Faut-il permettre à des jeunes de 14 ans d'entrer en apprentissage ?

Les députés discutent ce mercredi d'une proposition de loi sur le développement de l'alternance. Un amendement sur l'abaissement à 14 ans de l'âge minimum pour entrer en apprentissage fait particulièrement débat.
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : Reuters)

Huit cent mille apprentis d'ici 2015. L'objectif de la loi sur l'alternance discuté ce mercredi à l'Assemblée nationale traduit le voeu de Nicolas Sarkozy formulé en mars. Pour cela, il faudrait augmenter de 200.000 le nombre de contrats d'alternance entre formation et travail en entreprise en France.

Pour y parvenir, un amendement à la proposition de loi présentée par Gérard Cherpion, député UMP des Vosges, préconise de réduire à 15 ans l'âge minimum d'entrée en apprentissage à condition d'avoir terminé la classe de troisième. Des jeunes de 14 ans qui fêteraient leur quinzième anniversaire au second semestre de l'année de signature du contrat pourraient aussi être autorisés à entrer en apprentissage. Actuellement l'âge minimum est officiellement de 16 ans.

Craintes sur la scolarité obligatoire à 16 ans

L'idée est critiquée à gauche. "Le contrat d'apprentissage est un contrat de travail, et son application pour les jeunes de 14 ans est un renoncement inadmissible. Cela revient à revenir sur la scolarité obligatoire jusqu'à 16 ans " prévenaient déjà les socialistes dans un communiqué publié en mai.

Cette opposition à un retour de l'apprentissage dès 14 ans n'est pas neuve dans les rangs de l'opposition. Les régions présidées par les socialistes avaient par exemple refusé les "contrats d'apprentissage junior" pour les moins de 16 ans proposées en 2006 par Jean-Louis Borloo alors ministre du Travail.

Assouplissements

La proposition de loi prévoit d'assouplir des conditions de signature des contrats en supprimant les contrôles préalables par les directions régionales des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l'emploi.


D'autres dispositions figurent déjà dans une série d'accords signés par des représentants du patronat et des syndicats le 7 juin. Il s'agit par exemple de permettre la conclusion d'un contrat avec deux entreprises, en particulier chez les saisonniers. Des contrats "alternants-entrepreneurs" sont aussi repris dans cette proposition de loi.

Par ailleurs, la proposition de loi prévoie de créer, un statut spécial de l'apprenti, comme il existe un statut d'étudiant, avec une carte "étudiant des métiers". Et, pour faciliter la recherche d'emploi en alternance, un site Internet devrait être créé.

4% d'alternants dans les entreprises

L'autre disposition majeure de cette loi consistait à augmenter les quotas de contrats en alternance imposés aux entreprises de plus de 250 salariés pour qu'ils passent de 3% à 4%. Elle devrait être décidée par le vote du projet de loi de finances rectificatives.

L'idée, figurant dans l'accord entre patronat et syndicat signé le 7 juin, d'imposer une augmentation de 10% par an de ces contrats en alternance ne figure pas non plus dans la proposition de loi. Pour certains représentants des employés, comme la CGT, cela reviendrait à se soustraire aux quotas pour les établissements employant très peu de salariés en alternance.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 106
à écrit le 04/01/2016 à 13:50
Signaler
bonjour j ai un fils de 14ans quivoudrait faire un pres apprentisage il faut faire comment

le 05/01/2017 à 13:30
Signaler
je ne sais pas

à écrit le 13/07/2014 à 0:42
Signaler
NON ! On sait très bien à quel public s'adresse ce type d 'apprentissage ... et à 14 ans on a encore droit à une " petite " part de liberté avant de voir sa jeunesse et ses rêves broyés par le système ! Le droit encore de réfléchir et de choisir libr...

à écrit le 21/06/2011 à 17:02
Signaler
cela ne serait pas mal pour les jeunes qui ne veulent rien faire au college et qui croyent que la vie est toujours rose.

le 13/07/2014 à 0:28
Signaler
Zéro - Nul - Absurde - Personne ne croit + que la vie est rose ... sauf les plus riches ou les classes moyennes qui ne sont d'ailleurs pas concernés par ce type de " formation " !!!

à écrit le 19/06/2011 à 10:12
Signaler
Pour bien faire, quand on s'aperçoit qu'un élève ne peut pas intellectuellement aller plus loin que le brevet, il faudrait créer une 3° transitoire.Je m'explique: en fin de 3° en accord avec les professeurs & les parents de ces élèves refaire un e 3°...

le 13/07/2014 à 0:56
Signaler
VOUS EN CONNAISSEZ BEAUCOUP DES JEUNES INCAPABLES INTELLECTUELLEMENT D4ALLER PLUS LOIN QUE LE BREVET ? SAUF A CROIRE QU ' IL Y A PAS MAL DE DEBILES DANS LES ECOLES DE FRANCE ... SAUF DANS LA TETE DES PROFS OU ASSIMILES , CES JEUNES N4EXISTENT PAS ! L...

à écrit le 18/06/2011 à 6:49
Signaler
dans les années 1965 l'apprentissage se faisait à l'âge de 14 ans pensant 3 ans et il me semble que cela n'engendrait pas de probèmes tels que ceux soulevés aujourd'hui ; ne faites des enfants des éternels assistés , inculquez le plaisir de l'effort,...

le 13/07/2014 à 1:02
Signaler
GARDEZ VOTRE PATERNALISME POUR VOUS ! QU4EST CE QUE VOUS ENTENDEZ PAR " LE RESPECT DE L4ENTREPRISE " ? DU PATRON ? EXPLIQUEZ VOUS ... ET ON SAIT TRES BIEN QUEL PUBLIC EST VISE ...

à écrit le 17/06/2011 à 10:00
Signaler
Il y a du bon et surtout du moins bon dans pas mal de commentaire : Pourquoi aborder l apprentissage uniquement dans l optique de l?échec scolaire ????? Charpentier, Ebéniste, Macon, Electricien?. N est ce pas tout aussi noble qu?Avocat ou Médeci...

à écrit le 17/06/2011 à 9:59
Signaler
Mais cet apprentissage, c'est réservé pour qui?, "les petites gens" ou les enfants de bourgeois ou à papa?.

le 13/07/2014 à 1:08
Signaler
Vous avez tout à fait raison ! C'est la question ( ou le problème ) que tout le monde se garde bien de poser ...

à écrit le 17/06/2011 à 3:10
Signaler
j'ai commencer à 13ans et demi je me suis mis à mon compte (dure dure) j'ai pris des apprentis de l'age de 16 ans je peut vous dire que des jeune qui s'emmerde en classe à 14ans vous les retrouvée à 16ans chez nous des vrai petit branleur , il f...

le 17/06/2011 à 7:27
Signaler
... des hommes ou des esclaves ??

le 17/06/2011 à 12:48
Signaler
Oui. Si tu bosses t'es un esclave. Faut rien fiche. C'est comme ça qu'on s'en sort.

le 18/06/2011 à 9:30
Signaler
a @ gigi non pas des esclaves des hommes ce ne fut pas facile pour moi de prebdre des cous de pieds dans le cu mais je suis devenu quelq'un avec des valeur les autres qui s'arréter pour un p de travers sont aoujourd'ui dans des HLM sans un bien pour...

à écrit le 16/06/2011 à 19:24
Signaler
Bon, 67 -14, cela fait 53 ans de cotisation. C'est la nouvelle norme envisagée par le gouvernement pour la retraite ???

à écrit le 16/06/2011 à 19:09
Signaler
Pourrais je connaitre ,afin de ne pas etre censure,les regles de la moderation...merci

à écrit le 16/06/2011 à 18:55
Signaler
La liberté de pouvoir orienter sa vie en fonction de son ressenti doit pouvoir s'exercer dés 14 ans. Cependant il faut également convenir qu'il s'agit d'un trés jeune âge. i la volonté émane du jeune adolescent, on doit pouvoir y répondre dans un enc...

à écrit le 16/06/2011 à 17:31
Signaler
N en déplaise aux penseurs désoccupes...Apres 42 ans a créer et diriger des entreprises,je suis persuade que l apprentissage,revu et corrige,serait une solution pour ramener la dignité par le travail bien fait.Il y aurait beaucoup moins de misère et ...

le 17/06/2011 à 10:01
Signaler
Oui, si t'avais connu la maltraitance en étant apprenti tu causerais autrement!.

à écrit le 16/06/2011 à 17:09
Signaler
je suis parti apprenti à 14 ans et je n'ai jamais poussé mes enfants à faire de l'apprentissage par le biais d'un patron, ces individus ne visent qu'une chose, toucher les subventions et humilier les jeunes sans défense, voire leur cogner dessus, ça,...

à écrit le 16/06/2011 à 12:59
Signaler
NON. L'école doit se poursuivre jusqu'à 16 ans ce qui est un minimum d'évolution intellectuel dans l'intérêt des ados. Ces âges sont essentiels pour leur évolution future. Vouloir "gagner" 2 ans à ce niveau ne sert à rien et côutera très cher à moyen...

le 16/06/2011 à 14:08
Signaler
100% d'accord, même si les patrons rêvent du contraire !! Nous sommes en train de parler de la future génération, des futurs élécteurs et parents. Il faut se protéger en étant instruit un minimum. Et dans quel état seront ces jeunes quand il faudra p...

le 16/06/2011 à 18:34
Signaler
Si il y a une classe qui ne rêve pas ,ce sont les maudits...patrons.Je ne sais de quoi vous parler...moi je vous parle de la Dignité de ceux aujourd hui ,sans formation donc sans travail digne , qui sont obliges de mendier a un régime social pour fa...

le 17/06/2011 à 7:25
Signaler
Il a voulu dire que les patrons rêvent d'avoir de la main d'oeuvre facilement exploitable SANS la payer ou presque..... c'est dans la nature humaine.

le 17/06/2011 à 20:20
Signaler
Donc débuter l'apprentissage stoppe l'évolution intellectuelle??? Et les patrons sont des vilains qui ne font que profiter de la main d??uvre à bas prix??? Vous avez d'autres aprioris dans le genre?

à écrit le 16/06/2011 à 12:32
Signaler
C'est une très bonne chose de favoriser l'apprentissage des jeunes dès 14 ans. Ils apprennent à la fois à travailler et à se responsabiliser. L'apprentissage avec un patron c'est aussi découvrir le monde du travail, les horaires et surtout être form...

le 16/06/2011 à 15:48
Signaler
c'est aussi de la main d'oeuvre pas chère ! on parle notamment des saisonniers ! qu'est ce qu'ils vont apprendre ? a ramasser les fraises, à faire les vendanges ?

le 16/06/2011 à 19:27
Signaler
@ nanou: une peu naive quand même. Le patron recherche le profit maximum, pas le bien-être d'un apprenti dont il n'a franchement rien à faire :-)

à écrit le 16/06/2011 à 12:30
Signaler
Il y a déjà des possibilités de travailler avant 16 ans avec le pré apprentissage. il convient donc d'aménager le système pour le rendre plus souple pour une partie de la jeunesse, allergique à l'école où elle perd son temps et perturbe les autres é...

à écrit le 16/06/2011 à 12:12
Signaler
enfin 1 proposition intelligent de l'éducation nationale,nos enfant seraient certainement mieux à apprendre 1 métier dont ils auront la maîtrise plutôt que de les forcer à croupir à l'école et au lycée jusqu'à 16ans, que de temps de perdu! tout le m...

le 16/06/2011 à 14:51
Signaler
pour pied sur terre, pour une fois nous sommes d'accord, l'apprentissage à 14 ans est très bien j'avoue que c'est une bonne idée

à écrit le 16/06/2011 à 11:55
Signaler
C'est une bonne mesure mais il faut etre très attentif a ce que les postes a pourvoir restent des qualifications et non pas seulement de la manutention. Je pense que garder en classe des eleves qui ne sont plus motivés par l'école est du gachi aussi ...

à écrit le 16/06/2011 à 11:47
Signaler
bien sur c comme çà que je suis rentrer de le monde du travail j ai 63 ans je suis pas mort.et la vie etait plus dur pas de voiture a pieds ou velo pour allez au boulot par n importe quel temps.l'éducation nationale a fait des jeunes des fainéants.il...

le 16/06/2011 à 19:16
Signaler
Merci..un peu de réalisme,humain,dans ce monde de rêveurs.14,16,18 ans qu importe.Modernisons l apprentissage et réhabilitons la noblesse du travail des mains.C est la Bourgeoisie des années 50 qui a fait croire qu un échec a une licence littéraire ...

à écrit le 16/06/2011 à 9:56
Signaler
Mais évidemment oui, qu'il faut laisser des jeunes entrer en apprentissage dès 14 ans. C'est une mesure intelligente et plein de bon sens. Vous avez qu'à en parler aux artisants et vous verrez que 14 ans ans, c'est l'age idéal pour comprendre le mond...

à écrit le 16/06/2011 à 9:40
Signaler
ben tient, en france on a besoin de travailleurs chinois alors faire bosser les gosses déjà en difficulté scolaire, c'est tout benef! quand je pense qu'à 17ans 1/2 les entreprises étaient frileuses pour m'embaucher en job d'été de 2 mois.. alors que ...

le 16/06/2011 à 14:55
Signaler
pour bancopasillico, c'est dûr d'être apprenti, je vous l'accorde, mais à la sortie ils sortent avec un boulot qui paieras surement mieux que le vôtre actuellement

à écrit le 16/06/2011 à 9:38
Signaler
Il y 5 ans, mon fils (15 ans) peu intéressé par les études fait son stage de 4éme (3 jours) en boulangerie dans l'optique d'en faire son métier. Durant le stage, il découvre le métier de pâtissier qui lui convient mieux. Finalement à la fin du s...

le 16/06/2011 à 13:25
Signaler
Premièrement, je ne tiens pas à vous féliciter car si votre fils ne sait pas ce qu'il veut, c'est votre rôle en tant que parent responsable de l'aider pas à l'école (tout comme l'éducation). Ensuite, vous annoncez l'apprentissage comme une filière c...

le 16/06/2011 à 20:32
Signaler
@ c'éatit mieux: y a un grand pas entre la patisserie et le béton ! Enfin, sauf si le fiston envisage de faire des gâteaux en béton et toucher une commission du dentiste local :-)

à écrit le 16/06/2011 à 9:38
Signaler
Je reste abasourdi après la lecture des commentaires concernant l?apprentissage des jeunes. Pourquoi autant de clichés, d?images négatives et de politisation vis à vis d?un système qui permet de rentrer d?une autre façon dans la vie active tout en ...

le 16/06/2011 à 13:26
Signaler
Bravo et merci, enfin quelqu'un qui a tout compris !

le 16/06/2011 à 20:00
Signaler
Merci pour ce commentaire plein de bon sens, qui remet un peu les pendules à l'heure!

le 16/06/2011 à 20:34
Signaler
@ pierre2: quand on fait de l'apprentissage, on a pas de compétences, faute de quoi on ne ferait pas l'apprentissage ;-)

à écrit le 16/06/2011 à 8:29
Signaler
Apprendre un métier tout en étudiant==> solution parfaite. Actuellement en Master Ecole de commerce en Alternance. Mais à quand la possibilité d'effectuer son Alternance dans une entreprise étrangère tout en bénéficiant du financement de la formati...

à écrit le 16/06/2011 à 8:28
Signaler
Apprendre un métier tout en étudiant==> solution parfaite. Actuellement en Master en Ecole de commerce en Alternance. Mais à quand la possibilité d'effectuer son Alternance dans une entreprise étrangère tout en bénéficiant du financement de la form...

à écrit le 16/06/2011 à 7:16
Signaler
Cela montre encore une fois que la France devient un pays pauvre !! Faire travailler des jeunes .... voyons quels sont les pays qui pratiquent cela ??? Les seuls bénéficiaires sont les patrons qui vont pouvoir exploiter ces jeunes sans défense qui ne...

le 16/06/2011 à 10:33
Signaler
Faire travailler des jeunes! ceux qui ne sont pas pour les etudes doivent faire autre chose pourquoi pas dans le monde du travail !!

le 16/06/2011 à 13:34
Signaler
@ferrages : OK mais il faut un minimum de connaissances sinon ils se feront avoir par tout le monde : assureur, banquier, ... mais aussi futur président, patron, ....

à écrit le 16/06/2011 à 5:35
Signaler
Pour beaucoup de petits patrons, commerçants, l'apprenti est une main d??uvre pas chère d'appoint. Et si on permet au patron de ne pas garder son apprenti sur la durée du contrat, mais le temps d'une saison (de fort labeur) eh bien on fait encore mie...

à écrit le 15/06/2011 à 23:00
Signaler
OUI .... MILLE FOIS ...OUI ..enfin une décision intelligente en réalité pour des jeunes pas très portés sur les études mais animés du désir d 'apprendre et de réussir , allez !!!! sans hésiter

le 16/06/2011 à 8:06
Signaler
@youyoute, j'ai commencé à 14 ans, j'ai 59 ans, je suis cassé de la tête au pied!! je pense que 16 ans est le bonne âge!!! pour ceux qui auront à bosser dans le bâtiment!!

le 16/06/2011 à 12:17
Signaler
youyoute répond a justeJ 'ai moi même commencé a travailler a 14 ans en restauration classique,pas très féru d 'études ,ce qui ne m 'a pas empêché après c 'est vrai beaucoup de travail pour m 'imposer, de créer ma société et..... plus de 500 emploi...

le 17/06/2011 à 12:38
Signaler
@youyoute, chapeau pour les 500 emplois, vous êtes satisfait de votre vie! dire que d'autre gens voudraient vivre une vie comme la vôtre ! cela n'est pas sûr! Chacun sa vie! je pense que 16 ans et l'âge raisonnable pour travailler!

à écrit le 15/06/2011 à 17:20
Signaler
Oui, avec des contrats sérieux (normalisés), une surveillance régulière (à organiser), et un certificat de sortie qui engage l'employeur, et valant diplôme (à définir).

à écrit le 15/06/2011 à 16:49
Signaler
mon môme est rentré en apprentissage en cuisine puis boulangerie - a tant galéré et même été battu par un patron qu'il a repris des études seul jusqu'après le bac ... faudrait motiver vraiment les jeunes pour qu'ils aient le goût pour cela - l'appren...

le 15/06/2011 à 18:52
Signaler
d'accord avec vous c'est uniquement s'il y a cette logique que c'est possible

le 16/06/2011 à 8:10
Signaler
@mimosa, pour celui qui n'a jamais rien fait de sa vie, il est facile de dire qu'un jeune peut commencer à 14 ans!!!

à écrit le 15/06/2011 à 16:37
Signaler
OUI . En plus on a pas à accepter les gueux de la terre entière ... On ne pourra pas faire face à la demande d'assistanat , la généroisité sombre dans l'impuissance ,n'en déplaise aux utopistes ! La société SAUR vient d'obtenir un beau contrat ...

le 15/06/2011 à 21:40
Signaler
OUI on ne peut pas accepter cela (assistanat etc.. comme vs l'exprimez si bien )

à écrit le 15/06/2011 à 16:35
Signaler
FAUT IL "REMETTRE" l'apprentissage à 14 ans, tout ces changements d'après guerre donne vraiment l'impression que cela n'existait pas avant ??? Le problème c'est que personne ne voudras de gamins gavés de télé et de portable incapable de se lever just...

le 15/06/2011 à 23:33
Signaler
Ne mélangez pas les choses. Le contrat d'apprentissage n'a strictement rien à voir avec l'Europe. Example l'Allemagne et l'Autriche. Et, de grâce, arrêtez de taper sur l'Europe dès que quelque chose ne vous va pas! Trop facile et inutile. Merci

le 16/06/2011 à 8:18
Signaler
@Perso, la faute à qui? aux parents!!!!! faire des enfants pour percevoir les allocations!!!!!! et le reste !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

à écrit le 15/06/2011 à 16:30
Signaler
les années d'apprentissages sont souvent gaspillées, pour différentes raison d'ailleurs, mauvaise orientation, patron plus motivé par l'appât de subventions que pour la transmission de son savoir, enfin bref, lorsque les jeunes sortent d'apprentissag...

à écrit le 15/06/2011 à 16:18
Signaler
Bien sur il faut mettre les jeunes au boulot le plus vite possible, regardez en Inde et au sud est Asiatique, qui fabrique nos belles chemises et nos belles chaussures de sport!, cerise sur le gâteau, c'est une main d'oeuvre qui ne coûte rien, tailla...

à écrit le 15/06/2011 à 16:00
Signaler
cadre retraité IRH de l'argent gaspillé par la societé ,la generation actuelle n'est plus motivé,laissons la tranquille

le 15/06/2011 à 16:54
Signaler
Les jeunes n'ont plus envie de payer les retraites de ceux qui ont détruit la planète et qui ont fait d'eux des exclus universels. Nuance.

le 16/06/2011 à 7:36
Signaler
ben voyons tellement facile la victimisation ma génération (j ai 42 ans) on en a pris plein la poire aussi ca n excuse pas la paresse et le je m en foutisme que j ai pu observer chez certains jeunes , heureusement pas tous.

à écrit le 15/06/2011 à 15:56
Signaler
Oui. Les cancres doivent arrêter de pourrir les études des autres mômes. Tout le monde n'a pas les moyens de se payer une école privée pour zapper les débiles.

à écrit le 15/06/2011 à 15:54
Signaler
On ne fera jamais d'un âne un cheval de course. Arrêtons les frais.

le 16/06/2011 à 7:56
Signaler
votre commentaire est ridicule c est pas parce qu on est en apprentissage qu on est un ane Un de mes meilleurs amis qui etait nul en classe non par defaut d intelligence mais par manque d interet a changé de filiére il est devenu apprentit puis maitr...

le 16/06/2011 à 13:30
Signaler
Parlez en aux ingénieurs qui viennent de décrocher leur diplôme par APPRENTISSAGE ! Je vous offre une carotte !

à écrit le 15/06/2011 à 15:53
Signaler
Plutôt 11 ou 12 ans. Pas la peine de perdre du temps. Il faut faire sortir le plus rapidement possible du circuit ceux auxquels il manque une case et qui fichent le bazar. On n'est pas des infirmiers psychiatriques ou des gardiens de zoo.

le 16/06/2011 à 12:32
Signaler
vous faites probablement parti de ces professeurs qui n'ont pas su me motiver à travailler avant 15 ans ,âge auquel j'ai découvert les mathématiques la physique et la chimie qui m'ont permis de faire des études supérieurs et une longue activité dans ...

le 16/06/2011 à 13:04
Signaler
Oui. Il faut toujours motiver les gens à travailler. Ils ne sont jamais capables de se motiver eux-mêmes. Ils attendent toujours tout des autres. Si ça ne va pas, c'est la faute des autres. Forcément. Pauvres assistés, incapables de se bouger un peu ...

le 16/06/2011 à 13:33
Signaler
Vu l'intelligence que vous développez ici, j'ai envie de faire comme vous : Méchant profs qui savent juste se bouger pour aller manifester ! Raisonnement facile non? En tout cas aussi bête que le votre. Et vous avez le beau rôle de parler d'...

le 16/06/2011 à 19:19
Signaler
Ca te plait la provoque ??? mais c est un art que tu devrais apprendre...Peut etre qu un bon apprentissage ??

le 17/06/2011 à 12:46
Signaler
Si vous éleviez mieux vos mômes (bonjour, merci, au revoir, s'il vous plaît sont des mots que vous employez à la maison ?) et que vous suiviez un peu mieux leurs devoirs au lieu de vous écrouler devant la télé, on ne serait pas obligés de faire la po...

à écrit le 15/06/2011 à 15:41
Signaler
je ne comprends pas le message de tartemol Un jeune de 14 à 16 n'est pas comptabilisé comme population active donc il ne rentre pas dans les chiffres du chomage donc il n'y a pas de problème, du moins cette reforme n'est pas de la poudre aux yeux pou...

à écrit le 15/06/2011 à 15:40
Signaler
Oui......Il vaut mieux tenir que courir et l'expérience est irremplaçable. Mon père avait commencé à 11 ans ....Il s'en portait bien...

à écrit le 15/06/2011 à 15:40
Signaler
Oui. La déscolarisation est la cause numéro un de la délinquance et de la violence. Il faut mettre ces jeunes en apprentissage le plus tôt possible, ils s'occuperont et apprendront un métier qui leur donnera un salaire.

le 15/06/2011 à 16:52
Signaler
plus facile à dire qu'à appliquer ! avant c'était : il doit faire son service national - reste que l'apprentissage ne motive plus vraiment à moins que le goût pour un métier en particulier l'emporte.... donc faudrait dire : donnons envie aux jeunes d...

à écrit le 15/06/2011 à 15:39
Signaler
Oui au travail des enfants ! Rouvrons les mines de charbon pour remplacer le nucléaire !

le 15/06/2011 à 16:01
Signaler
@Iznogoud: complètement d'accord, mais alors pour les faire ramper dans l'eau glacée et pousser des wagonnets plein de boulets ou d'anthracite dans des tunnels étroits et sombres, comme "au bon vieux temps", c'est pas à 14 ans qu'il faut abaisser l'â...

à écrit le 15/06/2011 à 15:35
Signaler
Signe manifeste de son incapacité à gérer l'enseignement, le gouvernement de Napoléon essaie de se débarasser de ses déchets, en sortant prématurément les jeunes en difficulté du système scolaire... Avantage secondaire : quelques milliers d'enseig...

le 15/06/2011 à 23:10
Signaler
réponse a management consultant: commentaire d 'enseignant ,c 'est avec de tels propos et de façon de faire que de nombreux jeunes qui ne sont pas portés sur les études se retrouvent a la rue ,sans formation , c 'est toujours mieux que de pourrir s...

le 16/06/2011 à 8:16
Signaler
Je suis d'accord avec Youyoute, d'autant que dans les formations d'apprentissage, il y a aussi des cours. Libre à l'élève de vouloir continuer dans la branche classique ou professionnelle. Parce que vous croyez que faire des études conduit pas à un s...

à écrit le 15/06/2011 à 15:32
Signaler
j'ai 80 ans j'ai debutee ma vie profesionnel en juin 1945 comme apprenti en alternance 66 ans plus tard ou est le probleme j'avoue ne pas comprendre

le 15/06/2011 à 15:58
Signaler
Salut jojo : en 1945 le comité national de la résistance était là pour te protéger des méchants capitalistes, ce n'est plus le cas aujourd'hui. ET le MEDEF se frotte les mains.

le 15/06/2011 à 23:39
Signaler
Salut candide, tu as eu de la chance toi de ne pas être protégé par les vrais "comités de résistance" qui t'auraient probablement envoyé dans un goulag... Le "méchant" capitaliste, ce sont nous tous, qui nous ruons sur les "offres" promotionnelles en...

le 16/06/2011 à 8:17
Signaler
capitalise allemand qui valorise l'étudiant ou l'apprenti, eux ! et qui connaissent moins le chômage...

à écrit le 15/06/2011 à 15:24
Signaler
je suis à 100%, il y a trop de jeunes qui restent à l'école jusqu'a 16 ans à se tourner les pouces car c'est obligatoire alors qu'ils pouraient apprendre un travail qui serait pour eux plus valorisant.

le 15/06/2011 à 17:10
Signaler
On va à l'école jusqu'à 16 ans pour aussi transmettre un minimum de culture au jeune. Plus vous le faites travailler tôt, moins il sera capable de réfléchir par lui même.

le 16/06/2011 à 14:24
Signaler
Et pourquoi à l'apprentissage on ne va pas l'école selon vous?

à écrit le 15/06/2011 à 15:23
Signaler
OUI s'ils ont totalement renoncés à poursuivre une scolarité au delà, cela vaut 100 fois mieux de les voir sans but à 16 ans.....j'ai un petit fils qui à 16 ans s'est orienté vers un bac pro..... cela m'a bien un peu contrarié, mais je le vois un an ...

à écrit le 15/06/2011 à 15:22
Signaler
le plus tôt sera le mieux. J'ai moi même commencé à 14 ans et j'ai eu un patron d'apprentissage qui a eu la riche idée de me déclarer un petit salaire(20 francs par mois en 1965. De ce fait cela m'a permis de partir a la retraite a 57 ANS aprés 43 AN...

à écrit le 15/06/2011 à 15:16
Signaler
Et oui, il vaut mieux commencer tôt dans ces professions pour côtiser suffisamment pour la retraite...

à écrit le 15/06/2011 à 15:10
Signaler
oui !!!! c'est mieux au moins ils auront du boulot !

le 15/06/2011 à 15:52
Signaler
il faudrait deja qu'il y est du boulot !

le 15/06/2011 à 16:55
Signaler
pas si sûr d'ailleurs ! bientôt faudra travailler gratuitement pour avoir la chance d''avoir un boulot....combien de patrons font bosser des sans papiers pour gagner plus !

à écrit le 15/06/2011 à 15:05
Signaler
Tous les moyens sont bons pour diminuer le nombre de sans-emploi !

le 15/06/2011 à 16:57
Signaler
effectivement les apprentis ne sont pas comptabilisés dans les chomeurs - ils remplacent aussi ceux qui faisaient leur service national ..

le 16/06/2011 à 6:43
Signaler
Encore heureux que les apprentis ne soient pas comptés parmi les chômeurs. Ils ne le sont à aucun point de vue ! A contrario pensez que sont comptabilisés dans les chômeurs des centaines de milliers de seniors qui ont trouvé un arrangement avec leur ...

le 05/09/2013 à 18:58
Signaler
moi je trouve sa bien car j ai ma fille de 14a qui veut faire un contrat d aprentissage car elle vie l enfer au college plus on intervient pire que c donc je veut la sortire de la puique personne ne fait rien

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.