Le Crédit agricole cède Emporiki pour diminuer son exposition à la Grèce

 |   |  252  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters
La banque française a annoncé la cession de la totalité du capital de sa filiale pour un euro à Alpha Bank.

Opération déminage. Alors que les négociations traînent en longueur concernant la résolution de la crise grecque, le Crédit agricole a décidé de se séparer de sa filiale hellénique Emporiki. Dans un communiqué publié mercredi, la banque française explique avoir vendu l'intégralité du capital de sa filiale pour un euro à Alpha Bank. Avec cette opération, la banque réduit donc son exposition en Grèce. De fait, l'impact de la transaction sera enregistré dans le compte de résultats de la banque française au troisième trimestre. Et viendra réduire le résultat net part du groupe pour un montant estimé à 2 milliards d'euros.

Un coût de 10 milliards d'euros

Depuis son acquisition en 2006, Emporiki a coûté plus de 10 milliards d'euros au Crédit agricole. Las, la direction n'avait pas fait mystère de sa volonté de se séparer de cette filiale. Mais l'affaire ne fut guère aisée, puisque la Banque centrale grecque exigeait qu'Emporiki soit suffisament solide pour qu'une cession ait lieu. Et pour ce faire, le Crédit agricole a dû mettre la main au portefeuille.

Effet boule de neige?

Reste que cette cession pourrait bien faire boule de neige. Dans le sillage du Crédit agricole, d'autres banques pourraient aussi décider de se séparer de leurs actifs grecs. Ce qui ne constitue pas une bonne nouvelle pour Athènes, dont le sauvetage de l'économie continue de plomber la zone euro.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 17/10/2012 à 13:22 :
voila pourquoi merkel veut donner 2 ans de plus a la grece: dans 2 ans tout le monde aura vendu ses actifs (passifs) dans ce pays et alors on le laissera aller à la faillite.
ceci est une faillite "ordonnée".
les actionnairres auront sauvé ce qu ils peuvent. c est triste. les actionnaires ont donc 2 ans de plus pour avoir des dividendes et payer trop les dirigeants des banques. je suis pour une faillite immédiate de la grèce pour éviter que certains s en mettent encore plein les poches dans les 2 ans qui viennent.
le mal va arriver. autant que ce soit tout de suite. reporter la douleur ne soignera pas le malade plus vite.
a écrit le 17/10/2012 à 10:37 :
J'aimerai renégocier mon crédit immobilier avec ma banque pour un euro symbolique! nous sommes vraiment dans le domaine du n'importe quoi de la mauvaise gestion, ou le client de la banque est vraiment le dondon de la farce, en etant le financier des montages bancaire en tout genre.
Réponse de le 17/10/2012 à 11:25 :
Hors-Sujet
Réponse de le 17/10/2012 à 13:32 :
votre prêt pour 1 Euro? je crois plutot: votre banque pourrait vendre votre pret à une banque du pays "SocialETLibertéETOnVousVole" pour 1 Euro. Vous verriez alors des gars armés jusqu'aux dents arriver devant votre porte, mettre le feu à votre maison, vous torturer.. pour vous soutirer quelques centaines d'euros. Je préfèrerais personellement que votre prêt soit donné à une banque centrale Européenne et que vous ayez 30 ans pour essayer de le repayer. L argent que vous aurez alors réussi à redonner serait remis (moins frais de gestion) au pays "SocialET..". Les gens qui ont des prêts dans les banques vont être plumés: les banquiers et autres von encaisser leur salaire bien gras.
Triste. C est ce qui va arriver aux clients de cette banque grecque: ils vont être plumés comme les propriétaires immobiliers espagnols.
J espère que ma simulation/analyse est correcte. Commentaires/remarques sont bienvenues.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :