Les Français veulent un nouveau gouvernement, mais avec Valls

 |   |  382  mots
Selon le sondage BVA, 60% des Français ne souhaitent pas changer de Premier ministre.
Selon le sondage BVA, 60% des Français ne souhaitent pas changer de Premier ministre. (Crédits : © Charles Platiau / Reuters)
Un sondage BVA, réalisé pour Orange et iTélé, indique qu'une majorité de Français souhaitent un remaniement ministériel. Toutefois, ils excluent un départ de l'actuel Premier ministre, Manuel Valls.

Attendu depuis la fin des élections régionales, puis repoussé, le remaniement pourrait avoir lieu "dans les prochaines semaines", confiait il y a quelques jours à peine, le patron des députés socialistes, Bruno Le Roux. Si pour le moment, aucune annonce n'a été faite, 54% des Français se disent favorables à ce scénario, rapporte un sondage BVA pour Orange et iTélé, publié ce samedi 23 janvier. A titre de comparaison, ils étaient 79% à se prononcer "pour" en mars 2014.

Dans le détail, l'étude rapporte que les sympathisants FN (84%) et "Les Républicains" (66%) sont favorables à une écrasante majorité à un remaniement, les sondés "à gauche du PS" sont 55% à souhaiter un changement.

En revanche, les deux tiers des sympathisants PS (67%) et EELV (52%) sont majoritairement opposés à un changement de gouvernement.

Valls, soutenu par 60% des sondés

Toutefois, le sondage rapporte que les Français excluent la possibilité d'un changement de Premier ministre, alors qu'ils étaient 69% à souhaiter son départ en mars 2014, au moment des élections municipales. A la question, "François Hollande devrait-il changer de Premier ministre ?", 60% des sondés répondent non.

Ainsi, ce scénario est rejeté par la quasi-totalité des sympathisants PS (85%) mais également par les deux tiers des sympathisants de droite (67%) et 64% pour les sondés proches des Républicains.

Sans surprise, les sympathisants de "la gauche du PS" sont une majorité à désirer son départ de Matignon (54%), souhait qu'ils partagent avec 66% des personnes se disant proches du Front national.

Macron, Cazeneuve et Le Drian, ministres les plus populaires

Enfin, dernier enseignement de l'étude et non des moindres, seuls trois ministres de l'actuel gouvernement bénéficient d'une opinion favorable : Emmanuel Macron (54% de "très bonnes opinions" ou "plutôt bonnes"), Bernard Cazeneuve (52%) et Jean-Yves Le Drian (52%).

Les autres ministres suscitent des opinions plus contrastées ou clivantes, à l'image de Christiane Taubira.

Si la garde des Sceaux conserve sa cote de popularité auprès des sympathisants PS (75% d'opinions favorables), 87% des sympathisants de droite et 96% du FN ont une "mauvaise opinion" de la ministre.

 >>> A LIRE : Baromètre BVA : Les Français et la perspective d'un remaniement ministériel, janvier 2016

Enquête réalisée auprès d'un échantillon de 1007 Français recrutés par téléphone puis interrogés par Internet du 19 au 20 janvier 2016.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 29/01/2016 à 12:44 :
Dehors, ils sont la honte de la gauche ! Ces droitiers néo-libéraux déguisés enn socialistes ont trahi le peuple. De Sapin à Macron, ou Valls, ils poussent le peuple au désespoir. Petites gens, réveillez-vous, réclamons leur départ immédiat !
a écrit le 28/01/2016 à 17:07 :
Bonjour !
a écrit le 25/01/2016 à 7:40 :
Les sondages BVA sont toujours favorables à la gauche.
Réponse de le 25/01/2016 à 16:03 :
Tant mieux cela équilibre avec tous les autres de droite.

Souvenir :

Elle est la patronne des patrons, mais pas seulement. Laurence Parisot est aussi vice-présidente et actionnaire à 75% de l'institut de sondages Ifop.Selon Le Monde Magazine, qui lui consacre une longue enquête, la présidente du Medef travaille une demi-journée par semaine à l'Ifop. Elle est chargée de la veille stratégique.

Pour son travail, l'institut de sondage lui assure un revenu de... 22.000 euros par mois, selon Le Monde Magazine. Cependant, l'article ne dit rien des dividendes gagnés chaque année ou des parts variables. Difficile donc de savoir s'il sont inclus dans ces 22.000 euros ou si la somme n'est que la rémunération de ses quatre demi-journées mensuelles de présence.Mai 2010
a écrit le 24/01/2016 à 21:55 :
Quand va-t'on vraiment changer de politique en France? Droite ou Gauche, on est toujours dans la même logique de continuation. Chaque gouvernement essaye d'en faire le moins possible pour essayer de rester au pouvoir, sans vraiment changer quoi que ce soit. Pendant que nous restons immobiles, le monde continue d'évoluer, et nous sommes de plus en plus en porte à faux avec nos mentalités désuètes. Pas le droit de travailler le dimanche, pas le droit de faire d'heures supplémentaires.... dans le contexte global actuel, cela ne fonctionne plus, et nous sommes à la traine. Évidemment que nous voudrions garder nos acquis, nos semaines de vacances, mais d'un autre côté, les autres pays sont plus compétitifs. Changeons ces souverains poncifs qui se relaient aux commandes du pays sans jamais changer de cap.
Réponse de le 24/01/2016 à 23:39 :
Si la compétitivité était la seule boussole d'un gouvernement, ce ne serait pas resté un secret très longtemps. Pour ma part je ne vois pas l'intérêt de changer, vu que les prochains feront très exactement la même chose que les actuels et que les précédents.

Le monde continue à avancer sans nous, oui. Mais comme au bout de sa route il y a un mur, est-ce mal de ne pas suivre le troupeau ? L'exemple des Chinois, des Allemands, des Anglais ou des Américains a de quoi inquiéter très sérieusement qui que ce soit refusant que la vie soit pensée exclusivement pour produire et consommer. C'est peut-être désuet de penser ainsi, mais heureusement qu'il y a encore des désuets.
Réponse de le 25/01/2016 à 16:11 :
"pas le droit de faire d'heures supplémentaires.... "

Ah bon ?, c'est nouveau.Tu n'es pas au courant que c'est la défiscalisation qui est supprimée pas les HS ,tu ne dois pas en faire souvent , apparemment.A noter aussi , que les HS ont un caractère obligatoire et qu'en cas de refus du salarié des sanctions peuvent être prises à son encontre , ce n'est pas un cadeau offert par l'employeur pour ajuster tes fins de mois difficile.Tu ferais mieux de te battre pour ton salaire de base si celui-ci est trop faible car celui-ci compte pour calculer tes ...HS , comme quoi.
Réponse de le 25/01/2016 à 16:13 :
@p6x

" Pas le droit de travailler le dimanche"

Pourquoi, tu avais l'intention le faire ou c'est juste pour te ballader le dimanche avec tes gosses au lieu d'être devant la télé.
a écrit le 24/01/2016 à 19:56 :
Comment une majorité de français peuvent etre pour le maintient de valls aprés la déroute aux regionales.c'est quoi ce sondage!!!!
Réponse de le 25/01/2016 à 16:20 :
"aprés la déroute aux regionales".

La déroute pour le PS aurait été de perdre toutes les régions comme le prévoyait les sondeurs avec une possible vague bleue et ce n'a pas été le cas.
a écrit le 24/01/2016 à 15:39 :
Quelque chose me dit que ce sondage est une nouvelle habile manipulation des esprits. Ne serait-ce pas une entourloupe pour que Mr Valls puisse rester à son poste. Ce serait risible si ce n'était pas pathétique. Il a échoué dans tous les domaines et ne réussira pas plus demain ; on en reparlera d'ici peu." Il n'est de pire fléau que l'ignorance et tout flatteur vit au dépend de celui qui l'écoute".
a écrit le 24/01/2016 à 14:56 :
Et quel est l'intérêt d'un remaniement à 1 an des élections, et si en plus on garde Valls ?
a écrit le 24/01/2016 à 12:16 :
Valls valide le projet de « construction européenne » et s’inscrit ainsi dans la théorie du « Choc des Civilisations », chère aux Docteurs Folamour du Pentagone et du Département d’État américain.

L’idée même de construire, de gré ou de force, un empire européen – ou euro-atlantique – qui inclurait certaines nations et en exclurait toutes les autres constitue une erreur tragique et un contresens historique majeur, dont les conséquences sur la paix mondiale sont redoutables.

Il faut réfuter ces européïstes bornés et au contraire promouvoir les coopérations internationales de toute nature avec tous les États de la planète, sans procéder à une quelconque distinction..
Ainsi un parti l’UPR n’a ainsi pas attendu Manuel Valls pour dénoncer l’existence d’un « apartheid ». Mais l’UPR le place au vrai niveau qui est le sien : le niveau planétaire.

Valls se repose ainsi sur un postulat mensonger, l' enfermement euroatlantiste..
Réponse de le 24/01/2016 à 16:11 :
Excellent, excellent Asselineau au pouvoir, au pouvoir, au pouvoir, le reste n ' est que peau de balles et balais de crin !
Réponse de le 24/01/2016 à 18:04 :
UPR un pur produit du rejet français voilà encore un parti du à un refoulé passé par notre immanquable ENA la boite à fabriquer du chômage et de la misère avec bien sur le poste de l’aristocratie de l’ENA l’inspection des finances. Puis des postes dans divers ministères la voie toute tracée de ceux qui n’ont jamais rien prouvé en terme d’économie et enfin le graal passé à l’UMP puis mis sur la touche et comme tout bon zozo de la petite politique à deux balles, vexé de se retrouver dans l’arrière ban, crée son propre parti. Un parti de plus et des idées en moins. En fait un politicien à vie bien loin d’avoir un jour gagné quelques euros ou francs, puisque ce Monsieur est contre l’Euro, en travaillant dans une entreprise encore un bon parasite politicien. UPR la nouvelle misère de demain l'obscurantisme assuré. Un parti plus dans ligne FN ou le jumeau Front de Gauche qu'un parti d'avenir pour notre pays.
a écrit le 24/01/2016 à 12:08 :
remanier le gouvernement ,ont en parle depuis qq temps mais rien ne se passe .;
il faut mettre des ministres qui répondent aux attentes des Français ,pas nous imposer vos guignols ,Taubira ,ministre du travail, le Foll ,vals,macron ,etc... un gouvernement de salut public ,Ce dernier devra être au travail pas à faire de la com. penser aux entreprises ,PME , pas mettre 2 milliard pour former les jeunes ,donner des outils pour que l'entreprise puisse trouver des marchés et embaucher . La politique de Hollande n'est qu'une apparence pour modifier les statistiques .Nous voulons des actions qui répondent à la réalité du moment .
Réponse de le 24/01/2016 à 17:17 :
Aucun politique du moment ne répond aux attentes des français, tous sont des européïstes bornés..!! Demandez aux grecs, ils ont les mêmes..
a écrit le 24/01/2016 à 11:52 :
Pour quel changement????
Un qui devrait être retraité,capable de danser la gigue!!comme Balladur savait jouer au baby foot!!
Ou bien
1 qui n'a pas changé,car son déplacement sur Le Havre,avec Avion aller puis sa voiture au retour,démontre ,le peu de cas pour les finances de la Nation
Ou encore
Une bande de nains politiques qui ne seront jamais des Hommes d'ETAT!!
tellement médiocre que l'on peu se demander qui va aller voter??
a écrit le 24/01/2016 à 11:48 :
bonjour.
a écrit le 24/01/2016 à 11:48 :
....et surtout un ministre de l AGRICULTURE a la hauteur et responsable !
a écrit le 24/01/2016 à 10:53 :
Hollande étant grillé pour 2017, il faut vite lui trouver un successeur : BVA s'y colle et nous sort Manolo, Monsieur 5,6 % à la primaire socialiste en 2011. Pote avec Stéphane Fouks, chef des communicants socialistes, ça aide ....Quelle valeur ce genre de sondage-plébiscite réalisé avec 1007 personnes ? choisies comment, dans quelles villes, quels quartiers, quelles questions précisément posées, quelle garantie de retranscription des réponses ? L'opinion, ça se travaille et ça peut rapporter .
a écrit le 24/01/2016 à 10:12 :
La seule chance de Hollande pour 2017 serait de dissoudre et de s'imposer une cohabitation avec Sarkozy à Matignon : même si celui-ci prenait les bonnes décisions en matière économique, sociale et sécuritaire, le temps restant à courir d'ici la présidentielle serait bien trop court pour obtenir des résultats et le bilan de la droite se limiterait à l'impopularité des mesures indispensables (suppression des 35 heures, réforme des retraites, baisse du SMIC et des salaires en général, TVA sociale, remise en cause des transferts sociaux, suppression de l'ISF et réduction de la progressivité de l'impôt, suppression de l'inspection du travail et de 99% du code du travail...)
a écrit le 24/01/2016 à 9:48 :
A quand un sondage des membres ou sympathisants de la gauche que vous appelez radicale ?
Ils pensent aussi "ces gens". Vous ne le savez pas ?
a écrit le 24/01/2016 à 8:52 :
Le premier ministre est un pur politicien aucune formation économqiue tombé en politique dès ses 18 ans n' a jamais connu un salaire du à un travil réel car faire de la politique n'est pas travaillé, la politique est synonyme de vices, de mensonges de magouilles, d'une certaine manière d'immoralité. On peut rajouter pour le premier ministre un mal de vivre entre un français ou un espagnol ses discours toujours violents montrent combien est difficile son choix "patriotique" . Enfin il vocifère beaucoup mais sans avenir pour la France. Oui les citoyens pour bon nombre à défaut d'efficacité aiment les grandes gueules qui font trembler les murs politiques à défaut de créer de la valeur ajoutée à notre économie. M. Valls est le jumeau de M. Sarkozy des grandes gueules peu efficace. Heureusement les élections montrent combien le citoyen ne croit plus à nos Pinocchio de la politique un monde qui est hors de la Société et assez malsain.
Réponse de le 24/01/2016 à 10:37 :
Les français ne s'y trompent pas, ils veulent se débarrasser de Hollande, pas de Valls qui sur beaucoup de points a des positions équilibrées et de nature à rencontrer une large majorité des français.
a écrit le 24/01/2016 à 8:46 :
Quel sondage façon micro trottoir ? Pure truanderie.
Qui voudrait du petit facho excité qui ne se souvient pas qu'il a quitté l'Espagne franquiste et utilise les mêmes recettes ?
a écrit le 24/01/2016 à 8:09 :
Il faut surtout un changement de politique pour permettre de basculer la fiscalité du travail sur la fiscalité énergétique.
Réponse de le 24/01/2016 à 10:29 :
Oui à la fin de la fiscalité du travail, mais son remplacement par la taxation de la seule énergie a de nombreux effets pervers :
-forte probabilité de délocalisation des activités énergivores (dont l'industrie) vers des cieux plus favorables
-difficulté accrue des ménages modestes (en particulier ceux qui n'ont pas les moyens d'investir pour rendre leur logement plus économique voire à énergie positive)
-en général forte pression à l'économie d'énergie (soit par l'investissement soit par la délocalisation) qui minera les recettes fiscales et sociales.
Il serait bien plus réaliste de remplacer la fiscalité du travail par une fiscalité générale sur les consommations finales, c'est à dire de la TVA sociale, qui toucherait l'énergie (mais pas seulement). En plus le taux de TVA est neutre quant à la compétitivité des entreprises exportatrices.
On pourrait par exemple imaginer une TVA à taux normal de 26-27% et un taux réduit à 10%.
a écrit le 24/01/2016 à 6:02 :
les sondages à épisodes sont fait pour que les sondeurs s'en mettent plein les poches !! Si la question était bien posée , il serait inutile d'en faire un par jour , le souhait des Français est clair et net : Qu'ils virent !!! point barre !!!!!!!!
a écrit le 24/01/2016 à 5:59 :
les sondages à épisodes sont fait pour que les sondeurs s'en mettent plein les poches !! Si la question était bien posée , il serait inutile d'en faire un par jour , le souhait
Réponse de le 24/01/2016 à 9:30 :
Erreur. Les sondages sont faits pour vous annoncer ce qui va se passer en y ajoutant un petit goût de vox populi.
a écrit le 23/01/2016 à 21:45 :
Ni Valls, ni Taubira, ni Sapin, ni Fabius, ni Royal, ni Najat, ni tous ces incompétents et sectaires destructeurs de la France
a écrit le 23/01/2016 à 21:09 :
Ce n'est plus la peine c'est trop tard , ce pays est définitivement foutu c'est fini , il n'y a plus rien à faire ! Jeunes génération , barrez-vous le plus vite possible de la France et de cette Europe si vous voulez rester en sécurité et travailler !
Réponse de le 23/01/2016 à 23:14 :
Les papy-boomers nous coûtent plus de 300 milliards par an. Cela ne les empêchent de venir mordre la main qui les nourrit sur les forums.
a écrit le 23/01/2016 à 21:05 :
Si la France veut Valls ca pourrait indiquer qu'ils ne veulent pas reflechir aux consequences de leurs actes .....
Réponse de le 23/01/2016 à 23:11 :
C'est évident, mais réfléchir intelligemment est un exercice très difficile en France.
a écrit le 23/01/2016 à 20:57 :
Et pourquoi pas Macron premier ministre ? Il est plus calme et compétent que l'autre excité qui à a peine validé une licence d'histoire ! L'autre a quand même fait les grandes écoles, sort de Rothschild , a été inspecteur des finances, il a géré des fusions acquisitions, le métier dans la banque avec le trading qui demande le plus de compétences et de travail..

On est plus à ça près de toute façon, Hollande est déjà grillé pour 2017, Macron, Valls ou pas..Vous pouvez mettre n'importe qui à la place de Valls, personne ne fait confiance à Hollande car il est incapable de réformer ce pays, il l'a trop clivé.

Il est empêtré avec sa déchéance de nationalité qui va le couper de sa gauche sans pour autant faire plaisir à la droite. Il est foutu, courbe du chômage inversé ou pas d'ailleurs !
Réponse de le 24/01/2016 à 9:36 :
Sortir d'une grande école n'est pas un gage d'efficacité, au contraire ! une grande école ne fait que reproduire et n'instille pas l'innovation... Je le sais pour en être sorti
Réponse de le 24/01/2016 à 11:05 :
Génial un gouvernement rotschild.
Aprés le droitisterejeté à la primaire allons plus in dans la neutralisation du vote.
Pas d'autre commentaIre, ca ne sers à rien.
Pour rappel, personne n'avait voté Valls.
Réponse de le 24/01/2016 à 14:35 :
Je sors d'une grande école et j'ai innové ... en partant à l'étranger! Le problème français est que ce pays est un pays communiste, le reste est du pipo.
a écrit le 23/01/2016 à 20:52 :
Faut juste arrêter de manipuler l'opinion avec de faux sondages effectués au sentier, dans le maris et dans le 16 ème arrondisement de Paris ;

Les Français veulent un nouveau gouvernement, mais SANS Valls
Réponse de le 24/01/2016 à 0:14 :
Vous vous mentez à vous-mêmes en inventant un complot. Les gauchos du PS n'intéressent qu'une minorité du pays. Ceux qui n'ont pas vu le mur de Berlin s'effondrer ni Cuba ou le Venezuela crever de faim à force de collectivisme.
Réponse de le 24/01/2016 à 14:36 :
En effet, les Français rejettent massivement Valls et Sarkozy, 2 jumeaux expert en mensonges, l'instabilité et les idées foutraques.
a écrit le 23/01/2016 à 20:43 :
Combien de ministres cette fois ?
30, 40, 50 ?
Ça devient ridicule ces remaniements avec les copains et copines (cf. Valls avec sa "copine" NVB) que l'on case dans des ministères ou ils ne connaissent absolument rien.
Les allemands ont 15 ministres et ils sont 80 millions, mais ce pays est bien géré et l'on est pas en socialie
a écrit le 23/01/2016 à 19:58 :
Décidemment, Hanouna fait de gros dégats...c'est la lobotomisation générale !
Sarkosy, Hollande, et bientot Valls...LA France ne sera bientot qu'un lointain souvenir !!!
Réponse de le 24/01/2016 à 0:16 :
Annonces le chemin de la vérité et son candidat, Ô toi l'intellectuel nourri aux podcasts de Radio France Kolkhoze.
a écrit le 23/01/2016 à 19:26 :
C'est pas d'un changement de gouvernement que l'on désire mais d'un changement politique et d'un changement "d'homme" non inféodé a Bruxelles!
a écrit le 23/01/2016 à 19:24 :
remaniement plus que nécessaire car bien des cafouillages ont interpellés nombre de citoyens
a écrit le 23/01/2016 à 19:15 :
ral le bol des previsions bidons, ils ont du boulots avec 800,000 milles chomeurs de plus???,
a écrit le 23/01/2016 à 19:13 :
Ça ne servira à rien, il faut attendre les nouvelles mesures qu' ils ont mis en place créera
De l' emploi
Réponse de le 23/01/2016 à 20:41 :
le boulet que les français traînent la retraite des baby boum à raboter de 23% aussi une action de progrès pour les jeunes , de plus mettre en place une assurance privée de sante pour les plus de 70 ans une population qui nous coûte cher
Réponse de le 23/01/2016 à 21:48 :
@elu PS : vous devriez avoir honte de vos commentaires
Réponse de le 24/01/2016 à 0:01 :
" élu ps" tout est dit! vous méritez bien votre pseudo, vous n'auriez pas pu faire un meilleur choix

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :