Le tabac érigé en tabou pour les cadres du Parti communiste chinois

 |   |  277  mots
Les cadres du PCC devraient arrêter de fumer afin de donner l'exemple au reste de la population ainsi qu'à leurs collègues ou encore aux soldats de l'armée rouge, selon la circulaire du Conseil des affaires de l'Etat, l'équivalent du gouvernement.
Les cadres du PCC devraient arrêter de fumer afin de "donner l'exemple" au reste de la population ainsi qu'à leurs collègues ou encore aux soldats de l'armée rouge, selon la circulaire du Conseil des affaires de l'Etat, l'équivalent du gouvernement. (Crédits : Reuters)
Le Conseil des affaires de l'Etat a décrété que les responsables du Parti communiste chinois doivent se garder de fumer en public et qu'ils devraient encourager leurs collègues à mettre fin à leur tabagisme.

Le tabac de plus en plus tabou en Chine ? Le Conseil des affaires de l'Etat - l'équivalent du gouvernement - a en tout cas déclaré que les responsables du Parti communiste chinois doivent désormais se garder de fumer en public.

Les cadres du parti qui fument nuiraient "à l'image du Parti communiste et du gouvernement"

"Le fait de fumer dans des lieux publics est toujours un phénomène courant, en particulier pour un petit nombre de cadres dirigeants qui mettent non seulement en danger la santé publique et l'environnement, mais nuisent aussi à l'image du Parti communiste et du gouvernement", dit le Conseil des affaires de l'Etat dans une circulaire publiée dimanche soir.

Les cadres du PCC devraient "donner l'exemple" au reste de la population

Le texte estime que les responsables visés, qui enfreignent les interdictions ou achètent du tabac avec des fonds publics, devraient être "critiqués et sensibilisés au sujet de leur influence néfaste".

Les cadres du PCC devraient  "donner l'exemple" au reste de la population en arrêtant de fumer, et ils devraient presser leurs collègues de faire de même, selon la circulaire.

La Chine est le pays qui consomme le plus de tabac au monde

Dès 2008, Pékin avait annoncé qu'il serait bientôt interdit de fumer dans la plupart des lieux publics, mais la réglementation reste laxiste et peu suivie dans les faits.

En Chine, la consommation de tabac - pour laquelle le pays occupe la première place mondiale - est un élément central de la vie sociale et les cigarettes de luxe sont un cadeau souvent apprécié.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :