Chômage : la France reste l'un des maillons faibles au sein de l'OCDE

 |   |  583  mots
La France reste à l'écart du mouvement de reprise de l'emploi enregistré dans l'OCDE.
La France reste à l'écart du mouvement de reprise de l'emploi enregistré dans l'OCDE. (Crédits : reuters.com)
Dans ses dernières "Perspectives pour l'emploi", l'OCDE note que la France est à la traîne dans le mouvement constaté de reprise de l'emploi. Selon l'organisation internationale, le taux de chômage moyen est redescendu à 7,4% dans les 34 pays de la zone... Mais il serait de 9,9% à la fin de l'année dans l'Hexagone.

L'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) vient de publier son rapport annuel consacré aux « Perspectives de l'emploi ». Et, concernant la France, son jugement est sans appel : "Si de nombreux pays ont connu un recul significatif de leur taux de chômage au cours de ces deux dernières années, la France est restée en marge de ce mouvement de reprise".

Selon des prévisions réalisées en mai, l'OCDE prévoit un pic du chômage en France métropolitaine à la fin de l'année 2014, à 9,9%, avant de redescendre à 9,8% fin 2015. Mais ces chiffres se basent sur des projections de croissance qui semblent désormais obsolètes - surtout depuis les révélations par l'Insee le 14 août des faibles performances de la France au deuxième trimestre - avec une croissance du PIB initialement attendue de 0,9% en 2014 et de 1,5% en 2015. En réalité, c'est à peine si le PIB augmentera de 0,5% en 2014. Dans ces conditions, il n'y a pas beaucoup à attendre en terme de créations d'emplois.


L'OCDE préconise un rapprochement des règles entre les différents contrats de travail

Toujours sur la France, dans son rapport, l'OCDE s'inquiète du haut niveau du chômage de longue durée (plus d'un an) : il concerne "plus de deux chômeurs sur cinq" qui risquent de "tomber dans un chômage structurel". L'organisation insiste aussi sur le chômage des jeunes qui "demeure à un niveau très élevé, s'établissant à 22,5% au deuxième trimestre". Cela "risque de compromettre leurs perspectives de carrière à long terme", s'alarme-t-elle.
Autre problème rencontré par les jeunes, 55% sont en contrat à durée déterminée (CDD), contre 15% de l'ensemble des employés. Or, pour l'OCDE, pourtant traditionnellement favorable à la flexibilité du marché du travail, ces contrats temporaires "ne semblent pas être un tremplin vers l'emploi durable". Pour pallier ce problème, l'organisation internationale préconise une "meilleure convergence des règlementations" entre les différents contrats de travail, "en réduisant les coûts et l'incertitude de licenciement pour les contrats permanents, tout en promouvant les embauches sous ces contrats"... Vieille antienne de l'OCDE.

45 millions de chômeurs dans les 34 pays de la zone 0CDE


Au niveau international, l'étude de l'OCDE est déjà un peu plus optimiste. Au sein de la zone, elle note « un recul limité mais bienvenu du chômage ». Ainsi, après être resté durant trois ans à un niveau quasi inchangé autour de 8%, le taux de chômage moyen est tombé à 7,4% en mai 2014. Cependant, ce taux reste supérieur de 1,8 point à celui qui prévalait avant la crise de 2008. Chiffre effrayant : actuellement, 45 millions de personnes sont au chômage dans les 34 pays de l'OCDE, ce qui représente 12,1 millions de chômeurs de plus qu'avant 2008.
C'est surtout aux États-Unis que la baisse du chômage est la plus vigoureuse. Le taux de chômage y était de 6,1% en juin dernier, soit 3,9 points de moins que son pic conjoncturel. Dans la zone euro, le taux de chômage a baissé modérément, s'établissant à 11,6% en mai. Il faut dire que certains pays enregistrent des taux très inquiétants : 26,8% en mars 2014 en Grèce, 25,1% en Espagne, 14,3% au Portugal, 13,9% en République slovaque, 12,6% en Italie...
A l'inverse les taux les plus faibles dans les pays de la zone OCDE se retrouvent en Norvège (3,3%), au Japon (3,5%), en Autriche (4,7%) et en Suisse (4,8%). L'Allemagne, pour une fois, ne fait pas mieux, avec un taux de chômage de 5,1%.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 05/09/2014 à 2:45 :
Et que pensez vous de l'allocation sociale téléphonique pour les chômeurs en rsa... sans adresse. c'est pour une relance du filaire? Voila une administration con!
a écrit le 05/09/2014 à 0:07 :
Pour le chômage Mr le ménarque, nous sommes un modèle? Et pour le mérite, pouvez-vous commenter: employé photocopies 1569 euros, brut, employé professeur bac+5 1400 brut, et on trouve des avocats au smic pour 60h... à quand le départ pour la retraite ou bien la croissance?
a écrit le 04/09/2014 à 17:31 :
Vous supprimez la vie professionnelle de millions de français et vous en martyrisez des quirielle, pour qui vous prenez vous!
a écrit le 04/09/2014 à 17:19 :
Sur un ton très lent, en France on parle fort, mais on dit beaucoup de bétises... la jobardise nous fait bien poiler! Pendant que ces messieurs joueraient à la barbichette, ne peut envoyer une jolie poule mais pas mouillée!
Le chômage augmente et on s'attaque à certaines professions. Et 60% de chômeurs diplômés, dans la tête il manquerait pas une case? On préfère subventionner allo le téléphone?
a écrit le 04/09/2014 à 15:32 :
C'est un régime de papons fonctionnaires qui paressent sur le dos des autres à fabriquer le chômage. C'est un régime qui spolie les jeunes. Les boomers sont des ordures! On'est même pas capables d'envoyer des fusées! on fait dans l'énargot de croissance!
a écrit le 04/09/2014 à 15:22 :
Nous avons en europe une forme de shoha de la bureaucratie qui s'attaque aux jeunes en les empêchant d'accéder par l'administration à la vie active. c'est une logique de suicide administré. Combien on radie de chômeurs arbitrairement, combien de suicides on pousse au travail?
a écrit le 04/09/2014 à 15:11 :
Pour ceux qui pensent être démocratie, vous vous fourrez le doigt (voir les 2 bras) dans l’œil : un gouvernement qui peut légiférer sans passer par le parlement s'appelle une dictature.... On a essayé de palier des problèmes de fonctionnement de la V république avec un 49.3 mais si un gouvernement un tant soit peu totalitariste arrive à l’exécutif, ce sera pire qu'en 39/45.... ces hommes politiques sont des abrutis de première
a écrit le 04/09/2014 à 15:07 :
On parle du chômage on oublie les ventes d'armes de l'Etat français. Si on finance le terrorisme ou si on abat un dictateur c'est relatif.
A piong yang l'etat prône le bonheur pourtant la population est pauvre.
Pouvons-nous laisser un tas, qui s'appelle Etat s'attaquer à la population, comme en Europe, la crétinerie au gouvernement, on appellerait cela du social...
Le social c'est faire disparaitre les citoyens, décourager le travail, augmenter le chômage, prôner le vice et la violence... le tout sans l'assentiment de la population?
c'est le royaume de la mythomanie politique...
et si on bombarde les terroristes en Irak, il y en a qui viennent de Rance... ils seraient associés à des organisations d'état non représentatives.
c'est un bon modèle?
Si on modifie la représenation par la diminution des régions, on consulte la société... ou bien nous sommes en dictature?
a écrit le 04/09/2014 à 14:42 :
nous avons de lourds sujets pour la question du chômage ou de la souveraineté populaire. On annonce une réforme des régions, une baisse des élus... seulement en démocratie et pas en dictature ou en merdocratie, on consulte la société pour la question de la représentation. Sommes-nous en dictature funeste à la piong yang qui augmente le chômage, 6 lignes de blabla? Seulement, quand on dit trop d'etat tue l'état, pourquoi fait-on le contraire?
a écrit le 04/09/2014 à 14:28 :
C'est un système idiot, l'europe des dictateurs qui se débarrassent des gens! On décourage les chômeurs.
a écrit le 04/09/2014 à 14:26 :
C'est un système con! c'est un système de papés anti jeunes, et l'Etat prend pour cible certaines professions comme les agriculteurs afin de les pousser au suicide. C'est une logique terroriste.
C'est un Etat qui finance le terrorisme, on y prône la violence, la paresse et le vice. Des fonctionnaires français prennent pour cible les juifs et chrétiens, ainsi l'Etat de droit n'existe pas.
Il existe des millions de réfugiés et une faible assise. Devons-nous face à la police politique faire de l'ostracisme européen un modèle?
Prennons un exemple, on lit qu'il manque 30 milliards d'investissements technologiques, on nous parle des robots d'une VAI égale à la moitié de l'Allemagne, c'est une industrie de bas salaires... on ne sait même pas positionner une fusée et on fait croire qu'on est des bons?
Il manque une case dans la tête...
La sécurité et les droits fondamentaux ne sont pas respectés.
a écrit le 04/09/2014 à 14:23 :
C'est un système con! c'est un système de papés anti jeunes, et l'Etat prend pour cible certaines professions comme les agriculteurs afin de les pousser au suicide. C'est une logique terroriste.
C'est un Etat qui finance le terrorisme, on y prône la violence, la paresse et le vice. Des fonctionnaires français prennent pour cible les juifs et chrétiens, ainsi l'Etat de droit n'existe pas.
Il existe des millions de réfugiés et une faible assise. Devons-nous face à la police politique faire de l'ostracisme européen un modèle?
Prennons un exemple, on lit qu'il manque 30 milliards d'investissements technologiques, on nous parle des robots d'une VAI égale à la moitié de l'Allemagne, c'est une industrie de bas salaires... on ne même pas positionner et on fait croire qu'on est des bons?
Il manque une case dans la tête...
La sécurité et les droits fondamentaux ne sont pas respectés. alors pour le chômage on préfère décourager les gens, voila de la pue niaise!
a écrit le 04/09/2014 à 13:38 :
On parle simplification administrative, découragement des chômeurs, à quand le bourrage papier des fonctionnaires à pantoufles? fonctionnaires feignants, temps de travail inférieur aux autres pays et absentéistes contre le présentéisme des salariés qui n'ont pas de compensation en terme de retraite... elle est belle l'Europe! Les pays en croissance on dégraissé... On appelle cela un modèle? D'hypocrisie, de mythomanie!
a écrit le 04/09/2014 à 13:34 :
Pour la politique de l'emploi, c'est mongolland... la république des crétins, la promotion arbitraire. On fait des thèses arbitraires sans notes, c'est la promotion des copains. bureauland, la manie des papiers. C'est ainsi qu'on annonce baisses d'impôts, simplification de la paperasserie, réduction des institutions, c'est pour 2050?
a écrit le 04/09/2014 à 13:08 :
C'est un régime de flibustiers! on saborde le travail... et l'emploi!
a écrit le 04/09/2014 à 12:49 :
La paresse instituée par l'Etat, c'est la politique du vice. Une très large majorité est pour la réforme des 35h et la défiscalisation des heures sup. Vive la crétinerie d'Etat. Au Japon ils sont 120 millions...
a écrit le 04/09/2014 à 12:47 :
Il existe en France des emplois réservés et un Etat qui fabrique du chômage. On donne des thèses à 4/20, c'est un régime arbitraire. Il existe des écoles dans lesquelles les élèves sont payées, d'autres pour lesquelles il faut payer, pouvez-vous expliquer?
a écrit le 04/09/2014 à 12:28 :
Pouvez-vous commenter l'oeuvre diabolique du gouvernement, les publications les fonctionnaires contre l'Etat. On réforme les camions précaires mais pas les fonctionnaires? C'est ça la justice? Les traitres de la demande sont pour le plein emploi en allemagne, on relance à la Française? On ordonne des fusion mises au chômage, on démoule des cakes sur l'être humain et on fait le fric... quid du suicide européen?
a écrit le 04/09/2014 à 11:27 :
La France est à présent le "mauvais élève" dans tous les domaines ! Championne du monde du déficit public (qui empire de jours en jours!) et du nombre de fonctionnaires, grassement payés, par tête d' habitants. Les 35 heures, la retraite à 60 ans, le moins de jours de travail/an d' Europe, 36.600 Communes, les émoluments scandaleux de ses ministres (incompétents!), 400.000 lois et mesures..........je continue ??????
Réponse de le 04/09/2014 à 12:14 :
Elle avait les moyens avant d'entrer dans l'UE et l'euro, mais elle y a renoncé!
a écrit le 04/09/2014 à 10:57 :
La France est le maillon faible parce qu'elle veut faire comme les autres ou que l'on l'a contraint a le faire, alors qu'il n'y a pas d'exemple significatif de réussite sans la souveraineté des décisions!
Réponse de le 04/09/2014 à 12:15 :
Parce que créer une dette que personne n'arrivera à rembourser, et qui nous suivra comme un boulet pendant longtemps devrait être un exemple pour les autres ?
Réponse de le 04/09/2014 à 15:03 :
Il semblerai que vous n'ayez pas compris ce que veut dire Bah!
a écrit le 04/09/2014 à 9:31 :
Pour comprendre le chomage, il faut comparer le cout du travail et le prix de l'énergie. Essayez de le faire pour l'Europe.
a écrit le 04/09/2014 à 9:17 :
Constat amer d'échec de la soit-disante profession d'homme politique (ou femme bien sur).... profession à bannir à tout jamais, des carriéristes qui n'ont jamais eu l'intérêt général comme objectif et ont creusé et les inégalités, et plombé durablement la situation économique de la France... et sont la risée de la classe politique internationale : entre Lagarde et ses arrangements entre amis, biteapatte et Moscovici qui va se faire supervisé...nous sommes bien mal parti dans ce 21ème siècle
a écrit le 04/09/2014 à 9:15 :
Vous parlez de quoi au juste de celui qui n'aime pas les pauvres et les sans dents.
a écrit le 04/09/2014 à 7:51 :
Au pouvoir depuis 40 ans, l' UMP et le PS ont offert aux Français : 2000 milliards de dettes, + 5 millions de chomeurs, + 9 millions de pauvres (dont + 2 millions d'enfants), corruption, négationnisme et politique d'analphabétisation, politique d'immigration massive (+ 10 millions d'immigrés) et d'insécurité. UMP = PS = UMPS = les fossoyeurs de la France
Réponse de le 04/09/2014 à 9:10 :
Pour les français ce sont les stigmates d'un régime républicain dictatorial : baisse relative de l'éducation, contrôle de la culture, censure de l'expression individuelle. C'est la dictature des élites.
Réponse de le 04/09/2014 à 10:18 :
Oui mais la solution n est pas le FN qui nous ramènerai 50 ans en arrière

Il faut changer toute la clique politique malhonnête intellectuellement et limite mafieuse
a écrit le 04/09/2014 à 3:50 :
Les sanctions vont booster le chômage en France et faire des heureux en Argentine, au Chili, au Brésil, en Suisse etc. Le malheur des uns a toujours fait le bonheur des autres.
Réponse de le 04/09/2014 à 8:29 :
en argentine, ca m'etonnerait, vu l'etat du pays!!!
a écrit le 04/09/2014 à 0:46 :
Depuis que la gauche colonise ce pays et même certains esprits d'hommes qui se croient de droite, ce pays dégringole bouffé par la fonction publique et le fisc bons produits de gauche. Ce système odieux s'effondrera tout seul par la ruine qu'il entraine. L'injustice en France, c'est la gauche....
Réponse de le 04/09/2014 à 3:47 :
On a eut Sarkozy, il n'a rien changé du tout. Au contraire, il a empiré les choses, il a vendu l'or de la France pour pas cher !! Et ila augmenté les dettes publiques de 600 milliards. Et il a enrichi ses copains banquiers et assurances grace aux dettes publiques...
a écrit le 03/09/2014 à 21:26 :
Sauf que vous oubliez qu'au RU plus d'un million de personnes sont déclarées inemployables et sortent des statistiques et qu'aux USA, 50 millions d'américains vivent de food stamps soit 4,5 dollar par jour, ça fait du 20% de chômeurs .....au moins...
bonjour chez vous
Réponse de le 04/09/2014 à 8:38 :
on ne nous dit pas tout
a écrit le 03/09/2014 à 20:58 :
Il faut réduire le cout du travail en basculant la fiscalité du travail sur la fiscalité de l'énergie. C'est à prendre ou à laisser.
Réponse de le 03/09/2014 à 21:28 :
Il faut réduire la spéculation financière qui nous coûte une fortune, plus de 100 milliards par an de fraude et évasion ce ne sont pas des voleurs de poule....
Réponse de le 03/09/2014 à 21:52 :
Laisser. Merci, toi, le magnifique rentier, pour cette crise.
Réponse de le 04/09/2014 à 9:41 :
@yvan; Pourquoi vous ne voulez pas prendre?
a écrit le 03/09/2014 à 19:36 :
Depuis 15 ans, c'est la débâcle totale avec une aggravation vertigineuse depuis 2002,
12 ans d'UMP Nouveau Centre UDI + 3 ans de socialistes = désastre industriel et ministère de l'emploi squatté par des commentateurs digne du café du commerce.
Quel bordel cette France politique.
a écrit le 03/09/2014 à 19:33 :
C'est phénoménal. Déjà, croire l'ocde, vaut mieux éviter. Mais en plus, si quelques Français pouvaient de temps en temps aller jeter un oeil sur ce qui se passe dans d'autres pays, ils se rendraient compte que la crise mondiale fait que NOUS sommes ceux qui truandons le MOINS les chiffres. Et j'affirme ceci sans AUCUNE considération envers la droite complexée actuellement au pouvoir. Voyez les 50 millions d'habitants des US qui ont des food-stamps, et on rediscute après.
Réponse de le 04/09/2014 à 0:50 :
Le cliché habituel anti-américain. Et pourtant on y émigre toujours plus et ce n'est pas pour profiter du social qui pourrit ce pays par les injustices scandaleuses qu'il entraine notamment la spoliation de certains pour financer les abus ou privilèges des autres....
a écrit le 03/09/2014 à 18:39 :
ACHETEZ FRANCAIS POUR FAIRE BAISSER LE CHOMAGE !
Réponse de le 03/09/2014 à 19:19 :
Ca ne sert à rien si le produit "français" n'est pas fabriqué en France, or il existe très peu de produits fabriqués 100% en France. Il faut le répéter combien de fois ?

Et puis, il faut avoir les moyens, car nos produits sont plus chers du fait que nous sommes en perte de compétitivité par rapport aux pays hors zone euro (change euro/dollar) et aux pays intra-euro qui ont pratiqué une dévaluation interne ou qui sont à bas coût salarial.

La seule solution : sortir de l'UE et sortir de l'Euro pour retrouver notre droit à choisir nos politiques économique, budgétaire et monétaire ou alors, ce sera la perte de nos acquis sociaux et un salaire grec, espagnol, portugais ou irlandais, voire pire dans les pays de l'est.
Réponse de le 03/09/2014 à 19:35 :
La richesse d'un pays n'a jamais rien eu à voir avec le niveau de sa monnaie, mais avec la VRAIE valeur ajoutée qu'il SAIT produire. Ben ouais.
Réponse de le 04/09/2014 à 9:14 :
Tu nous bassines avec ton acheter français, vas y toi moi je n'achète jamais français et je le porte mieux. En plus je diffère tous mes gros achats, dont la voiture. J'attends que ces bobos de gauche partent pour enfin pouvoir racheter. Je suis frontalier avec l'Espagne je vais aller faire toutes mes courses là bas et je vis beaucoup mieux.
a écrit le 03/09/2014 à 18:32 :
il ne s'agit probablement pas des postes de qualité comparable.Il faut comparer des postes a temps plein avec d'autres Tplein et pas des temps plein et temps partiels.
Aux usa,par exemple on transforme un temps plein en 2 temps partiels et ca fait diminuer le chomage!
a écrit le 03/09/2014 à 16:36 :
Merci a Sarko hollande les champions de l immobilisme
Réponse de le 03/09/2014 à 18:29 :
...Et ce sera de pire en pire... jusqu'à ce qu'il y ait plus de chômeurs que d'actifs !
Réponse de le 03/09/2014 à 19:46 :
Ce n'est plus une question de politique. Regardez sur la planète : TOUS les dirigeants quels qu'ils soient sont complètement débordés et décrédibilisés face à la crise mondiale. Même ceux d'extrême-droite.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :