Baisse des APL : les syndicats s'insurgent, le gouvernement persiste et signe

 |   |  473  mots
Plus de 6 millions de bénéficiaires seraient concernés par cette réduction des aides au logement.
Plus de 6 millions de bénéficiaires seraient concernés par cette réduction des aides au logement. (Crédits : Statista*)
Le Premier ministre Édouard Philippe l'avait annoncé lors de son discours de politique générale avant que cela ne soit confirmé par Bruno Le Maire, ministre de l'Économie et Gérald Darmanin, ministre de l'Action et des Comptes publics : les aides au logement vont connaître une réduction dès le mois d'octobre prochain. Les syndicats n'ont pas tardé à hausser le ton accusant le gouvernement de pénaliser les plus démunis.

Les réactions ne se sont pas fait attendre ! Alors que le gouvernement a annoncé la baisse de 5 euros par mois de l'ensemble des aides au logement à partir d'octobre prochain, les syndicats se sont insurgés, lundi.

La baisse annoncée concernera trois allocations : l'aide personnalisée au logement (APL), l'allocation de logement familiale (ALF) et l'allocation de logement sociale (ALS). Une décision qui implique, au total, plus de 6 millions de bénéficiaires.

Les syndicats considèrent que ce choix politique pénalise les plus démunis : "Le gouvernement donne un très mauvais signal aux familles les plus pauvres et aux jeunes", a indiqué la CFDT, dans un communiqué, demandant au gouvernement de renoncer à la mesure. Et d'ajouter :

"La baisse de 5 euros n'est pas anecdotique pour ceux qui ont déjà beaucoup de mal à 'boucler les fins de mois', notamment les jeunes, les salariés en grande précarité et certains retraités."

La CGT, par la voix de son secrétaire général, Philippe Martinez, a regretté lundi que l'effort budgétaire soit fait "toujours sur le dos des plus démunis".

> Lire aussi : Logement : vive polémique sur la baisse de 5 euros des APL à la rentrée

Les associations d'aides aux plus pauvres ont également dénoncé cette mesure. Pour Louis Gallois, président de la Fédération des acteurs de la solidarité qui regroupe 850 associations et organismes, cette mesure est "aveugle" car elle touche tous les allocataires de la même manière.

"Pour une personne qui touche le revenu de solidarité active (RSA), 5 euros en moins par mois, c'est significatif", a-t-il dit au Monde.

En parallèle, une redéfinition de la politique du logement

Pour justifier cette mesure, le gouvernement a mis en avant la nécessité de réduire le déficit public. Interrogé sur RMC, ce lundi, Christophe Castaner, porte-parole du gouvernement s'est justifié en invoquant une "urgence" pour boucler le budget, et a annoncé une remise à plat de la politique du logement, "jugée inefficace". Elle devrait intervenir "d'ici la fin de l'année".

"Il manque 150 millions d'euros dans le budget de l'État", a-t-il déclaré. Cette baisse de 5 euros par mois et par ménage représenterait une économie mensuelle de 32,5 millions d'euros, soit 97,5 millions sur les trois derniers mois de l'année en cours. Christophe Castaner a ajouté :

"L'urgence c'est, pour le dernier trimestre de cette année, faire en sorte que chacun puisse toucher son APL, parce que c'est ça la bonne nouvelle entre guillemets, alors que les crédits n'étaient pas là (..) Il faut remettre à plat tout ce dispositif d'aide pour qu'il soit efficace (...) Toutes les études montrent que notre système d'APL et souvent d'aide fiscale au logement font monter le prix des loyers."

*Un graphique de notre partenaire Statista

(avec agences)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 26/07/2017 à 14:14 :
macron et son gouvernement de pingouins ont choisis la facilité taper sur les plus faibles et ne faire aucune réforme des services publiques pour éviter de se faire taper par les syndicats publics de ce fait préférant faire filé la dette explosive de la France dont le deuxième poste de dépense et SIMPLEMENT le remboursement des intérêts on ne touche pas à une caste que l'on appelle les serviteurs de l'état quitte à mettre notre pays en danger on est bien loin de la mentalité des pays nordiste
a écrit le 26/07/2017 à 7:40 :
Je croyais que les syndicats s'occupaient de défendre les droits des travailleurs dans les entreprises et que le politique ( majorité + opposition ) débattait des sujets de société et de l'utilisation des fonds publics ( APL par exemple ). Le mélange des genres conduit à la confusion et il est temps de réformer le financement des syndicats ainsi que leur rôle dans la société.
a écrit le 25/07/2017 à 18:22 :
Donc si la suppression de l'APL fait baisser les loyers, il faut supprimer l'APL et voire après expérimentation à qui profite la suppression: au locataire qui paiera un loyer inférieur , au bailleur qui encaissera moins de loyers,à l'état qui fait des économies, aux 40% de contribuables qui paient des impôts ??Car si j'ai bien compris le raisonnement, au final les syndicats étudiants sont contre une baisse de 5 € et se battent actuellement pour que les bailleurs puissent garder des loyers élevés grace à une revalorisation de l'APL .Drôle d'alliance contrenature !!
Réponse de le 26/07/2017 à 7:48 :
Ce qui est "en jeu", c'est le principe : pourquoi demande-t-on toujours aux plus faibles financièrement de faire des efforts pour boucler les fins de mois difficiles de l'Etat ? Tandis que les revenus du travail augmente de 1 à 1,5 % sur une année, celui du grand capital augmente de plus de 16 % dans le même temps. 1,5 % de 1300 € représente combien ? 16 % de plusieurs millions représente combien ?
a écrit le 25/07/2017 à 18:02 :
Il faut arrêter que ceux qui sont sous-payés se plaignent sans arrêt : ils doivent penser qu'en abaissant l'ISF, (impôt sur la fortune), la prospérité qui va s'abattre sur la FRANCE sera telle qu'il n'y aura plus besoin d'APL.
En effet, dixit FILLON et LR (Et oon n'a aucuneraison dene pas croire un parti en quasi-faillitequi croûle sous les dettes), ce qui empêche les gens de devenir millionnaire, c'est que quand vous devenz millionnaire, vous allez être obligé de payer l'ISF.
a écrit le 25/07/2017 à 15:21 :
Macron exonère d'ISF les actionnaires mais tape sur les étudiants avec l'APL et sur les retraités, fonctionnaires , indépendants et cadres moyens avec la CSG. Comme pour la TH
les élus ne sont pas pour, les gogos qui pensaient en être exonérés ,devront encore attendre.
a écrit le 25/07/2017 à 11:38 :
C EST DANS CES DEBATS STERIL ET CONTRACDIDTOIRE QUE L ON VOIS L UTILITE DE L IDEE D UN REVENUE UNIVERSEL? EN CONSENTRENT TOUTE SES AIDES SOCIAL EN UNE SEUL CAISSE HUMANITAIRE AFIN DE MIEUX CONTROLE LES DEPENSES ET EVITE LES FRAUDES CAR DES QU UNE AIDE ET ETABLIE IL Y A TOUJOURS DES FRAUDEURS???
Réponse de le 26/07/2017 à 7:53 :
Les fraudeurs se trouvent à toutes les étages : depuis les hauts sommets de l'Etat jusqu'au niveau du sous-sol de la société. Mais lorsque l'on veut faire passer la pilule amère au niveau du "rez de chaussée" et du "sous-sol" on cherche à culpabiliser celles et ceux qui n'ont pas les moyens de la communication (officielle ou pas).
a écrit le 25/07/2017 à 10:48 :
Et voila comment d'une question technique on arrive à tout remettre en cause de Cahuzac à Jupiter et de la solidarité à l'efficacité....Toutes les personnes honnêtes savent que l'APL est depuis sa création un moyen de faire payer un peu plus le locataire car le propriétaire sait très bien additionner le loyer du marché et l'APL pour augmenter sa demande. Si on supprimait complètement l'APL, les propriétaires seraient obligés de baisser leurs loyers pour trouver des locataires. Il est vrai que cela obligerait à recaser les fonctionnaires qui gèrent cet APL...
a écrit le 25/07/2017 à 10:19 :
Quand on propose d'augmenter le SMIG de 5€ les syndicats hurlent en disant que c'est une somme dérisoire qui ne paye même pas un paquet de cigarettes ,par contre quand on propose de baisser l'APL de 5€ les syndicats hurlent en disant que c'est une somme astronomique qui fait toute la différence de qualité de vie pour l'étudiant. Les responsables syndicaux ont un problème de cohérence ,et ce double langage leurs fait perdre une partie de leur crédibilité.
Réponse de le 25/07/2017 à 13:11 :
Vous devriez vous relire.
Un ouvrier en chaîne de production est augmenté par an de, 0,16 centimes alors qu'un cadre régional se prend 20000 euros par mois, c'est pas équitable.
Le smic devrait être à 1700 euros net avec l'inflation et à actuellement il est à 1200 net. La précarité est très forte, les étudiants doivent payer pour leur santé, souvent certain ne consulte pas car c'est trop chère.
Je pense que vous êtes proprio c'est pour ça que vous "causer" ainsi essayez l'empathie, c'est bien aussi.
Réponse de le 25/07/2017 à 18:00 :
Je relève simplement une contradiction sur la valeur de 5€ qui ne sont rien quand on les reçoit et sont beaucoup quand on les retire. j'ai de l'empathie pour les étudiants mais je ne me résous pas au misérabilisme. Quand au SMIC je suis absolument d'accord avec vous. Mais en ce qui concerne la santé nous avons la meilleure couverture au monde et les étudiants sont parfaitement remboursé par notre sécurité sociale.
a écrit le 25/07/2017 à 9:56 :
Stop !! Il faut arrêter les mensonges au niveau du gouvernement : çà suffit.
Toutes les réformes mis en place par les anciens ministres du logement à justement favorisé la hausse du logement que ça soit à Paris ou en province, comme les "pauvres" ne peuvent pas se défendre, l'état tape sur eux, au lieu de revoir certaines réformes pour unifier les loyers mais l'état à apporter tellement de privilège aux promoteurs et autres cela ne veulent pas perdre leur bifteck, c'est plus simple de taper sur des gens sur le plancher que de froisser des gens qui soutiennent des élections et qui reçoivent des subventions pour maintenir l'évolution du secteur du bâtiment.
La règle pour l'état : tu es petit, tu t'ecrases, la loi du plus fort contre le plus faible.
Réponse de le 25/07/2017 à 11:17 :
EXAT??? L ETAT A AIDEZ DES GROSSES ENTREPRISES A S INTALLEZ A L ETRANGER? ET MAINTENENT AUX NON DE L EMPLOIS QUI A DISPARUE EN FRANCE ON VEUT ROGNIER LES DROITS SOCIAUX/LE CODE DU TRAVAIL/ ET LES DEFENDEURS DE CES DROITS LES SYNDICALISTES? ? ?/// LA RACINE DE TOUS LES MAUX L EGOISME///GANDHI///
a écrit le 25/07/2017 à 8:27 :
Même la CFDT proteste ouf c'est peu dire....A défaut de front syndical contre le CDI de projet et autres joyeusetés destinées à l’amincissement du code du travail sous prétexte de créer de l'emplois, ils pourront toujours s'unir en septembre sur le dossier des APL....
a écrit le 25/07/2017 à 1:57 :
Qu'ils et elles cessent de fumer, 7eur/Jour, en fumées, 210 eur/Mois.
Réponse de le 25/07/2017 à 9:05 :
Dédicace pour vous plus haut...
a écrit le 24/07/2017 à 21:52 :
Si l'empereur Néron n'avait pas sorti son idée fumeuse de supprimer la taxe d'habitation (ou l'ISF, que seuls ses copains boursicoteurs ne seront plus tenus de payer), il n'aurait pas besoin d'aller piquer l'argent des plus démunis pour boucler son budget (et la semaine prochaine, les CRS iront dans les écoles pour faire les poches des gamins ?)

Soit dit en passant, l'argent est là, pour que le budget de la France soit sous les 3% de déficit cette année. La cour des comptes le reconnait parfaitement. Il faut donc arrêter des prendre les gens pour des fromages avec cette histoire d'urgence pour combler le déficit. Néron ne veut pas utiliser l'argent pour l'utilisation prévue par les socialistes, mais c'est son choix, qu'il l’assume.

J'ai beau être en désaccord total avec les socialistes, je leur reconnait quand même la connaissance des additions, et l'insincérité de leur budget est juste du à leur combines habituelles, pas à un mensonge caractérisé. Les prendre comme boucs émissaires pour tenter de masquer ses propres responsabilités est malhonnête et lâche. Ils sont déjà dans un tel état de décrépitude : on dirait Cahuzac, quand il disait avoir fraudé le fisc pour le compte de Rocard, quelques jours après la mort de ce dernier. C'est à vomir.
Réponse de le 25/07/2017 à 11:02 :
L idée fumeuse de la taxe d habitation permettait de faire passer la pilule de la csg....pour ceux qui ne bénéficiaient pas de la baisse des charges salariales.....
Mais de manière plus générale....on voit bien que tout ce programme est fait de bric et de broc.....
Concernant les étudiants......un truc tres simple.....il faut que l etat reprenne la main sur la construction de logements étudiants.....en partenariat avec des société hlm.....
Cela donnerait des chambres a prix raisonnable donc sans aide particulières.....
Autre option, imaginer des campus......avec logement intégrés.....
Toute la politique de construction est a revoir......on a imaginé que la defiscalisation était la solution au probleme et c est une erreur.....sauf pour ceux, promoteur et commercialisateurs......qui ont fait grimper les prix de 20 a 25%......
On pourrait imaginer des société hlm...qui ferait appel au privé pour une moitie du financement.....sur une base d obligations garanties sur 15 ans....
Mais une partie du business de la gestion de patrimoine serait,chamboulée......
Bref......si macron veut faire bouger les choses...il faut au il réinvente...et manifestement, il,continue,en droite ligne des vieilles méthodes qui nous ont menées...la ou nous sommes
Quant a lemaire et darmanin.....vraie cata ces deux la.....ils sont prêts aa trahir père et mère ....
a écrit le 24/07/2017 à 21:29 :
Les syndicats sont là pour défendre les syndiqués, et Dieu sait s'il n'y en a pas assez en France.
Ils ne sont pas là pour contester des décisions politiques, et la légitimité d'un gouvernement élu démocratiquement.
A moins de vouloir confisquer le pouvoir à leur profit, comme au beau temps des républiques soviétiques.
Ce qui serait vraiment moche.
Comme ces trente dernières années ?
Réponse de le 25/07/2017 à 10:09 :
Je vous rejoins, il est même grand temps que les politiques exigent la publication de l'étude sur toutes les formes du fonctionnement des syndicats. Il est vrai que le précédent gouvernement a vite refermé ce dossier, à croire que ...
Puisque l'on parle de faire des économies voyons un peu ce qu'il se passe à Bercy, au Sénat, etc. ... . En fait, sans faire de chasse à la sorcière, moralisons petit à petit, les grands corps d'Ètat.
Petit indépendant, quand mes revenus diminuent, je m'adapte et, bien souvent, cela ne me plait pas beaucoup. Je n'attends rien de personne.
Le système social que nous avons ne bénéficie plus au plus démuni(e)s il existe depuis de nombreuses années des spécialistes vivant sur "la bête" soutenus par une caste défendant ce système. C'est à croire qu'ils en vivent indirectement. Clamer la solidarité et ne pas l'appliquer ... qu'elle tristesse.
Il est grand temps, que tout le monde apprenne et sache que rien nous est dû, mais que nous devons aide et soutient aux vrais démunis.
a écrit le 24/07/2017 à 20:24 :
C'est comme pour la CSG , l'APL sera réduite sauf pression en septembre. Macron veut exonérer les actionnaires du CAC 40 avec l'ISF mais, se moque des français qui rament à longueur d'années. Idem pour le contrat de travail, mais Macron finalement, n'a qu'un CDD de 5 ans . Peut-être que les godillots d'En Marche vont réagir et s'apercevoir qu'ils détiennent le pouvoir de voter les lois.
a écrit le 24/07/2017 à 20:10 :
insurgeons nous avec les syndicats!
il faut d'urgence faire de la solidarite juste, en confisquant le 1%CE que les nantis se fourrent dans les fouilles quand de nombreuses personnes n'ont rien, loes 30 milliards de la formation qui ne servent a rien ( enfin ' sauf aux potes eleigibles aux nouvelles conditions de la formation', pour ceux qui ont vu le dossier et.ou ont demande une formation utile qui n'est plus acreditee faute de moyen)
en outre mettons un impot forfaitaire sur les riches natis de la fonction publique, de 10%, car c'est ce qu'ils gagnet de plus que les gens du prive en france ( 22.000 euros contre 20.000)
un peu de justice sociale ne nuit pas, il faut bien l'appliquer..........
a écrit le 24/07/2017 à 20:07 :
"Les aides au logement coûtent trois fois le budget de la justice"

Difficile de ne pas repenser à Audiard sur un gaffe pareille étant donné que le budget de la justice française est le 36 ème européen, il est famélique, j'espère que les magistrats sauront rebondir sur cette énième bévue gouvernementale.
a écrit le 24/07/2017 à 19:06 :
Je croyais que Martinez était parti en vacances!Quelqu'un connait-il ses dates de camping,qu'on en profite pour passer des réformes sérieuses?
Réponse de le 24/07/2017 à 21:32 :
Enfin ! Monsieur ! Les apparatchiks ne passent pas leurs vacances en camping ! Ce serait le monde à l'envers.
a écrit le 24/07/2017 à 19:01 :
n'étant pas sujet à l'ISF ni macronien mais alors pas du tout, on peut penser que l'ISF est nuisible pour le pays. En quoi? et bien je préfère avoir en France des riches qui paient des impôts IR seuls 42.6% des foyers français sont soumis) TVA, IS avec leurs sociétés qui investissent, qui consomment....beaucoup, que de voir ces personnes s'échapper à cause de cet impôt inique, l'exemple le plus probant ets B. Arnaud richissime qui a te,nté de devenir citoyen belge, tout comme les mulliez qui en grande partie habitent ce pays. Alors ....aucun pays n'applique cette mesure démagogique destinée à faire plaisir à melenchon et autres fadas...
Réponse de le 24/07/2017 à 19:29 :
"IS avec leurs sociétés"
Pour ça... Plus les entreprises sont grandes, moins elles paient d'impôts...

Malheureusement...

Ma boite, une grande SSII du CAC40 a fait 900 millions de bénéfices l'années dernière et n'a quasiment pas payé d'impôts... (j'ai lu 0 €, mais je pense que c'est plus pour dire "très peu" que réellement 0 €).
Réponse de le 24/07/2017 à 20:49 :
Et qu'a fait votre entreprise de ce bénéfice? Si elle n'a pas payé d'impôt, elle a peut-être bénéficié de reports de perte sur exercices antérieurs ou de crédit recherche... Ce qui est sûr, c'est qu'elle a payé des salaires plutôt généreux dans votre branche, vraisemblablement pas de dividende aux actionnaires et des primes basés sur les résultats aux dirigeants méritants. Nous avons le choix: ou lourdement imposer les citoyens et pas les entreprises (nos poules aux œufs d'or) ou faire l'inverse. Nos gouvernements ont choisi d'imposer les citoyens et les entreprises avec le résultat que l'on constate: faiblesse des entreprises et pauvreté pour la majorité des citoyens sous prétexte de social. Pourtant, on n'a jamais vu le socialisme faire du social!
Réponse de le 25/07/2017 à 19:44 :
je vais être plus clair lorsque je parle d'impôts, je ne m'arrête pas à l'IS, mais aussi CET, calcul et collecte de la TVA ce qui a un coût, taxe sur véhicules de sociétés, taxe d'apprentissage, taxe professionnelle, taxe sur les salaires, participation à la formation continue, à l'effort de construction, et diverses taxes dues par certaines sociétés de certains secteurs....u=il y en a d'autres mais bon voilà l'essentiel.
a écrit le 24/07/2017 à 18:09 :
Le gouvernement supprime la taxe foncière et ils se plaignent pour 5 euros par mois de moins sur les APL. On se moque de qui en France.
Réponse de le 24/07/2017 à 20:12 :
Vous devriez vérifier vos sources... C'est la taxe local et non la foncière. La foncière est payé par les propriétaires et la local par celui qui y loge. Mais comme vous dite de qui ce moque t'on?
Réponse de le 25/07/2017 à 8:46 :
Les allocataires qui auront un problème avec cette baisse de 5 euros sont aussi le plus souvent ceux qui sont exonérés de taxe d'habitation. Si vous n'avez que le RSA socle et l'APL vous comptez sur un repas à 3 euros en moyenne pour survivre. Voilà la réalité.
Réponse de le 25/07/2017 à 10:51 :
@Théophile si vous n'avez que le RSA socle, avec la règle du tiers des revenus, vous pouvez payer dans les 160 euros de loyer... En montant vos capacité à 300 euros avec les APL, je doute que vous soyez sauvé sur le marché privé.
On a choisi de subventionné les loueurs de clapier quand à 300 euros par mois sur 25 ans, on pouvait vous construire 20 mètres carrés à 4500 euros du mètres carrés.
a écrit le 24/07/2017 à 17:58 :
on dirait un gouvernement d'AMATEURS on cafouille avec la csg face retrait de la taxe d'habitation on fait la meme chose avec l'apl qui peut tres bien etre reduite si l-on supprime la taxe d'habitation ;on supprime la reserve parlementaire et on Veut laisser celle du ministere de l'interieur ETC
a écrit le 24/07/2017 à 17:47 :
il y a d'autres possibilités de récupérer qq MILLIARDS d'euros. AME coût actuel bas 1 MILLIARD baisser cette aide aux clandestins, CMU et CMUC coût 5/6 MILLIARDS, pourquoi ne pas contrôler ces deux aides (une famille de 5 enfants chez le médecin, question, c'est pour?? un contrôle sinon ça va, 5 consultations (du vécu), associations qq MILLIARDS souvent inutiles pour la société mais certains glandent et sont payés, la BPI joyau socialiste, gabegie impensable avec des salaires mirobolants, des voitures de fonction 600, des frais de taxis ahurissants, etc, etc......voilà ceci n'est que l'ébauche de l'incroyable gaspillage et macron veut ôter 5 euros aux plus nécessiteux. Ah jupiter tu vas sauter tôt ou tard.
Réponse de le 24/07/2017 à 19:34 :
Vous sembler oublier un très très gros truc : la fraude fiscale estimée à 85 milliards.
L'AME, la CMU... permet de protéger tout le monde, pas uniquement leurs bénéficiaires.
Tout comme l'on se vaccine pour tout le monde.

"la BPI joyau socialiste", pas seulement, il y a un peu du grain de sel de tout le monde, notamment de Sarkozy. La forme actuelle de la BPI date en effet du début du quinquenat Hollande, mais il y a un histoire avant.
Réponse de le 25/07/2017 à 8:37 :
trop drôle votre fraude à 85mds. excusez moi mais fraude par nature c'est incontrôlable, donc nous gargariser à la mélenchon avec 85 mds, perouvez le, de plus qui fraudent?? moi je fraude car je minimise mon IR, quant à l'IS ou BIC je minimise mes produits et maximise mes charges.....ceci par un particulier ou petit entrepreneur ou petite société. Allez d'où vient votre 85 et comment y remédier sans faire fuir les Stés du CAC 40 ou PME/PMI et ETI proches des frontières de pays prêts à nous accueillir. Je connais ces problèmes ,alors vos 85 MILLIARDS cessez avec cette ânerie de melenchon et autres personnes n'ayant jamais travaillé en VRAI et surtout surfant sur la jalousie que provoque cette désinformation.
a écrit le 24/07/2017 à 17:30 :
"Toutes les études montrent que notre système d'APL et souvent d'aide fiscale au logement font monter le prix des loyers."

Prix du loyer fixé par le ...propriétaire ,n’inversons pas les rôles
Réponse de le 24/07/2017 à 19:41 :
Prix du loyer fixé le marché immobilier en fonction du site, entre Niort et Monaco les propriétaires ne demandent pas la même chose.
Pour les loyers agricoles c'est fixé par les Safer de pratique anciennement soviétique.
Réponse de le 25/07/2017 à 11:02 :
"Prix du loyer fixé par le ...propriétaire ,n’inversons pas les rôles " : Quand le propriétaire prend en compte l'APL dans le calcul des loyers, les APL font monter les loyers.
Ceci prend deux formes différentes en pratique : "Il lui reste 300 euros à payer de sa poche, donc la règle du tiers des revenus est respectée" et "Avec les APL, ses revenus sont augmentés de 140 euros".
a écrit le 24/07/2017 à 17:11 :
Il est effectivement temps de diminuer l'assistanat
Réponse de le 24/07/2017 à 18:28 :
Chere Suzanne8, je suis certain que vous ou des membres de votre famille perçoivent à un titre quelconque une allocation, une aide, une retraite....etc....l'assistanat c'est toujours les autres....bien à vous...
Réponse de le 25/07/2017 à 8:55 :
On pourrait commencer par faire payer tous les services publics (y compris la défense et la police qui peuvent très bien être financées par le foncier et la TVA sur les produits non strictement nécessaires interprétées comme des redevances). Après la question est de savoir si vous êtes d'accord pour ne pas aider ceux qui ne peuvent pas manger ou coucher sous un toit ou se soigner dans une société où rien ne serait gratuit (ce qui serait plus clair). Si vous êtes d'accord ça veut dire que vous êtes en effet contre l'assistanat.
a écrit le 24/07/2017 à 17:11 :
Quand on sait qu'une écrasante majorité de ces allocataires jouent au loto et à tous les grattages possibles et imaginables, fument cigarettes et autres, et passent leur week end à siroter des apéros, c'est indécent de leur part devenir se plaindre de 5 € par mois retenus ! Bravo au gouvernement ! Qu'il ne recule pas ! C'est comme ça qu'on gère un pays !!!
Réponse de le 24/07/2017 à 17:44 :
second degré ?
Meme si je trouve tres bien de limiter l APL qui pousse les loyers a la hausse, la caricature des allocataires est risible
Réponse de le 24/07/2017 à 17:46 :
OUI, il faut baisser de 5eur par mois pendant 40 mois. De plus y habite concubin(e). La C.A.F paie, donc la chère CSG-CRDS à 9.7% et 17.2%
Réponse de le 24/07/2017 à 18:29 :
Aucune caricature, c'est très massivement, très exactement ainsi.
Réponse de le 24/07/2017 à 18:35 :
Aucune caricature, c'est très massivement, très exactement ainsi.
Réponse de le 24/07/2017 à 19:38 :
D'où sortez-vous vos statistiques ?
Dans mon entourage, j'en ai connu qui touchaient des APL et d'autres aides, et c'était loin d'être la folie...

J'ai été étudiant, avec des APL, Bourses... je peux vous affirmer sur l'honneur (et contrairement à beaucoup, ça a de la valeur pour moi) que je ne dépensais pas cet argent n'importe comment.

Heureusement, ma mère pouvait m'aider, j'ai également travaillé l'été et certaines vacances.

Aujourd'hui, grâce à ces aides, je suis ingénieur informaticien et je rembourse très largement ce coût (en comptant cotisations salariales, patronales, taxes, impôts...).

Diminuer l'investissement sur la jeunesse, les étudiants... L'avenir de notre pays... Ce n'est surement pas une solution.
Réponse de le 24/07/2017 à 19:45 :
oui pour votre commentaire mais AME plus d'1 md d'euros pour des clandestins.......
a écrit le 24/07/2017 à 17:09 :
Quand on sait qu'une écrasante majorité de ces allocataires jouent au loto et à tous les grattages possibles et imaginables, fument cigarettes et autres, et passent leur week end à siroter des apéros, c'est indécent de leur part devenir se plaindre de 5 € par mois retenus ! Bravo au gouvernement ! Qu'il ne recule pas ! C'est comme ça qu'on gère un pays !!!
a écrit le 24/07/2017 à 17:07 :
Le problème c'est que beaucoup de familles d'étudiants très riches la perçoivent aussi...
a écrit le 24/07/2017 à 16:29 :
Calmos : 5 euros par mois , ce n'est ni un paquet de cigarettes , ni une barette de ... , ni une bouteille de vin moyen . Que ces jeunes et moins jeunes apprennent à économiser .
N'y a t'il pas en ce moment dans notre pays , plus important que débattre pour plus ou moins 5 euros mensuels ?
Réponse de le 24/07/2017 à 16:43 :
Quand, en parallele, les impots pour les riches diminuent, ca pique!
Réponse de le 24/07/2017 à 16:47 :
très bon parallèle ! avec 5 euros on est vraiment dans la symbolique , de plus les aides au logement ne servent qu'à faire augmenter les loyers
Réponse de le 24/07/2017 à 17:08 :
ce n'est pas tant les 5 euros (quoique) qui feront beaucoup de mal mais le fait que le gouvernement veut ou supprimer ou diminuer l'ISF.
C'est ça que je ne trouve pas normal et juste. le mental de ce gouvernement est lamentable
Réponse de le 24/07/2017 à 19:33 :
Si pour certains 5€ c'est le pourboire du café pour d'autres c'est le pain pour la semaine.
Réponse de le 24/07/2017 à 19:43 :
Le problème ce n'est pas ce montant, c'est le principe.

Aujourd'hui c'est 5 €, et pourquoi pas recommencer l'année prochaine ?

On prendra 32,5 millions aux plus pauvres du pays, qui ont en moyenne moins de 15 000 € de revenus (par foyer donc) pour donner aux plus riches...

Consentiriez-vous une diminution de 5 € de votre salaire si en parallèle vous saviez que votre patron s'augmentait de 5 000 € ? (sur une entreprise de 1000 personnes).

C'est bien là l'hypocrisie, quelques centaines de millions pris sur les pauvres tout en donnant quelques milliards aux riches...

Robin des bois des riches.
Réponse de le 24/07/2017 à 20:53 :
@Borny: et si ton patron s'augmente de 5000 euros, tu fais quoi ? Par ailleurs, est-ce que ton patron touche ou même réclame les aides diverses et variées ? C'est tout le système qu'il faut revoir pour qu'il bénéfice à ceux qui en ont vraiment besoin, pas aux profiteurs et assistés permanents :-)
Réponse de le 24/07/2017 à 23:45 :
En fait, vous souvelez, sans le vouloir, le vrai problème : il n’est pas normal que le patron ait ce pouvoir. Si l’entreprise gagne de l’argent, c’est grâce à tous. Or, seul le patron décide de la répartition et s’en octroie très souvent une part démesurée sans commune mesure avec un quelconque mérite.

Vous parlez en plus d’assisté : vous oubliez de dire que le seul véritable assisté est le rentier : celui qui gagne de l’argent sans travailler. L’actionnaire, le propriétaire, etc.
Réponse de le 25/07/2017 à 9:03 :
On aurait pu augmenter de 20 euros par foyer fiscal l'impôt sur le revenu restant à payer au S2. C'était aussi efficace, aussi stupide aussi, probablement moins quand même car les assujettis à l'IR sont solvables...Car il faudrait qu'un jour nos analystes de gestion de tous poils intègrent l'idée qu'une allocation est un impôt négatif et que donc baisser une allocation n'est pas plus une économie qu'augmenter un impôt (en supprimant une niche par exemple). Une vraie économie ça consiste à délivrer aux français les mêmes services gratuits et leur donner en net les mêmes montants financiers en utilisant moins d'agents publics et moins d'achats externes...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :