Schäuble veut taxer l'essence pour financer l'accueil des migrants

 |   |  343  mots
Pour Wolfgang Schäuble, la question des réfugiés a pris une tournure importante après les événements de Cologne.
Pour Wolfgang Schäuble, la question des réfugiés a pris une tournure importante après les événements de Cologne. (Crédits : RALPH ORLOWSKI)
Le ministre allemand des finances a proposé une taxe européenne sur l'essence afin de financer des solutions d'accueil pour les migrants. Le gouvernement allemand est sous pression depuis les événements de Cologne où des dizaines de femmes ont été agressées.

Le ministre allemand des Finances, Wolfgang Schäuble, a évoqué samedi l'hypothèse d'une taxe européenne sur l'essence pour, en cas de besoin, faire face financièrement à la crise des réfugiés, dans une interview au quotidien Süddeutsche Zeitung.

"Si les budgets nationaux ou le budget européen ne suffisent pas, mettons nous alors d'accord pour instaurer par exemple une taxe d'un certain niveau sur chaque litre d'essence", a déclaré le ministre dans le grand quotidien de Munich.

"Ainsi nous aurions les moyens pour une réponse européenne à la question des réfugiés", a-t-il estimé, jugeant que "la solution du problème ne devait pas échouer en raison d'une limitation des moyens" mis en œuvre.

Berlin sous pression après les agressions de Cologne

Le ministre a jugé que les évènements de Cologne (ouest de l'Allemagne)- une série d'agressions, notamment sexuelles, attribuées à des migrants, la nuit du Nouvel An - "renforçaient la pression" pour trouver rapidement "une solution au problème du contrôle des frontières extérieures de l'Union européenne". "C'est incontestable", a-t-il jugé.

"Le problème doit être réglé sur la scène européenne", a poursuivi le ministre. "Dans le cas contraire, il n'y a pas que l'Allemagne qui en subira les conséquences, comme certains semblent le penser, mais ce sont nos voisins et les pays des Balkans, jusqu'à la Grèce, qui seront massivement touchés".

"Les choses vont trop lentement en Europe", a-t-il déploré, affirmant soutenir pleinement la chancelière Angela Merkel dans ses efforts pour trouver une solution.

"Je soutiens avec toute la force de mes convictions ce qu'a dit la chancelière: il faut régler le problème au niveau des frontières extérieures de l'Europe", a-t-il insisté.

"Si le problème n'est pas résolu à ce niveau, il le sera au niveau des frontières nationales mais ce serait la pire des solutions" et "l'Europe se trouverait dans une crise plus grande encore", a-t-il jugé.

(Avec AFP)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 31/01/2016 à 9:39 :
Pas d'accord pour une taxe supplémentaire ! stop assez basta ! nous n'avons pas demandé à être envahi ! Car en fait c'est ce qui est en train de se passer ! Mais bordel il faut les fermer les frontières ! Assez de nous imposer tous ces gens qui contribuent encore a accroître l'insécurité et l'instabilité dans l'ensemble de l'Europe. L'exemple de ce qui s'est passé en allemagne la nuit de la st Sylvestre est assez représentatif de ce qui nous attend dans l'avenir si nous laissons faire.....Nous sommes gouvernés par des incapables ! Assez des dictâtes de l'Europe. Merckel les a voulu maintenant qu'elles les assume jusqu'au bout.
a écrit le 19/01/2016 à 13:07 :
C est trop facile de balancer la responsabilité de l´invasion de refugiés sur le dos de l Allemagne, même si la décison et la démarche de A. Merkel - comparable à Don quichotte – a des conséqences catastrophales en Allemagne d´abord et dans d´autres pays.

L´hypocrisie commence par ne pas assez insister sur l´origine de cette vague de refugiés due princpalement à la déstabilisation de l´Iraq, de la Syrie, la Libye.
Les régimes politiques étaient certes loin d´être l idéal mais au moins ces états fonctionnaient plus ou moins bien et les gens restaient chez eux. La vague de refugiés provenant de Lybie n aurait pas eu lieu si on avait laissé Kadhafi faire son boulot (pour lequel il était payé) !

Mais le plus grand fiasco, c est le débacle complet de la protection des frontières extérieures de l´Europe, malgré les accords de Schengen, en particulier entre la Turquie et la Gréce.
Comment peut on expliquer autrement que ces deux pays qui sont en état permanent de guerre entre eux puissent laisser passer jour après jour plusieurs milliers de refugiés entre la côte et les îles ?
Ce traffic n´est non seulement parfaitement organisé, c´est un «modèle de recette» considérable qui ne serait pas possible sans le support actif des autorités, des forces de l ordre et l armée.

Quant au rôle joué par la Grèce, c est la pure honte. Bien sûr il est difficile de surveiller des milliers de kilometres de côtes. Mais n oublions pas la Grèce dispose d une importante armée et il n aurait pas été difficile de la réquisionner pour la surveillance des côtes et le rejet des bateaux, la côtes turques n étant qu a quelques kilometres. Au moins elle aurait servi a quelque chose ! Non, il est évident que Tsipras a tenu sa parole. Rapellez vous qu au printemps 2015 il avait menacé l «Europe» de faire déferler une vague de migrant . Et bien il n a rien fait pour l empecher !!!

Quant à l Allemagne, pour sûr Merkel a complement déconné avec sa «Willkommenkultur ». D un autre côté il faut réaliser que l accueil de réfugiés est ancré dans la «Loi Fondamentale» allemande donc qu elle n a fait que d´appliquer cette loi au désarroi d´une grande partie de la classe politique, du parlement et de la population.
Une chose est certaine : ses jours sont comptés et j ai du mal à croire qu elle terminera sa législature. Je lui donne encore 6 mois comme chancelère, pas plus.
L aversion, l´opposition et la colère du peuple monte de jour en jour !

Schäuble quant à lui semble ne plus être maître de ses esprits. Son idée d´une « mini-taxe refugiés » de 2 ou 3 centimes sur l essence ne ferait de mal à personne vue la chute des prix des carburants . Le problème est psychologique. En premier lieu en Allemagne peu avant des élections régionales au caractère très symbolique et très important pour la CDU (le parti de Merkel) en mars prochain, il a du avoir un black-out complet pour raconter une telle idiotie .
Les allemands réagissent eux aussi de facon très allergique à de telles annonces d´augmentation d impôt de plus sur les carburants, surtout au moment où les caisses sont pleines à craquer.
C est bien la raison pour laquelle l´idée (saugrenue) de Schäuble a été enterrinée sur le champ.

Meme si l idée de Schäuble était dans le fond raisonnable, à savoir lever une mini redevance européene pour financer une meilleure protection des frontières extérieures et financer les camps de réfugiés en Turquie, Jordanie pour freiner l exode.
Cette crise aura un aspect positif, celui de demontrer qu il n y a aucune volonté de créer une vraie Europe unie et solidaire. L E.U. n´est un misérable conglomérat de nations, l une plus hypocrite et plus égoiste que l autre, oú chacun n´y voit un seul intêret commun = celui d´encaisser au maximum au dépit du voisin. Triste, très triste !
Réponse de le 19/01/2016 à 17:00 :
Qu'il aide la France dans son action extérieure avec plus de vigueur .
a écrit le 18/01/2016 à 16:57 :
A ce compte là, que notre voisin d'Outre-Rhin participe au financement de nos opérations militaires menées dans le Sahel (Mali, Niger, Tchad, Sud Libye..), en Syrie-Irak ou en Méditerranée. Opérations menées pour la sécurité de l'UE.

Pour rappel, Merkel tente de mettre des bâtons dans les roues de la DCN pour la vente de sous-marins à l'Australie. Vive l'Europe.
La France se bat, l'Allemagne encaisse.
A votre bon coeur.
a écrit le 17/01/2016 à 19:25 :
Il est l'exemple de l'Europe qu'on adore détester, cette Europe impériale qui ne nous fait plus rêver et nous méprise avec une bonne conscience autoproclamée.
a écrit le 17/01/2016 à 19:18 :
L'état peut compter sur de nombreuses ressources encore non taxées:taxe sur les animaux de compagnie,entrée de toutes les plages payantes,vignette randonnée pour pouvoir profiter de la montagne,taxe professinnelle(cfe)appliquée aux salariés,rendre toutes les routes payantes.Qu'est qu'on attend pour sauver le monde?
a écrit le 17/01/2016 à 16:06 :
Faisons comme les Suisses les migrants doivent participé au frais qu'il engendre au pays d'accueil ,car bon nombre ont donné une petite fortune pour venir avec la complicité des passeurs ,ceux arrivant sur notre territoire ne sont pas les plus pauvres loin s'en faut
a écrit le 17/01/2016 à 16:03 :
une seule réponse les Allemands ont ouvert en grand pour accueillir des migrants car il manque de main d’œuvre une Honte de la proposition de nous taxer mais qu'il assume .IL ont une balance commerciale excédentaire de plusieurs centaines de milliards d'€ ,contrairement a nous qui sommes déficitaire.DE plus il faut les forcer pour nous soutenir dans la guerre face au djihadistes
Réponse de le 17/01/2016 à 21:44 :
que le but de la manoeuvre est de jeter les bases de la fiscalité européenne autonome, afin de doter la Commission de son propre outil clientéliste indépendant des états. C'est aussi le meilleur moyen pour l'Allemagne de faire chanter ses voisins en les menaçant de payer s'il refusent les quotas d'immigrés que l'Allemagne compte bien leur imposer. Car le but est de faire de cette main d'oeuvre bon marché l'appel d'air des classes moyennes, de laisser au maximum "l'intégration" se faire par les pays à fort modèle social qui lui font concurrence, les affaiblissant encore plus face à l'Allemagne qui devient de plus en plus la destination de choix des meilleurs. Voilà les enjeux et la position allemande. Le reste est de l'esbrouffe, y compris et surtout en ce qui concerne le fameux équilibre au sein de l'union et autres pactes qui n'engagent que ceux qui y croient.
La France a joué l'Union en pensant jouer la paix. Ses dirigeants eux l'ont majoritairement trahie, ne remplissant pas leur charge, laissant filer en échange de postes prestigieux et de prébendes. Des nuls au mieux, se persuadant que leurs concitoyens ne méritaient que le sort que leur propre facilité allait laisser. Ils n'étaient plus de ce monde, se réfugiant dans l'idéologie européiste pour ne pas avoir à assumer leur lâcheté politique.
Les Allemands n'ont eu aucune de ces faiblesses, et le mépris qu'ils ont pour nous est celui qu'ils ont pour nos représentants. Nous n'aurons que ce que nous méritons puisque nous les avons laissés faire.
a écrit le 17/01/2016 à 10:33 :
Le Gruppenführer Schäuble devrait peut être songer à rétablir
le STO, pour régler le problème d'une main d'oeuvre corvéable
à souhait non ?
a écrit le 17/01/2016 à 10:23 :
Si l'Allemagne via MME MERKEL n'avait pas ouvert la boite de pandore, le sieur Schäuble ne serait pas entrain de quémander des fonds, que l'Allemagne se débrouille avec ses "migrants". Les peuples d'Europe ne sont pas à sa botte. Personnellement, je n'attends qu'une chose que l'Europe, telle qu'elle devenue éclate. Les peuples du centre, Pologne, Hongrie et d'autres doivent regretter de s'être fait avoir. Comme d'autres d'ailleurs.
a écrit le 17/01/2016 à 9:54 :
Schäuble se moque du monde. L'Allemagne n'a pas subi la crise des réfugiés, elle a clairement fait comprendre au monde entier qu'elle accueillait les réfugiés à bras ouvert.
Il n'y a aucune raison que les contribuables européens paie pour des décisions unilatérales de l'Allemagne . La générosité ne se finance pas avec l'argent des autres.
Réponse de le 17/01/2016 à 14:33 :
Complètement d'accord.
L'angélisme inconscient se paye au prix fort, l'argent n'est que le commencement, s'en suivra la liberté ...
a écrit le 17/01/2016 à 8:46 :
Un peu facile. L'Allemagne contrairement a d'autre pays européens a besoin de main d'oeuvre mais veut la faire payer par l'ensemble des pays. ce n'est plus l'Europe des 28 mais l'Europe allemande pour l'Allemagne!
a écrit le 17/01/2016 à 8:26 :
hé oui l europe a accepté les imigrand on vois les circonstances il fallait pas les accepté
a écrit le 17/01/2016 à 0:52 :
Pour gouverner l'Europe, le fauteuil à roulettes de Monsieur Schaüble s'avère plus efficace que les panzers du général Guderian. Pour le calmer, il faudrait peut-être le nommer Gauleiter de l'Europe !
a écrit le 17/01/2016 à 0:51 :
Pour gouverner l'Europe, le fauteuil à roulettes de Monsieur Schaüble s'avère plus efficace que les panzers du général Guderian. Pour le calmer, il faudrait peut-être le nommer Gauleiter de l'Europe !
a écrit le 17/01/2016 à 0:04 :
C'est un grand malade ce type , il veut par le biais de l'Europe nous imposer les migrants et maintenant des taxes pour les financer. Il faudra qu'un jour ces gens soient traduits en justice pour haute trahison .
a écrit le 16/01/2016 à 22:42 :
Vous vous méprenez sur les intentions e l'UE et de l'Allemagne. Ils savaient pertinemment que ces réfugiés n'étaient pas des familles, mais des hommes dans la force de l'âge qui feront ensuite venir leurs familles ou celles qu'ils créeront depuis l'UE.
Le but est de fournir à l'UE un prétexte pour un budget autonome ainsi qu'une population lui étant particulièrement dédiée. C'est vieux comme le monde. Ce seront donc demain au minium 10 millions d'européens qui justifieront un budget à part entière et l'immixtion encore plus prenante de la bureaucratie bruxelloise dans nos vies.
Regardez le train de mesures en cours: fin de l'autonomie des nations et de leurs souveraineté. Des troupes européennes viendront demain là où Bruxelles les envoie, y compris contre l'avis des nations concernées. L'Allemagne de Merkel a décidé de pousser son avantage jusqu'au bout en imposant un ordre européen à sa convenance et à sa botte. Pourront alors se faire les derniers préparatifs en vue de l'intégration transatlantique complète. Si nous résistons, nous serons le prochain Kosovo. Regardez le traitement que l'UE et ses auxiliaires sont en train de réserver à la Pologne sous prétexte que les médias y seraient à la botte du pouvoir et très critiques de la politique allemande (on croit rêver quand on connait l'état du secteur des médias en Europe). L'UE diligente une enquête sur la Pologne (de quel droit? et sous quels auspices?) alors que, coïncidence certainement, les agences de notation dégradaient la Pologne à BBB+ avec outlook négatif.
Le bit de l'Allemagne n'est pas de recevoir ces migrants, d'ailleurs après avoir unilatéralement ouvert les portes, en cela soutenue par la totalité de l'appareil bruxellois, elle s'est dépêchée de chercher à imposer que les-dits réfugiés soient répartis de manière obligatoire parmi l'ensemble des pays de l'UE. Ce n'est pas anodin et ne peut en aucun cas corroborer l'hypothèse selon laquelle ces personnes incapables de travailler dans un avenir proche seraient la solution à leur situation démographique. Non, l'UE doit servir de filtre afin que seule une immigration de qualité parvienne en Allemagne. Incidemment, cela permet d'affaiblir les systèmes collectifs des autres nations européennes, au moment même où sous pression allemande Bruxelles veut imposer une uniformisation fiscale et sociale...
Réponse de le 16/01/2016 à 23:26 :
Dernier point: les grands bénéficiaires sont les détenteurs de rentes monopolistiques, en particulier tous les groupes qui distribuent des services publics ou assimilés. On multiplie les droits sociaux sous formes de "revenus" ou services minimums, que l'on finance par d'abord la dette, puis la coercition fiscale et les transferts massifs auxquels nous assistons depuis plusieurs décennies, avec une accélération justifiée par la crise de 2008 et ses conséquences. Une sorte de destruction créatrice obligatoire qui ne bénéficierait qu'aux élus du glacis de connivence. Et après, on viendra nous parler de la mort de la classe moyenne et de la chute de la natalité comme de phénomènes purement exogènes...
Réponse de le 17/01/2016 à 3:45 :
En effet , votre commentaire est le seul qui vaille d'être lu. Les "migrants" sont à la botte des gouvernements, cette décision est mûrement réfléchie et elle a été aussi programmé et certainement anticipé sur son financement. L'Allemagne est le moteur de l'Europe qui demain va devoir gérer une nouvelle crise financière encore plus catastrophique que la précédente mais qui va appauvrir un peu plus les pays tres endettés de l'Europe et de la Brics. Le monde est gouverné par les thinks tank qui décident de se qui doit être fait. A priori la prochaine étape c'est mettre au pas les peuples qui revendiquent un peu plus de liberté, d'égalité. L'Europe à ete crée sous prétexte de ne pas retrouver des états de guerre. Ce qui a impliqué une main mise de Bruxelles sur nos économies. Puis l'euro, qui a engendre une hausse des prix sans précédent dans toute l'Europe et notamment dans des pays comme la Grèce, l'Espagne, l'Italie, plus les pays de l'est. Ensuite appauvrissement de la grece en créant un endettement massif. Aujourd'hui les migrants. Demain un peu plus de terrorisme qui va engendrer (sous prétexte de sécurité ) l'annexion des libertés. La crise financière qui s'annonce obligera les états à taxer nos comptes en banque pour sauver les banques après s,etre servi lors de la dernière de nos impôts pour les sauver. Les banques font des bénéfices colossaux mais n'ont pas rendu l'argent qui les a sauvé de la banqueroute. Dernière étape la guerre dans le détroit d'ormuz puis en Europe ??
a écrit le 16/01/2016 à 21:03 :
amusant les reactions. Il y en a qui croient que les allemands ont ouvert le sfrontieres pour avoir de lamain d oeuvre pas chere ou pour remonter leur natalite... la grande majorite des refugies est inemployable (pas de diplome, parle pas allemand et a peine anglais, mentalite a l opposee de la mentalite allemande (cf cologne ;-( ). donc non seulement il ne vont pas travailler mais ils vont couter cher (on va devoir leur fournir logement, allocation et eventuellement la hausse de la criminalite va faire qu on va devoir creer des postes de policiers, de juges et des prisons) ...
Quant a la natalite, c est bien l esprit francais qui se glorifie de notre natalite (c est a peu pret le suel point ou on fait mieux que les allemands). mais a quoi ca sert de fabriquer en masse des bac - 5 ? nos banlieues qui en sont pleine sont elle les poles du renouveau de la france ? non c est un boulet (et pas qu a ajaccio)
Réponse de le 16/01/2016 à 21:38 :
"pas de diplôme" faut voir, y a peut-être des statistiques ? Ceux qui n'ont pas le sou vont au Liban, plus proche qu'un long voyage coûteux. Ils parleront rapidement un sehr flüssig deutsch, question de moyens pour les gérer (les Suédois ont bloqué à 1,7% de la population, ils ont une organisation, un circuit depuis Malmö mais tiennent à ce que chacun puisse être logé décemment, donc pas sous la tente dans un terrain vague (fait froid en hiver)).
Une taxe sur le charbon, ça serait très malin ! COP21 oblige. :-) Vu leur utilisation effrénée.
Réponse de le 17/01/2016 à 21:21 :
la syrie ou l afghanistan (les 2 pays ou les refugies sont acceptes) sont 2 apys du tiers monde. Comment voulez vous avoir comme immigration en majorite des docteurs ou des ingenieurs alors qu ils en forment tres peu ?
et encore, ceux qui sont diplomes peuvent l etre grace aux relations de papa ou avoir eut des enseignement obsoletes (par ex en syrie regne la censure. donc peu probable que vous ayez acces a beaucoup de site US meme technologique)
Et si vous regardez les incidents (en suede l ete dernier ou en RFA le 1/1) vous devez vous douter que ces gens n ont probablement pas une education tres poussee


Sinon c est pas parce que vous etes riche que vous etes eduques.supposes que vous ayez un exode massif de francais (dison par ex qu une de nos centrale nucleaire a explose et que 50 % du territoire est contaminé). Vous allez avoir plein de directeur de supermarche qui pourront payer mais par contre les thesards eux n ont pas un rond et devront rester. par contre quelle est l immigration la plus rentable pour un pays ???
a écrit le 16/01/2016 à 20:47 :
C'est son problème. Il les a voulu ces immigrés, qu'il en profite.
a écrit le 16/01/2016 à 19:24 :
Incroyable!Ils décident d'ouvrir les frontières et après ils se rendent compte qu'ils n'ont pas assez d'argent pour accueillir les gens!Les dirigeants européens sont devenus fous et irresponsables!
a écrit le 16/01/2016 à 19:14 :
D' abord on invite tous les réfugiés à venir manger et dormir à la maison, puis on demande aux voisins de payer une partie de la note.
Il les ont voulu pour sauver leur démographie, ils assument.

Quand il s'agit de payer, ils sont pour la solidarité. Mais quand il n' y a rien a gagner (comme avec les Grecs) alors dé.... dez, vous.
Je reconnais bien là les grosses ficelles d' outre rhin.
a écrit le 16/01/2016 à 19:04 :
Ben oui on se doute qu'il ne va pas faire payer les riches défiscalisés, ses anciens (?) clients.
a écrit le 16/01/2016 à 19:00 :
Tiens ,revoilà l’austère père fouettard Shrauble ,qui a dû avaler son chapeau sur l'austérité ,heureusement que les pays latins lui ont fait entendre raison . Et maintenant il a le culot ,de venir quémander ,comme un misérable pour accueillir des immigrés que seule la droite allemande en Europe a inspirée . La droite allemande est prête pour des points de croissance honteux a réveiller la bête immonde une nouvelle fois . Vivement que les peuples reprennent le pouvoir aux élites aveugles .....
a écrit le 16/01/2016 à 18:34 :
encore une provocation ! si quelqu'un doit financer les migrants c'est plutôt ceux qui bénéficient de cette main d'œuvre à bas coût : les employeurs de migrants ,taxons les
a écrit le 16/01/2016 à 18:08 :
Magnifique mentalité allemande!Selon ses intérêts,l'Allemagne fait cavalier seul ou demande une mutualisation des dépenses.
Hollande a demandé une aide à Merkel pour les bombes envoyées sur la Syrie et l'Irak?
C'est pour la sécurité de l'Europe donc de l'Allemagne,que nous combattons le terrorisme.
Est-ce que quelqu'un l'a dit à Schaube?
a écrit le 16/01/2016 à 17:32 :
C'est beau l'UE hein ?
a écrit le 16/01/2016 à 17:31 :
Les Allemands accueillent des migrants uniquement par intérêt , pour résoudre leur problème démographique et ils voudraient mettre toute l'Europe à contribution, il manque pas d'air le Dr Schauble .
Il n'y a aucune raison que les Français qui accueillent 24000 migrants et l'Allemagne près d'un million soient mis à contribution au même niveau ..proportionnalité...
On a déjà payé en tant que contribuable européen leur réunification.
Décidément ces allemands qui par ailleurs ne paient jamais leurs dettes veulent tirer profit de tout en faisant contribuer tout le monde.
Réponse de le 16/01/2016 à 18:21 :
L'Allemagne n'a aucun intérêt particulier à accueillir des migrants peu intégrables (sauf les chrétiens d'orient) , ne connaissant a priori pas la langue et peu employables. Ces ont les migrants qui se précipitent en masse en Allemagne (et en Europe du Nord ou si possible au RU) parce que les perspectives économiques y sont meilleures qu'en France, Espagne, Grèce, Italie, et dans les pays plus pauvres d'Europe de l'Est. Ce n'est pas la germanophilie mais l'appât économique qui les y attire.
a écrit le 16/01/2016 à 17:31 :
Les Allemands accueillent des migrants uniquement par intérêt , pour résoudre leur problème démographique et ils voudraient mettre toute l'Europe à contribution, il manque pas d'air le Dr Schauble .
Il n'y a aucune raison que les Français qui accueillent 24000 migrants et l'Allemagne près d'un million soient mis à contribution au même niveau ..proportionnalité...
On a déjà payé en tant que contribuable européen leur réunification.
Décidément ces allemands qui par ailleurs ne paient jamais leurs dettes veulent tirer profit de tout en faisant contribuer tout le monde.
a écrit le 16/01/2016 à 16:38 :
Pas si bête, Schaüble. N'étant pas sur la même longueur d'onde que Merkel et le SPD sur l'accueil massif de migrants, il propose pour financer cet accueil une mesure qui va provoquer une levée de boucliers.
Réponse de le 16/01/2016 à 19:33 :
#Bruno-bd
Vous semblez méconnaître le dossier Syrien et Irakien, les Allemands manqueront cruellement de jeunesse et de main d'œuvre dans un avenir proche , or les migrants sont jeunes , parlent anglais couramment et sont instruits pour la plupart d'entre eux. D'après vous pourquoi les reçoivent ils les bras ouverts ?
Mais comme d'habitude vos commentaires essentiellement xénophobes sont sans fondements sérieux et trésor souvent à côté de la plaque
Ce n'est pas parce que on a rien à dire qu'il faut obligatoirement l'ouvrir.
Réponse de le 16/01/2016 à 19:40 :
Bruno-bd
Vous semblez méconnaître le dossier Syrien et Irakien, les Allemands manqueront cruellement de jeunesse et de main d'œuvre dans un avenir proche , or les migrants sont jeunes , parlent anglais couramment et sont instruits pour la plupart d'entre eux. D'après vous pourquoi les reçoivent ils les bras ouverts ?
Mais comme d'habitude vos commentaires essentiellement xénophobes sont sans fondements sérieux et trésor souvent à côté de la plaque
Ce n'est pas parce que on a rien à dire qu'il faut obligatoirement l'ouvrir.
Réponse de le 17/01/2016 à 20:46 :
A Maximilien: La qualification des immigrés d’Irak, de Syrie, d’Irak, du Nigeria et d’Afghanistan est modeste, selon l’institut économique Ifo de Munich. Le taux d’analphabétisme pour les réfugiés de ces pays serait respectivement de 4%, 18%, 34% et 53%. Le niveau de qualification le plus élevé est celui des Syriens. Mais seuls 6% des réfugiés de ce pays ont un niveau de qualification tertiaire. Donc, Maximilien ,vous rêvez éveillé. C'est un rêve de libéral, mais c'est un rêve tout de même.

http://www.letemps.ch/Page/Uuid/2e52029e-610a-11e5-bcb8-823d68be581d/Les_r%C3%A9fugi%C3%A9s_co%C3%BBteraient_10milliards_deuros_%C3%A0_lAllemagne
a écrit le 16/01/2016 à 16:27 :
Il fut un temps ou les Allemands ne s 'interréssaient pas trop à nos problèmes en Afriquue. Et bien maintenant qu'ils se débrouillent avec les réfugiés ( après tout qui à invité les réfugiés en Allemagne??????.)
a écrit le 16/01/2016 à 16:04 :
Un référendum pour consulter le peuple et le renvoie de tout les migrants chez eux.
a écrit le 16/01/2016 à 15:53 :
Qu' il mette cette taxe en Allemagne !!!en effet qui a crié au loup????MME Merkel !!!et bien que les allemands se débrouillent maintenant !!
Réponse de le 16/01/2016 à 18:23 :
Merkel n'a fait qu'entériner un état de fait. De par ses bonnes perspectives économiques l'Allemagne attire les migrants qui espèrent plus qu'ailleurs pouvoir y gagner de l'argent.
a écrit le 16/01/2016 à 14:56 :
moi je propose une taxe de 1000 euros sur les salaires des fonctionnaires de la commission europeenne et les politiques allemands. Cela fera vivre une bonne centaine de milliers de migrants. Pour le reste, que les allemands paient, ils ont voulu des réfugiés, ils les ont. Les hongrois, slovenes et serbes qui n'en voulaient pas se sont fait traiter de tous les noms, notamment par les medias occidentaux, et l'histoire montre qu'ils avaient raison (viols à Cologne, terroristes sur Paris, agressions dans toute l'Europe.)
il faut virer ces politiques qui ont joué avec notre sécurité (CDU en All, PS en Fr)
Réponse de le 16/01/2016 à 16:44 :
FN
Réponse de le 16/01/2016 à 17:59 :
ah mince c'est FN de dire que les pays de l'Est avaient totalement raison de se protéger en fermant leurs frontières. L'histoire leur donnera raison et nos pays de l'ouest seront envahis de peuples inassimilables et violents. Faut dire qu'ils ont vécu 150 ans d'occupation ottomane, ils savent à qui ils ont affaire...
a écrit le 16/01/2016 à 14:26 :
Il est gonflé Papa Schläube: il vaut faire payer toute l'Europe alors que l'Allemagne accueille la très grande majorité des migrants à bras ouverts pour tenter de résoudre le problème démographique.
Ceci étant écrit, il faut trouver une solution pérenne et équitable de financement de ce terrible problème humain
Cordialement
Réponse de le 16/01/2016 à 16:45 :
Merci et bien dit
a écrit le 16/01/2016 à 14:14 :
Il est hors de question de payer une taxe supplémentaire à cause de votre politique Mr Schauble. Le Kaiser Merkel a une lourde responsabilité dans la crise migratoire en Europe, il est temps d'en assumer les conséquences.
Lorsque l'Allemagne arrêtera sa politique destructrice des économies périphériques européennes, on pourra en reparler ...
a écrit le 16/01/2016 à 14:07 :
Le gouvernement allemand peut faire de nombreuses propositions, cela reste de la communication car toute proposition doit être votée à l'unanimité des 28 puis entérinée par le parlement. Ces propositions doivent aussi être en accord avec la constitution européenne.

Il serait bien plus simple de mettre en place un nouveau mécanisme de financement basé sur 0,5 point de TVA de la part de tous les états membres au sein d'un fond spécial qui pourrait-être sollicité en cas de crise humanitaire grave en Europe ou bien de catastrophe naturelle. Cela éviterait que l'on requiert un mécanisme d'entraide entre état alors que nous sommes tous en déficit à cause d'une crise structurelle de nos économies qui ne savent pas se réformer en maintenant un haut taux d'aide sociale.

Ce dispositif aurait le mérite d'être permanent et permettrait de faire face à de nombreux types de catastrophes. Et pas uniquement des crises migratoires.

A mon sens préciser dans les médias que l'on va trouver une solution pour financer l’arrivée des médias est une imbécillité car cela continue à alimenter le trou d'air.

En dernier lieu quid d'un plan en amont de la fin de la crise syrienne avec retour des populations chez elles et quid de la reconstruction ? Car quoi que l'on en dise l'armée de Bachar Al Assad et l'armée Russe progressent, les frappes françaises également donc l'EI recule et se repositionne en Libye qui sera sans doute la prochaine cible de bombardement occidentaux et d'intervention militaire des armées du Maghreb (Ce n'est pas pour rien que l'état d’urgence est devenu permanent en Tunisie et que l’Égypte s'arme massivement). On va donc pouvoir dans 12-18 mois renvoyer les syriens et irakiens chez eux et financer la reconstruction et la sécurisation des villes via des casques bleues pour qu'il reste chez eux libres et en sécurité. D'ailleurs le départ des USA d'Irak aurait du être substitué par des casques bleues régionaux pour maintenir ordre et paix, permettre la reconstruction, permettre la reprise économique et désarmer les milices locales comme dans le conflit en Serbie.

Aucun plan n'est en cours de constitution sur ces sujets au sein de la pseudo coalition. C'est tout de même étonnant.

Ah oui il serait également bien d’arrêter de parler de "migrants", ce sont des réfugiés de guerre d'un point de vue légal donc il serait bon d'utiliser la bonne terminologie au lieu d'inventer un terme qui veux tout dire et ne rien dire à la fois.
Réponse de le 17/01/2016 à 10:45 :
Ce ne sont pas tous et pour une très grand majorité des réfugiés de guerre loin s'en faut. À Cologne des gens "arrêtés" sont marocains, le Maroc ne me semble pas en guerre.
a écrit le 16/01/2016 à 14:04 :
UNE TAXE SUR LE PETROLE POUR ACUEILLIRS OU AIDEZ LES MIGRANDS UNE TRES BONNE IDEE ? MAIS IL EN FAUTUNE AUSSI POUR AIDEE L EFFORT DE GUERRE CONTRE DAECH ? ET AUSSI PLUS TERRE A TERRE UNE EN FRANCE POUR SAUVEZ LES REGIME SOCIAUX???
a écrit le 16/01/2016 à 13:57 :
Un problème une nouvelle taxe pour le résoudre, pourtant Schäuble n'est pas un socialiste français. Va comprendre Charles.
a écrit le 16/01/2016 à 13:48 :
Tous les politiques, Français, Européens ou autres, ne savent faire qu'une chose: créer ds taxes. Mais quand il s'agit de chercher intelligemment à faire des économies, en particulier dans le gras fromage qui les nourrit bien, il n'y a plus personne. Et après, on s'étonne du niveau élevé des abstentions aux élections
Réponse de le 16/01/2016 à 15:02 :
Je pensais exactement la meme chose . A croire qu'on elit aujourd'hui des gens dont les seules idées sont de depenser l'agent des autres.
Les maires , les departements et regions n'arrretent pas de finacer des ronds points et autres infrastructures routières, des associations les plus diverses , des gadgets numeriques . Les Etats, en plus de toujours trouver de nouvelles depenses, exonerent d'impots à tour de bras agriculteurs et autres abonnées aux subventions .
A croire que c'est ce qu'ils ont apris à l'ENA , Science PO et autres : l'art de depenser tout en rejetant la faute sur les modeles scociaux des electeurs
a écrit le 16/01/2016 à 12:38 :
Arrete de pomper les US.
Ta taxe tu te la gardes Palpatine.
On veut pas payer pour accueillir toujours plus de violeurs et de terroristes
a écrit le 16/01/2016 à 12:24 :
ces députes européens défendent bien leur job ! l europe vacille... du chacun pour soi!!!!!
a écrit le 16/01/2016 à 12:16 :
Les migrants voient bien que l'Allemagne détient le pouvoir en Europe et s'enrichit en ponctionnant les autres pays. Et ils choisissent d'être du côté du manche. Si M. Schaüble relançait l'économie grecque, les migrants y resteraient plus volontiers.
a écrit le 16/01/2016 à 12:12 :
Il n'est pas question d'accepter un quelconque prélèvement européen. C'est vraiment une question de gouvernance. Les actions européennes doivent être celles voulues par les états qui la constitue et l'Europe doit être financée pour ces actions par les états. Seuls les états lèvent l'impôt.
Réponse de le 17/01/2016 à 10:40 :
"Les actions européennes doivent être celles voulues par les états qui la constitue" certes, mais il faudrait aussi que ces actions soient acceptées par les peuples et non par les dirigeants de ces peuples qui la plupart du temps s'en fiche. Telle qu'elle est maintenant, avec une commission qui n'en fait qu'à sa tête, élue par des "inconnus", ça ne marchera jamais. Tous les peuples s'en rendent compte sauf à Bruxelle. L'Islande qui voulait entrer dans l'Europe à décidé que non en fait, elle s'est bien aperçue du mode de fonctionnement de cette Europe bureaucratique. D'autres regrette de s'être jetés dans la gueule du loup.
a écrit le 16/01/2016 à 12:12 :
une taxe europeennne est une bonne idee en terme de federalisation, mais c'est une tres mauvaise idee vu l'objectif recherche... c'est etonnant de Schäuble, vu que c'est plus une mesure qui creera un peu plus de rejet / europe
a écrit le 16/01/2016 à 12:10 :
Nei Danke Herr Schaüble!!!! Nous ne voulons pas que les consommateurs soient encore taxés , qui plus est sur l'essence...qui ne baisse d'ailleurs pas.
Nous ne voulons pas de ces millions de demandeurs d'asile qui par la faute de Frau Merkel mettent en danger notre mode de vie ( Cologne et ailleurs..)à Il faut accueillir ceux qui souffrent mais pas en leur faisant miroiter monts et merveilles et en ouvrant grand les frontières.....Il est temps que cela change sinon les européens vont devenir ce qu'ils ne sont pas encore, europhobes et racistes!
a écrit le 16/01/2016 à 12:00 :
Taxes, taxes, taxes, déjà avec les socialistes ont est déjà servi, il ne manque plus que les Allemands...................
a écrit le 16/01/2016 à 11:48 :
Les allemands doivent commencer à nous donner une grosse contribution pour soutenir notre force militaire extérieure et nous permettre d être le gendarme de l Europe autant à l extérieur qu à l intérieur de l Europe ,apres on pourra vraiment passer à un début d Europe fédérale.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :