77% des Français prêts à payer plus cher pour le "made in France"

 |   |  267  mots
Copyright Reuters
Plus des deux tiers des Français estiment que le critère de fabrication française "est suffisamment important pour justifier de payer plus cher un produit", selon un sondage Ifop. Toutefois, ils jugent que le prix ne doit être supérieur que de 5% à 10%.

Ils sont d'accord pour mettre la main au portefeuille. D'après un sondage Ifop réalisé pour Atol et publié jeudi, les Français se disent majoritairement prêts à payer davantage pour un produit estampillé "made in France". Plus précisément, ils sont 77% à juger que le critère de fabrication française "est suffisamment important pour justifier de payer plus cher un produit". Toutefois, les Français estiment que le prix ne doit être supérieur que de 5% à 10%. Plus précisément, 40% des sondés sont prêts à payer 5% de plus, et 29% de 5 à 10%.

"Un acte citoyen"

Alors que l'Hexagone est toujours en proie à la crise et que 2013 ne s'annonce guère meilleure que l'année précédente, 95% des Français considèrent qu'"acheter un produit 'fabriqué en France' est un acte citoyen". En agissant de la sorte, ils ont ainsi le sentiment "de soutenir l'industrie nationale". En outre, 93% des personnes interrogées jugent qu'un produit français offre une qualité plus importante. Et permet aussi "de s'assurer qu'il est fabriqué selon des normes sociales respectueuses des salariés", selon 92% d'entre eux.

91% des sondés pour une intervention contre les délocalisations

Alors qu' Arnaud Montebourg, le ministre du Redressement productif, ne cesse de défendre le renouveau de l'industrie française via le "made in France" - allant jusqu'à se faire photographier avec une marinière bretonne -, 91% des sondés déclarent que "l'Etat doit nécessairement intervenir face aux entreprises qui délocalisent". Ainsi, pour 71% des sondés, l'intervention du gouvernement doit prendre la forme "d'une incitation en faveur de la relocalisation".

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 01/02/2013 à 6:49 :
Mais arrêtons donc, quand il nous coûte plus cher de faire que de faire faire, il est nécessaire de faire faire. Amusez vous à construire vous même votre propre vélo qui vous coûtera deux fois plus cher à produire que à acheter? L'economie française n'est compétitive que dans le luxe et la gastronomie, non dans tous ces produits moyen de gamme, l'état n'as pas à aider, encourager cela. Nous perdons une foultitude de production par ce protectionnisme qui me répugne. Nous ne sommes rentable pour produire des biens? Produisons des services tourne vers l'étranger...
a écrit le 26/01/2013 à 21:41 :
J'aime pas les riches
a écrit le 25/01/2013 à 12:55 :
@ Lilousineseniors, bon il est vrai qu'en achetant Français qu'on est un produit de qualité ce qui permettrais de relancer le semblant d'économie qu'on à actuellement, mais acheter Français cela coûte horriblement chère pour le Français moyen alors ils se retourne sur ce qui est le moins chère ce moins chère ne vas durer, mais il continuera à acheter étranger même si 6 voir moins 3 mois l'article acheté tombera en ruine, même d'occasion il à le culot de demander qu'on lui baisses le prix de l'achat de l'article, il est vrai qu'on est dans une société d'opportuniste ou on veut tout de suite et le moins chère possible au détriment de la qualité.
a écrit le 25/01/2013 à 9:22 :
Acheter Français c'est bien mais il ne faut pas que ça se retourne contre le consommateur. Si vous avez des marques Françaises qui font de la qualité, d'autre en revanche fabrique de la saloperie et le mot est faible, surtout dans l'électroménager. Ensuite concernant l'automobile quand on vous dit sur des marques Française que la garantie ne fonctionne pas, alors que sur des marques Asiatiques il n'y a pas de soucis, ça n'incite pas à acheter Français, un exemple un ami hésiter entre une Peugeot et une Hyundai, le garage Peugeot à 3 km lui fixe un rendez-vous pour 15 jours plus tard! le jour du rendez vous il a attendu pratiquement une heure, le commercial était absent, c'est le responsable de l'atelier mécanique qui a présenté le véhicule, qui était 4 000 ? plus cher que la Huyndai qui a beaucoup plus d'équipement, la Peugeot n'avait même pas d'autoradio. Quand à la Huyndai qu'il a acheter le commercial a fait 110 km pour lui présenter le modèle et il n'a pas attendu. Beaucoup de membre de la famille et des amis ont des Hyundai, Kia, Honda, Skoda, jamais de problème même certains ont ces véhicules depuis huit ans, ce n'est pas le cas des marques françaises voir certaines Européenne comme une marque qui veut s'allier à PSA et qui n'a absolument aucune qualité
a écrit le 24/01/2013 à 22:10 :
Acheter français, c'est bien, mais quel est le citoyen lambda capable de s'y retrouver dans cette jungle?
Un produit est bien souvent le résultat d'un assemblage de pièces plus ou moins nombreuses. Un produit simple comme le steak haché vendu en barquette peut être de la viande anglaise, "transformée" en France, et transportée par un camion polonais. une voiture de marque française, fabriquée en France comporte combien de pièces fabriquées elles aussi en France?
C'est donc la notion même du fabriqué ou produit en France qui pose question. L'étiquette ou le Made in France ne suffisent plus.
En revanche, ce qui est important c'est d'informer le consommateur sur la proportion, dans le prix proposé au grossiste, à la centrale d'achat... qui revient au travail effectué en France. Ou encore, dans un produit fini, quel est le pourcentage de travail effectué en France.
Ce n'est donc plus une étiquette "fabriqué en France" qu'il faut coller sur les produits, mais un curseur de zéro à 100 indiquant l'importance du travail effectué en France pour mettre ce produit sur le marché.
C'est certainement une tâche complexe, mais les services du ministre du redressement productif ne sont-ils pas là pour le faire?
Réponse de le 25/01/2013 à 9:20 :
la proportion de produits d'origine française serait l'idéal mais très compliqué à mettre en oeuvre, si déjà on met en avant les produits Made in France c'est bien ,le mieux étant les produits Origine France garantie car il y a des contrôles : http://www.profrance.org

et sinon il y a un début de réponse sur ce site : http://www.achat-france-durable.com/2012/10/acte-dachat-eclaire.html

N'oublions pas que nous consommateurs pouvons être aussi prescripteurs, écrivez aux magasins de GD ou bricolage ou ameublement, dites leur de créer des rayons de produits français !!!
a écrit le 24/01/2013 à 17:39 :
Français ou pas français seul le rapport qualité/prix compte. Toutes les entreprises le savent et c'est bien pour cela qu'elles délocalisent dans des pays à faible coût de production (transport compris). Il faudrait être idiot pour payer 10 fois plus cher un produit à qualité comparable "fabriqué en France". Que l'Etat fasse sont travail en protégeant nos entreprises de la concurrence déloyale par l'exploitation de la misère du monde (ou d'europe).
a écrit le 24/01/2013 à 17:15 :
acheter plus de produits français c'est ce qu'il faut , je propose une méthode expliquée ici
http://www.achat-france-durable.com/2012/10/acte-dachat-eclaire.html

et une sélection de produits, mais il y en a beaucoup d'autres, soyez des prescripteurs, poussez vos grandes surfaces à avoir des rayons fabriqués en France, soyez exigeants et vigilants !
a écrit le 24/01/2013 à 14:32 :
Il ne faut pas se leurrer, certains produits aux noms bien Français sont inférieurs à la concurence étrangère et des prix supérieurs, mais d'autres sont bien plus chers, mais très supérieurs en qualité et durabilité et le prix qui convient.
Exemple la fameuse crèpière Bretonne Kramprouz qui ne reste jamais bien longtemps sur les rayons d'électroménager ou les cocottes seb inusables.
Et si à la place d'un made in france on mettait Breizhmad ,made in normandy ,ou made in bourgogne pour les poèle à bois déom turbo?
a écrit le 24/01/2013 à 13:38 :
Soyons encore plus refermé sur nous même pour s'en sortir ! Mais pourquoi le français moyen a peur de l'étranger plutôt que de remettre en question ? Serait-ce "sans état point de salut" ?
Réponse de le 25/01/2013 à 23:10 :
@ Vs pourquoi ou te situe, moi je suis un prolo est fière de l'être, la France n'est plus un état français mais un état multimondiale, et la peur de l'étranger c'est comme la peur de l'avion on l'a tant qu'on pas pris l'avion au moins une fois dans sa vie, il faut oser........................................
a écrit le 24/01/2013 à 13:15 :
Cet article aborde les choses de manière générale mais le probléme du "made in france" est un probléme qui varie suivant le produit concerné !!!! Si on reste dans le général, on doit bien reconnaitre qu'on a laissé filer les choses!!!La course au pas cher est absurde elle a crée des masses qui amassent des montagnes de m......masses à laquelle nous appartenons!!! Je suis dans ce qu'on appelle une niche et je produis du "cher". Mes clients qui ont un pouvoir d'achat moyens sont ceux qui veulent acheter mes produits, point barre parce qu'il répond à une attente. Ceux qui me disent que c'est cher : 1- je leur explique toujours "Ah bon? et par rapport à quoi??" 2- ils n'ont pas encore acheté et testé. Nous n'avons pas tous la même notion du cher mais essayons au moins d'avoir une réflexion sur nos achats. Du mieux qu'on peut suivant ses possibilités!!! Je ne crois pas aux 5 ou 10 % uniquement que seraient prêts à mettre les acheteurs pour avoir de la qualité , je crois que nous sommes prêts à acheter pour beaucoup plus "cher" si ce qui nous est proposé répond à des critères de durabilité réels ou a un service rendu bien supérieur !!! Mais accepter cela c'est commencer à réfléchir à la possibilité de consommer autrement cad durablement!!!! L'état peut agir mais je crois à l'action immédiate et quotidienne des personnes. Appliquer la réflexion sur un achat c'est faire entrer chez soi une manière de fonctionner différente!!!
Réponse de le 24/01/2013 à 17:38 :
tout à fait d'accord avec vous
a écrit le 24/01/2013 à 13:12 :
77 % ! Pauvre français, pauvre-nous qui font partie des 23 % restant! Le pays est vraiment en danger! Dans les 77 % il n'y aura 0 % qui paieront les 5 % à 10 % de "sur-taxe, d'autant plus que parmi les 77 %, les classes sociales défavorisés (à faible pouvoir d'achat) sont certainement sur-représentées.
a écrit le 24/01/2013 à 13:04 :
il serait très intéressant de savoir comment les questions ont été posées. pour se donner bonne conscience le questionné va faire des réponses "vertueuses" mais en tant que consommateur il vote avec son portefeuille: si il est garni il pourra privilégier les produits français mais celui qui a un portefeuille plus mince ne pourra le faire. Il faut également savoir ce qu'est un produit français avec la mondialisation et l'Europe cela devient de plus en plus difficile à identfier sauf pour les produits alimentaires de proximité. dernier point que pensez de ces français qui disent consommer français mais vont pour affimer leur satut social rouler Béhème, Audi ou Mercos au lieu de rouler français!
a écrit le 24/01/2013 à 12:37 :
Faudrait voir ce qui est made in France : si c'est juste le collage de l'étiquette sur le produit, comme bien souvent, c'est du foutage de gueule ! Pas question de payer 10% de plus pour une étiquette.
a écrit le 24/01/2013 à 12:36 :
C'est pour ça que l'industrie française se casse la figure, parce que la différence n'est que de 5 ou 10%, donc votre article est totalement de la propagande. Regardez la situation de l'automobile en France!
a écrit le 24/01/2013 à 12:25 :
Cela veut dire quoi plus cher quand on voit un micro-ondes avec garantie pièces et M pour 2 ans chez Leclerc à 39 ?. La plupart de l'électro-ménager n'est plus fabriqué depuis belle lurette dans l'Hexagone. Et bien d 'autres articles encore. 35 heures obligent.
a écrit le 24/01/2013 à 12:08 :
Ce n'est pas en étant au smic, ou au rsa, qu'on pourra se payer de la nourriture BIO.
a écrit le 24/01/2013 à 11:20 :
Il faudra bien que l'on revienne à un protectionnisme modéré.
Les différences entre les pays de l'Union Monétaire sont si grandes que, sans instruments correctifs, les économies faibles iront vers l'insolvabilité et les économies fortes profiteront dans un premier temps de cette déchéance pour par la suite subir également les conséquences de l'erreur que représente une Union Monétaire sans Union Fiscale et sans Ministère des Finances Européen.
a écrit le 24/01/2013 à 11:18 :
C'est un bon chiffre si c'est vrai, mais je doute fortement du comportement du citoyen lambda, lorsqu'il est seul dans le magasin faces aux produits.
Je deteste l'hypocrisie à un point extreme, et tout le blablatage qui va avec.Les gens disent qu'ils sont prêts à payer cher, pour que les autres le facent, mais avec toute la franchise et l'objectivité qui m'accampagne, si je trouve un produit de qualité égale et moins cher, je ne regarderai pas s'il est francais ou pas.
Je vous doit la franchise et la verité, mais suis je moins patriote que les autres ?
Je vous rappelle que l'Etat n'a jamais ete la patrie.
a écrit le 24/01/2013 à 11:17 :
Bonjour,
sur le même theme j'ai découvert récement un nouveau site Internet qui a pour but de promouvoir les articles ayant une garantie constructeur longue. L'effet colatérale induit est que la grande majorité des produits sont français ou européens. Le site indique d'ailleurs la nationalité des marques sur les produits ce qui nous permet, nous autres consommateurs, d'acheter en connaissance. L'acte d'achat est plus que jamais un acte politique, et il est urgent que la majorité en prenne conscience...
Le site en question : http://www.garantie5ans.com (lisez leur charte, ça fait réflèchir...)
a écrit le 24/01/2013 à 11:06 :
Le sondage est complètement biaisé au niveau du thème basique : quel francçais oserait dénigrer la qualité du travail français après tout ce qui vient d'être dit sur le patriotisme? Ce sondage montre que l'intox gouvernementale fonctionne bien. Il est banalité-généralité que démentent les produits laitiers made in Netherland ou Poland alors dans la grande distribution par exemple, alors que la France est sensée avoir un avantage compétitif dans le secteur agroalimentaire.
Réponse de le 24/01/2013 à 12:10 :
"les produits laitiers made in Netherland ou Poland" = de quels produits parlez-vous?
a écrit le 24/01/2013 à 10:56 :
Je regarde de plus en plus l'étiquette de provenance, mais que l'Etat montre aussi l'exemple. Ca s'appelle le mieux disant, car attribuer un marché à une boite étrangère pour 1% moins cher et mettre en même temps les employés du concurrent français au chomage n'est ni du moins disant ni du mieux disant
Pour la nourriture, je n'achète que français ou à la rigueur italien ou portugais.
Ce "acheter national" est soit dit en passant naturel en Allemagne en Corée, etc...
a écrit le 24/01/2013 à 10:40 :
Moi je "n'achète" plus rien (sauf dépenses contraintes et vitales), comme cela j'économise sur les taxes pour payer mes impôts.
Réponse de le 24/01/2013 à 12:18 :
Je pense que je vais suivre votre chemin.
a écrit le 24/01/2013 à 10:37 :
A l'époque de la mondialisation, acheter simplement du "made in chez moi" n'a plus vraiment de sens ! Les gens répondent positivement pour un sondage, mais quand ont leur demandera d'acheter (exemple bête) un service de table made in France 50euro, alors qu'il y a exactement le même chez Ikea à 15euro, qui tiendra parole ?? Moi je veux bien payer plus chère, si la qualité justifie le prix. Exemple pour les voitures. On nous bassine à vouloir acheter Francais, mais pourquoi payer une Renault un certain prix, quand on a mieux finit, mieux équipé, plus fiable chez la concurrence et le tout pour moins chère ??
Réponse de le 24/01/2013 à 12:53 :
Faux si c du snobisme je suis ok mais pas sur la qualité et le prix
Réponse de le 24/01/2013 à 14:57 :
c'est vrai qu'il faudrait sur internet dénoncer avec opiniàtreté les produits Français de mauvaise qualité et encenser les bons, mais on tombe bêtement sur une forme d'autocensure et nos fabriquants ne sont pas sensibles aux efforts à faire pour gagner notre marché, et s'ils gagnent notre marché ça fera forcément tàche d'huile.
a écrit le 24/01/2013 à 10:37 :
Dans le commerce il n'y a qu'une chose qui compte le fric. Si vous voyez un truc qui est fabriqué et vendu en France 500 euros et un autre équivalent mais venu d'ailleurs 300 euros lequel les Français achèteront-ils ?
Surtout chers amis socialistes que si vous achetiez le plus cher ce serait encore le vilain patron français qui en profiterait. Ou alors, il faudrait une grande coopérative étatisée ou les titulaires de la carte du parti pourraient s'approvisionner librement en objet imposés par le parti.
a écrit le 24/01/2013 à 10:27 :
Que l'état Français commence par acheter Français lui même pour son parc automobile dans la gendarmerie par exemple. (Malgré l'appel à la concurrence rendu obligatoire par Bruxelles) Que dire des tenus des militaires, même les bérets sont produits en Asie.
L'état ne fait pas partie des sondés favorable au "fabriqué en France" en tout cas pas ceux qui signent les bons de commande.
a écrit le 24/01/2013 à 9:59 :
J'essaie d'acheter français mais je n'y arrive pas. A part le loyer qui bouffe 40% de mon pouvoir d'achat (c'est du localisé "in france" au moins), je consomme surtout en voyages mais avec Easyjet (Europe ou France), en fringues (domination écrasante des asiatiques) et en smartphones et autres gadgets (à part Nokia et Archos qui sont européens y a pas de Frenchie).
Réponse de le 24/01/2013 à 12:15 :
Archos est Francais.
Comme Alcatel.
a écrit le 24/01/2013 à 9:51 :
parceque le Made In USA, Made In Japan ,Made In Gemany , Made In Australia , Made In Sweden etc... moins cher que le Made In France ,sont des produits bidons ?? désinfos ou pub pour gogos.. cette article ?
a écrit le 24/01/2013 à 9:36 :
Ca me rappelle l'époque, il y a 40 ans, où il était de bon ton de clamer qu'on achèterait jamais la camelote japonaise...
Réponse de le 24/01/2013 à 10:15 :
Aujourd'hui c'est la même chose avec la camelote coréenne, Hyundai, KIA, Samsung, LG...
a écrit le 24/01/2013 à 9:30 :
Effectivement je suis prêt à payer un peu plus cher un produit dont j'ai besoin si il est "made in France" .... Mais attention ! Faut pas prendre les gens pour des pigeons et essayer de leur refourguer des produits de mauvaise qualité à prix d'or ! Malheureusement, ça en prend sérieusement le chemin ...
Réponse de le 24/01/2013 à 12:17 :
Parlez en à Hollande... charges patronales charges salariales, c'est ca qui fat la différence.
a écrit le 24/01/2013 à 9:19 :
Je suis prêt à payer pour un produit de qualité.
Réponse de le 24/01/2013 à 9:55 :
Les chinois font de l'excellente qualité, comme des qualités de produits bric-à-brac.

Donc dire Made in France = Qualité faut pas pousser, ça se serait :)
a écrit le 24/01/2013 à 9:10 :
Made in France est toujours mon premier choix même si c'est cher. Et je crois aussi pour tous les français.
a écrit le 24/01/2013 à 8:55 :
La mondialisation étant maintenant, définitive et irréversible, j' achèterai les produits, sauf chinois, qui me conviennent sans regarder l' origine de ceux-ci. Les français moyens sont moins aisés et cela il faut le savoir.
Réponse de le 25/01/2013 à 7:54 :
Les français sont moins aisés parce qu'il y a moins de travail, et il y a moins de travail parce que les français achètent des produits faits en Asie...
a écrit le 24/01/2013 à 8:48 :
le francais DECLARE etre pret a payer 10%, dans les faits il chosit le pdt le moins cher sinon c'est que ' le medef le vole sur son dos laborieux car il a un probleme de pouvoir d'achat'..... les etudes declaratives sur ces sujets, c'est du pipo
a écrit le 24/01/2013 à 8:39 :
Il y a ce qu'on répond dans un sondage et ce qu'on fait dans un magasin. Les bonnes intentions ne sont que rarement suivies d'effets.
a écrit le 24/01/2013 à 8:36 :
ce sondage montre bien l'hypocrisie du francais moyen: on est patriote, on est genereux, et on l'affiche fierement, mais a condition que cela reste quasiment symbolique et indolore. je pense qu'on ne se souvient pas combien coutait une chemise ou une paire de chaussure a l'epoque ou elles etaient produites chez nous (ramené au salaire moyen de l'epoque). Etre favorable a une action du gouvernement, c'est aussi etre hypocrite, car c'est l'action individuelle du consommateur qui sera efficace, pas l'action des elites, mais ça ne peut pas eter purement symbolique, c'est un changement radical (donc douloureux) de notre mode de vie et de consommation qui se necessaire.
a écrit le 24/01/2013 à 8:14 :
Atol ne fabrique qu'une infime partie en France, et le reste en Chine, et met en avant ce "made in France"... une honte
Réponse de le 24/01/2013 à 9:26 :
Certe, mais c'est toujours mieux que 100 % en chine non ?
L'adage dit que c'est des petits ruisseaux que naissent les grandes rivières
C'est tout de même 15 % de ses ventes en France.(je précise que je n'ai aucun intérêt envers Atol, juste lu à plusieurs reprises dans la presse).
Ce qui est sur, c'est que si tout ce qu'on achète était produit à 15 % en France, la situation serait fort différente ...
Toute initiative du genre me semble bonne à mettre en avant, en espérant que ce type de sondage se retrouve dans les faits !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :