Niches fiscales : un nouveau coup de rabot à effet immédiat ?

 |   |  326  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Certaines mesures budgétaires à effet 2011 pourraient être présentées le 6 septembre aux députés en même temps que le texte sur la Grèce.

Crédibiliser le plan de marche vers les 3% de déficit public, rassurer les marchés le plus vite possible. Pour atteindre ces objectifs, le gouvernement envisage de faire adopter plus rapidement que prévu certaines mesures de redressement des finances publiques. Des dispositions à effet 2011 pourraient être soumises aux députés dès le 6 septembre, lorsque sera examiné par l'Assemblée nationale le collectif budgétaire destiné à avaliser l'aide à la Grèce.

François Fillon présentera mercredi soir la plupart des mesures fiscales contenues dans le projet de budget pour 2012. Annoncer seulement les mesures à effet 2011, puis dans un deuxième temps, en septembre, les autres dispositifs ne ferait que créer le trouble au sein de la communauté financière. Mais rien n'interdit de scinder en deux la traduction législative de ces annonces. L'intérêt est évident: plus vite une hausse d'impôt est votée, plus vite Bercy peut encaisser les sommes correspondantes (à la différence d'un allègement fiscal, une hausse ne peut être appliquée avant d'avoir été définitivement approuvée par le parlement).

En outre, le fait de voter des mesures de redressement financier dans la foulée d'une nouvelle garantie de la France accordée au fonds européen de stabilité financière, ne manque pas de sens. Cette garantie pourrait, potentiellement, accroître la dette publique française de 15 milliards d'euros, selon François Fillon. Augmenter les recettes dans un même mouvement paraît logique. Ces dispositions représenteraient quelque milliards d'euros. Le gouvernement ferait aussi adopter, dès le 6 septembre, des mesures d'économies budgétaires. Elles seraient assez légères, des coupes importantes n'étant pas envisasageables à ce stade de l'exécution budgétaire.

Parmi les mesures annoncées par François Fillon, pourrait figurer, selon le Figaro, une hausse du forfait social acquitté par les entreprises sur l'intéressement et la participation. Ce forfait, accru chaque année, passerait de 6 à 8%.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 24/08/2011 à 14:47 :
et voila sarko qui ne fait que se dedire si nos gouvernants sarko bling bling en tete n'avaient pas ete cigales nous ne serions surement pas si touches bravo messieurs !!!! zero pointe raymond barre si tu etais encore de ce monde tu picrais une crise!!!! apres ses incapables
a écrit le 24/08/2011 à 10:27 :
les retraites nanti.... ? sachez que j ai commencer a travailler a 14 ans !!!; j ai cottise 42 ans et 6 mois a la secu !!!!j ai fini ma carriere comme cadre; pour cela je puis aider mes enfants, et mes petits enfants !!!!
j estime ne devoir rien a personne !!!
a écrit le 23/08/2011 à 15:39 :
L'an prochain, après les élections, quel(le) que soit l'élu(e) : 3% de baisse des salaires pour tous !...
a écrit le 23/08/2011 à 15:05 :
Avec une dette officielle (voir INSEE) de 1 646,1 milliards d'euros au 3ème trimestre 2011, soit 84,5% du PIB; nous nous permettons encore de nous engager à l'extérieur? Nous laisser croire que le rabot atteindra les autres couches sociales que la notre est du grand illusionisme!
Peut-etre comptons nous pour remonter la pente sur les quelques litres de pétrole lybiens que voudront bien nous accorder les américains?
Réponse de le 23/08/2011 à 21:46 :
Vous ne savez sans doute pas compter : 1) Le coût de la guerre en Lybie est très faible, et c'est un entrainement pour nos armées. 2) Cela nous rapportera sans doute en pétrole, en image de marque, etc 3) Le but principal est tout de même d'aider le peuple Lybien à se libérer d'un dictateur abominable, cela vaut bien quelques centaines de millions : je vous trouve bien cynique et égoiste.
Réponse de le 24/08/2011 à 7:34 :
en réponse a votre AIDER LE PEUPLE LIBIEN êtes vous certain que nous n'allons pas quitter un borgne pour reprendre un aveugle celui qui est prévu en remplacement n'a pas un passé très reliusant " rappelez vous IRAN "
a écrit le 23/08/2011 à 12:57 :
pour toucher 1800 euros de retraites vaut avoir versé un pactol de cotisations
le smic est l'equivalent d'un travail de manoeuvre sans plus
Réponse de le 23/08/2011 à 14:31 :
Problème, aujourd'hui tous les emplois sont proposés au smic, c'est la jungle. Les retraités mangen la laine sur ledos de leurs enfants et de leurs petits enfants... Ca c'est pas glorieux, c'est même minable.
Réponse de le 23/08/2011 à 15:30 :
C'est tout à fait exact mais certains retraités vous diront heureusement qu'ils ont une retraite correcte : cela leur permet.......d'aider leurs enfants qui ont un petit salaire.C'est le monde à l'envers!
Réponse de le 23/08/2011 à 15:57 :
C'est plus que le monde à l'envers, c'est l'arrogance des retraités qui se comportent comme des parvenus n'hésitant une seconde à écraser leurs enfants et leurs petits enfants. Quelle société pitoyable s'est construite avec les 30 glorieuses, et minables à la fois.
Réponse de le 23/08/2011 à 16:26 :
On est OK. Certains retraités sont des nantis du système.Mais attention toutefois de ne pas trop facilement leur attribuer l'origine de tous les maux dont souffre notre Société
Réponse de le 23/08/2011 à 17:41 :
@ diplômes au smic: 1) tes parents et grand-parents ont cotisé pour avoir leur retraite 2) ton diplôme sup est l'équivalent du certificat d'études de tes parents 3) au lieu de pleurer et de critiquer, il faut savoir retrousser les manches et se battre> je sais, tu vas me dire que 68 et les autres combats n'ont servi à rien, mais figure-toi que sans ces combats tu serais encore un moujik :-)
Réponse de le 23/08/2011 à 21:50 :
Je suis d'accord avec tout le monde ici, sauf patrickb. Les jeunes en ont marre de galérer pour payer les confortables retraites de leurs ainés. Allez faire un tour dans un resto chic un jour : que voyez vous ? Des actifs ? Non, que des vieux, des retraités ! Qui viennent là bouffer la retraite que nous leur payons à la sueur de notre front, nous qui n'arrivons pas à nous loger dans les apparts que les mêmes retraités nous louent ou nous vendent à prix d'or après les avoir achetés, eux, pour une bouffée de pain !
Réponse de le 24/08/2011 à 6:18 :
Je pense qu'au lieu de te lamenter sur ton sort tu devrais te retrousser les manches et faire comme les vieux travaillez et mettre 40 ans pour avoir ce qu'ils ont!!!
Réponse de le 30/08/2011 à 10:48 :
A leur époque il suffisait de bosser pour que l'argent rentre.
a écrit le 23/08/2011 à 10:06 :
Lu sur les infos économiques en ligne ce matin, la proposition de règle d'Or de Mr Zapatero, premier Ministre démissionnaire et accessoirement ancien chef des Socialistes espagnols .....
"Etant donné qu'il s'agit d'une décision stratégique structurelle et non conjoncturelle, très largement comprise par la société espagnole et ses représentants, nous devrions être en mesure de l'inscrire dans notre Constitution comme le font où envisagent de le faire d'autres grandes économies européennes", a souligné M. Zapatero.
Le chef de l'opposition conservatrice, Mariano Rajoy, donné favori pour remporter les élections législatives anticipées du 20 novembre, a d'ores et déjà annoncé que son parti soutiendrait cette réforme...
Est ce que cela pourrait inspirer nos "politicaillons français" ????
Réponse de le 23/08/2011 à 11:13 :
Perso, je me suis inscrit au groupe sur facebook pour faire passer cette règle:
http://fr-fr.facebook.com/pages/Inscrire-dans-la-constitution-la-r%C3%A8gle-dor-du-budget-de-l%C3%89tat/184966578232957
Réponse de le 23/08/2011 à 11:21 :
Nul n'est indispensable une règle de papier pour présenter des budgets en équilibre. L'équipe de pieds nickelés Juppé / Fillon / Coppé ont une majorité MAGISTRALE pour faire passer un budget à l'équilibre. Pourquoi nous bassinnent-ils avec cette règle amuse gueule.
Réponse de le 23/08/2011 à 15:41 :
Lorsqu'un des "pieds nickelés" comme vous dites a voulu en 1995 engager des réformes, la France est descendue dans la rue et son mentor l'a viré comme un malpropre.On a toujours tort d'avoir raison trop vite!
Réponse de le 23/08/2011 à 17:00 :
@boff, boff. belle démonstration, on voit que vous êtes un expert, tout en délicatesse en explication, NUL. Cette ègle sera appliqée par les socialistes et le PPE éventuellemnt en Espagne, les socialos français sont ils aussi sots pour ne pas comprendre qu'il en va de l'intérêt de notre pays. En droit mon brave la Constitution est au sommet de la hiérachie , viennent ensuite les traités internationaux et le doit communautaire originaire, puis le droit communautaire dérivé; j'arrête là car je perdrais mon temps avec des gens qui n'ont comme seule connaissance "les pieds nickelés" vous en êtes vraiment un beau.
Réponse de le 23/08/2011 à 21:52 :
"ah ah "vous vous trompez. Vous oubliez la règle des 3% de déficits du traité de Mastricht que nous étions tous sensés respecter... Quelle blague. Tous les politiques se sont assis dessus. Ces règles ne sont que des mots, la réalité s'imposera et on continuera aa avoir des déficits, comme les 7% de Sarko qui propose cette règle d'or qu'il n'a jamais tenté de respecter lui même.
a écrit le 23/08/2011 à 8:36 :
A quand un coupe dans le train de vie des collectivité et de l'État central ? Quand on voit que la Corse a deux départements, la Normandie 2 régions, le département de la Moselle sa propre cour d'appel et ainsi de suite...
Réponse de le 23/08/2011 à 8:57 :
Que l?Église catholique est payée en Alsace Moselle comme des fonctionnaires d?État au titre du concordat de 1801 qui n'y a pas été abrogé... Que la France compte 36000 communes soit a elle seule 1/3 de toute les communes européennes (des 27 pays de l'Union) que la Région Rhône Alpes possède a elle seule deux académies distinctes... et ainsi de suite...
Réponse de le 23/08/2011 à 9:26 :
En Alsace Moselle les rabbins et les pasteurs sont aussi payés par l'État. Pas encore les imams.
Réponse de le 23/08/2011 à 9:37 :
Ce n'est pas parce que l'urgence commande de réagir qu'il faut pour autant faire n'importe quoi!
Il est de notoriété publique qu'en France les tribunaux sont engorgés,on ne devrait quand même pas tous les supprimer pour n'en conserver "qu'un" par région!
Si il a trop de fonctionnaires dans certaines administrations on en manque cruellement dans d'autres.
Gardons nous de sombrer dans la caricature,les politiques sont naturellement assez médiocres comme ça.
Réponse de le 23/08/2011 à 13:33 :
il faut aussi réduire les salaires des députés et sénateurs, leurs avantages, et pourquoi pas, réduire leur nombre. Idem pour les collectivités locales.ET VITE
a écrit le 23/08/2011 à 8:21 :
Politique de gribouille!
Si le budget est déficitaire de près de 6 points de PIB,de 120 milliards(alors que l'économie a rebondit...),on ne sortira pas de l'ornière en bricolant les niches,pour récupérer 2 3 ou 4 milliards(0.2 points de PIB!),ou en taxant les "riches"(on parle de 300 millions...).
Affligeant!
Réponse de le 23/08/2011 à 8:50 :
Ce n'est pas une raison pour ne pas le faire ! Ces coupes dans les niches fiscales sont indispensables, mais sans doute pas suffisantes. Ce n'est pas une raison pour renoncer, bien au contraire : sabrons un peu plus dans ces niches fiscales, et simplifions la fiscalité en supprimant définitivement certaines de ces niches.
Réponse de le 23/08/2011 à 9:25 :
Il faut supprimer toutes les niches(!),et baisser les taux de l'impôt,en somme il convient de faire augmenter les recettes,pas les impôts!
Réponse de le 23/08/2011 à 20:42 :
tout à fait d'accord, il faut supprimer toutes les niches fiscales et reduire sévèrement le train de vie de l'état et des dirigeants. On y verra plus clair ensuite
a écrit le 23/08/2011 à 6:05 :
Le plafond de 3 % exoite depuis longtemps, mais n'est pas respecté. Alors Sarko et sabande peut annoncer tout et n'importe quoi pourvu que ce soit démagogique en vue des élections, mais seuls les gogos y croiront :-)
Réponse de le 23/08/2011 à 8:04 :
heureusement qu'il y a des gens "brillants" si, si, comme vous pour nous éclairer et éviter de vous ressembler. Ridicule comme d'hab. Abstenez de commentaires aussi ....stupides (version light)
Réponse de le 23/08/2011 à 8:40 :
non non areu le démago c vous sarko n'est qu'un nul
Réponse de le 23/08/2011 à 8:46 :
@areu -Non les propos de Patrickb, ne sont pas "stupides", ils sont réalistes. C'est vous qui avez besoin d'être éclairé. Je ne dis pas que Mr Sarkosy ne dit que des bêtises, mais il arrange les choses à sa façon. Enfin, le bouclier fiscal, c'était pour "rigoler", la modification de l'ISF, pour "s'amuser"?
Finalement vous me faites sourire, mais d'un sourire triste quand je vois l'aveuglement de certain(e)s Français(e)s. Rien à ajouter.
Réponse de le 23/08/2011 à 8:51 :
Vous avez raison, patrickb. @areu : insulter ainsi les gens sans argument est la preuve de votre manque d'arguments valables, et vous prouvez ainsi votre propre stupidité.
Réponse de le 23/08/2011 à 9:00 :
comme quoi les gogos protège le président!!!!
ça lui laisse les mains libre pour faire les cadeaux aux copains...
Karachi, les autoroutes, l'hippodrome, ....
vive la république de la communication et des copains!
Réponse de le 23/08/2011 à 9:48 :
@lorraine libre. Karachi, hippodrome, cadeaux copains,.....des faits, des preuves???? rien abstenez vous, vous rejoignez aisément le patrickb qui n'a rien à dire sauf dégrader l'image de gens honnêtes qui par bonheur ne pense (grand mot pour des gens comme vous) comme vous. par contre Guerini, Desir, Royal, tous mis en examen ou condamnés que ce soit en pénal, civil ou soical. Belle brochette et j'en ai d'autres
Réponse de le 23/08/2011 à 11:25 :
Maastricht n'a pas été respecté car l'Europe n'avait aucun pouvoir réel sur les états. La règle d'or serait constitutionnelle et aurait au moins le mérite de rappeler à nos parlementaires de gauche comme de droite qu'un budget ça doit être à l'équilibre, sauf crise grave !
Réponse de le 23/08/2011 à 12:42 :
Il y a eu beaucoup de scandales dans les gouvernements Sarko/FIllon, en particulier au sujet des nombreux ministres qui ont dû démissionner. Si vous citez les scandales de gauches, n'oubliez pas ceux de droite, sinon vos propos n'ont aucune crédibilité, une fois de plus.
Réponse de le 23/08/2011 à 17:12 :
@lorraine. Alexandre Guerini en taule pour malversation, je vous passe les termes pénaux, Harlem Desir porte parole PS condamné pour abus de biens sociaux, Kadji Haram élue socialiste 2 ans pour trafic d'influence, Maheas condamné pour attouchement, rct etc....avouez que MAM qui a emprunté un avion gratuitement, le mari de Guigou a fait pire, son "forfait" parait léger par rapport à tous ces repris de justice. Non la droite n'est viergemais quand on voit la gauche dans les régions les magouilles, on peut craindre si par malheur elle dirigeait la France. Ceux de droite notez les ce serait bien mais de leçon de ces socialos..
Réponse de le 23/08/2011 à 17:57 :
@ areu: c'est vrai qu'aucun politique n'est vierge, mais le plus fort de tous c'est quand mUme Juppé, qui condmamné pour abius de biens sociaux est maire d'une grande ville et ministre. En plus, il n'est pas exclus qu'il se présente à la présidentielle. Ma conclusion: pauvre France !!!
a écrit le 23/08/2011 à 0:23 :
Dans la plus part des cas ces niches fiscales ne font qu' encourager des projets d'investissements qui n'ont d'autres mérites que la déduction fiscale qu'ils apportent. Résultat; les contribuables financent des projets qui ne seraient pas rentables sans la défiscalisation, mais qui en plus font de la concurrence déloyale à d'autres projets qui eux seraient viables et donc créateurs d'emplois.
Réponse de le 23/08/2011 à 6:29 :
Tout à fait d'accord ! Et après on vient nous dire que c'est la crise du libéralisme...
Réponse de le 23/08/2011 à 8:22 :
Encore heureux que les dispositifs de défiscalisation existent.
Posez vous la question de savoir qui finance la construction de logements en France. Surement pas l'Etat. Oseriez vous dire que stopper les financements par des bailleurs privés via la défiscalisation permettrait de régler la question du logement?
Réponse de le 23/08/2011 à 8:47 :
moi aussi je suis d'accord avec Gérard.
Réponse de le 23/08/2011 à 8:55 :
Ces mesures de défiscalisation sont inefficaces, parce que 1) Elles poussent les promoteurs à construire n'importe où en faisant croire aux acheteurs que c'est une bonne affaire alors qu'il n'y a pas de marché locatif. Voir les nombreux scandales Robien etc. 2) Cela fausse le marché, ce qui est inefficace comme illustré par le 1). 3) Cela fait monter artificiellement les prix, ce qui freine le marché immobilier, et empèche les Français de se loger convenablement. 4) Ces sommes pourraient être utilisées différemment, par exemple en construisant des logements étudiants, ou en réduisant la dette.
Réponse de le 23/08/2011 à 11:26 :
Certaines mesures sont utiles, d'autres moins. Le vrai problème c'est qu'elles sont trop souvent l'outil de défiscalisation des plus riches et des grosses entreprises alors que l'emploi en France ce sont les TPE et les PME qui n'en profitent pratiquement pas.
a écrit le 23/08/2011 à 0:05 :
Ou mieux diminué ou plafonné les indemnités de nos élus et leurs retraites qui nous coûtent. Oups pardon, ne touchons pas au seul points ou nos élus vont dans le même sens: le leurs
a écrit le 22/08/2011 à 22:20 :
bizzarre ! Seulement une hausse des impôts et taxes, et aucune économie dans les dépenses ! Même les élus ne sont pas sollicités par solidarité, comme en Italie, en Espagne ou en Angleterre !
Réponse de le 23/08/2011 à 5:33 :
Voyons ! Les élus font ce qu'ils font par dévouement. Heureusement qu'ils ont de grosses indemnités, sinon, ils ne pourraient pas vivre décemment ! PFFF !:)
a écrit le 22/08/2011 à 22:00 :
Et les niches sociales? Et ces privilégiés qui sont au chômage et qui ont une rente à vie ponctionner sur le labeurs des travailleurs!!!!
Réponse de le 23/08/2011 à 5:35 :
Le chômage volontaire n'existe pas, voyons ! Seule Margaret Tatcher pouvait le penser ! Le chômeur n'est rien d'autre qu'une victime du système, odieux, appelé capitaliste !
Réponse de le 23/08/2011 à 8:52 :
il n'y a pas que Mrs Tatcher qui pensait cela, je le pense aussi. Ne me faites pas dire que TOUS les chomeurs sont des"voleurs", mais un petit nombre peut-être, sait bien en profiter. N'oubliez pas comme je l'ai dit déjà j'habite Belleville à Paris et ai des yeux pour voir et des oreilles pour entendre. Pas encore atteinte par l'age, j'ai toute ma tête.
a écrit le 22/08/2011 à 19:23 :
Et si tout le monde payait un impôt ? Dès 15? ...
On rabote les niches fiscales (on modifie le crédit d'impôt R&D pour interdire la grande distribution d'en profiter !!!), ou comme dans la restauration on remonte la tva réduite et aussi le 5,5% de la restauration rapide (Mc Do Quick ...) : un scandale !
On passe toute la TVA à 21,6%
On réduit quelques prestations sociales et l'on s'attache au non renouvellement d'1 fonctionnaire sur 2 .

et on tache d'influencer la parité Euros/dollars en baissant celle-ci a 1,2 plutôt que 1,43 ... l'euro ainsi "dévalué" sera plus compétitif ...

Réponse de le 23/08/2011 à 6:08 :
@ zone ouzo: ce qui rend un produit ou srrvice, ce n'est pas son prix en euro mais la demande pour ce porduit ou service. Je ne crois donc pas que la baisse de l'euro aidera. Quant à concurrencer les Chionois dans le domaine du pas cher, il faudrait baisser nos salaires de 90 % :-)
a écrit le 22/08/2011 à 19:15 :
Il faut raboter sérieusement puis éliminer les niches fiscales, en ces temps de gros déficits budgétaires. En particulier, les niches fiscales immobilières, PTZ et loi Scellier, qui coutent extrêmement cher à l'état : jusque 75000 euros pour un logement ! Une aberration totale, qui plombe le budget de l'état tout en ayant la conséquence extrêmement négative de faire monter les prix immobiliers, donc d?empêcher les Français de se loger convenablement ! Ces niches immobilières, qui coutent au total 7 milliards par an, sont à éliminer en priorité.
a écrit le 22/08/2011 à 19:04 :
"une hausse du forfait social acquitté par les entreprises sur l'intéressement et la participation. Ce forfait, accru chaque année, passerait de 6 à 8%" -> Wahou ! Alors là, c'est sûr, je suis rassuré !
a écrit le 22/08/2011 à 18:43 :
"une hausse du forfait social acquitté par les entreprises sur l'intéressement et la participation. Ce forfait, accru chaque année, passerait de 6 à 8%.

Ben voyons ! au final qui va payer ? Les salariés puisque ce forfait ampute d'autant les sommes distribuées.
a écrit le 22/08/2011 à 17:50 :
Oui à l'évidence il y a le feu au budget. Il faut IMMéDIATEMENT DéNICHER en supprimanttoutes les niches fiscales, dans les DOM TOM, à la RéUNION et en Métropole. Mais il faut aussi CRéER des TAXES et des IMPOTS pour STOPPER NET la spéculation immobilière. il y a 3 TAXES / IMPOTS possibles très rémunérateurs : 1/ une TVA à 33 % sur toutes leurs transactions neuf et revente payée par les acquéreurs spéculatifs (hors résidence principale) --- 2/ un impôt sur les plus value lors des reventes de 16 % payée par les vendeurs spéculatifs --- 3/ une taxe annuelle de 8 % payée par les possédants spéculateurs ? et pour réduire les dépenses sociales, il faut réguler les RETRAITES, il n'y a quà plafonner toutes les retraites à 1 800 euro. Ce sont des MESURES imédiatement applicables et très productives pour présenter un budget à l'équilibre sans règle d'or. ALLEZ ALLEZ Fillon.
Réponse de le 22/08/2011 à 19:35 :
IMMOBILIER SPECULATIF et CAPTIF- l'Immobilier spéculatif est par nature "planté" sur le sol français, ou de tout autre pays, et donc, il ne peut pas être "exporter" vers un pays à bas cout ou vers un paradis fiscal ... c'est DONC un bien dont l' "ASSIETTE" de calcul est maitrisée et maitrisable par les Etats qui sont ou seront à l'agonie budgétaire ... les Batiments logistiques qui servent aux importations massives, les résidences secondaires, tous les locaux bureaux ou logements vides, sont par nature des biens immobilier spéculatifs. EPSERENZA
Réponse de le 22/08/2011 à 22:01 :
@ dénicher immédiatement. Vous n'etes pas le premier à parler de mettre la retraite au maximum à 1800? mensuel, mais vous oubliéz que des personnes de mon ages 79 ans 1/2 ayant travaillées 45 ans (de 15 à 60 ans, débûtée en 1947) ont versé de grosses sommes d'argent, 15 % de mon salaire chaque mois. Je suit veuve et bien sûr je touche + de 1800? mensuel, mais la reversion de mon mari cadre ayant travaillé 42/43 ans a aussi permis de payer les retraites de ceux qui sont décédés à ce jour. Alors on aurait versé pour des "clopinettes" il aurait été préférable de ne pas aider la société et d'acheter des lingots d'or !!! Je ne suis pas d'accord avec vous !
Réponse de le 23/08/2011 à 6:44 :
Le développement des travailleurs pauvres est un phénomène de régression de la société. Les retraités qui ont de grosses retraites aujourd'hui sont ceux qui ont eu de gros salaires durant leur vie professionnelle. Aujourd'hui, les travailleurs pauvres vivent dans la galère et ces travailleurs pauvres vont connaître la faim à minima dès 10 ans avant l'age de la retraite puisqu'ils ne trouveront plus de travail ... QUE VOULEZ VOUS ? Organiser des conditions de vie pour que vos enfants et vos petits enfants CREVENT DE FAIM et ne puissent plus se soigner dès l'age de 50 ans ? est-ce là votre fierté ? Bandes d'égoïstes minables.
Réponse de le 23/08/2011 à 8:37 :
@ + pr ceux qui travaillent. Je suis polie et n'insulte personne. Si j'ai travaillé à 15 ans, c'est que mon père venait de mourir après des années de maladie sous l'occupation allemande. OUI j'ai été une travailleuse pauvre, des collègues me donnaient des vêtements, oui, je me levaisà 4 h du mat pour aider ma mère à faire des abat-jours, Oui j'ai remmaillé des bas pour de l'argent de poche. Mes enfants et pts enfants travaillent ou peuvent travailler comme je l'ai fait. Oui il y a des VRAIS chomeurs et les "autres" qui se lèvent à 11h du mat et tiennent le mur ou bavardent (j'ahabite un quartier populaire ds le 19è à Paris). Les Asiatiques de mon quartier travaillent très durs EUX !
Alors j'ai bien mérité ma retraite et enfin pouvoir vivre normalement, j'en laisserai encore à mes enfants et la suite...et de cette façon aiderai le monde français.
Courage à vous si vous ne travaillez pas, faites les marchés, les patrons cherchent des vendeurs notamment à Belleville !!!!!
Réponse de le 23/08/2011 à 8:51 :
@ Iguazu, je ne suis pas toujours d'accord avec dénicher immédiatement ; mais votre réflexion qui fait semblant de se prévaloir de solidarité relève en fait du plus abjecte individualisme. Vous n'avez plus aucune charges d'enfants, d'immobilier, la majorité de vos frais médicaux lourds (je ne souhaite pas que vous en ayez) sont pris en charge par la sécurité sociale. Vous devez certainement accumuler du patrimoine que vous espérez transmettre à vos enfants et petits enfants ce qui vous mets vous et votre descendance à l'abri et dans le même temps vous suppliquez les jeunes travailleurs qui ne peuvent s'insérer dans la vie active, vous implorez le relèvement des cotisations retraites qui annihilent le pouvoir d'achat des actifs créateurs de richesses pour maintenir votre train de vie de rentière fastueuse... Hum hum j'en resterais là mais il plus que temps que vous ouvriez les yeux sur la situation du pays !
Réponse de le 23/08/2011 à 8:54 :
nan, mais les retraités d'aujourd'hui, faut pas y toucher, ils pensent qu'ils ont mérités car ont cotisés pour. Ne veulent pas entendre que notre generation cotiseront autant qu'eux pour ne rien toucher ou si peu.. comme c'est le gros de l'electorat, pas touche!
Réponse de le 23/08/2011 à 9:01 :
@igazu : vous n'avez versé que 15% de votre salaire pour les cotisations retraites et vous appelez ça de grosses sommes ? Vous savez combien versent les actifs d'aujourd'hui pour financer vos retraites élevées auxquelles ils n'auront jamais droit, eux ? Pour ma part, l'équivalent de 50% de mon salaire net part en pension civile (ça doit faire plus de 30% du coût employeur) pour financer vos retraites. C'est énorme. Alors nous, les jeunes, les actifs qui faisons tourner la société, nous aimerions un peu plus de solidarité de la part des anciens, qui nous semblent extrèmement privilégiés par rapport à notre génération.
Réponse de le 23/08/2011 à 9:14 :
@bancopasillico - Oui je ne veux pas que l'on touche à ma retraite, car pendant 45 ans, j'ai payé pour AUSSI que l'on verse les retraites de mes ainés, dont d'ailleurs vous ne le savez peut-être pas une grande partie n'AVAIT PAS COTISE et qu'à la mise en place du système de retraites on a payé pour eux. Je n'en ai aucun regret j'ai aidé des "vieux travailleurs" à finir leur jours convenablement.Pour mes idées politiques je ne préserve pas l'actuele président, je votes depuis TOUJOURS à GAUCHE !!!!
Réponse de le 23/08/2011 à 11:32 :
Il y a un chiffre clé qui doit être retenu par tous : 1 800 euros MILLE HUIT CENT EUROS par mois, pour les retraites plafonnées ... et ... 1 800 euros MILLE HUIT CENT EUROS par mois, pour les salariés au SMIC. Les retraités peuvent vivre très bien avec 1 800 euros nets par mois plus leurs pactole amassé qui dort dans les banques et les assurances vies ... ils risquent de tout perdre si la crise s'enfonce ... et les SALARIés au SMIC avec 1 800 euros ils continueront à consomméer et à pouvoir élever leurs enfants, cotiser pour leur porpre retraite. REDRESSONS ce qui doit être REDRESSé !!!
Réponse de le 23/08/2011 à 12:44 :
Avec le SMIC à 1800 euros, vous allez couler complètement l'économie, et pousser les entreprises à délocaliser en Asie. Ce n'est pas réaliste. Par contre, baisser les fortes retraites, oui.
Réponse de le 23/08/2011 à 14:37 :
Il est faux de dire qu'avec un smic à 1 800 euros on va couler l'économie, parce que les smicards consomment en france. Si on baisse les retraites, les cotisations sur le smic peuvent aussi baisser et le cout des smicard n'augmentera pas pour l'employeur. MAIS il est possible de compléter le dispositif en réduisant de 15 % tous les salaires des cadres dans les entreprises ... au fond un ingénieur qui gagne 3 000 à 10 000 euros par mois, il ne produit rien, souvent il bavasse au travail ... les ingénieurs aussi ils coutent moins cher en Inde, en Chine, dans les pays de l'est, en Argentine, au Brésil et leur job de bavasserie, il peut être fait à distance via lenet ... donc les cadres français doivent EUX MEME proposer de baisser leurs salaires mirifiques... CQFD
a écrit le 22/08/2011 à 17:46 :
Ex de niche fiscale à effet immediat : loi scellier ! En baissant le dispositif scellier, cette année le nombre de ventes de logements neufs a baissé de 37 % au premier trimestre; en baissant encore ce dispositif à 18 % voir 15 % l était qui perçoit TVA sur chaque vente , sera par conséquent perdant de 2 à 5 %; j aimerais que tous ces politiques , droite comme de gauche m expliquent comment l état gagne de l argent en rabotant cette niche! sans parler des conséquences sur l emploi et sur le risque de pénurie de logements locatifs
Réponse de le 22/08/2011 à 19:21 :
Vous avez tord. Cette baisse dont vous parlez est provisoire, le temps que les prix s'adaptent. Quand les prix auront baissé, conséquence logique d'une baisse de demande, les ventes remonteront. De plus ce n'est pas le rôle de l'état de maintenir gonflée une bulle immobilière. Il y a quelques années, il n'y avait pas de dispositif aussi généreux, et pourtant le marché immobilier se portait bien. De plus cette loi est mauvaise car elle pousse à construire là où il n'y a pas de besoin. Et il vaudrait mieux favoriser ceux qui veulent se loger plutôt que des "investisseurs", ce qui est contraire à la volonté d'une "France de propriétaires" voulue par le président. Au moins ceux-ci ne pousseraient pas à construire là où les besoins sont absents. La loi Scellier est totalement nulle et il faut la supprimer. Elle n'a servi qu'à aider les promoteurs en des temps difficiles et n'aide en rien à régler les problèmes de logements.
Réponse de le 23/08/2011 à 15:38 :
Vous remenez tous vos gueules sur la loi scellier sans rien y connaitre;Celui qui achete du scellier est certe aidé MAIS IL S'ENGAGE PAR LA SUITE PENDANT DIX ANS A LOUER SON LOGEMENT A UN TARIF INDIQUE PAR L ETAT TARIF BIEN MOINS ELEVE QUE DANS LES LOYERS LIBRES!!!C'est clair comme ça!!!!!!!!!!
a écrit le 22/08/2011 à 17:46 :
tant qu'a faire quelque chose de censé, visons le 0% de deficit public
a écrit le 22/08/2011 à 17:40 :
Une hausse du forfait social pour l'intéressement et la participation ... ça va faire un peu léger pour les marchés ...
Réponse de le 23/08/2011 à 15:10 :
non, je ne suis pas d'accord. Les marchés sont très intéressés par ce genre de réforme sociale.
Réponse de le 23/08/2011 à 15:43 :
Ce ne sont pas les marchés qui doivent commander. Il faut commencer par les envoyer à la niche ces marchés pourris. En supprimant toutes les niches et en imposants très lourdement les fortunes mal acquises, celles ce ceux qui profitent abusivement du travail des autres, l'économie et les citoyens français iront mieux collectivement. VOILA.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :