La Chine brûle 100 milliards de dollars pour soutenir le yuan

 |   |  339  mots
Les énormes réserves de devises de la Chine ont fondu de 99,5 milliards de dollars en janvier pour tomber à 3.200 milliards de dollars, soit leur plus bas niveau depuis mai 2012
Les énormes réserves de devises de la Chine ont fondu de 99,5 milliards de dollars en janvier pour tomber à 3.200 milliards de dollars, soit leur plus bas niveau depuis mai 2012 (Crédits : © Stringer China / Reuters)
Les réserves de devises de la Chine ont fondu en janvier à des niveaux inédits depuis près de quatre ans.

Les réserves de devises de la Chine ont fondu à des niveaux inédits depuis près de quatre ans, Pékin vendant des dollars pour soutenir le yuan, a annoncé dimanche la Banque centrale chinoise (PBOC). Les énormes réserves de devises de la Chine ont fondu de 99,5 milliards de dollars en janvier pour tomber à 3.200 milliards de dollars, soit leur plus bas niveau depuis mai 2012, a dit la PBOC sur son site internet.

Les inquiétudes quant à l'état de santé de l'économie chinoise ont affaibli la devise nationale, qui a touché elle son plus bas niveau en cinq ans. La PBOC vend des dollars américains pour soutenir le yuan alors que le pays cherche à enrayer les fuites massives de capitaux hors de Chine.

la Chine a-t-elle les capacités de réagir

Certains analystes estiment que la monnaie nationale n'a pas fini de glisser et s'interrogent sur les capacités de Pékin à réagir. "Si les réserves (de devises) représentent un trésor de guerre non négligeable, le rythme auquel elles sont en train de fondre ces derniers mois est tout simplement insoutenable", a déclaré Rajiv Biswas, analyste chez IHS Global Insight à Bloomberg News.

Cette baisse des réserves est toutefois inférieure à celle enregistrée en décembre (108 milliards de dollars), qui représentait un record. Pour tenter de limiter l'hémorragie, la Chine a resserré certains mécanismes de contrôles des capitaux. "La baisse plus faible du niveau des réserves fait penser que certaines restrictions imposées aux sorties de capitaux en janvier ont porté leurs fruits", a déclaré Shen Jianguang, analyste chez Mizuho Securities.

Une croissance économique entre 6,5% et 7%

La Chine s'est donnée pour 2016 un objectif de croissance économique "entre 6,5% et 7%", a expliqué une semaine auparavant la NDRC, la puissante agence de planification du pays. Les investisseurs du monde entier suivent de près le ralentissement dans la deuxième économie du monde, qui a provoqué des turbulences sur les places financières.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 24/06/2016 à 10:39 :
Bref ! C'est le ralentissement de l'économie mondiale !
a écrit le 19/04/2016 à 19:44 :
La FED est la plus grosse multinationale de PQ, c'est fini pour les USA à voir comment ils s'agitent c'est une preuve évident e que la bête est blessée.
Réponse de le 24/06/2016 à 10:43 :
Je ne partage pas votre avis, dans la mesure où l'économie US est beaucoup plus réactive !
a écrit le 10/02/2016 à 16:32 :
Certains parlent de 6 mois de capacité de protection de la devise chinoise au rythme actuel, compte tenu du stock des réserves statutaires nécessaires, plus probablement 22 mois sont encore possibles selon les variations inévitables. La hot money américaine est sortie du pays après avoir fait le maximum de dégâts inflationnistes durant des années, précédant l'attaque sur le pétrole et l'écroulement qui en résulte. La Chine sait qu'elle ne coulera pas de jours heureux mais rend coup pour coup. Les économies mondiales n'ont aucun intérêt à une nouvelle dévaluation dans ce contexte, une fois les prix du baril stabilisés à 17 dollars. L'euro plongera pour tenir son spread avec la monnaie américaine en attendant que les deux devises se rejoignent et fusionnent. Nous trouverons tout avantage à stabiliser le Japon quitte à organiser une tutelle qui s'annonce de manière plus insistante. La décision récente des taux négatifs le concernant va d'ailleurs dans le bon sens, les emprunteurs doivent investir et non spéculer. Il faudra qu'il y en ait de plus fortes pour redonner un sens à ce pays aux dirigeants corrompus s'il en est. La mise aux normes du commerce mondial pour le bloc chinois n'était pas sans écueils prévisibles, le trajet est pour le moment relativement serein. Il convient que tout le monde se calme en remettant d'éventuelles hostilités à dans 14 ans, au moment de la fin des avantages particuliers qui lui ont été offerts. Ce sera alors un mano à mano.
a écrit le 08/02/2016 à 17:09 :
A force de vendre des dollars, celui ci va perdre aussi de sa valeur et rendre encore plus aléatoire la capacité de remboursement de la dette US.

Vous avez aimé 2009 vous allez adorer 2016 !
a écrit le 08/02/2016 à 15:58 :
" L'atterrissage brutal de la Chine est inéluctable " (Mylène Gaulard ,14/01), exactement ce qu'a déclaré Georges Soros au forum de Davos : on peut faire confiance à Soros pour attaquer une monnaie qui fait de l'ombre au dollar . Les fonds vautours US sont partis en guerre contre le yuan depuis que le FMI n'a pas pu retarder davantage l'entrée de cette monnaie dans le panier des DTS. La Chine ne brûle pas mais vend massivement des dollars investis en bons du trésor américains : il se pourrait bien que l'empire du chaos coule avant l'Empire du Milieu !
a écrit le 08/02/2016 à 14:52 :
Et l'Euro.... c'est quoi,.... du papier journal, ça gratterais mais ça n'essuie pas !!!

Scato quand tu nous tiens.
a écrit le 08/02/2016 à 9:14 :
Cela n'a pas d'importance,: le dollar c'est du PQ.
Réponse de le 08/02/2016 à 9:29 :
ouhaou ça c'est du commentaire attention, l'Amérique a peur !
Réponse de le 08/02/2016 à 12:28 :
c 'est vrai, tirons vite la chasse d'eau, du papier vite du PQ vite
a écrit le 08/02/2016 à 3:02 :
Ils ont bien raison de se débarrasser des dollars juste avant qu'ils ne se dévaluent dans la crise "subprimes" de 2016-2017. Tous les signes sont pourtant là.
a écrit le 07/02/2016 à 23:14 :
La Chine se débarrasse de ses dollars et achètent toujours plus l'or. On se demande bien pourquoi. :-)
a écrit le 07/02/2016 à 22:12 :
Des réserves de dollars... autant faire des réserves de papier toilette...
Réponse de le 08/02/2016 à 0:02 :
50% du commerce mondial payé en dollars.
60% des réserves de change sont en dollars.
Ne vous en déplaise ...
Réponse de le 08/02/2016 à 4:25 :
100% d'accord ! la réponse parlant des 50% ... est d'autant plus décalé que ce sont justement ces mêmes réserves "Chinoise" qui les créées !! CQFD si la Chine largue tout ce quelle peut alors les 50% passeront à 40 ... 30 ... et attention une énorme partie vient du pétrole payé en US$ sans ça bye bye US$, de toutes manières cette cavalerie sans le sapin !
a écrit le 07/02/2016 à 20:04 :
c'est la somme qui permettrait d'éliminer la famine dans le monde...

Mais l'argent a ses raisons que la raison ignore.
Réponse de le 07/02/2016 à 22:51 :
Pas besoin d'argent pour éliminer la faim dans le monde...
Réfléchissez un peu et vous trouverez...
Réponse de le 08/02/2016 à 8:47 :
Non il me tarde tellement de lire votre explication...
a écrit le 07/02/2016 à 18:23 :
un copain qui a une boite en chine me disait ' en chine il y a tjs une solution'
( bon, apres c'est vrai en cas de derouille, ca peu etre un peu ' coercitif'...)
a écrit le 07/02/2016 à 16:11 :
hmmmmmmmmmmmmmmmm

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :