Akzo Nobel : baisse des résultats au troisième trimestre

le numéro un mondial de la peinture voit son bénéfice net diminuer de 23% au troisième trimestre à 157 millions d'euros. La direction maintient ses prévisions pour 2008.

2 mn

Le groupe chimique néerlando-suédois Akzo Nobel, numéro un mondial de la peinture, a réalisé au troisième trimestre un bénéfice net de 157 millions d'euros, en baisse de 23% par rapport aux 203 millions d'euros engrangés un an plus tôt.  C'est principalement des charges non récurrentes qui ont eu un impact négatif sur le bénéfice, indique la direction du groupe. Le bénéfice opérationnel s'est élevé à 477 millions d'euros, une baisse de 8% par rapport aux 517 millions d'euros rapportés il y a un an.

Le groupe a enregistré une baisse de revenus de 30 millions sur des avoirs dans des assurances, et a eu des charges exceptionnelles liées à des fonds de soins de santé (19 millions d'euros) et à des désinvestissements exigés par l'Union européenne (13 millions d'euros). Le bénéfice net à taux de change constant et hors charges non récurrentes est de 219 millions d'euros, supérieur aux 199 millions d'euros sur lesquels tablaient les analystes.


Akzo Nobel a déjà annoncé en septembre des réductions d'emplois pour faire face au ralentissement de l'économie. Quelque 3.500 emplois doivent être supprimés à la suite du rachat du groupe britannique ICI. La direction a cependant repoussé la vente de Specialty Starches, issu d'ICI, qui produit pour les secteurs de l'alimentetion, de la construction et de la santé. Plusieurs groupes seraient intéressés, mais auraient du mal à boucler le financement à cause de la crise économique, a expliqué le PDG, Keith Nichols, lors d'une conférence de presse.


Le chiffre d'affaires d'Akzo Nobel est de 3,820 milliards d'euros, en hausse de 3% par rapport aux 3,715 milliards de la même période en 2007. Dans les trois divisions, Decoratice Paints, Performance Coatings et Specialty Chemicals les prix à la vente ont augmenté de respectivement 5%, 5% et 12%. Les volumes de vente ont par contre baissé de 1% pour la première et de 3% pour la dernière division, alors qu'ils restaient constants pour la deuxième.
 

La direction maintient ses prévisions pour 2008 d'un bénéfice opérationnel à taux de change constants et avant les charges non récurrentes égal à celui de 2007, de 1,870 milliard d'euros.
 

2 mn

Paris Air Forum

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.