La révolution du gaz de schiste

 |   |  416  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : VIA BLOOMBERG NEWS)
Chaque matin, l'actualité boursière commentée par Marc Fiorentino...

Les Etats Unis se retirent chaque jour un peu plus du Moyen Orient. Ils n'auront bientôt plus besoin de pétrole. Et hier, l'agence américaine de l'énergie a relevé ses estimations de réserves de gaz de schistes pour les Etats Unis et pour la Russie, qui a les réserves les plus importantes. Les deux pays sont suivis par la Chine. La France, elle, a vu ses estimations de réserves abaissées.

LE GRAND COUP DE MOU DES EMERGENTS
Rien ne va plus vraiment pour les eldorados réels et fantasmés des investisseurs. Et c'est sur le marché des changes que l'impact est le plus sensible. Hier la roupie indienne a atteint un record de baisse contre le dollar. Au Brésil, malgré la suppression de la taxe sur les investissement obligataires par des étrangers, le real reste faible. Les BRICS ont du plomb dans l'aile.

HONG KONG AUSSI
pleurniche en regardant la flambée de Tokyo depuis quelques mois. Le Hang Seng est en baisse de plus de 4% depuis le début d'année plombée par une Chine molle et les craintes de mesure pour limiter le crédit immobilier...Snif.

LES TAUX MONTENT
Lentement mais sûrement. Les taux des emprunts d'état aux Etats Unis mais aussi en France ou en Allemagne continuent à grimper. Ce n'est toujours par un krach obligataire mais la pression monte. Le 10 ans Français est autour des 2.20%. Il était à 1.66% il y a un mois. C'est toujours la crainte de la décrue de la Fed qui mine les investisseurs.

LA CLAQUE GRECQUE
Pas une offre. Rien. Zéro. La privatisation de la Compagnie Grecque de gaz naturel est un bide total. Le Russe Gazprom avait regardé. Sans donner suite. Et la bourse Grecque a pris une claque.

TOUT VA MIEUX
donc tout va mal... Les marchés ont plutôt mal réagi hier à la bonne nouvelle du relèvement de la perspective de notation sur les Etats Unis par Standard and Poor. On est toujours dans une ambiance: "ne dites surtout pas à la FED que je vais mieux, elle croit encore que je suis très malade..."

COMMENT DIT-ON QU'ON LICENCIE
en langage politiquement correct ? "Michelin se réorganise pour rester compétitif...".

C'EST TRISTE
Virgin c'est fini. Plus de Virgin Champs Elysées, entre autres. Aucune offre de reprise sérieuse.

 

Lire la suite sur MonFinancier.com

Pour aller plus loin, suivez le cours des marchés en direct

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :