Les abstentionnistes détiennent-ils la clé de l'élection ?

 |   |  137  mots
[Replay 28'] La Tribune publie chaque jour des extraits issus de l'émission "28 minutes", diffusée sur Arte. Aujourd'hui, les abstentionnistes détiennent-ils la clé de l'élection ?

Depuis les années 2000, certains scrutins comme les élections européennes, régionales ou même municipales ont vu leurs participations reculer sans conteste. Seule l'élection présidentielle a résisté à l'abstention et au manque d'intérêt. Mais si les inscriptions sur les listes ont été remarquées en 2016, et si l'ardeur pour la prochaine élection est palpable, le taux d'abstention serait autour de 30%. Ce rapport de désengagement politique révèle un malaise, interroge notre démocratie et la question n'est plus « pour qui voter ? », mais « faut-il voter ? ». Les abstentionnistes détiennent-ils la clé de l'élection ?

Nous analysons la situation avec Antoine Buéno, essayiste et auteur du manifeste « No Vote ! », Anne Muxel, sociologue au centre de recherches politiques de Sciences Po et Alexandre Jardin, écrivain et candidat à l'élection présidentielle.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 16/03/2017 à 8:36 :
Il est mathematique que les abstentionnistes votent, indirectement, pour le candidat qui arrive en tête
En revanche et bien qu á ce jour les blancs ne soient pas déterminants, leurs grands nombres pourront changer la donne ( et cela finirait par faire changer le code électoral )
a écrit le 15/03/2017 à 16:24 :
Si les abstentionnistes veulent retrouver le "goût" du vote, il faut que le peuple redevienne souverain et donc, non assujettie aux fonctionnaires de cette zone administrative qu'est l'UE de Bruxelles!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :