PLTJE 2017 Santé : et les finalistes sont...

 |   |  531  mots
(Crédits : DR)
[ #1000SUP ] Près de 300 jeunes ont posé leur candidature pour cette 5e Édition des Prix La Tribune Jeune Entrepreneur #PLTJE. Le jury a sélectionné, avec bien des difficultés, 40 finalistes issus de toutes les régions françaises. Le nom des sept lauréats nationaux sera révélé lors de la soirée de cérémonie le 28 mars au Grand Rex à Paris. Voici, en quelques lignes, les portraits des finalistes dans la catégorie Santé

Arthur André, 31 ans, Ile-de-France

CITIZEDOC

CitizenDoc est une startup qui développe des applications mobiles d'aide à l'automédication été à la prise de décision en santé. Destinées à accompagner les patients dans leurs maux du quotidien, elles sont élaborées selon un algorithme élaboré par des médecins et proposent des conseils pratiques, suggèrent des médicaments en vente libre, dirigent vers du téléconseil ou encore une consultation médicale.

--

Alexandre Falzon, 40 ans, Centre Est

NOUVEAL E-SANTE

Alexandre Falzon et son associé Guillaume Fayolle se sont regroupés en 2013 pour lancer Nouveal e-santé, maintenant le leader de la préparation et le suivi du patient à distance par le biais d'application mobile faciles à paramétrer. Son dernier produit se nomme E-fitback ; intuitif et fluide il permet d'accompagner le patient avant, pendant et après son hospitalisation sur des questions de soin et/ou d'administration.

--

Guerric Faure, 36 ans, Sud Est

WHOOG

Guerric adore les défis alors en 2010, il s'est lancé dans l'entrepreneuriat en fondant Whoog. Whoog est une centrale digitalisée qui permet aux établissements de santé de gérer les remplacements imprévus en se basant sur le volontariat. Cette facilité engendre un gain de temps, une réduction des burnout chez les soignants et permet aux établissements de santé de résoudre les coûts de remplacements de dernières minutes.

--

Matthieu Mallédant, 39 ans, Ouest

TELECOM SANTE

Matthieu a eu l'idée de Telecom Santé après l'hospitalisation longue de son binôme d'université. C'est en 2011 qu'il fonde la startup avec pour objectif l'amélioration du confort des patients par le biais de tablettes tactiles médicalisées. Ces tablettes donnent accès à des moyens de communication avec leurs familles et avec le personnel de la santé, évitant ainsi des allers-retours inutiles.

--

Elien Meynard, 37 ans, Sud Ouest

HIPOK

Hipok, est une messagerie ultra sécurisée destinée à l'usage médical. Elle utilise les dernières technologies d'encryptage et permet aux professionnels de santé d'échanger des données qui concernent la santé de leur patient. Destinée à tous les professionnels de santé, quel que soit leur statut, elle peut être utilisée dans une version web comme une version mobile.

--

Benjamin Moreno, 34 ans, Centre Sud

ANATOMIK MODELING SAS

Benjamin Moreno a créé AnatomikModeling SAS afin de développer des dispositifs médicaux sur mesure en utilisant la technologie 3D. Par ce biais, les dispositifs médicaux proposés sont parfaitement adaptés à l'anatomie du patient, ce qui permet une meilleure implantation et réduit les temps d'intervention et les complications. Les dispositifs réalisés peuvent être utilisés pour la Chirurgie réparatrice, la Chirurgie maxillo-faciale et la Pneumologie.

--

Thibaud Severini, 29 ans, Nord Est

NOVITACT

Comment trouver une autre manière de communiquer avec les personnes sourdes et malentendantes ? Le bracelet Unitact, développé par Novitact, dispose d'une technologie qui fait du toucher une alternative à l'ouïe et la vue. Des vibrations réveillent et facilitent le contact dans les situations où les aides auditives ne suffisent pas. Véritable innovation dans son secteur, Unitact est un outil universel, les variations supprimant la barrière de la langue.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :