 côtés : le protectionnisme ou l?ultra libéralisme en sont Mais le débat porte sur le projet de Hollande. Mitterrand avant lui avait tenté se virage à gauche en restant sur les bases de notre fonctionnement capitalistique. Au bout de 2 ans il a redressé pour ramener sa politique dans le contexte, et les communistes sont partis. Dénoncer ne suffit pas pour faire un projet. S?agiter devant le diable financier ne changera pas les comportements individualistes.
Pour une société plus humaine il faudra une refondation basée sur les valeurs que l?on veut défendre. On n?est plus dans l?incantation ou la haine de l?autre.
Réponse de le 24/01/2012 à 20:16 :
Et Mitterand blablabla ... c'est sa fôt blablabla .... si on avait pas de services publiques socialocommuniste blablabla .... on en serait pas la blablabla .... on serait comme les américains blablabla : dette américaine ? = 100% du PIB !
a écrit le 23/01/2012 à 8:37 :
Hallucinant une telle désignation d'un bouc émissaire... Cette erreur de casting annonce des lendemains ingérable, parce sans finance, pas d'économie, et sans économie, aucune politique possible... Le recours à l'emprunt est indispensable, et le candidat Hollande oublie qu'en létat actuel de notre endettement et des besoins de financement, c'est bien la finance qui le tiendra par la barbichette.... et non pas l'inverse !
Réponse de le 23/01/2012 à 21:19 :
La finance doit être au service de l'économie et non le contraire .... Ben voilà !
a écrit le 23/01/2012 à 6:29 :
adversaire ?
a écrit le 23/01/2012 à 6:02 :
Complétez la phrase M Hollande:
"mon véritable adversaire, c'est le monde de la finance" (et surtout les medias qui lui sont soumis et pour cause, parce-que sans les recettes publicitaires ils ne pourraient survivre).-------------
http://teleobs.nouvelobs.com/articles/pour-les-francais-les-medias-ne-sont-pas-independants
a écrit le 23/01/2012 à 3:18 :
F. Hollande " mon véritable adversaire, c'est les emplois de la Finance sur la place de Paris, donnons le directement a la City a Londres, apparemment c'est 10% de leur PIB" Au PS, on est sympa avec les Anglais.
a écrit le 23/01/2012 à 0:37 :
C'est qui, au juste , la finance ? Ca ne veut rien dire. Les banquiers n'ont rien avoir avec les assureurs qui eux-memes font un different metier que les Hedge funds ou les fonctionnaires du FMI ou de la BCE. On pourrait citer encore beaucoupd'autres professions. Il est contre tout ca, Hollande ? Les stocks options ne sont pas octroyes qu'aux financiers, les bonus non plus d'ailleurs. Il parle dans le vide. Pourrait-il preciser contre qui et quoi il veut s'attaquer au juste et que compte-t-il faire contre cet ennemi masque et invisible ? Quest ce qu'une nouvelle agence ferait pour assainir la finance ? Serait ce une agence gouvernementale qui donnerait les notes souhaitees par le futur president ?
Réponse de le 23/01/2012 à 6:25 :
sans polémiquer inutilement , le fait de refaire un Glass-Steagall Act à la française, en quoi est-ce que ça vous dérange? en quoi vos revenus seront affectés?
Réponse de le 23/01/2012 à 9:14 :
Sans polemiquer, ca ne me derange pas. Toutefois, en 1933, les USA dominait le monde politiquement, economiquement et financierement, en 2012, ne parlons meme pas du monde, la France est a la remorque en Europe. Alors le " Si je suis president, je" de Hollande est bien presomptueux quand il s'agitde reformer le monde. De plus le monde de la finance ne veut rien dire, pas plus que le monde du sport( il y a les revenus de Beckham et ceux du professeur de Gym) ou celui du spectacle( Depardieu et le clown d'un petit cirque
a écrit le 22/01/2012 à 23:26 :
Si la France n'avait pas de dette, la Finance ne pourrait rien lui faire, ce n'est donc pas la finance la responsable mais bien les politiciens ( qui disaient quasiment tous qu'ils étaient contre la finance) qui ont endetté le pays, personne ne les a forcé, ils ont juste agit par facilité donner des cadeaux payés par les français pour être élu par une partie d'entre eux, combien peuvent y résister longtemps ? il n'y a pas de test de probité ou de sagesse pour nos politiciens avant d'avoir le droit de se présenter, ce qui est fort dommage, aucun système ne marche quand le sommet n'est pas vertueux.
On attend donc en réponse un plan ambitieux de destruction de la dette.
Tu veux pas de la Finance OK, mais alors cela signifie que tu ne peux plus t'endetter tous les ans par la finance, donc que ton budget doit être plus qu'équilibré, donc là Hollande annonce la rigueur.
100 Milliards d'euros à trouver en 2012, en impôts ou en réduction de dépenses.
Il faut rester rationnel, on ne peut pas demander le beurre et l'argent du beurre.
Réponse de le 23/01/2012 à 2:49 :
Tout à fait d'accord, ce genre de propos est tout bonnement ahurissant. Si ce gars-là est élu, c'est (encore) cinq années de perdues pour la Françe.
Il semble aussi confondre les stock-options avec les `stock-options à la Française`:
Chez les Anglos-saxons, c'est utilisé par les compagnies qui démarrent pour attirer du personnel qui sinon ne prendrait pas le risque de le faire. Dans ma startup, même la secrétaire en avait. Ce n'est pas fait pour qu'un haut-fonctionnaire qui pantoufle dans une grosse compagnie liée à l'État se goinfre... C'est vraiment très 19e siècle, pauvre Françe...
Réponse de le 23/01/2012 à 6:31 :
Et bien cher Monsieur, il faudra vous y faire à vivre avec un gouvernement qui veut rendre le pouvoir au peuple !
Réponse de le 23/01/2012 à 7:43 :
Alors pas de FESF ni de MES ni de plan de relance de plusieurs centaine de milliards , ni de chômage technique généralisé comme en 2008 2009 (et tout le monde au var chomdu 15% de chômeurs !! ) , pas de financement des PME/PMI en 2008 2009 quand les banques les abandonnaient , pas de soutient de DEXIA pas de soutient des collectivités publiques qui y ont leur comptes et leur prêts a taux d'amis toxique (bien conseillées par des financiers encore eux ..) ... rien de tout cela , c'est vraiment ce que vous auriez voulu en 2009 ?? parce que je ne vous ait pas entendu le dire ....
a écrit le 22/01/2012 à 22:55 :
Après un discours pareil, j'ose espérer que dans son département il ne fait appel à aucun emprunt, et que tout est auto financé !
Réponse de le 23/01/2012 à 3:20 :
Les collectivites locales (a majorite socialiste)ont exploses les depenses de personnel. Ils nous prennent pour des navets !
Réponse de le 23/01/2012 à 21:23 :
Et avec la décentralisation, le nombre de fonctionnaires de l'état à de Paris auraient du être sérieusement réduit ... mais non ....
a écrit le 22/01/2012 à 22:47 :
$arko est de toutes façons plié. Ce n'est pas un bon à rien, c'est un mauvais à tout.
Les français ne le supportent plus et quoiqu'il fasse ça ne changera rien. Reste à Hollande et aux socialistes à effectuer un quinquennat digne.
La finance est montrée du doigt, mais ce sont les idées néolibérales qui sont néfastes et qui ont dévoyées les buts d'un secteur financier nécessaire, utile à la collectivité.
Réponse de le 23/01/2012 à 3:14 :
Ce ne sont pas les idées néo-libérales, quasi-inexistantes en France, qui l'ont endettée à mort, ce sont ses gouvernants, principalement des fonctionnaires (50% des députés si je ne m'abuse). Et ils sont prêts à se battre jusqu'au dernier salarié du secteur privé... Un pays dans lequel l'État prélève plus de 45% de la richesse produite et en dépense plus de 50% n'est pas vraiment un État qui gouverne en appliquant des idées libérales, néo ou pas, un peu de lucidité...
Réponse de le 23/01/2012 à 21:28 :
Rappel: 2006 avant supprimes dette française 63% du PIB et en 2009 après subprimes 88% du PIB ... et en 2001 la crise de l'internet et les attentas du world trade center n'avaient pas fait exploser la dette ! Un peu de mémoire fait du bien ...
Réponse de le 23/01/2012 à 23:29 :
Ah bon, les autres pays, ceux qui se portent mieux, n'ont pas subi eux, les turbulences qui ont suivi l'éclatement de la bulle Internet et au 11 Septembre ?
Un peu de recul fait du bien.
Réponse de le 24/01/2012 à 20:11 :
Lesquels ? les USA (dette 100% du PIB), la GB (banques nationalisées), l'Irlande (prêt de 85 milliards du FMI) , .... oui c'est vrai il reste l'Allemagne et seulement l'Allemagne si on compte les pays démocratiques .... Allemagne qui a fait une cure d'austérité quand l'ensemble du reste du monde se gavait de Subprimes et dépensait sans compter pour acheter grosses Allemandes ... Et qui de surcroit ne compte pas que sur le dumping social pour réussir mais compte aussi sur l'innovation !
Réponse de le 24/01/2012 à 20:12 :
Ah oui j'ai oublié ... dette Allemande : 83% du PIB ... rien de glorieux non plus ....
Réponse de le 25/01/2012 à 2:53 :
Bien sûr, juste 11% de moins, une paille. Et oui, bien sûr, ne prenons pas en compte des non-démocraties bien connues comme l'Australie, le Canada, le Danemark, la Finlande, les Pays-Bas, la Nouvelle-Zélande, la Norvège et la Suède, c'est plus confortable.
Les U.S.A. sont à 97,6%, soit 1% de moins que la France, et ils pourraient augmenter leur taux de prélèvements obligatoires de 50% qu'ils ne serait qu'égal au taux Français.

Source: OCDE http://www.oecd-ilibrary.org/docserver/download/fulltext/190200222e1t001.pdf?expires=1327459345&id=id&accname=freeContent&checksum=59A71F880FA54CB5908DD0FAE01DC2ED

a écrit le 22/01/2012 à 22:36 :
La Finance !!! Il me semble bien que ce sont les soi-disant socialistes qui, dans les années 80 (les bien nommées années fric) ont déréglementé la finance ! Les années de dépenses somptuaires de Mitterand et à sa gloire qui ont creusé des puits sans fond !
Parce que c'est le CAC 40 et Wall street qui ont vote les budgets incohérents de la nation ???

Ces gens n'ont pas peur de se dédire ou de se compromettre, ce qui les motive c'est le pouvoir et assouvir leurs mégalomanies. Et pas seulement q'en France.
a écrit le 22/01/2012 à 22:30 :
Quand on aspire à présider un petit pays qui a 1800 milliards d'Euros de dettes il ne faut surtout pas injurier le monde de la finance. Hollande est tout simplement Don Quichotesque !
a écrit le 22/01/2012 à 21:37 :
séparer banques de dépôts et banques d' affaires , voilà un retour à une saine gestion . Hollande sera président , l' actuel est déjà déchu par sa seule faute .
Réponse de le 22/01/2012 à 23:44 :
C'est une excellente idée, sauf que le jour où vous irez demander un crédit pour acheter votre appart on ne vous proposera certainement pas le taux actuel, et vos frais bancaires vont exploser.
C'est comme augmenter le plafond du livret A, ça s'accompagnera obligatoirement d'une baisse du taux d'intérêts.
tout ça, ce sont des attrapes nigauds, je sais bien qu'on a affaire au candidat qui veut ré-enchanter le rêve français, mais les banquiers, ils n'ont pas beaucoup l'habitude de rêver eux.
a écrit le 22/01/2012 à 21:31 :
Hollande surfant sur les vents de la crise à fins électorales, c'est simple il n'a rien d'autre à dire, c'est bas, sans consistance, mais devrait suffire à quelques plusieurs millions de brebis égarées qui constituent en partie ce qui reste de notre pays. Comme j'ai peur. Si il passe, je quitte la France, j'aurais trop honte d'avoir un Président pareil. Au secours.
Réponse de le 22/01/2012 à 23:18 :
Et les français qui ont acheté bêêêtement des Subprimes AAA ou de la dette Grecque elle aussi AAA dans leur plan d'assurance vie , ce ne serait pas aussi des brebis égarées ?? ...
a écrit le 22/01/2012 à 20:58 :
Va pour le discours plus à gauche. C'est logique. Mais cette absurdité de l'ennemi, c'est la finance, pitié, non c'est grotesque, c'est décevant, c'est essayer de désigner un bouc émissaire, c'est encore et encore diviser, c'est faire ce que son principal adversaire avait fait un an plus tôt ("ce sont les méchants banquiers qui sont responsable de la crise, bla bla, bla ).... Pitié, on attend moins de démagogie et plus de nuance d'un présidentiable.
Réponse de le 22/01/2012 à 22:57 :
Quand les licenciements sont a la mode ... la nuance ne l'est pas ! La finance aux bonus, aux notations étranges (depuis que la France n'est plus AAA ses taux baissent, les Subprimes étaient AAA jusqu'à leur effondrement) , à la spéculation à court terme (faite avec l'argent prêtée a taus très bas par les banques centrales pour financer l'économie réelle et donc les entreprises plutôt que les matières premières) , mérite d'être mise à sa place. Surtout que le système financier ne fonctionne plus et que pour la reconstruction il faudra se passer de ses pseudos experts qui ont mis le monde en situation périlleuse pas qu'économiquement mais au politiquement aussi car si nous passons a 15 %de chômeurs ou plus cela va sentir la révolte !
a écrit le 22/01/2012 à 20:31 :
Le bouc émissaire est trouvé : ce sera la Finance. Oubliées les leçons du Mur d'Argent ou de la relance contrariée par la "contrainte extérieure" : l'enfer, c'est toujours les autres, alors que c'est la Finance qui "finance" tous ces impécunieux qui nous endettent et nous ruinent depuis 35 ans. On ne corrompt que les corruptibles.
Réponse de le 22/01/2012 à 22:21 :
Ils sont moins nombreux que les travailleurs peut être ... et puis faire perdre deux ou trois kilos a de gros financiers ne leur fera pas trop de mal ... il y a peut être aussi quelques grammes du coté de leur tête qui a tendance a s'enfler avec le temps et en opposition de phase avec leurs résultats de plus en plus contestables ....
a écrit le 22/01/2012 à 20:18 :
Un ami me disait recemment "c'est notre devoir de prendre le pouvoir devznt ce desastre" je commence a me dire qu'il a raison
a écrit le 22/01/2012 à 20:16 :
Mr contradiction nous dit aujourd'hui que la finance il s'en ... alors que le 13, il poussait des cris d'orfraie quand on a perdu un AAA. S'il était cohérent il aurait du rester indifférent non ?
Ce discours n'est qu'un discours de circonstance j'arrête un peu de taper sur Sarko, et je trouve un autre bouc émissaire.
Je veux bien parier que s'il est élu, il se couchera devant la finance qui le mènera par le bout du nez.
a écrit le 22/01/2012 à 20:14 :
Que peut faire Hollande ou Beyrou tout comme Sarkozy sans l'aval de Bruxelles? Sans l'aval de la finance? Rien!!
Réponse de le 22/01/2012 à 22:13 :
Si il peut faire quelque chose: des discours et des promesses.
a écrit le 22/01/2012 à 19:50 :
Mais qui peut encore gober ces balivernes? Le PS ne crée pas l'espoir, il crée l'illusion!
Réponse de le 22/01/2012 à 21:49 :
Travailler plus pour gagner plus , c'était pas une illusion ?
Réponse de le 23/01/2012 à 9:24 :
Re -Rappel: 9.5 millions de francais ont beneficié des heures supplémentaires défiscalisées sans aucune magie . On ne peut non plus dire des contre-vérités, pour appuyer une politique. Sans parti pris.
Réponse de le 23/01/2012 à 20:50 :
Ahbon ? et d'où sort ce chiffre miraculeux en période de manque de travail , je connais plein de gens qui veulent en faire des heures pour pour lesquels leur employeur ne veut pas ... en ce moment c'est plutôt le chômage technique qui s'organise .... comme en 2008 2009 d'ailleurs ....
a écrit le 22/01/2012 à 19:49 :
Que des belles paroles une fois de plus venant d'un énarque supplémentaire qui prétend combattre les suppôts du système mais qui oublie qu'il fait parti intégrante de ce système.... Non ce n'est pas avec tout ces charlots de droite comme de gauche qui continueront de servir toujours la même soupe à leur électorat de petit bourgeois que le pays sera sauvé.
Réponse de le 22/01/2012 à 21:38 :
Désolé Sarko n'est pas énarque!
a écrit le 22/01/2012 à 19:23 :

faut pas rever,,,,!!!deja l ouverture avec un chauffeur de salle!!!

( cheval de bataille la finance)???? les fortunes grattent en france mais sont exiles ((((artistes grand sportif ) bannissent leur patrie sans scrupule
Réponse de le 23/01/2012 à 7:49 :
ou habite y.Nohah? ou place t'il son argent? facile de se dire de gauche
Réponse de le 23/01/2012 à 8:16 :
Bien d'accord. Je ne juge pas le discours en lui même.
Mais je trouve navrant de vouloir rendre spectaculaire un discours politique.
Ce n'est pas ce que les États Unies ont de mieux à copier...
Je trouve que cela décrédibilise totalement le fond.
a écrit le 22/01/2012 à 19:09 :
Le propriétaire du journal "Libération" :

http://www.challenges.fr/luxe/20111124.CHA7237/edouard-de-rothschild-l-indomptable.html
a écrit le 22/01/2012 à 19:08 :
ambiance de la brousse ! Le programme de Mr Hollande a été brillamment résumé par Y. Noah en première partie. Le discours qui a suivi était parfaitement inutile
Réponse de le 22/01/2012 à 21:23 :
lol
Réponse de le 23/01/2012 à 5:02 :
excellent!
a écrit le 22/01/2012 à 19:05 :
Ahhh un peu de lucidité fait beau a voir !! Hollande a raison !! La finance et ses sous fifres après avoir permis sans contrôles ni contraintes de revendre des créances immobilières foireuses au monde entier voudrait que nous leur redonnions les clefs de la maison et que nous eradiquions les règles qui restent pour une fois encore recréer des bulles et prendre des bénéfices et des bonus individualisés .... pour une fois la crise arrivée (et de plus en plus souvent) que les dettes soient socialisées !!! Et le pire c'est que tous les petits investisseurs/épargnants qui ont du perdre beaucoup avec les supprimes EN REDEMANDE !!! Allez y votez Sarko !! investissez comme la finance vous demande via les notations , faites vous arnaquer encore une fois ... par contre si le système financier a des ratés ce sera fini les plans Paulson ou autres !! Personne ne voudra plus donner un sous de plus ! ce sera la bancroute des banques et la fin de vos économies !! Dans la mesure ou vous le souhaitez ce sera juste bien fait pour vous ... les petits épargnants .... !!!!
Réponse de le 23/01/2012 à 0:18 :
C'est sur que si tout le monde arrête d'investir, ça ira de suite beaucoup mieux.
Réponse de le 23/01/2012 à 7:38 :
Pour spéculer à la hausse sur les matières premières , on sur la prochaine bulle puis a la baisse sur la même bulle ... ça c'est sûr on peut s'en passer ... parce que pour soutenir et financer les entreprises notamment les PME c'est à dire le véritable investissement , les financiers en ce moment on les voit pas beaucoup ....
a écrit le 22/01/2012 à 19:02 :
Tiens ! Ce monsieur-là aussi m'a l'air plutôt sensé. Je me demande pourquoi les médias s'intéressent encore à ceux qui tiennent les propos les plus insensés ?
a écrit le 22/01/2012 à 18:58 :
Je me demandais une chose, bon j'essai de faire avec ce je fait pour palier à mes dépenses mensuel, mais est-ce que M. Francois HOLLANDE à part un budget familiale que si il est élu président de la république Française qu'il sauras équilibrer son budget car là ce n'est plus un budget familiale mais c'est le budget de la FRANCE.......
Réponse de le 22/01/2012 à 21:14 :
merci de mettre tout sur la table et de trier!
Réponse de le 22/01/2012 à 21:34 :
Il y a plus d'une quinzaine de fautes d'orthographe, une vingtaine de fautes de grammaire, une trentaine de fautes de logique et une superbe multitude de niaiseries dans les quatre lignes que vous avez écrites. Excusez-moi de vous avoir trouvé passionnant.
a écrit le 22/01/2012 à 18:54 :
Un homme qui vole bas et dépourvu de la moindre personnalité, sans cela, aurait-il besoin d'imiter Mitterrand dans ses attitudes... le mime Marceau en moins intelligent !
Réponse de le 22/01/2012 à 21:06 :
@ logic. François Hollande imite Mitterrand. Qui n'a pas de modèle ? Sa personnalité ? On verra comment il exercera le pouvoir si le peuple l'élit. J'espère que s'il attaque les marchés, c'est pour deux choses. Dans l'immédiat, faire une campagne qui ne divise pas le pays, ses adversaires ne sont pas les gens de droite mais les marchés. Plus tard, habituer les marchés à l'idée qu'ils ne lui dicteront pas sa conduite.
Réponse de le 23/01/2012 à 0:16 :
S'il attaque les marchés de front comme il semble vouloir le faire, tout ce qu'il va gagner, c'est un gros retour de bâton.
a écrit le 22/01/2012 à 18:53 :
Si la finance est vraiment son adversaire, comment va-t-il faire pour payer les fonctionnaires si la finance lui coupe le robinet des subventions?
Son mentor Mitterrand déjà à l'époque était plus prudent, quand il disait à sa femme très à gauche qu'il ne pouvait pas faire ce qu'il veut à cause des marchés.
Réponse de le 23/01/2012 à 6:11 :
L'argent ne serait-il plus le nerf de la guerre, surtout économique ? Il doit détester DSK, Fabius, Berger... et beaucoup de ses coreligionnaires...
a écrit le 22/01/2012 à 18:42 :
Haha Flamby ça y c'est parti "abattons la finance", comme thème de compagne il aurait pas pu trouver pire. Des états qui dépensent plus que ce qui gagnent, croyez vous vraiment que ce soit la faute de la Finance ? C'est plutôt la finance qui a permis à ces Etats dispendieux de maintenir un niveau de vie virtuel en achetant de leurs dettes. Aujourd'hui les financiers demandent des comptes car ils ne sont pas sûr d'être rembourser, rien de plus normal.
Réponse de le 22/01/2012 à 21:30 :
Vous avez totalement raison !
Réponse de le 22/01/2012 à 22:26 :
En même temps c'est pas glorieux : noter la dette Grecque AAA alors que maintenant on apprend que tout ce joli monde savait que les comptes étaient truqués (bon comme les grecs ne payaient pas d'impôts peut être avaient ils la sympathie de la Finance ?) ... surtout deux ans après avoir noté AAA les Subprimes (basés sur une montée des prix de l'immobilier jusqu'aux cieux éternels ...) ... Et tous cela nous a couté un peu relance, chômage partiel généralisé (rien a coté de ce que l'on va vivre maintenant) ... alors il est juste qu'il remette les coupables a leurs places !
a écrit le 22/01/2012 à 18:28 :
Hollande ou comment prétendre mener, à des fins électoralistes, un combat qui ne sera jamais le sien, puisqu'europhile, européiste, eurolâtre.
Réponse de le 22/01/2012 à 20:27 :
Vous êtes europhobe ?
Réponse de le 23/01/2012 à 8:11 :
Non, réaliste. Pour trouver des solutions rapides et efficaces ont doit quitter l'UE.
a écrit le 22/01/2012 à 18:23 :
Qu'il est doux de faire des promesses qui ne dépendent que du bon vouloir d'autrui!! Quel message pour la finance!! Que de trouver devant eux, qu'un soi-disant rebelle pour mieux tromper les électeurs! Ils voterons Hollande!! Le cheval Sarko ne peux plus tenir une distance: 5 ans c'est long!! Bruxelles est du même avis et donnera son absolution!
a écrit le 22/01/2012 à 18:16 :
Les pays bien gérés profitent intelligemment de la finance, les pays mal gérés comme la France la subissent stupidement. FH produit un discours populiste irresponsable, de la basse politique politicienne qui a besoin de s'appuyer sur des adversaires artificiels et désigne des boucs-émissaires pour se donner de la consistance. Cela est absolument vain. C'est un discours indigne de la fonction. FH ne vaut pas mieux que Sarkozy, Le Pen, Bayrou ou Mélenchon. Entre la toupie hystérique sous prozac, Fraise des Bois sous tranxène, Méluche ultra-coco antédiluvien, Marine facho refoulée, sans parler des autres démagogues à la petite semaine qui croient avoir des destins nationaux depuis qu'ils sont nés, la France est très mal barrée.
Réponse de le 22/01/2012 à 19:28 :
Ah je vois que Monsieur est adepte de Merkel ... mais sans les reformes a Shroeder d'il y a 10 ans elle ne vaut pas un pet de chameau elle non plus ... Il ne reste que Deng Xioping de valable ....
a écrit le 22/01/2012 à 18:08 :
Ce n'est pas le type qui regrettait que l'on n'ait pas donné beaucoup plus à la Grèce et au Portugal lorsque le FESF a été créé ? Il me semble plutôt que ses plus grands ennemis, ce sont les électeurs.
Réponse de le 22/01/2012 à 19:21 :
Bastien plus je lis tes commentaires plus ils me semblent dénués de tout fondement . vote Marine et tait toi!
Réponse de le 23/01/2012 à 5:26 :
Heu, Jip, il y a un 's' à "tais-toi". Plus je te lis et plus je me dis que tu n'as pas passé assez de temps à l'école. Par ailleurs, tu démontres ainsi que, dès lors que les gens ne pensent pas comme toi, ils doivent être empêchés de s'exprimer. Tu n'es rien d'autre qu'un totalitaire.
Réponse de le 23/01/2012 à 8:26 :
Non je pense que cette fois ci c'est M. Sarkozy qui s'est fait des ennemis parmi les électeurs ;-)
a écrit le 22/01/2012 à 17:31 :
flamby est un ancien haut fonctionnaire, il va donc caresser cette caste dans le sens du poil pour pouvoir ronronner tranquillement sans rien faire, comme d'hab! Il est contre tout, c'est son seul programme. Quelle tristesse!!!!!!!!
Réponse de le 22/01/2012 à 19:12 :
Bel argumentaire ... du niveau des rollex et de l'usage "gratis" des jet d'affaires des plus riches par Sarko Bling bling ... C'est sûr que lui va pas la critiquer la Finance ... tant qu'ils le préviennent a temps de l'écroulement de la prochaine bulle financière pour qu'il puisse mettre avant vous ses billes au chaud ...
Réponse de le 22/01/2012 à 19:24 :
Et sarkoléon sait tout faire mais ne fait rien!
a écrit le 22/01/2012 à 17:26 :
Pauvre france
a écrit le 22/01/2012 à 17:22 :
Bravo au successeur de DSK !
Réponse de le 22/01/2012 à 18:57 :
tu peux dévellopper malgré ton pseudo nauséabond?
Réponse de le 22/01/2012 à 21:13 :
@cloclo : PS = Parti Sioniste, c'est une allusion aux réseaux de pouvoir qui demeurent à la tête de la France quelque soit le gouvernement. Les mecs se croient de race élue en plus, mdr !
Réponse de le 23/01/2012 à 20:53 :
beurk
a écrit le 22/01/2012 à 17:21 :

ll faudra payer tout cela, mais comme il ne veut plus de riches (sauf lui et ses amis !), cela signifie un nouveau coup de massue sur les classes moyennes, et, par force, sur ceux qui gagnent encore moins !
a écrit le 22/01/2012 à 17:19 :
Ca confirme ma théorie. Ils travaillent tous pour les mêmes. Il est évident comme le jour même qu'il la Finance n'a rien à avoir avec la situation en France. Il suffit pout ça de regarder la prosperité et le taux de chomage en Allemagne. Mais alors pourquoi ce monsieur dira une telle bêtise? Eh be pour perdre encore. Comme l'a fait Ségolène avec son SMIC à 1500 E. Nest-ce pas la politique est un théarte, il faut faire croire qu'on le peuple à la démocratie et qu'il y a une opposition.
a écrit le 22/01/2012 à 17:14 :
Vive l'immobilier ! vive la France !
http://www.societe.com/societe/societe-civile-la-sapiniere-377552955.html
a écrit le 22/01/2012 à 17:13 :
son véritable adversaire c'est lui même sa méconnaissance de la réalité économique??? ou son mensonge permanent et utopique???, il ne pourra jamais faire plier la finance elle est mondiale, par contre il pourrait revenir sur la décentralisation qui nous coûte 200 milliards par an en supprimant les étages du mille feuille mais là finit les cumuls de mandat, réformer l'éducation nationale en payant les profs au mérite et bien les payer, faire comme en Italie confier au privé les services publics non vitales pour la Nation, enfin il lui appartient de revoir son discours
Réponse de le 22/01/2012 à 18:09 :
Mais vos propositions ne font pas partie du "rève" socialiste !
Réponse de le 22/01/2012 à 19:18 :
Le privé efficace comme Lehman Brothers ? General Motors (50 milliards d'aides de l'état américain) ? les banques anglaises (maintenant nationalisées) ?, les opérateurs téléphoniques ou les fabricants de lessives qui s'entendent sur les prix pour nous arnaquer ? ... etc ... Il faut arrêter l'idéologie de droite qui rêve d'un secteur privé "pur" , il faut être pragmatique avec une vision a long terme ! ET cette Vision Hollande l'a plus que Sarko qui fait du pragmatisme d'une durée de quelques mois en revenant systématiquement sur presque toutes ses reformes !
Réponse de le 22/01/2012 à 21:41 :
moi au moins je propose du concret et vous rien
Réponse de le 23/01/2012 à 21:01 :
@sergio: tu n'as pas bien écouté Hollande, lui aussi dit qu'il en finira avec le cumul des mandats (Sarko c'est officiellement non) au moins cela vous fait un point commun. Et pour recentraliser sur Paris et laisser Paris la ville "lumière" gérer les "ploucs" de province ... bof ... D'ailleurs avec la décentralisation ce sont les fonctionnaires de Paris qui auraient du ne pas être remplacés lors du départ à la retraite mais au lieu de cela ce sont nos infirmiéres, nos toubibs, nos hôpitaux , nos profs de province qui ne sont pas remplacés !!
a écrit le 22/01/2012 à 17:06 :
C'est tout le problème. Mais pour battre son adversaire, il faut bien le connaître et c'est là le hic ! FH n'a jamais impressionné par ses idées d'économiste. Ni lui, ni quiconque de son entourage immédiat. Où et quand va-t-il aller chercher son grand sorcier et le présenter à son électorat ?
Réponse de le 22/01/2012 à 18:44 :
NS à impressionné tout le monde avec ses idées économistes. Et vous en êtes où? On se demande ce que vous voulez au fond. Efficacité ne rime Pas avec beaux discours et grandes gesticulations. Si vous ne l'avez pas compris en 5 ans, vous êtes mal barrés.
a écrit le 22/01/2012 à 16:55 :
Il a oublier de dire "... heu heu heu".
Réponse de le 22/01/2012 à 19:22 :
au moins il ne dodeline pas de la tête ...
Réponse de le 22/01/2012 à 21:11 :
trop facile et trop nul!
a écrit le 22/01/2012 à 16:32 :
Le pouvoir au service des Français donc référendum comme en Suisse sur tous les sujets !je suis preneur :1er sujet le cumul a supprimer ,le renvoi du parlementaire si bilan annuel non valable et enfin , aucun budget d'etat ou collectivités négatifs !
Réponse de le 22/01/2012 à 17:23 :
Référendum d'initiative nationale ? Chiche ! Toujours promis et jamais réalisé ! Bien trop dangereux pour le pouvoir en place et qui entend s'y accrocher !
Réponse de le 22/01/2012 à 19:25 :
"aucun budget d'etat ou collectivités négatifs !" même en temps de crise ou il a fallut fournir aux PME/PMI les fonds que les banques ne voulaient plus fournir, ou il a fallu payer le chômage technique a toutes les entreprises de France ou presque pour éviter que nous passions à 15 ou 20% de chômeurs ... Ahh même la Droite ne l'a pas fait , elle est adepte du "faites ce que je dis , ne faites pas ce que je fais !!" , mais ses électeurs adorent ...
Réponse de le 22/01/2012 à 20:38 :
@bouchy, vous comettez l erreur de penser que les francais sont intelligents, lisez les commentaires de tirelire et des autres neuneu et vous n espererez pas autant leur laisser le droit de voter...
a écrit le 22/01/2012 à 16:28 :
Non son veritable adversaire c est la betise
Réponse de le 22/01/2012 à 18:50 :
Oui, c'est pour ça qu'il la combat, la bêtise. Mais malheureusement il ne peut pas combattre celle de tous. Les adversaires de NS ont été l'intégrité, la justice, l'humilité, la morale. Il les a combatu et à gagné haut la main
Réponse de le 23/01/2012 à 21:04 :
La gauche c'est la bêtise et la niaiserie , la droite c'est la lumière, l'intelligence, la beauté, .... Squer tu parlais de bêtise ou carrément de connerie ? tu as l'air d'être un expert ....
a écrit le 22/01/2012 à 16:24 :
s'il considère le "monde" de la finance comme un adversaire à battre, il est mal parti, très, très mal. Il ne s'agit pas de détruire, mais de bâtir: une industrie solide, une fiscalité moderne, un Etat moins dépensier... et j'en passe. Ce n'est pas avec des paroles populistes déstructives que nous allons pouvoir sortir la France de la crise. Décidément, ce monsieur s'est disqualifié pour toute responsabilité politique.
Réponse de le 22/01/2012 à 16:51 :
qu'a fait l'autre abruti de nains de jardin a par tout foute parterre la france a genoux
je suis plutot de droite mais la faut pas déconner sarko et sa bande c des bons a rien
et la j'ai trouver hollande pas mal du tout
mais il y aura toujours des gens comme toi pour rien voir plus loin que le bout de ton nez aller basta
Réponse de le 22/01/2012 à 16:59 :
Réfléchissez un petit peu avant d'écrire. C'est la finance qui a foutu le "bordel" dans le monde entier. Il serait préférable de la stopper avant que tout soit détruit. Comment voulez-vous bâtir dans un environnement dramatiquement instable? Il faut mettre la finance au service de l'industrie, et pas l'inverse. On voit que vous n'êtes pas chef d'entreprise, mais simple râleur professionnel!
Réponse de le 22/01/2012 à 18:11 :
Heu, Gigi, j'ai beau ne pas porter les deux personnages dans mon c?ur, tes écrits me semblent légèrement injurieux pour le président actuel, pour ne pas dire pire. Quant à l'autre, s'il t'a convaincu, c'est que manifestement le droit de vote devrait être lié à un résultat minimum lors d'un test de QI.
Réponse de le 22/01/2012 à 18:38 :
Sui d'accord avec vous; les français sont quand même curieux, voilà un discours qui dénonce l'état actuel des choses. Le monde des finances se moque du monde politique et industriel (ils tendent la main quand il y'a une crise et se partagent entre eux les bénéfices après). Et qu'a fait NS?leur manger dans la main. Résultat AA+. Arrêtez de vous en prendre à FH, il a le mérite de n'avoir encore rien détruit
Réponse de le 22/01/2012 à 19:10 :
N'importe quoi, c'est la mondialisation qui a foutu le bordel, et la finance est une conséquence de cette mondialisation. Les pays émergents s'enrichissent, il faut donc que d'autres s'appauvrissent, il s'agit bien entendu de l'occident.
Réponse de le 22/01/2012 à 20:35 :
Tirelire, j en etait sur, vous etes ane!! La crise vient de la mauvaise gestion des etats et de la politique socialiste menee depuis 40 ans. C est pour cela que vous etes la ou vous etes, vous n avez pas compris le monde dans lequel vous vivez... Et com tous les petits socialistes frustres vous cherchez un grand mechant enemi de l exterieur...

La realite c est que le probleme de la france c est principalement vous et vos semblables qui ne creent rien, ne developpent rien et passe leur vie a se faire assister...
Réponse de le 22/01/2012 à 22:49 :
@Squer: 40 ans de socialisme ?? avec même pas 15 ans de gouvernement socialiste sans compter les années Mitterand président ,Chirac 1er ministre. Mon cher Squer tu ne sais même pas compter !!! Et ta haine des socialistes (et même des conservateurs français qui ont largement participer à ces 40 ans, notamment les 10 dernières qui sont du pur droite ) , t'aveugle au point surement d'encenser et de protéger ceux la même qui ont vendu et noté AAA les Subprimes et la dette Grecque !! Désolé mais dans le vrai "privé" tant d'inefficacités se seraient traduites par des licenciements de responsables ! un peu de réprimande ne leur fait pas de mal ....
Réponse de le 23/01/2012 à 0:05 :
Vu le niveau, on devrait supprimer les commentaires.
a écrit le 22/01/2012 à 16:13 :
Décidemment le PS est contre tout et contre tout.

Le PS n'aime pas NS
Le PS n'aime pas la Finance car ils n'y comprennent rien
Le PS n'aime pas le gouvernement
Le PS n'aime pas les riches
Le PS n'aime pas les classes populaires
Le PS n'aime pas les pauvres
Le PS n'aime pas les PME-PMI

Finalement le PS (idem pour le front de gauche) est essentiellement constitué de hauts fonctionnaires assez âgés qui voient dans la politique un moyen de se faire un peu de beurre pour mettre dans les épinards et qui ne courtisent q'une seule classe les fonctionnaires ou ceux qui en vivent indirectement.

Le peuple, ils s'en foutent.
Réponse de le 22/01/2012 à 17:27 :
Si j'en crois votre résumé a l'emporte pièce, c'est donc tout pareil que l'autre coté, puisqu'ils ne parviennent pas non plus a résoudre les problèmes sur les mêmes thèmes ... On n'est pas sortis de l'auberge...
Réponse de le 22/01/2012 à 17:42 :
Visiblement vous n'aimez pas le P.S. Est ce vous vous aimez d'aileurs ? En ecrivant un commentaire aussi ridicule on peut se le demander ? Moi j'aime bien Hollande , le P.S. le front de gauche mais pas les gens obsede par le fric.les financiers pourries, les patrons pleurnichards et les politiciens vereux qu'ils soient de droite ou de gauche.
Et j'aime bien la choucroute, aussi.
Réponse de le 22/01/2012 à 17:48 :
si si la finance nous avons tout compris il leur en faut toujours plus, plus de bonus plus de stocks options et cela pour une minorité les investisseurs n'investissent plus et se contente de spéculer sur tout ce qui passe à leur portée dettes, immobilier, denrées alimentaire et j'en passe . de cela nous ne voulons plus. nous voulons qu'ils investissent dans nos usines et dans nos pme.mais pour cela il faut leur interdire de spéculer sur les dettes des pays et sur les denrées alimentaires et cela et imppératif pour sortir de la crise.
Réponse de le 22/01/2012 à 17:55 :
Vous en savez, des choses sur ce que le PS n'aime pas...
Cela étant, la "finance", vu ce qu'elle a fait du monde ces dernières années, je crois qu'on est nombreux à ne pas l'aimer, même sans être au PS...
Réponse de le 22/01/2012 à 18:53 :
Votre commentaire est dénué de tout sens critique logique. Et dans la 2ème partie vous décrivez lUMP. Réfléchissez un peu avant d'afficher votre fanatisme
Réponse de le 22/01/2012 à 19:12 :
Vive la finance et vive l'argent!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :