La Tribune

Tsunami au Japon, après un violent séisme

Copyright Reuters
Copyright Reuters
latribune.fr  |   -  1007  mots
Le violent séisme de magnitude 8,9, qui a touché ce vendredi le nord-est du Japon, a provoqué un énorme tsunami. Une série de vagues, dont la plus importante a atteint dix mètres de haut, a atteint les côtes nippones. Le bilan des pertes humaines s'alourdit d'heure en heure.

Un très violent séisme, de magnitude 8,9, a eu lieu ce vendredi au large de la côte nord-est du Japon déclenchant un tsunami de grande ampleur, rapportent la chaîne NHK et des témoins. Plusieurs personnes ont été victimes d'un glissement de terrain dans le nord du pays, précise la chaîne publique. Une alerte au tsunami a été diffusée pour la majeure partie de la côte Pacifique de l'île de Honshu, principale île de l'archipel, les vagues atteignant dix mètres, ont prévenu les autorités.

Les images diffusées par les chaînes de télévision sont spectaculaires. La NHK a montré les images d'un nuage de fumée noire s'échappant d'un immeuble à Odaiba, en banlieue de la capitale, et les liaisons ferroviaires express vers le nord du pays ont été interrompues. L'aéroport de Tokyo-Narita a été fermé. De la fumée noire s'est également échappée d'une zone industrielle dans le quartier d'Isogo à Yokohama. Selon l'agence Reuters, près de quatre millions de foyers seraient privés d'électricité. Le ministère de la Défense a fait décoller huit avions militaires pour inspecter les dommages.

La télévision a d'ores et déjà diffusé des images de la ville de Kamaichi, touchée par un petit tsunami. On y voit des bateaux, des voitures et des camions emportés par des flots. "L'immeuble a tremblé pendant ce qui a paru un long moment. Beaucoup de personnes dans la rédaction ont attrapé leurs casques et certains se sont réfugiés sous leurs bureaux", a témoigné la correspondante de Reuters à Tokyo Linda Sieg. "C'est probablement le pire séisme que j'ai vécu depuis que je suis arrivée au Japon il y a plus de vingt ans", a-t-elle dit.

Incendies déclarés dans des centrales nucléaires

Les inquiétudes étaient fortes concernant des incendies déclarés dans plusieurs centrales nucléaires. Des milliers d'habitants ont commencé à évacuer les abords de la centrale nucléaire de Daiichi, dans le nord-est du Japon, à la suite d'une panne consécutive au violent séisme survenu vendredi dans l'archipel. Le gouvernement nippon, qui a déclaré par précaution une situation d'urgence nucléaire, a dit qu'un système de refroidissement ne fonctionnait plus mais qu'aucun signe de fuite radioactive n'avait été décelé dans cette centrale de la préfecture de Fukushima.

Des travaux visant à restaurer le système de refroidissement du réacteur ont débuté, indique l'agence Jiji, citant le ministère du Commerce. Les personnes résidant dans un rayon de trois kilomètres autour de cette centrale, ogérée par Tokyo Electric Power , ont été invitées à quitter la zone, a déclaré le secrétaire général du gouvernement, Yukio Edano. Selon l'agence de presse Kyodo, près de 3.000 habitants sont en cours d'évacuation. Tepco a confirmé la baisse du niveau de l'eau dans les réacteurs et s'efforce de mettre en service un système électrique de secours pour assurer leur remplissage, a dit un porte-parole. Les trois réacteurs de la centrale qui étaient en service au moment du séisme ont tous été arrêtés, a-t-il précisé. Aucun risque de fuite d'eau n'est à craindre au niveau des trois autres réacteurs, déjà à l'arrêt avant le tremblement de terre pour une maintenance programmée, a-t-il ajouté. . Les autorités affirment qu"aucune fuite radioactive n'est pour l'heure détectée.

Décès, blessés, disparus....

Le bilan des pertes humaines s'assombrit au fil des heures. Près de dix heures après le séisme, il était question de plus 1.000 morts. L'agence de presse Jiji a fait état plus tôt de la découverte de 200 à 300 corps sur une plage de Sendai (nord-est du pays). Une autre agence de presse, kyodo, a pour sa part fait état de la disparition d'un train de passagers après le passage d'une vague de dix mètres.... 

S'agissant du trafic aérien, il a commencé à reprendre à l'aéroport international Narita de Tokyo fermé un peu plus tôt. Quelques avions ont pu décoller tandis que l'aéroport de Sendai est sous les eaux. Les trains à grande vitesse (shinkansen) vers le nord du pays ne circulent plus. De nombreux tronçons de la voie ferrée Tohoku, desservant la partie de Honshu au nord de Tokyo, sont endommagés. A Tokyo, métro et trains de banlieue ne circulent plus.

Quatre millions de foyers sont privés d'électricité dans l'agglomération de Tokyo.

300 avions et 40 navires de l'armée japonaises devraient être envoyés dans les zones sinistrées.

Usines fermées

Toyota a annoncé l'arrêt de la production dans une usine de pièces détachées et deux usines de montage dans le nord-est du Japon. Sony a fermé six usines, rapporte l'agence Kyodo.
Selon l'institut américain de veille géologique (USGS), le tremblement de terre s'est produit à une profondeur de 25 km, à 130 km à l'est de Sendai, sur l'île de Honshu. L'USGS a revu à la hausse la magnitude du tremblement de terre, d'abord annoncé à 7,9. Pour mémoire, une intensité dépassant 9 sur l'échelle de Richter relève de l'exceptionnel.

Aide Internationale

La Banque mondiale a annoncé être "prête à aider" le Japon.

Une zone de séismes et tsunamis

La côte Pacifique nord-est du Japon, baptisée Sanriku, est régulièrement frappée par des séismes et des tsunamis. Un tremblement de terre de magnitude 7,2 s'y est encore produit mercredi. En 1933, un séisme de magnitude 8,1 avait fait plus de 3.000 morts dans la région. Le Japon est l'un des pays au monde les plus exposés aux secousses sismiques. Le pays enregistre un cinquième des séismes de la planète d'une magnitude égale ou supérieure à 6. Le trafic du principal aéroport de la capitale nippone (Narita) a par ailleurs été arrêté.

 

 

Réagir

Commentaires

nonogogo  a écrit le 27/02/2014 à 17:46 :

bah heureusement que se netai pas nous mais les pauvre quand meme il non rien fait pour meriter sa

PEV  a écrit le 23/09/2012 à 10:47 :

Pingouins du pôle Sud ?...Ceci est un double bêtise !
- Il n'y a pas d'oiseaux au pôle Sud, qui n'est qu'un point géographique situé au milieu du continent Antarctique, là où les conditions de vie (vent violents, température très basse, aucune nourriture) sont incompatibles avec la présence de ces animaux. Il faut aller sur les côtes pour en observer, bien plus au Nord.
- Il n'y a pas de pingouins dans l'hémisphère Sud ! En Antarctique vivent les manchots !

BANANA  a écrit le 30/04/2012 à 15:49 :

Ce que je cherchait etait le deroulement du tsunamis.. Je vais aller voir ailleurs

lol  a écrit le 05/04/2012 à 15:08 :

eeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeee

Bonjour  a répondu le 22/05/2012 à 17:18:

LOL

duff man  a écrit le 24/02/2012 à 8:44 :

il est bien mais le serait encore plus avec beaucoup plus de détail voila.

diablo x9  a répondu le 13/02/2014 à 10:58:

grave mais ya canmeme u des morts

nuggets  a écrit le 08/01/2012 à 13:14 :

vous devriez faire paraitre plus de choses a savoir, nombreux sont les gens qui viennent sur cette page et ils en repartent déçu car il y a pas assez d'information , mes amis y sont allés et n'ont pas trouvé tellement d'information bouh

lamiss  a écrit le 30/09/2011 à 8:26 :

aaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa

lamiss  a écrit le 05/09/2011 à 18:18 :

vou pouvez me dire la description d'un TSUNAMI svpp

 a répondu le 08/01/2012 à 13:16:

cherche dans un dico

hfyhh  a écrit le 06/06/2011 à 16:43 :

rezrrrrrrrrrrqqqqqqqqqqqqqqqqqqqqqqqqqqqqq

aaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa  a écrit le 13/05/2011 à 14:19 :

aaaaaaaaahhhhhhhhhhhh

Euhh  a écrit le 28/03/2011 à 18:18 :

Ce n'est pas naturelle c'est dieux qui fait sa ceux qui on croiyance en Allah vs devez le savoirr

jamesbond  a répondu le 13/04/2011 à 8:19:

on met Dieu a toute les sauces .... laissez le tranquille ...

p33dz  a répondu le 19/05/2011 à 11:29:

Si j'étais croyant, après autant de morts je ne le serais plus, même Dieu en serais dégouté, si c'est vraiment "notre père".

nobody  a répondu le 24/05/2011 à 20:13:

Vous ne croyer pas que dieux peut w'expliquer par les mathématique ?
Pour moi cela est plus probable pour se qui arrivent au Japon ! Car un seul homme ne peut decider du sort de temps de personne !

logic  a écrit le 12/03/2011 à 7:19 :

Bel exemple de courage et de stoïcisme, que ce peuple japonais, pour ces pleurnichards ce Français. Il faut les aider par des dons, mais ce peuple sait retrousser ses manches et sa volonté est exemplaire...

laurent36  a écrit le 11/03/2011 à 21:31 :

Bonjour,
Merci pour cet article.
En complément, je vous invite à voir les cartes édifiantes de l'impact du tremblement de terre et du tsunami au Japon :
- Japon : cartes du tremblement de terre et du tsunami

Sur :http://immobilier-finance-gestion.over-blog.com/ Japon : cartes du tremblement de terre et du tsunami

Cordialement,
Laurent

sarko  a écrit le 11/03/2011 à 18:30 :

yu peut faire decoller les avions pour le japon apres la lybie

Adam des Halles  a écrit le 11/03/2011 à 14:20 :

.... A peine quelques heures juste après, et voilà que nos grandes compagnies d'assurances européennes ont déjà préparé la facture des coûts !

CQFD  a écrit le 11/03/2011 à 14:13 :

LA TRIBUNE : Il existe un terme tout-à-fait français que tout le monde comprend : "raz-de-marée" ! C'est essentiellement en 2004, lors de la catastrophe dans l'Océan Indien que les journalistes, pour faire les savants, ont commencé à utiliser ce terme exotique. Les anglophones appellent tremblement de terre : "earthquake". pourquoi ne pas utiliser ce mot pendant que vous y êtes ?

Mordrakheen  a répondu le 11/03/2011 à 16:13:

tout simplement parce qu'un raz de marée n est pas un tsunami.. un raz de marée est du a une tempéte ou à cyclone Un tsunami c est l'onde de choc en mer d'un tremblement de terre qui provoque la création de vagues géantes et bien plus destructrices qu'un raz de marée ;)

azerty  a répondu le 14/03/2011 à 20:28:

D'accord avec CQFD. La paresse intellectuelle de certains journalistes est malheureusement sans limites. Je ne pense pas que les japonais,qui, eux, respectent leur langue, utiliseraient un terme étranger comme nous le faisons "pour faire savant".

Raz de marée:c'est une vague isolée et très haute d'origine sismique ( tremblement de terre ) ou volcanique

qui pénètre profondément dans les terres . Le terme japonais servant à désigner cette vague de

grande dimension est le tsunami . Elle est crée par l'onde de choc d'un seisme sous marin .

coco  a répondu le 22/06/2011 à 7:00:

heuuuu, venez faire un tour au japon les intello. Vous decouvrirez que tsunami c veut dire grosse vague tout simple. Et que la japonais utilisent enormement de mot issu de l'etrager. C'est d'ailleur une pratique millenaire: les kanji sont tous chinois!! alors arreter de jouer les savants bandes d'ignorants.

marcel143  a écrit le 11/03/2011 à 13:18 :

Il paraît que le tsunami, avec la 1ère vague, à même ramené des pingouins du pôle sud jusqu'au centre de Tokyo. C'est dire la force du truc. C'est incroyable.

bibi  a répondu le 11/03/2011 à 14:14:

faut arrêté la fumette !

Etienne253  a répondu le 11/03/2011 à 16:38:

C'est bon les sushis de pingouins ?

fleox  a répondu le 11/03/2011 à 18:32:

:-)

touchette  a répondu le 11/03/2011 à 19:22:

Ca doit pas être si mal que ca ma foie

logig  a répondu le 12/03/2011 à 7:22:

Propos d'un esprit simple, pour ne pas dire d'un simple d'esprit !!!

lol  a répondu le 03/04/2011 à 17:20:

il debloque

jamesbond  a répondu le 13/04/2011 à 8:14:

les pinguoins, il y'en a partout mon pote ....
il n'y en a pas qu'au pole sud ... a mon avis , ceux qui sont au japon devait etre a coté deja...

Aie...  a écrit le 11/03/2011 à 12:41 :

Nous restons scotchés devant ces images ... Finallement nous ne sommes pas grand chose sur cette terre, l'essentiel est vraiment ailleurs alors profitons-en au lieu de nous apitoyer sur nos conditions de vie. La terre est belle et je suis persuadé que nous ne sommes pas dessus pour faire ce que nous faisons d'elle.

oui  a répondu le 11/03/2011 à 13:54:

mais l'un m'empeche pas l'autre ok

gerardc27  a écrit le 11/03/2011 à 11:35 :

L'inanité et la vacuité se nos existences devraient nous inciter à la modestie. Curieusement cette nouvelle dramatique et brutale sonne comme un rappel au regard du stupide classement établi par le magazine FORBES.

Linda  a répondu le 11/03/2011 à 13:54:

Totalement d'accord avec vous ! A quoi nous sert le fait de savoir qui est plus riche que qui !!! Juste à nous mettre les "boules"... No comment

helas  a écrit le 11/03/2011 à 11:00 :

on ne peut rien contre les forces de la nature , c'est horrible -

Truc  a répondu le 08/04/2011 à 12:04:

Wi, c'est iniobleuh

Truc  a répondu le 08/04/2011 à 12:04:

Wi, c'est iniobleuh

Truc  a répondu le 08/04/2011 à 12:04:

Wi, c'est iniobleuh

Abdoul Mohamed Kadher  a répondu le 08/04/2011 à 12:04:

wesh c dégelaçeee tkt jvaiïïs lé sové !!

??  a répondu le 12/04/2011 à 17:19:

et comment ?