La Tribune

Vu d'Allemagne, la France est (souvent) un paradis fiscal

Copyright Reuters
Copyright Reuters
latribune.fr  |   -  413  mots
L'idée (répandue) qu'un Français paie plus d'impôts directs qu'un Allemand est souvent fausse : la charge fiscale directe n'est plus forte en France qu'en Allemagne que dans le cas des revenus élevés, selon une étude réalisée par le quotidien allemand FAZ.

La France a la réputation d'être un enfer fiscal... mais seulement pour les riches? C?est ce qui ressort d?une enquête publiée ce mardi dans le quotidien Frankfurter Allgemeine Zeitung (FAZ) et qui compare la charge fiscale en France et en Allemagne. Le journal a pris trois exemples de foyers fiscaux et a comparé ce qui restait dans les poches de ces derniers des deux côtés du Rhin.

Les Français moins taxés ?

Premier enseignement, la charge fiscale est plus faible en France qu?en Allemagne dans deux cas: le célibataire sans enfant qui gagne 25.000 euros par an et le couple avec deux enfants qui gagne 110.000 euros par an. Dans le premier cas, il reste, après le paiement des impôts directs et des charges sociales, 72% de ses revenus au foyer français et 67,2% au foyer allemand. Dans le second cas, les Français conservent 71,5% de leurs revenus, les Allemands 69,8%. En revanche, pour les foyers qui gagnent 1,78 million d?euros par an avec deux enfants, il est plus intéressant de vivre outre-Rhin où le fisc laisse 56% des revenus, contre seulement 46,9% en France.

L?impôt moins fort

Globalement, l?impôt sur le revenu est plus doux en France qu?en Allemagne. Le quotient familial, inconnu outre-Rhin et la moindre progressivité de l?impôt français jouent en faveur des foyers hexagonaux. La charge des seuls impôts directs pour les foyers à faibles revenus est inférieure de 7,6 points en France. Pour les foyers à revenus moyens, la différence atteint 12,9 points. Pour les revenus élevés, les Français paient à peine plus que les Allemands : 0,2 point.

Les charges sociales plus fortes

En revanche, la différence se fait clairement sur les charges sociales : plus élevées dans tous les cas en France. Pour les revenus moyens, la différence atteint plus de 10 points. Cette différence est assez logique puisque l?Allemagne a mis en place un système d?assurance santé privée qui concerne 9 millions de personnes. Par ailleurs, des pans entiers de la politique sociale et médicale allemande sont gérés par des associations religieuses ou laïques, alors qu?elles le sont, en France, directement par l?Etat.

Derrière les critiques au système fiscal français, il convient bien de prendre en compte sa diversité et le fait que, s?il est déséquilibré, il profite à une large majorité de la population.

 

Réagir

Commentaires

Tarkan  a écrit le 11/02/2013 à 17:14 :

Je sens déjà les chafoins qui vont s'insurger contre cet article "mensonger". Mais bon, quand on croit que l'herbe du pré d'à côté est toujours plus verte...

lm  a écrit le 10/02/2013 à 7:59 :

Encore un journaliste qui compare des pommes et des poires. Le point de depart est erroné car comme mentionne précédemment les charges patronales et les taxes locales sont oubliées.

Mom expérience  a écrit le 07/02/2013 à 12:08 :

Je vis et travaille en Allemagne et vais bientot rentrer en France. J'ai calculé toutes les différences (j'ai un bon salaire de cadres avec 2 enfants). La situation est un peu meilleure en France. 2 grosses différences pour moi. L'assurance maladie me coute un bras : 1060? par mois pour la famille, dont seulement 300? est pris en charge par l'employeur. Les couts de garde d'enfants en bas age : 500? par mois, et je vis dans une ville particulièrement généreuse pour ca. Dans d'autres c'est plus de 800? et il n'y a pas de réduction d'impots. D'ailleurs le taux d'impots sur le revenu est très proche, mais dans une situation comme la mienne il y a très peu de dégrévement en Allemagne. Ceci dit pour élever des enfants, c'est pas super l'Allemagne, mais pour des jeunes diplomés, c'est le paradis fiscale et professionnel !

pmxr  a écrit le 07/02/2013 à 9:13 :

Vu d'Allemagne, la France est (souvent) un paradis fiscal.... pour l?état français!

rryv  a écrit le 07/02/2013 à 7:35 :

C'est faux ! Etant dans le premier cas, si on ajoute les "charges sociales" aux impôts (en prenant compte de la part patronale), il reste moins de 50 % de revenus à un célibataire.

hpzad  a écrit le 07/02/2013 à 5:49 :

Et l'ISF? La France est l'un des rares pays à imposer ainsi les classes moyennes (pas les riches!)

Religion  a écrit le 07/02/2013 à 0:19 :

En Allemagne, il faut donner 10% de son salaire aux autorités religieuses si vous vous déclarez catholique ou protestant, entre autres... Sympa, non ??

sfx  a répondu le 07/02/2013 à 8:52:

En France, il faut donner 15% de son salaire aux retraités qui possèdent tout l'immobilier avec les dettes qu'ils nous ont laissé, entre autres...sympa, non ??

jedoute  a répondu le 27/02/2013 à 9:05:

sfx sera bien content quand la génération suivante donnera 15% de son salaire pour qu'il puisse lui même avoir une retraite....Sympa non?

famillemodeste  a écrit le 06/02/2013 à 23:01 :

Et le cas d'une famille de 2+2enfants qui gagne 27.000 euros, presque pauvre, 2fois le smic. Le plus nombreux et le plus lucratif pour l'état, + les impôts locaux, + la tva, + la csg non déductible, + les autres charges sociales des salariés - les allocations familiales?

Etienne  a écrit le 06/02/2013 à 23:01 :

Un allemand paye plus d?impôts mais à un PIB moyen par habitant assez supérieur à celui des français...

Papy Ponzi et Mamy Madoff  a écrit le 06/02/2013 à 19:55 :

@Patrickb : je te reconnais bien là mon patrick ! Un vrai 68tard comme moi. On est des vrais libéraux en ce sens qu'on ne veut plus payer d'impôts et on est des vrais communistes pour continuer à toucher des bonnes retraites indexées ! C'est aux jeunes de payer nos impôts et nos retraites ! Dans mes bras mon Patrick : tout ce qui est à nous est à nous ! Tout ce qui est à eux doit venir à nous !!

relatif  a écrit le 06/02/2013 à 19:04 :

Finalement la différence est faible, mais le matraquage médiatique organisé par ceux qui ont le pouvoir médiatique fait qu'en France on à l'impression d?être saigné comme des gorets. Même les très riches trouvent des combines d'optimisation fiscale pour ne pas payer trop d?impôts. Mais pour un salaire médian, seules les surfaces habitables sont vraiment différentes.

Locke  a répondu le 06/02/2013 à 21:09:

On voit que vous n avez jamais ouvert un commerce, une start up ou un petite entreprise, on est matraqué par rapport aux grands groupes

gorets  a répondu le 06/02/2013 à 21:58:

50% des francais ne paient pas d'irpp, ils se font donc voler sur leur dos labroeiux avec tous ces bons impots qu'ils ne paient pas

copain comme cochon  a répondu le 07/02/2013 à 9:29:

Tout le monde paie des impots...la TVA, vous connaissez, ça se trouve sur tout ce que vous achetez

churchill  a écrit le 06/02/2013 à 19:03 :

les impots en allemagne, c'est tres complique et base sur des classes; les impots sont plus eleves... sauf si on compte les charges sociales ( et la csg), comme precise... les impots locaux sont globalement ' raisonnables'

MDU  a répondu le 06/02/2013 à 21:54:

Il me semble que la Taxe d'Habitation n'existe pas en Allemagne ; de plus les frais de notaires et taxes de mutation (lors des ventes immobilières) sont beaucoup plus faibles en Allemagne. L'immobilier est 2 à 3 fois moins élevé en Allemagne et j'ai constaté que certains produits de marque française sont deux fois moins chers en Allemagne. D'ailleurs les Strasbourgeois vont faire leurs courses en Allemagne.

Laurent  a écrit le 06/02/2013 à 18:44 :

Et quid des charges locales ? Car en France elles sont trÚs élevées. Bien plus que l'impôt sur les revenus.

enfaitpourquoi  a écrit le 06/02/2013 à 18:35 :

Bien sûr c'est vrai pour les impôts directs où quotient familial et autres abattements font la différence; j'en profite pour dire que les impôts beges sont aussi beaucoup plus élevés dans mon souvenir....par contre quand on introduit la csg, cet impôt déguisé qui échappe aux conventions internationales, tout change...et ce sera sûrement encore pire avec la nouvelle fiscalité socialiste

déni de réalité  a écrit le 06/02/2013 à 18:28 :

J'ai lu l'article de la FAZ avant votre publication; effectivement la charge fiscale (sans aucune surprise) en Allemagne est forte. Par contre, les pauvres lecteurs de la Tribune n'ont pas accès à une grande partie de cette analyse avec des conclusions intéressantes qui ne sont pas ici sur cette page. La population française n'est pas très bien servie en information, je trouve. Vous ne voulez pas reprendre les informations sur les écarts des taux d'imposition des entreprises, par exemple? La partialité des informations mène droit au déni et à vision un peu trop populaire de la réalité.

Céline  a écrit le 06/02/2013 à 17:42 :

Qu'est-ce que c'est que cette propagande ? On nous prépare encore des hausses d'impôts (pour ceux qui en payent) ?

Patrickb  a répondu le 06/02/2013 à 17:49:

@Céline: je crois que t'as tout compris :-)

Vu comme çà  a écrit le 06/02/2013 à 17:20 :

Ah çà c'est sûr la France est un paradis fiscal pour beaucoup...... Pas pour ceux qui travaillent dans le privé dans des petites boites ou des petits patrons, entepreneurs et indépendants. Ceux qui créent la richesse que les autres qui ne paient dépensent quoi.

momo  a écrit le 06/02/2013 à 17:14 :

C'est assez amusant de lire les commentaires...

Il est écrit dans l'article : "il reste, après le paiement des impôts directs et des charges sociales".

Les cotisations, csg, etc... sont donc déduits du calcul. Et l'impôt est équivalent dans les deux pays, voire légèrement inférieur en France, ce qui bouscule certaines idées reçues sur "la France enfer fiscal".

cdf  a écrit le 06/02/2013 à 17:07 :

Je vis en RFA et je suis francais
En fait, on vit mieux en Allemagne car meme si l impot sur le revenu est plus eleve, il y a moins de charge sociales. De plus on est en general mieux paye (bon ca depend des professions et de la localisation (l ex RDA c est mal paye)), on fait moins d heures (pas de 60 h paye 35 ici).
Cerise sur le gateau la vie est moins chere (surtout l immobilier mais aussi la nourriture ou pas de peage sur les autoroutes (et pas de limitation de vitesse non plus :-)))

@cdf  a répondu le 06/02/2013 à 17:40:

et les loyers aussi, non? on arrive à se loger pour pas trop cher , le contraire de la France !

Demande d informations  a écrit le 06/02/2013 à 17:07 :

L article ne dit pas quel est le pourcentage de contribuable qui payent l impot sur le revenu l'un des problemes de notre IRPP c est qu il n est plus supporte que par 48% des contribuables, sacre desequilibre non?. Autre oubli le niveau de TVA et son impact sur ce taux d imposition direct: La TVA est a assiete large tous le monde le paye, n est ce pas plus efficaces pour les rentre fiscale que matraquer toujours plus 48% des contribuable?????? La solution n est elle pas dans ces 2 voix>>>> IRPP pour 100% des contribuable et hause de la TVA pour amoindrir "le choc du premier", si on ramene le taux marginal max a 46% du revenu (idem pour l IS) et qu on passe les TVA à 22% 16% et 12% pour le taux reduit, ne serait ce pas a la fois plus juste et plus rentable pour l etat????

garden  a écrit le 06/02/2013 à 16:47 :

L'ensemble des impôts d'un pays (TVA, locaux, sur revenu, ISF, succession, charges employées/patronales, bénéfice entreprise ...) forment un tout. Je ne vois pas bien l'intérêt de faire des comparaisons partielles...

@garden  a répondu le 06/02/2013 à 16:58:

Et mois je ne vois pas l'intéret dans ce cas de parler de l'ISF qui ne concerne qu'une minorité de francais.... J'exagere bien sur, mais toujours est-il qu'il est intéressant de comparer les niveaux d'imposition des classes moyennes hautes et basses dans différents pays afin de nous situer, il y a eu aussi d'autres articles du genre pour les entreprises, pour le cout du travail etc. Donc je ne vois pas en quo cet article est moins intéressant qu'un autre!!

toutafait@garden  a répondu le 06/02/2013 à 17:02:

d'abord l'allemagne n'a jamais été reconnu comme étant un paradis fiscal donc l'air étonné de l'article surprend, ensuite il suffit de comparer les recettes fiscales et sociales des allemands pour se rendre compte que les prelevements obligatoires français sont imbatables, enfin les exilés fiscaux sont rarement les plus pauvres et le font aussi pour autre chose que l'impot sur le revenu: entre autre isf et succession

phil  a répondu le 06/02/2013 à 17:12:

tout à fait vrai. Pour ceux qui bossent en tout cas, une fois payées les charges sociales personnelles (CSG CRDS RSI, Urssaf etc) , arrivent ensuite les impôts (revenu , taxe fonciere, taxe d'habitation etc), alors comparer juste avec l'IR c'est vraiment malhonnête

compter  a écrit le 06/02/2013 à 16:43 :

heureusement que vous prenez des precautions journalistiques, dans les exemples que vous citez, il ne faut pas compter les impots mais le le revenu net charges déduite en comptant toutes les taxes et csg etc..et là il n'y a pas photo l'allemand paye 20% de moins

C'est vrai  a écrit le 06/02/2013 à 16:39 :

mais pour les Rentiers, les 68ards et les lobbys corporatistes...pour les actifs et les entreprises , c'est l'enfer !!!

Plutot drole  a répondu le 06/02/2013 à 16:55:

C'est marrant l'article vient de vous montrer avec des chiffres tout a fait l'inverse, mais vous persistez dans vos idées recues. De plus l'article ne parle pas des entreprises donc vous etes en partie hors sujet....

ventrachoux  a écrit le 06/02/2013 à 16:36 :

Il y a quelques années j´avais fait un tableau comparatif et exaustif de tous les coûts et charges pour un ménage de 2 personnes (sans enfants) vivant dans des conditons tout a fait identiques dans leur propre maison en province.
Tout en bas du tableau c´etait un peu moins cher pour le ménage francais ceci dû à la note EDF nettement inferieure en France.

cecile d  a répondu le 06/02/2013 à 16:55:

vive le nucleaire !

OK  a répondu le 06/02/2013 à 17:03:

Il faut faire la même chose pour les entreprises, et vous arriverez à la conclusion que c'est un en moins cher pour l'entreprise allemande. C'est la but des mesures prises par G Schröder. Favoriser la compétitivité des entreprises allemandes :et il y est arrivé, A Merkel en récolte les fruits et en profite pour accentuer démesurément les profits des mieux nantis, conformément à son credo politique.

Retraité EDF  a répondu le 06/02/2013 à 17:07:

+1, la facture EDF est trop faible en France ! Cette anomalie va être corrigée sur les 5 ans à venir avec une hausse de 50%.

Michel  a répondu le 06/02/2013 à 17:38:

@Retaité EDF

+1, surtout pour les retraités de chez EDF. A combien s'élève votre facture annuelle? ;-)

Yves  a écrit le 06/02/2013 à 16:35 :

La charge fiscale ne se résume pas à l'impôt sur le revenu ! Il n'y a pas de taxe d'habitation en Allemagne, ni de CSG...

faux  a écrit le 06/02/2013 à 16:35 :

C'est une arnaque intellectuelle très ancienne: Ce que les Francais appellent charges sociales sont en réalités des impots que les français payent deux fois. En allemagne les charges sociales sont egales aux dépenses divisées par le nombre de cotisants et beaucoup plus faibles, donc les salaires sont plus élevés et pour les indépendants le cout est le plus souvent 3 fois plus faible, et pas taxes d'habitation, pas de csg, faible taxe foncière pas d'isf et taxation faible de l'epargne. Mais la france a 50% de gens qui profitent de tout et ne payent rien, donc les autres sont saignés à mort et ils commencent a disparaitre.

François  a répondu le 06/02/2013 à 17:06:

Tout le monde paie des impôts même ceux qui ne paient pas d'IR soit pour cause de revenus trop faibles ou en raison de l'usage des crédits d'impôts : la TVA représente 45 % des recettes de l'Etat !

Céline  a répondu le 06/02/2013 à 17:47:

Non François. L'IR, c'est l'IR, tout le monde n'en paye pas, ce n'ets normal.
La TVA n'a rien à voir la dedans. Pas besoin d'essayer de noyer le poisson.

Michel  a répondu le 06/02/2013 à 18:08:

@François

Et pourtant si tout le monde paie un impôt indirectement sur la consommation (dixit la TVA), ce sont les "pauvres" qui dopent notre taux de natalité, comment l'expliquer?

ping pong fiscal !  a écrit le 06/02/2013 à 16:31 :

la guerre du mali étant retombée au plan médiatique le match france/allemagne vient de reprendre ...........manque plus que " j'vais l'dire à ma mère " tristes pays que ces confrontations de tous ordres et stériles ....enfin ! elles me font réagir .

GE92  a écrit le 06/02/2013 à 16:30 :

C'est l'analyse a posteriori des mesures prises il y a dix ans : diminuer les charges supportées par les entreprises et les reporter sur les individus, avec également une augmentation de la TVA. Objectif : rendre les entreprises plus compétitives et moins favoriser les produits importés. Le résultat est effectivement au rendez vous, avec en prime la paupérisation des travailleurs les moins qualifiés ou malades. La glissade de l'écart entre les plus pauvres et les plus riches s'est produite plus récemment avec Madame Merkel, qui n'a pas pris les mesures de compensation qu'auraient pu espérer ces travailleurs. C'est ce qui motive le changement de majorité dans plusieurs lands et qui va probablement la faire tomber, malgré le soutien de l'establishment.

ventrachoux  a écrit le 06/02/2013 à 16:26 :

Il n y a pas de taxe d´habitation comparable mais les charges communales ( ramassage ordures , prestations genre eaux usées, etc.) sont facturées aux ménages. Les crèches et Kindergarten sont generalement payants ( selon le Land ou vous habitez).
Les taxes foncieres sont comme en France tres dependante de la cote du patelin.
A Garmisch ou a l´isle de Sylt ca sera beaucoup plus cher que dans un bled du Brandenbourg.
Quant aux institutions soit disantes religieuses comme les hopitaux elles sont a 100 % financées par le trésor public.

bien sûr  a écrit le 06/02/2013 à 16:18 :

c'est pour cela que Madame Merkel ne comprend pas pourquoi notre économie n'est pas compétitive.

DEUFRA2011  a écrit le 06/02/2013 à 16:17 :

Il n'est pas facile de comparer deux systèmes. Ce qui est important pour la competivité d'un salarier est le coût total pour son entreprise. Pour que un salarié Francais recois 100 Euro net dans ses mains il coute plus chere qu'un salarié Allemand qui recoit le même montant net. La solution est que l'entreprise Francaise paie des charges nettement plus hautes. Je n'ai pas voulu croire ma fiche de paie à Paris. Les charges pour mon employeur remplissait la page de mon bulletin de paie, incroyable, plein de petit pourcentages, mais la somme! En Allemagne les autoroutes sont gratuites, pour les enfants l'état paie 184 Euro net, les charges pour les maisons sont moindres etc. Qu'est ce que cela veut dire: Salaire net? Le pouvoir d'achat pour les mêmes activités, certainement plus difficile à calculer, mais une comparaison plus realiste.

Max  a écrit le 06/02/2013 à 16:08 :

Entre une étude qui veut faire dire n'importe quoi aux chiffres. Il faut prendre l'import dans son ensemble (impot plus value, taxe fonciere, taxe habitation, TVA, ISF, donnation ...) et pas seulement le revenue qui est juste une partie de tous les impots en France.

blaise  a écrit le 06/02/2013 à 16:01 :

Dans cet article n'est pas prise en compte la fiscalité locale: en ALLEMAGNE, pas de taxe d'habitation. Et de plus, la taxe foncière annuelle est d'environ 25% de la nôtre.

claudus  a répondu le 06/02/2013 à 16:29:

article qui n'est pas realiste , le prelevement de l'impot se fait a la source en allemagne environ 33 % de retenue sur le salaire , en france tranche a 50 % auquel il faut ajouter tous les autres impots taxes foncieres d'habitation ISF ect .......................et cela ne manque pas faites le compte et vous verrez que la france est le pays le plus taxé au monde , ....en allemagne l'assurance maladie est deux fois moins chere pour les independants ...........................

Duduche  a écrit le 06/02/2013 à 16:00 :

Affirmatif, la France est bel et bien un paradis fiscal pour ceux qui ne paient pas d'impôts (bénéficiaires d'indemnités non-imposables et assistés en tous genres) Avez-vous déjà vu un de ceux-là se faire la malle ?

dédé  a répondu le 06/02/2013 à 16:30:

ha!ha!pourquoi faire des efforts?elle est pas belle la vie chez nous?

@ dédé  a répondu le 06/02/2013 à 17:41:

c'est clair! pour certains.....!

ledodu  a écrit le 06/02/2013 à 15:56 :

Analyse fausse. les 10 points de charges sociales (salariales ET patronales) amputent d'autant les salaires nets des salariés français.

Tony Meuter  a écrit le 06/02/2013 à 15:55 :

Cette situation est d'ailleurs une très lourde épée de Damoclès, l'injection massive de capitaux dollars dans le secteur financier et l'industrie stratégique française prive la France de pouvoir de décision et favorise la constitution d'une classe tentée par la fuite des capitaux et travaille finalement contre le redressement de l'économie locale.

matheo  a écrit le 06/02/2013 à 15:49 :

totalement vrai les fonds ex quatar sont exonérés d'isf de plus values (qui l'a signé en premier un socialiste mr charasse)le parc de marne la vallée ne venait en france qu'à condition d'avoir une tva adaptée etc etc