Assurance chômage : vers une baisse des allocations ?

 |   |  367  mots
Le secrétaire d'Etat chargé des Relations avec le Parlement plaide pour une baisse des allocations chômage et une réduction de la durée d'indemnisation.
Le secrétaire d'Etat chargé des Relations avec le Parlement plaide pour une baisse des allocations chômage et une réduction de la durée d'indemnisation. (Crédits : Reuters)
Le Secrétaire d'Etat aux Relations avec le Parlement, Jean-Marie Le Guen, estime nécessaire que les partenaires sociaux revoient à la baisse la durée et le montant des indemnités chômage

La négociation sur l'assurance chômage n'a pas encore débuté que la pression commence sur les partenaires sociaux gestionnaires du régime. La durée et le montant des indemnités chômage en France doivent être abordés "avec courage" lors de la négociation qui s'ouvre sur les nouvelles règles de l'assurance-chômage, a ainsi jugé le secrétaire d'Etat aux Relations avec le Parlement Jean-Marie Le Guen, lors de l'émission "Preuves par trois" organisée par Public Sénat et l'AFP.

Pour le secrétaire d'État:

"il serait assez vraisemblable qu'il faille un petit peu changer les paramètres de notre assurance-chômage (...). Je pense que ces questions-là  doivent être traitées avec courage par les partenaires sociaux (...). Il est extrêmement difficile de diminuer les aides aux chômeurs pendant une période où le chômage est encore très élevé. Mais en même temps, on sait bien que, un peu pour des raisons financières, mais aussi pour mobiliser plus de moyens sur la formation des chômeurs, il est assez vraisemblable qu'il faille un petit peu changer les paramètres de notre assurance-chômage"

L'actuelle convention d'assurance chômage, qui fixe les règles d'indemnisation, arrive de fait à échéance le 30 juin et les partenaires sociaux doivent entamer les négociations de la future convention fin janvier ou début février.

Actuellement, il faut avoir au moins travaillé quatre mois pour pouvoir bénéficier de l'assurance chômage. Et la durée maximale d'indemnisation est fixée à 24 mois pour les moins de 50 ans et à 36 mois pour les plus de 50 ans. Le montant de l'indemnité est, dans le cas général, de 57 % du salaire de référence en brut.

Une dette cumulée de 29 milliards d'euros en 2016

En 2015, Le déficit de trésorerie du régime devrait atteindre  4,4 milliards d'euros.  Pour 2016, le déficit de l'Unedic devrait diminuer à 3,6 milliards d'euros . La dette cumulée de l'Unedic, quant à elle, devrait être de 25,7 milliards d'euros en 2015 et dépassera les 29 milliards d'euros fin 2016 à réglementation et cotisations constantes, soit l'équivalent de quasi une année de cotisations chômage.

(avec AFP)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 03/02/2016 à 16:28 :
Bonjour,
Je ne comprends pas pourquoi le montant envoyé sur mon compte au 02 Février 2016 est passé à 926 € 20 alors que par jour je touche 42 € 10 (contrat officiel que m'a adressé Pôle emploi) et comme il s’agit du mois de Janvier 2016 avec 31 jours, donc le montant prévu est de 1305 € 10.

Car du coup avec ce montant anormalement réduit de 926 € 20 je vais être totalement dans la misère car le loyer (480 €), 3 crédits (407 €), assurances (141 € 92), Veolia (38 € 85), Orange (40 € 10), Direct énergie (57 €) ; donc un total de charges de 1164 € 87 par mois etc… tout va partir avec des frais qui ne pourront pas être réglés, si bien que je serai vraiment dans une totale misère sans aucune possibilité de me nourrir et ni de payer certaines charges.

Est-ce le gouvernement qui a imposé de réduire les rémunérations des chômeurs ???
Si c'est le cas c'est totalement dans l'injustice et malhonnête car la rémunération du chômage est calculée selon les salaires perçus avant le chômage et c'est bien le contrat qu'on m'a adressé par Pôle emploi de Vannes: 17 route de Nantes 56891 Séné Cedex

Merci de me tenir au courant afin que je sorte de ma misère qui va être déplorable...
J'ai déjà envoyé en PDF ma revendication sur le lien du site de Pôle emploi, mais pour l'instant aucune réponse.

Bien cordialement
Gérald Bellenger
a écrit le 24/01/2016 à 16:24 :
Encore une fois [on] dire à boulets rouge sur les chômeurs ceux-là même qui n'ont pas demandé leur situation précaire... et après [on] pourrait tirer aussi sur les Sans Domicile Fixe, puisque c'est la suite logique qui en découle pour beaucoup.
Les chômeurs ont quand même cotisés sur leurs salaires pour, dans le pire des cas (chômage, accident..), ils puissent subvenir aux besoins de leur famille. Je rappelle que le côté vexatoire qu'est le chômage n'a rien à voir avec un "parachute doré" n'est-ce pas!?
Que fait le Gouvernement?
Alors qu'iI y a des milliers de personnes qui n'ont jamais cotisées à aucune caisse, ni à la Sécurité Sociale, mais qui s'inscrivent aux Chambres de Commerce pour obtenir une carte de résident sur notre territoire, se déclarant marchand ambulant, et font le "pied de grue" au RSI ne voulant pas payer
leurs cotisations et en revanche obtenir la CMU. Ils arrivent avec des véhicules de grosses cylindrées et font des scandales dans les bureaux. CA MARCHE!!!
De qui se moque t-on? Ils présentent leur déclaration d'impôts où il est écrit noir sur blanc: chiffre d'affaires déclaré = 0 Euro. Comment ça se fait que le Fisc laisse faire de telles hérésies? Expliquez nous, Mesdames et Messieurs, Vous qui avez fait les Grandes Ecoles et savez à peu près tout sur tout comment et/ou pourquoi vous laissez perdurer de telles situations sachant que le Personnel du RSI est contraint à l'observance d'une stricte discrétion?
Je peux citer d'autres exemples... malheureusement toujours au détriments des plus humbles, jamais à ceux qui se font un "paquet" d'argent.
a écrit le 21/01/2016 à 21:16 :
je trouve que Jean-Marie Le Guen ressemble de plus en plus à Didier Bénureau, mais il est nettement moins drôle, et pourtant, comme tous nos gouvernants socialistes, on ne le prend pas au sérieux
a écrit le 18/01/2016 à 12:29 :
Je pense que lorsqu'on est politicien et qu'on a bien encaissé des mandats trop onéreux,on est prét à faire du n'importe quoi!!! Ces gens-là qui nous gouvernent ne se sont jamais sali les mains au boulot(savent méme pas planter un clou pour la plupart) Alors allez,venez passer un mois avec une pioche et une pelle pour le smic et là vous pourrez parler.Réduire les indemnités AH OUI et si déjà vous coupiez votre salaire en deux.....Et puis des personnes en dessous du seuil de PAUVRETE,y'en a pas encore ASSEZ ??? Avant de balancer des conneries,réfléchissez!!!!! Vous vivez,VOUS avec 800 EUROS par MOIS ?
Réponse de le 19/01/2016 à 17:21 :
eh oui ca a commencer avec le marche commun,et puis ca a continue avec l UE.et au fait les deputes ont droit a une legislature au chomage quand ils se font vires!!!!!! avant c etait 6 mois!!!!!
cherchez l erreur et les senateurs une prime de chauffage de 4000€ ,ahurrissant!!!
a écrit le 17/01/2016 à 20:38 :
Je réagis à la personne qui évoque la France de 1969 : Ben voyons, on avait à l'époque l'emploi que l'on voulait et même le choix si on se présentait bien !...
VOUS N'AVEZ RIEN COMPRIS A L'ECONOMIE ! L'industrie Française tournait à plein régime, le plan de licenciement était quasi inconnu.... La croissance économique était de 6 /8% !!!! On ne l'a plus retrouvée depuis 1969/1972... sauf les 4% de 1999/2000 qui ont permis de diminuer le chômage de 1 million sur 3 millions en gros !!!!
a écrit le 16/01/2016 à 18:15 :
Réduire les ALLOCATIONS CHOMAGE ""quel Scandale " Avez -vous lu notre Président
qui partira retraite avec 15.114 EUROS NET qui se décompose de la façon suivante
avec 5.184 euros de Président 3.473 euros retraite conseiller de la Cour d Comptes et
235 euros en tant ex élu local et 6.208 euros en tant qu'ancien parlementaire 168 euros
nets pour activités d'avocat et pour terminés tout de même 545 euros pour activités d'enseignant. Avec cela on pourrais indemniser pas mal de chômeurs qui ont perdu leur emploi .
ET LES RETRAITES DONT LES RETRAITES N4ONT PAS ETE RELEVE DEPUIS LA MISE EN PLACE DE CE GOUVERNEMENT !...
a écrit le 15/01/2016 à 8:46 :
Il vaudrait mieux mettre fin au dispositif d'assurance, consacrer un montant équivalent à l'activation d'emplois (pour sécuriser les individus) soit en aidant les entreprises en difficulté passagère à conserver leurs salariés soit en créant des emplois dans le secteur non marchand. Il faut aussi changer le financement : utiliser plutôt l'IS que le chargement des salaires afin de ne pas pénaliser les entreprises qui recrutent.
a écrit le 15/01/2016 à 5:22 :
Juste ce qu'il est urgent de leur faire comprendre à ces oiseaux
de mauvaise augure : " Balayez devant votre porte et regardez
vous bien dans la glace, Vous êtes responsables de ce marasme ! "
Ils ont le culot de nous assassiner avec leur morale à deux sous,
quand eux ont fait le choix de n'être plus serviteurs de
l'Etat mais le choix d'être des rentiers de la classe "intouchable".Qu'ils
se taisent car ils n'ont plus rien à nous dire de censés, le
bon sens leur fait gravement défaut ! Qu'ils s'arrangent tout
seul avec leur conscience qui elle seule va les mettre en accusation.
a écrit le 15/01/2016 à 5:13 :
Et oui comme d habitude mais si, je ne me trompe pas, il n'y avait pas des régionales et le FN n'a pas été encore tester c bien dommage, il n'est pas passé alors c que vous êtes satisfait de votre gouvernement c de votre faute, vous préfériez crevé de Fains plutôt que de tentiez le coup avec le FN. ok oublier pas la peur évite pas le danger marine et la seul qui a peux être quelque solution a nous proposer mais elle et systématiquement rejetais sans l avoir tester c grave on préfère se détruire et crevé sans boulot dans la rue par peur du FN alors ok autodestruison nous
a écrit le 14/01/2016 à 16:32 :
Réduire les allocations ou la durée pour que les chômeurs reprennent plus vite un emploi.
Mais IL N'Y A PLUS DE TRAVAIL en FRANCE.
la France ne crée plus d'emploi, a part des autoentrepreneurs pour gagner misère
Usine textile, sidérurgie, bâtiment tout fout le camp.
on peut pas concurrencé les pays de l'est, L’Asie, l’Afrique à 200 € par mois
Merci l’Europe, merci la gauche, la droite....
comme disait mon grand père, "vous remarcherez à sabot"...
a écrit le 14/01/2016 à 13:27 :
Y en a marre de ces politiciens qui ne changent rien à leur fonctionnement qui gardent des acquis qui ne peuvent continuer à exister au vue des difficultés de la France. Messieurs les politiques, montrez l'exemple, diminuez votre rémunération, perdez certains avantages, cela comblerait une partie du déficit de l'assurance chômage.
Arrêtez de vivre comme des nantis très très privilégiés mais qui n'apportent rien d'enthousiasmant pour que la France s'élève économiquement
C'EST UN SCANDALE !!!!!
a écrit le 14/01/2016 à 12:14 :
/// MORALES///LES CHOMEURS NE SONT PAS RESPONSABLE DE LA CRISE ECONOMIQUE ILS EN SONT LES VICTIMES? ? ?
a écrit le 14/01/2016 à 12:13 :
Encore une remarque de fonctionnaire nanti. Ceux-là même qui vivent de leurs indéboulonnables privilèges alimentés par la rente produite par la petite et moyenne classe, quasi au seuil de pauvreté. La France du passé ne changera jamais !
a écrit le 14/01/2016 à 11:30 :
57% de l'ancien salaire est-il trop généreux? Certainement pas. J'aimerais que ceux qui ont le pouvoir de prendre cette décision se retrouve un jour dans cette situation. Ils ne tarderont pas à changer d'avis.
Quand on imagine que dans les années 70, le chomage était indemnisé à 90% durant 1 an.
Quelle dégradation des conditions sociales!
Réponse de le 14/01/2016 à 12:06 :
57% ... du brut, soit 2/3 du net.
Réponse de le 14/01/2016 à 13:42 :
@ Oula: Non, les allocations chômage sont soumises à cotisation!
Réponse de le 14/01/2016 à 21:32 :
Mais en 1969 l'allocation chômage était de 5 francs par jour, 365 jours maximum. Il y avait donc moins de chômeurs car pour ne pas mourir de faim on prenait le 1er boulot venu, en attendant d'en trouver un meilleur.
Il n'y avait non plus aucune formation ou stage proposé, chacun se formait, se prenait en charge.
Réponse de le 17/01/2016 à 21:14 :
Dans les années 70 et + il y avait des formations intéressantes et rémunérées J'ai la chance de pouvoir en bénéficier (pour bellita) Fallait, bien sur, faire la démarche et être sélectionné mais c'était assez sérieux et avant les stages parkings ou garderie
a écrit le 14/01/2016 à 10:35 :
Les formations PoleEmploi sont efficaces (niveau embauches qui suivent) ? Les caisses se vident parce qu'il y a trop de chômeurs. Parait que depuis dix ans (vingt ?) le nombre d''emplois en France n'a pas bougé mais la démographie a fait croitre le nombre de bras disponibles (2,x enfants par femme étant le minimum de renouvellement). Y a donc un déficit mathématique.
Entre formation (mise à niveau, recyclage, ..) des travailleurs et formation des chômeurs, c'est quelle proportion ?
Les gens en chômage longue durée qui arrivent au bout du bout, on les compte ou ils sortent des radars ? S'ils disparaissent (ni catégorie A, B, C, D, E, ....), les chiffres officiels sont erronés.
a écrit le 14/01/2016 à 10:15 :
Et après on mettra une fois de plus la baisse de la croissance sur le dos des gens qui épargnent le peu qu'ils peuvent tandis qu'on accepte sans sourciller que les plus riches non seulement ne payent pas d'impôts mais en plus entassent leurs fortunes dans des paradis fiscaux sans qu'un seul centime ne profité à l'économie.

Notre système est une sinistre farce.
a écrit le 14/01/2016 à 9:27 :
Réduire la durée des droits aux indemnités chômage n'augmentera pas le nombre d'emplois à pourvoir dans les entreprises.Il y aura un simple transfert des chômeurs vers d'autres mécanismes d'aides et plus de misère. Un simple tour de passe passe comme l'affectionne Moi président et son équipe de prestidigitateurs cumulards profiteurs!
a écrit le 14/01/2016 à 8:24 :
Le Secrétaire d'Etat aux Relations avec le Parlement, Jean-Marie Le Guen, estime nécessaire que les français de la société civile revoient à la baisse la durée et le montant des indemnités des sénateurs, députés, agents publics ainsi que le cumul des mandats, les retraites spécifiques, primes injustifiés, absentéisme, congés au-dessus du légal, 1500h de travail mensuel contre 1700h pour le privé...
a écrit le 14/01/2016 à 7:29 :
il faut creer une taxe sur l'énergie pour renflouer les caisses allocations chomage
a écrit le 14/01/2016 à 7:21 :
Ancien employeur d'une petite entreprise, harcele par les services fiscaux, un jour de 1995 j'ai pris la decision de mettre la cle sous la porte, vendre la porte et son contenant et de fuir ce pays.
Bien m'en a pris, debuts cahotiques et puis time after time une montee fulgurante de mes affaires, depuis ca baigne, vive l'Asie.
Réponse de le 14/01/2016 à 12:48 :
On peut être entrepreneur et réussir en France...sans doute cela exige des compétences qui font défaut à certains.,pour cela l Asie est une solution.
a écrit le 14/01/2016 à 6:55 :
Une fois de plus, notre jeunesse est marquée au fer rouge par les socialistes, qu'ils ne connaissaient pas. C'est la fin des socialistes dans le paysage politique comme pour le communisme. Désormais ils se dirigent vers le F.N .
a écrit le 14/01/2016 à 6:45 :
Mr le Guen propose de diminuée et de réduire les indemnités chômage pour faire des économies. Ces économies servant entre Suter a mieux former les chômeurs. Des centaines de millions € de cotisation formation salariés par ans ne sont pas consommes. Cette argent est absorbé par les syndicats pour leurs besoins propres. Pourquoi ne pas utiliser cette argent pour la formation des chômeurs, ceci aurais deux avantages : ne pas augmenté les cotisations entreprises ou salariés et les syndicats seraient obligé de se bouger car il ne pourrais vivre sur les cotisations de leurs adhérents.
a écrit le 14/01/2016 à 6:41 :
Alors il parle d'assurance-chômage au début, ce qui est juste, il s'agit bien d'une assurance !! Les Chômeurs qui touchent ces sommes, sont des assurés, qui ont cotisés... Il ne s'agit pas d'aides.... Comme il le dit plus loin !!! un terme qui fait plus volontiers référence au fameux assistanat !! Remettons l'église au milieu du village quand même un peu !! non ?? Arrêtez de voir les chômeurs comme des assistés, il sont juste des ayants droits point barre !!!
a écrit le 14/01/2016 à 6:41 :
Vive un appel à une manifestation des chômeurs devant les clubs sélect des patrons. Avec des millions de personnes dans la rue et le sous-effectif policier, il y a quelques chemises qui tomberaient. J'ai toujours pensé qu'Hollande avait une bonne tête de Louis XVI. Elle pourrait bien tomber dans le panier en 2017.
Réponse de le 14/01/2016 à 18:53 :
Oui Pour une Manif !
Ils en veulent de plus en plus .Qu'ils commencent à donner l'exemple :cumuls des mandats,cumul des fonctions,gratifications...etc
Moi j'ai cotisé pour mes droits. Sinon qu ils me trouvent du boulot puisque c'est si facile .
Les Français vont-ils enfin réagir ????? NON !!!!
a écrit le 14/01/2016 à 1:19 :
Et si la droite avait dit çà ! le P.S se serait insurgé, et aurait crié.
Droite, Centre, Gauche, Extrêmes...à quoi bon se déranger pour voter.
a écrit le 13/01/2016 à 23:31 :
Il faut remplacer le chômage par des prêts a taux zéro
Cela va insister les gens a bosser

Ceux qui sont licenciés doivent toucher un montant prédéfini par la loi, identique pour tous en fonction des années d ancienete

Par exemple 3 mois + 1 mois par année d ancienneté le tout plafonne a 150k€ ou 2 ans de salaire

Les licenciements doivent être autorisés sans réserve
Cela redonnera de la flexibilité et beaucoup d emplois seront créés

Réponse de le 14/01/2016 à 1:04 :
Alors faut aller tout de suite aux us : là-bas, le jetable est roi. D'ailleurs, vu les 50 millions de joyeux bénéficiaires des food-stamps, nous pouvons donc dire que ce pays est communiste.
Réponse de le 14/01/2016 à 11:54 :
J'espere que tu vas montrer l'exemple.
a écrit le 13/01/2016 à 22:31 :
Facile..
14 milliards c'est le coût cumulé du CICE entre 2013 et mi-2014 pour environ 140 000 emplois crées ou sauvegardés, soit 100 000 euro/job.
Pire, des entreprises qui en ont bénéficié ont pourtant dégraissé (La poste: -6200 poste pour environ 900 millions d'aides; mais aussi la SNCF, Orange, PSA, EDF...)

Le total cumulé des aides aux entreprises à la fin du quinquennat hollandais est parti pour dépasser allègrement les 325 milliards d'Euros (65 milliards dont 24 milliards d'aides annuellement correspondant a des baisses de charges sociales)

Demander aux chômeurs de payer pour renflouer la boite qui les a viré c'est plus que limite... Et puis, au prix ou l'on paye les entreprises pour garder des actifs on ferait mieux de payer des chômeurs, ça nous reviendrait moins cher !
Réponse de le 14/01/2016 à 6:37 :
Je vois que vous êtes expert en entreprises. Je vous propose donc d'en créer une et après on en reparlera.
Réponse de le 17/01/2016 à 18:51 :
absolument d'accord avec jm57
a écrit le 13/01/2016 à 22:27 :
J'étais sûr que les socialistes viendraient me pourrir la vie jusqu'au bout.... après la baisse du quotient familial, la baisse des allocations familiales ils vont pousser à la baisse des indemnités des cadres du privés au moment où ma boîte va couler
et que je cotise une fortune depuis 15 ans....
mais surtout pas touche aux intermittents du spectacle et aux statuts des fonctionnaires...
Réponse de le 14/01/2016 à 1:08 :
Manque de bol, le mouvement a commencé à l'ère sarko. Crise économique mondiale, ça vous PARLE..?? Mais vous devez être un bon investisseur en enveloppes pour ne pas comprendre QUI a provoqué cette joyeuse crise, comme d'hab.. Un mouton doit suivre.
a écrit le 13/01/2016 à 22:21 :
Petit à petit les mesures qui ont permis à l'Allemagne de retrouver croissance, finances saines et quasi plein emploi commencent à cheminer en France. Dommage qu'on s'en rende compte maintenant et qu'on s'y mette à pas comptés avec 15 ans de retard et alors que bien des secteurs économiques ont purement et simplement disparu en France.
Réponse de le 14/01/2016 à 1:35 :
Malheureusement croissance, finances saines et quasi plein emploi doivent se traduire par : croissance pour les gros, finances saines pour les grosses entreprises, quasi plein emplois par petits boulots mal payés avec peu d'heures par semaine donc en clair pour la population de plus en plus de difficultés à vivre correctement ! Comme aux Etats unis et d'autres ou une toute partie de la population gagne de l'argent et ou une grosse partie ne mange pas à sa faim meurt devant les hôpitaux où on ne les soigne pas, pour non couverture sociale on sait que c'est vers ce "modèle" que tous les hommes politiques (qui estiment faire partie des riches et hauts placés dans la société) et les gros chefs d'entreprises veulent nous emmener et franchement si c'est cette société là que l'on veut pour nos enfants et petits enfants etc... au secours autant tout arrêter maintenant ! Inutile d'attendre qu'ils détruisent la planète ! Comment peut on encore croire à ce genre de modèle économique ! Quelle fadaise !
Réponse de le 14/01/2016 à 7:18 :
@fanny : je vous parle Allemagne, vous me répondez USA. On vit certainement mieux d'un boulot mal payé en Allemagne que du chômage en France, parce qu'en plus le coût de la vie, notamment du logement, y est modéré, et ce qui a permis à l'Allemagne de retrouver le plein emploi alors que le chômage y était très élevé au début des années 2000 mérite au moins d'être étudié.
Réponse de le 19/01/2016 à 16:04 :
A Bruno, l'exemple américain est pareil que pour l'Allemagne ! Je le sais, j'y ai vécu 7 ans ! A cause de Schroeder et d'Hartz 4, ce sont des mini job à 1 euro de l'heure et la pauvreté ne fait qu'augmenter en Allemagne.

15 millions d'Allemands vivent sous le seuil de pauvreté, et si les loyers coutent moins cher en effet; attention que les loyers à Cologne ne sont pas les mêmes qu'à Munich ou Hambourg par exemple !

Se soigner en Allemagne est chère et que les grands gagnant actuel sont toujours les mêmes! C'est à dire une petite minorité oligarchique allemande qui ramasse encore tous les profits !

Alors, je veux bien que l'on continue ainsi à supporter ces situations proche de l'esclavage mais vous pensez franchement qu'un système saint et stable peut continuer ainsi ? Nous nous dirigeons vers le chaos en Occident, cette disparité des richesses devient extrêmement dangereuse !
a écrit le 13/01/2016 à 22:20 :
Vive la gauche et surtout ne pas être étonné de voir le FN prendre des voix
a écrit le 13/01/2016 à 21:40 :
Il a raison, et nous commençons par payer tous les élus au SMIC, avec remboursement des frais sur justificatifs, sans voiture ni logement de fonction, idem pour les hauts fonctionnaires.
a écrit le 13/01/2016 à 21:03 :
Oui il faut voler les gens qui ont cotisés toute leur vie . Plus il y aura de précarité, plus les entreprises du cac 40 pourront mal payer leurs salariés , plus ils pourront engraisser leurs actionnaires. Merci qui ? Merci la gauche
a écrit le 13/01/2016 à 20:54 :
Les chômeurs sont des victimes, pas des coupables. Il y a des profiteurs comme dans tout et pour tout. Faisons plûtot payer les actionnaires des grosses boites qui n'en branlent pas une et qui se gavent sur notre dos. Et arrêtons de payer des fortunes pour des membre du gouvernement et des députés qui n'en font pas plus.
a écrit le 13/01/2016 à 20:52 :
Puisque la formation des chômeurs semble indévissable dans le plan de FH, chiche. Mais si et seulement si Polemploi ou autres à un emploi précis à mettre en face pour le chercheur d'emploi. Sinon ça ne servira à rien. Que Polemploi trouve un emploi pour répondre un chômeur en face = bonus 1 formation.
a écrit le 13/01/2016 à 20:10 :
Quelle honte ! Non mais quelle honte ! Des gens de gauche soit disant ! Mon oeil depuis quelques temps ils font tout ce que Gattaz leur demande, et est ce que vous avez constaté la moindre amélioration du coté du chômage ? Quetchi ! Et sa promesse de créer 1 millions d'emploi à Gattaz ? Disparue !
Là on va moins donner aux chômeurs pour qu'ils aient une formation...de quoi ? Moi la seule formation que l'on m'a proposé à Pole Emploi c'est une formation...pour apprendre à chercher un emploi : véridique !
Pourtant le chômage continue à augmenter malgré tous ces cadeaux alors posez vous les vrais questions : quel monde est on en train de fabriquer pour nos enfants ?
Réponse de le 13/01/2016 à 23:00 :
"Quel monde est on en train de fabriquer pour nos enfants ?": un monde dans lequel on encourage le travail plus que l'assistanat. Un monde dans lequel chacun vit des fruits de son travail et pas celui des autres. Un monde dans lequel les plus faibles seront pris en charge, mais pas éternellement !

Au Royaume Uni, le chômage c'est maximum 6 mois et 300 euros/mois pour tous, de l'éboueur au chirurgien. Résultat, 5% de chômage. C'est un peu caricatural, et je ne souhaite pas que nous arrivions à de tels extrêmes en France...mais avec nos 24 mois et plus de 6000 euros mensuels de plafond, nous pourrions peut-être rééquilibrer un peu sans pour autant être les victimes des grands méchants actionnaires, non ?
Réponse de le 19/01/2016 à 15:57 :
A Gertrude, 5% ? Oui par la magouille des statistiques du chômage comme d'habitude ! Tous les pays occidentaux dont pareil ! On supprime des chômeurs d'une liste pour les placer ailleurs, en Angleterre, cela concerne les assurances maladies ou alors on les supprime complétement !

Au USA, c'est 50 millions qui vivent des bons alimentaires et 100 millions qui ne travaillent pas ou peu faute d'emploi ! Des boulots bien payé de l'industrie et maintenant barman ! Des gens qui travaillent quelques heures sur le mois mais ne gagnent presque rien mais dans les statistiques!

Bref ! Les 5% du RU, c'est de la blague, de la manipulation des chiffres !
Alors, la morale judéo chrétienne se fait un plaisir préférable de voir des esclaves qui ne gagnent rien mais on dira qu'ils travaillent !

Rien de bien neuf du véritable esclavage finalement, avant l'esclave était logé, nourri, soigné, blanchit ! Maintenant on lui donne une aumône et il doit tout faire lui-même ! Une belle évolution de la société et pour les enfants après nous !

Quand à la morale judéo chrétienne, Jésus, reviens vite stp nous chasser les marchands du temple avec leurs fausses idoles monétaire et la tyrannie de leur système marchand et leur démon MAMMON !
a écrit le 13/01/2016 à 20:08 :
Si avant, on constatait que toute progression s'effectuer par une hausse pour tous, maintenant elle s'effectue par une baisse de certain!
a écrit le 13/01/2016 à 20:00 :
Belle "avancée sociale", comme on dit à gauche, sauf que pour le coup, il n'y a plus de grisbi, et les socialo -cigales sont obligés de manger leur chapeau. Bon appétit.
a écrit le 13/01/2016 à 19:54 :
C'est sûr qu'il semble plus logique pour les politiciens valets des oligarques de baisser les indemnités moyennes que de baisser le plafond du chômage très élevé (5000-6000 € mensuel) qui ne profitent qu'à quelques-uns qui avaient déjà des salaires très élevés avant de se retrouver au chômage. Il faudrait enquêter pour savoir à qui profite ce plafond très élevé. Certainement pas à la majorité de la population. le baisser significativement à 2000-3000 € permettrait d'éviter justement de baisser les indemnités moyennes. Dans ce cas il resterait plus élevé que dans la plupart des autres pays (c'est autours de 2000 € en Allemagne et beaucoup moins par exemple en Angleterre si je me souviens bien). Ce plafond très élevé est peut-être le plus élevé au monde (éventuellement en exceptant le Luxembourg et cie et encore !).
Réponse de le 13/01/2016 à 20:50 :
@rryv : si les montants sont aussi élevés en France, c'est que les personnes cotisent beaucoup plus. En Allemagne et en Angleterre, l'ensemble des salariés dont les cadres ne cotisent que jusqu'à l'équivalent local du plafond de la securité sociale (moins de €2,500 par mois) alors qu'en France, un cadre cotise sur l'ensemble de son salaire. Et je rappelle que la contribution des cadres à l'Unedic est largement positive (plus de cotisations que de primes versées car le taux de chomage est plus faible). C'est pourquoi l'Unedic et Pole Emploi se sont toujours opposé à une forte diminution des indemnités des cadres. On peut également aller chercher sur le regime des intermitents si l'on veut (1 milliard de deficit sur les 3.6 de 2016).
Réponse de le 13/01/2016 à 22:21 :
enfin il ne faut pas oublier qu'il me semble normal d'être indemnisé davantage si l'on cotise énormément...
Réponse de le 13/01/2016 à 22:22 :
enfin il ne faut pas oublier qu'il me semble normal d'être indemnisé davantage si l'on cotise énormément...
a écrit le 13/01/2016 à 19:51 :
@BONSOIR ; Allez chômeurs tous à vos poches ...... Pour vous pas un seul centime et pour cause ... il faut bien payer les sommes colossales perçues par le patronat ... et que dire de ses retraites chapeau ...... Alors camarade HOLLANDE ne voilà du social ... Vous êtes bien le président de la misère, du chômage de l'insécurité de la lutte contre la religion Catholique au profit de l'Islam; sIL IL VOUS RESTE UN PEU D4HONNEUR PARTEZ? V2RITABLE GIROUETTE ENTRE LES MAINS DU PATRONAT ET DES U.S.A. M; OBAMA a surement une place pour vous dans les gens de maison de la Maison Blanche... En 2012 vous m'avez escroqué ma voix j'ai cru voter pour un candidat socialiste mais en réalité j'ai voté pour un néo capitaliste !!!!!!
a écrit le 13/01/2016 à 19:50 :
Face au désastre qu'ils ont contribué à mettre en œuvre, les socialistes commenceraient-ils à prendre conscience que le pays est exsangue et que leur politique idéologique toxique a tué la France?
a écrit le 13/01/2016 à 19:34 :
un an avant une election, vous croyez a des reformes qui vont faire eclater le ps comme jamais?
a écrit le 13/01/2016 à 19:31 :
./// RETRAITE///S ils y a deux chosses qui vont pas en france,/// 1/// le recul de l age de la retraite, ce n est pas en faisant partir plus tard nos ancien que l on laisseras de la place aux jeunes,/// 2//// nos elues se votent des indemites chomages a 5000euros sur 5 ans pour attendre une autre election,, et on veut toujour prendre aux caisses de chomage des travaillieurs ILS SONT OU LES SOCIALISTES? QUAND LE CHANGEMENT SCELERAT DES LOIES CONTRE LA CLASSE OUVIERE SONT VOTEZ? ? le cadeau non paiement des charges aux patronnas et du meme topos car lis vident toujours les caisses de solidarite du monde ouvrier, aux profis du patronat??? HUMOURS NOIR COLUCHE AURAIS DIT Y A T IL ENCORE DES SOCIALITES AUX GOUVERNENENT VOTEZ PAR LA GAUCHE ET LES ECOLOGISTES???
a écrit le 13/01/2016 à 18:41 :
les socialisses des valls, macron et hollande font le boulot de la droite.....extrême. De mieux en mieux, macron président, macron président, macron président, macron président, macron président,
a écrit le 13/01/2016 à 18:31 :
J'ai cru lire :"Vers une baisse des cotisations"! J'ai relu fissa ! Juste avant, j'ai lu un article sur les cartes de vœux de Valls à 36000 € ! Tout cela pour qu'il choisisse un truc qu'un bon monteur photo aurait pu faire pour une centaine d'euros à tout casser... L'argent n'a pas la même valeur, que l'on soit riche (et qu'on gaspille allègrement l'argent des autres) ou manant (et que là chaque sou compte, le sien ou celui de la solidarité). Combien des gens qui vont statuer sur la vie / la survie de certains chômeurs ont vraiment expérimenté cette situation ? Par ailleurs, pourquoi avoir conforté le régime des artistes, fort coûteux pour nos finances, si on n'avait pas les moyens ?
a écrit le 13/01/2016 à 18:31 :
Tous ces politicards cotisent t'ils ? il est vrai que la plupart n'ont jamais travaillé, car si nous les écoutons "la politique est un engagement et non pas un travail" . Quant ils ne sont pas élus il existe on crée des commissions ou des comités......Bref la situation du chômage ils ne connaissent pas.
Quelles solutions pour le chômeurs de plus de 55 ans ? tout le monde sait pertinemment qu'ils n'ont aucune chance de retrouver un travail et l'on continue de reculer l'âge de départ à la retraite!!!!!!!!
Commencez par supprimer tous vos avantages, mandat unique et non reconductible, mise à la retraite d'office à 65 ans. Tailler sérieusement dans les dépenses de ces politiques (Voitures, logement de fonction, frais de bouche et de représentation etc..)
Il est vrai que quand j'entend un ancien ministre qui se permet de prendre mensuellement 5000 € en liquide pour payer des petites factures de l'ordre de 20 à 25000 € nous avons le droit de demander des comptes (se rend t'il compte que 25000 € représente quasiment 2 années de rémunération pour un smicard)
FRANCAIS LEVEZ VOUS
a écrit le 13/01/2016 à 18:21 :
On parle des chômeurs, les catégories A, B, etc etc, mais combien ont quitté le système et ne touchent plus rien du tout, ayant passé les fins de droits (c'est plus de la longue durée, c'est l'étape suivante) ? C'est pas dénombrable ? Ou faut pas en parler ?
"pour mobiliser plus de moyens sur la formation des chômeurs" efficace et utile à des postes ciblés ou "dans le vide" ? Si je me forme au Cobol (langage de programmation), pas sûr que des entreprises l'utilisent encore, c'est pourtant passionnaaaant, enrichissant intellectuellement...
A-t-on les bras pour la construction, l'isolation de l'existant ? Peut-être faut-il solliciter les pays étrangers pour rénover nos habitats (avec ou sans efficacité, faire n'est pas réussir mais ça fait de l'emploi) ?
a écrit le 13/01/2016 à 18:17 :
Les chômeur progfetionnelle indemnités plus travail au noir gain a 100%100 ?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :