La Tribune

Accor : possible cession de participations, l'action résiste

latribune.fr  |   -  242  mots
Le groupe pourrait céder sa participation de 49% dans Lucien Barrière par le biais d'une introduction en Bourse. Un nouveau changement au périmètre du groupe qui plaît au marché.

Le marché continue de réagir aux changements de périmètre envisagés par Accor. Alors que le groupe prépare la scission de ses deux grands métiers d'hôtellerie et de services, d'autres informations évoquent une cession de la participation d'Accor dans le groupe de casinos Lucien Barrière.

Selon l'agence Reuters, Lucien Barrière, détenu à 49% par Accor et à 51% par la famille Desseigne-Barrière, envisagerait plusieurs options dont celle d'une introduction en Bourse. "Rothschild conseille le groupe Lucien Barrière afin d'explorer plusieurs possibilités dont une introduction en Bourse", affirme une source proche du dossier. Le magazine Challenges précise que tout ou partie des titres en possession du groupe Accor serait mis sur le marché.

Cette participation d'Accor dans Lucien Barrière n'est pas stratégique pour le groupe et une cession interviendrait dans le cadre de son projet de scission prévu d'ici la fin de l'année. Pour rappel, Accor avait repris fin 2008 la participation de 15% détenue par le fonds Colony Capital. Cette part avait été valorisée à 153 millions d'euros, ce qui reviendrait à évaluer les 49% à 500 millions d'euros.

Si Accor et Lucien Barrière n'ont pas commenté l'information, le marché a réagi favorablement. L'action Accor a limité son repli ce jeudi (-0,27% à 37,12 euros), après avoir signé en séance la plus forte hausse du CAC 40. La veille, le titre avait déjà progressé après la publication de son chiffre d'affaires annuel.

Réagir