Mario Monti pourrait devenir ministre français de l'Economie

 |   |  598  mots
Mario Monti a dirigé l'Italie de novembre 2011 à mars 2013.
Mario Monti a dirigé l'Italie de novembre 2011 à mars 2013. (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2012. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Selon nos informations, le nouveau premier ministre aurait demandé à l'ancien président du conseil italien de prendre la tête d'un grand ministère à Bercy. Pour rassurer l'Europe et les marchés.

Confronté à une difficulté de taille pour le choix de son ministre de l'économie, Manuel Valls, le nouveau Premier ministre, aurait finalement choisi de trancher dans le vif en demandant à l'ancien président du conseil italien Mario Monti de s'installer à Bercy. Depuis sa lourde défaite électorale en février 2013 en Italie, l'homme était très discret de l'autre côté des Alpes. Il avait d'ailleurs été aperçu il y a quinze jours à Paris.

Austérité et réforme

Pour Manuel Valls, le choix de Mario Monti viserait à envoyer un message clair à Bruxelles : la France est sur la voie de la réforme. C'est aussi un message rassurant envoyé aux marchés qui avaient faits de Mario Monti « leur » candidat en Italie. Durant ses 18 mois à la tête de l'Italie, celui qui pourrait devenir le locataire de Bercy avait imposé une austérité violente à son pays, le plongeant dans une longue récession dont il n'est sorti qu'au dernier trimestre 2013. Mais il avait réformé les collectivités locales et le marché du travail. Deux tâches qui l'attendent aussi dans l'Hexagone.

Déficit de 2,8 % dès cette année

Egalement au programme : le retour du déficit des comptes publics sous les 3 % du PIB. Là aussi, Mario Monti avait réussi son pari en Italie. Manuel Valls espère qu'il en sera de même en France. Un collectif budgétaire prévoyant un déficit de 2,8 % du PIB dès cette année serait à l'étude. L'an passé, il était de 4,3 %. Le gouvernement demanderait le droit de légiférer sur ce sujet par ordonnances. Des coupes franches dans le nombre et le statut des fonctionnaires, hors fonctions régaliennes (police, justice, etc.) seraient au programme, ainsi que la suppression des départements urbains et la vente massive d'actifs de l'Etat. Enfin, les allocations familiales - fortement revues à la baisse - seraient placées sous conditions de ressources et attribuées seulement à partir du 4ème enfant, afin de favoriser la natalité « seule force de la France », selon une source proche de Matignon.

Peter Hartz aux « Réformes Structurelles »

Francophone et francophile, Mario Monti est très apprécié à Bruxelles. Il serait officiellement ministre d'Etat, ministre de l'Economie, des Finances, de l'Industrie, des Réformes structurelles et de la Stabilité. Pour rassurer l'aile sociale-démocrate du parti socialiste, qui pourrait être effrayée par l'arrivée de ce centriste au gouvernement, il sera accompagné au « secrétariat d'Etat aux Réformes structurelles nécessaires mais douloureuses » de Peter Hartz, l'artisan des réformes de Gerhard Schröder en Allemagne. Sa tâche : flexibiliser en 18 mois le marché du travail français pour rétablir l'équilibre de l'assurance-chômage, actuellement déficitaire à hauteur de 4,2 milliards d'euros.

Nouveau parti

Avec cette nomination, Manuel Valls espère un « choc » qui permettra à la France de revenir rapidement à une croissance potentielle de plus de 2 % et à l'équilibre des finances publiques. C'est aussi un clin d'œil au modèle Matteo Renzi, patent lors de l'allocution du président de la République. L'objectif est évidemment de remporter la présidentielle de 2017. Mario Monti devrait créer en France son propre parti « Choix Civique » (le même que son parti italien, Scelta Civica). Son symbole devrait être un poisson, le turbot "parce qu'il faut aller vite", affirme un député socialiste qui serait prêt à rejoindre cette formation politique. Plusieurs élus Modem, UDI et CNI pourraient également y adhérer. Le parti aurait un  rôle moteur dans le dispositif politique conçu par l'Elysée pour gagner dans trois ans.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 11/04/2014 à 12:46 :
Amis francais c est un poisson d'avril evidemment mais vous pensez que M M a etè bon pour l'Italie? (Je suis italien)
a écrit le 02/04/2014 à 19:01 :
Tout à fait d'accord avec fred
a écrit le 02/04/2014 à 14:47 :
Le poisson d'Avril c'est le premier jour du mois .Le lendemain c'est deja faisandé.
a écrit le 02/04/2014 à 14:11 :
effectivement c'est un énorme poisson ! pour une fois que la tribune en trouve un aussi gros !
a écrit le 02/04/2014 à 10:41 :
Poisson dAvril!
a écrit le 02/04/2014 à 6:38 :
Poisson d'avril ou info sérieuse ?
Dommage que ça paraisse peu probable !
a écrit le 01/04/2014 à 23:11 :
ET Berlusconi à la Justice !!
a écrit le 01/04/2014 à 23:10 :
Ah ces poissons d'avril : rien que de faux espoirs !!!
a écrit le 01/04/2014 à 21:37 :
Dommage, j'y ai cru pendant quelques secondes...
a écrit le 01/04/2014 à 21:20 :
Aux armes citoyens, formez vos bataillons!!!
a écrit le 01/04/2014 à 20:52 :
Poisson d'avril, c'est trop gros.
a écrit le 01/04/2014 à 20:39 :
Dommage pour nous il n'y a plus de talents et de compétences en France.
a écrit le 01/04/2014 à 18:20 :
L'homme de Goldman Sachs, comme ça la boucle sera d'autant plus rapidement bouclée mais tant qu'à aller pêcher à l'étranger, pourquoi pas un chinois qui présenterait l'énorme avantage d'être beaucoup...moins cher !
a écrit le 01/04/2014 à 18:15 :
beau poisson d'avril, le meilleur que j'ai vu aujourd'hui
a écrit le 01/04/2014 à 18:12 :
Certes c'est une personalité incontestable...sauf qu'en Italie on retient de son passage en politique son obsesion pour la rigueur!!
a écrit le 01/04/2014 à 17:33 :
J'avoue, je me suis fait avoir. ; )
Mais l'ombre des technocrates (non-élus, rappelons-le) plane...
a écrit le 01/04/2014 à 17:29 :
Si c'est pas un poisson , c'est juste ce que notre nicolas voulait faire Alleluyah.
a écrit le 01/04/2014 à 16:55 :
Oui, prenons aux Italiens Mr Monti, et refilons leur notre Mr normal !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
a écrit le 01/04/2014 à 16:54 :
Oui poisson d'avril evidemment, imaginez le choque que la deuxieme economie de la zone euro n'est pas au sein de son pays un homme a la hauteur pour etre ministre de l'economie et des finances
a écrit le 01/04/2014 à 16:52 :
d'avril
a écrit le 01/04/2014 à 16:40 :
Ben voyons !!!!! C' est celui qui nous ponds une connerie par minute au niveau européens...alors là nous sommes cuits !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
a écrit le 01/04/2014 à 16:11 :
Plus petite entreprise que moi, ce n'est pas; je suis gérant d'une société où je travail seul. Pourtant, je me sens comptable, chaque jour, de l'augmentation du chômage. Parceque je ne veux pas embaucher un salariè. En aucun cas, je ne le ferai. Je sais, nos savons, que les ressorts économiques tiennent autant de la psychologie que des équations; mais mes clients ont peur, ne consomment plus, attendent, j'ai donc peur moi aussi. Au mois de Mars, arrêt complet de la consommation, dans ma rue, les commerces de vêtements ou de chaussures avouent des baissent de -50 %, moi, c'est -70%, alors que janvier et février furent bons, et qu'en décembre, j'ai refusé d'ouvrir ma boutique certains jours, par manque d'effectif.
Alors, on fait quoi, on coule?
Si chaque petite entreprise embauche un seul salariè, il n'y a plus de chômage dans ce pays, je le sais, nous le savons, et nous connaissons la solution, mais nous continuons a choisir le chômage, contre l'emploi. Nous pouvons continuer, mais certainement plus très longtemps. Alors, on bouge ?
La solution, elle ne demande même pas du courage, devant l'obstacle: un seul contrat de travail, le CDI.
Suppression des CDD et autres contrats saisonniers, d'intérim etc. Rien d'autre que le CDI.

Avec une contrepartie, tellement évidente qu'elle s'imposera, la possibilité de interrompre sans délai, pour le salarié comme l'employeur.
Vous vouliez un "choc de simplification" ?
Je sais, nous savons, alors...

Olivier Fargetton
Bijoutier
Angers
Réponse de le 01/04/2014 à 17:12 :
Evidemment tu as raison Olivier
Mais que dire aux milliers de fonctionnaires qui ont pondu le code du travail ? Que leur boulot ne sert à rien ? Qu'il faut tout remettre à plat ?
De manière générale , que dire aux millions de fonctionnaires qui servent des tâches inutiles ou ne travaillent pas à 100% de leurs capacités ?
On devrait commencer par s'occuper d'eux, ça réduirait les charges sur, par exemple, ton activité, et te mettrait moins de bâtons dans les roues pour tes embauches et tes papelards inutiles
Réponse de le 01/04/2014 à 20:01 :
Parce que vous pensez vraiment que des salariés qui peuvent perdre leur job du jour au lendemain préfèreront acheter des boucles d'oreille que de placer leurs économies à la caisse d'épargne?

La seule contrepartie du CD indéfini qui sécuriserait les employés ce serait des indemnités chômages à 100% et à durée indéterminée. Mais actuellement comme la moitié des chômeurs ne perçoit rien, vous comprendrez que votre proposition ne peut être prise que comme une régression (de plus) de la protection sociale.
Réponse de le 01/04/2014 à 23:26 :
@ @TTTTPME : moi, ce sont les seuils sociaux qui m'empêchent d'embaucher... mais si la situation actuelle vous convient, grand bien vous fasse !! En tout cas, un pays qui propose le type de contrat proposé par TTTTPME, c'est l'Autriche, pays avec le taux de chômage le plus bas d'Europe !!! (et les salariés pas les plus malheureux!)... mais le réalisme ne semble pas votre fort !!
a écrit le 01/04/2014 à 16:10 :
Ce n'est pas un poisson d'avril, c'est un rêve éveillée. Il faudrait des "corones" démesurée pour oser un "coup" pareil, que n'a pas notre catalan de ministre ...
Réponse de le 01/04/2014 à 18:27 :
Tous ces ayatollahs sont les responsables de la situation dans laquelle se trouve l'Europe. Heureusement, que nous sommes le 1er avril. Avoir des "cojones" c'est justement faire l'inverse de ces politiques néfastes.
a écrit le 01/04/2014 à 16:04 :
La démocratie, c'est comme le poisson (d'avril), ca pourrit toujours par la tête
Mao Tsé Toung
a écrit le 01/04/2014 à 16:03 :
Dans le genre ,on pourrait mettre Laurence Parisot pour négocier avec les patrons le pacte de responsabilité .Ce n'est pas forsément un poisson d'Avril
a écrit le 01/04/2014 à 15:57 :
Et avec vos conneries, la bourse va prendre 1% de plus et redescendre de 2% quand elle se sera rendu compte du canular.
a écrit le 01/04/2014 à 15:56 :
Poisson d'avril :gros comme une maison.Il aurait aussi demandé à Bill Clinton de devenir Ministre des affaires étrangères
a écrit le 01/04/2014 à 15:56 :
Bien dommage que ce soit un poisson d'avril, ce serait certainement une bonne chose pour nous sinon. Mais cela voudrait dire aussi que nos hommes politiques sont des incapables ...
a écrit le 01/04/2014 à 15:49 :
déception en voyant la date....
a écrit le 01/04/2014 à 15:42 :
Sacré poisson d'avril ! Vous croyez que cela ne suffit pas avec Sarko et Hollande et maintenant Valls... C'est du poisson pourri toute l'année...
a écrit le 01/04/2014 à 15:41 :
tellement dommage que ce soit un poisson d'avril. Ca aurait pu nous faire du bien.
Mathieu Pigasse aux finances, ca aurait de la gueule, non?
a écrit le 01/04/2014 à 15:33 :
rhoo, Hartz et Monti, c'est une hérésie! C'est un poisson d'Avril, un effet de manche, un effet d'annonce ou bien un pharmaque? Pour l'instant on en est à l'hémorragie de chômeurs et à la claque au premier ministre de la part du peuple français qui a postéropodé un postéropode! Une deuxième claque, en bon français, aux Européennes, on pourrait imaginer: je te tiens face de rat rouge! Une claque sur un occiput accrocéphale malin? Et pourquoi pas Trichet? Concernant les dépenses, c'est avec de bonnes serres qu'on dépèce un lapin malade et le corbeau a le bec cloué! On joue à Lagaffe en espadrilles mérite des baffes? On joue du pipo républicain et on fait tomber les lignes des citoyens, par le chômage ou bien on joue de la flûte de Pan? Et aux élection Pan le ministre!
a écrit le 01/04/2014 à 15:29 :
POISSON D'AVRIL!
a écrit le 01/04/2014 à 15:21 :
et malheureusement non a la place on aura surement encore montebourg ....
a écrit le 01/04/2014 à 15:18 :
Peter Harz c’est justement ce qu’il nous faut pour sortir notre pays de la misère et le chômage.
C’est comme ça la vie, les allemands l’ont fait c’est à notre tour de le faire.
Il n y a pas milles solutions sinon couper dramatiquement dans les dépenses et libérer le marché de travaille.
a écrit le 01/04/2014 à 15:16 :
pour un poisson c'est un poisson le turbot même un vrai d'avril,Monti aux finances !!!! la les gars vous y allez fort!!!! pas moins qu'un goldman sax boy !!bon merci de nous faire rigoler un bon coup
a écrit le 01/04/2014 à 15:10 :
Très joli poisson d'avril, avec Mario Monti et surtout Peter Hartz
Réponse de le 01/04/2014 à 15:35 :
Joli ouais!
a écrit le 01/04/2014 à 14:40 :
oui un beau poisson, un beau turbot
a écrit le 01/04/2014 à 14:37 :
si seulement.. dommage qu'on soit le 1er avril
a écrit le 01/04/2014 à 14:37 :
je crois aussi....
a écrit le 01/04/2014 à 14:37 :
Et pourquoi pas le Pape pour ministre, tant qu'on y est?
a écrit le 01/04/2014 à 14:32 :
Ça sent le poisson d avril...
Réponse de le 01/04/2014 à 14:38 :
J'avais oublié la date :-)

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :