Etudiants étrangers : la France risque de perdre en attractivité

 |   |  567  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
La France attire toujours plus d'étudiants étrangers, selon une enquête. Mais elle a cédé sa troisième place à l'Australie sur la scène internationale. Les difficultés d'accès à l'emploi des étudiants étrangers qu'a entraînées la circulaire Bertrand-Guéant et la publicité qui en faite pourrait accroître ce recul.

Voilà un sondage qui tombe à pic. Alors qu'une application zélée de la circulaire Bertrand-Guéant sur l'immigration professionnelle empêche nombre de jeunes diplômés étrangers non ressortissants de l'Union européenne d'obtenir leur changement de statut afin de pouvoir signer leur contrat de travail malgré leurs diplômes cotés (masters 2, grandes écoles) et des promesses d'embauches de recruteurs prestigieux, une études publiée ces jours-ci fait le point sur l'attractivité de la France auprès des jeunes étrangers.

Selon ce sondage réalisé par TNS-Sofres auprès de 20.731 étudiants, pour Campus France, 91% des étudiants étrangers se disent satisfaits de leur séjour en France et la France était le premier choix pour les trois quarts d'entre eux. Quatre vingt dix pour cent des étudiants interrogés recommanderaient à leur entourage de venir faire leurs études en France. Les raisons de cet engouement ? Obtenir un diplôme "internationalement reconnu" et "bénéficier de meilleurs conditions d'enseignement". La France attire pour la qualité de sa formation et, dans une moindre mesure, la valeur de ses diplômes, la réputation des établissements français jouant pour 31% d'entre eux.

La France de plus en plus mise en balance

Pour autant, ce sondage été réalisé en mai dernier. Trop tôt donc pour juger de l'incidence de la fameuse circulaire Guéant-Bertand (mais aussi de la hausse des conditions minimales de ressources), qui commence à faire parler d'elle dans la presse étrangère. Une publicité au-delà de nos frontières qui pourrait mettre à mal l'attractivité de la France. D'autant que d'après les dernières statistiques de Campus France, l'Hexagone a perdu récemment du terrain sur l'échiquier international. Certes, il accueille chaque année de plus en plus d'étudiants étrangers (284.659 en 2010-2011, soit 12% de ses étudiants, contre 270.097 en 2009-2010), mais il a cédé sa 3e place en 2009 au profit de l'Australie (les deux premiers restant les Etats-Unis et le Royaume-Uni). De plus en plus, les étudiants internationaux optent en effet pour un pays anglophone et 40% des étudiants qui ont choisi la France disent avoir hésité avec un autre pays.

Mobilisation

Pour l'heure, alors que les présidents d'université et de grandes écoles tentent de faire plier le ministère de l'Intérieur, la situation semble quelque peu bloquée. Récemment, face au refus de la place Beauvau de réécrire sa circulaire, le ministre de l'Enseignement supérieur Laurent Wauquiez avait assuré vouloir "corriger" les difficultés d'application de la circulaire et étudier les dossiers au cas par cas. Autrement dit inciter l'administration à être plus souple. Mais Claude Guéant s'est empressé mercredi de modérer cette intention en précisant qu'il n'était pas question de "corriger" le texte mais "d'apporter un certain nombre d'aménagements pragmatiques à son application". La conférence des grandes écoles doit s'exprimer sur le sujet mardi prochain.

En attendant, le collectif du 31 mai de défense des étudiants étrangers a organisé un rassemblement devant la Sorbonne ce jeudi. Ils veulent étudier les dossiers au cas par cas alors que nous voulons le retrait total de la circulaire, notamment pour rassurer les entreprises car certaines s'inquiètent et, avant l'entretien d'embauche, appellent l'étudiant pour s'assurer qu'il est français", a expliqué Fatma Chouaieb. Selon elle, la circulaire concerne potentiellement 6.000 étudiants diplômés étrangers, soit le nombre ayant obtenu un changement de statut en 2010.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 16/10/2011 à 5:46 :
Pour la plupart des pays qui sont en voie de développement, c'est une chance que la France renvoie chez eux ces jeunes une fois diplômé. Peut être que la solution de trouver un emploi en France est plus "facile" alors que chez eux tout est à créer, mais ces jeunes sont l'avenir de leur pays. Par contre c'est vrai que pour les États ou sévissent encore des clones de Ben Ali, ils ont peu de chances de faire carrière et de participer au développement de leurs pays. A moins d'être très introduit dans l'entourage de ces prédateurs, mais dans ce cas c'est plus le développement de leurs intérêts et uniquement des leurs qui priment !
a écrit le 16/10/2011 à 5:38 :
L'attractivité de l'enseignement supérieur français n'est certainement pas due à ses efforts pour attirer et faire rester les meilleurs. Or, il en va de notre devenir industriel et commercial. Malheureusement, pour être élu ou prétendre à une position ministérielle (ou plus, si affinités), en France, l'expérience internationale est superflue; d'où cette négligence coupable et des mesures telles la circulaire Guéant-Bertrand (auxquels il ne peut être que demander de "circuler").
Réponse de le 16/10/2011 à 14:50 :
On ferait mieux d'avoir le courage de réorganiser l'éducation nationale ( la plus grande entreprise du monde avec 1.000.000 d'individus) plutôt que d'exclure des jeunes intelligents. Qui est le meilleur Guéant ou Goebels?
a écrit le 15/10/2011 à 21:05 :
Sans chercher plus loin, je pense que les politiciens français actuellement en place veulent simplement former des étudiants étrangers et les renvoyer chez eux une fois la formation terminée, et ce faisant avec de l'argent des contribuables français.

Moi si j'étais patriotique, je réfléchirais sur deux stratégies à adopter: soit demander aux étudiants étrangers de payer une somme pour la formation afin de couvrir les frais dépensés par les universités et les grandes écoles, comme font les établissements anglais et américains, soit faire le mieux pour faciliter l?embauche de ces diplômés afin de bénéficier au maximum des efforts financiers et humains investis.

Cela étant dit, je ne suis pas ministre et ne suis qu'un citoyen lambda, comme la majorité d?entre vous. Mon avis ne compte donc guère.
Réponse de le 16/10/2011 à 12:11 :
Il compte! Je suis tout à fait d'accord. Il ne faut pas oublier que nous sommes des agents économiques, tous autant que nous sommes. Les Français sont partagés entre la volonté de récupérer l'investissement consenti pendant la formation des étrangers et celle de libérer des postes pour les candidats Français. Les étrangers réalisent un arbitrage à moyen-terme entre la rémunération immédiatement disponible ici, après un long processus de recrutement sur le marché du travail Français, et la rémunération future dans le pays d'origine. Rien ne les empêche de travailler quelques temps ici avant de rentrer "développer leur pays" ou de poursuivre leur formation à l'international.
Réponse de le 16/10/2011 à 22:24 :
Vous oubliez que ces étrangers paient le meme montant que les français pour leur études, il ny'a pas de différences et c'est pareil dans tous les autres pays. Quand vous ne savez pas ce qui se passe alors abstenez vous de raconter des sornettes. De plus, arretez de suggèrer ce qu'ils devraient faire ces étrangers : rentrer chez eux ou rester. Ils sont libres de choisir en tant que personne. C'est un choix personnel; ce n'est pas à vous ni à personne d'autre de le faire.
a écrit le 15/10/2011 à 18:51 :
Je viens de lire dans le NY times que l'Université de Harvard ouvre des bureaux en Inde pour attirer les étudiants de ce pays!
a écrit le 15/10/2011 à 17:26 :
Vu son état de décrépitude et la baisse dramatique du niveau, le miracle est plutôt que l'enseignement supérieur français réussisse encore à attirer des jeunes étrangers. En effet, dans un marché de l'enseignement et de la rechercher globalisé, quel avantage à venir en France plutôt que dans un pays anglophone (USA, Australie, Royaume-Uni, voire Canada) ? Réponse: le coût des études. Il est quasi-nul en France, alors qu'il faut payer plusieur dizaines de milliers d'euros par an dans tous les autres pays du monde. A part pour quelques irréductibles incapables de parler anglais, c'est le seul et unique attrait de la fac française.
a écrit le 15/10/2011 à 16:30 :
il arrivera la même chose aux français qui travaillent en Afrique, Asie etc etc Ils seront également renvoyés!!!et là vous allez bien rire!!!
Réponse de le 16/10/2011 à 10:33 :
Commence par prendre l'avion...
a écrit le 15/10/2011 à 12:55 :
En lisant certains commentaires je comprends mieux pourquoi la France perd en attractivité.
J'avais cru mal lire mais c'est un fait, les autres pays (USA, Canada, etc.) ils font tout pour attirer les meilleurs et tous les coups sont permis pour eux.
La France a fait le choix inverse depuis des années et cela explique entre autre la perte évidente et logique des industriels français sur l'échiquier international.
Ne nous étonnons donc même pas que l'industrie française aille si mal.
En fait, ce qui m'étonne c'est qu'il y ait encore des industries qui fonctionnent correctement à l'international.

Pourquoi venir étudier en France s'ils fallait vivre ce problème?
Je ne vois pas.

On oublie vite que pour valider ses diplômes (bacc +5 et plus) il faut impérativement faire un stage, donc travailler...
Si l'impétrant devrait se voir refuser un stage, il n'a aucun intérêt à venir en France, et comme les meilleures écoles restent américaines avec tout ce que cela présuppose d'avantages comparatives, je comprend parfaitement qu'ils soient de moins en moins enclin à venir en France.

Qui perd dans tout cela? La France bien sûr.
Mais çà, nous le savons tous depuis longtemps...
a écrit le 15/10/2011 à 9:51 :
Il semble que nos entreprises en aient ras-le-bol des politicards qui cherchent à plaire aux xénophobes paranoïaques. Pourvu qu'elles restent en France.
a écrit le 15/10/2011 à 8:55 :
N importe quoi, un étudiant qui rentre illégalement!!!!!!!!!

Pfffffffff, refusez les visas. Dans nos motivations, on précise toujours q on veut d abord les études puis un premier emploi avant de rentrer.

Pk on en aurait pas le droit? On prend des prets pour intégrer les écoles de commerce qui coutent quand même 10 000 euros par an! Financés par nos parents! On voudrait juste rembrser nos emprunts!!!

Et je précise on a q à nous refusé des visas, c pas de notre faute si on est plus compétents que certains. Et pr votre gouverne, tous mes camarades français ont eu du travail dans ma promo! donc si vous autres jeunes dip français etes paresseux ne vous plaignez pas.

Car IL Y A TJRS UNE PREF NATIONALE, et donc nous ne vous lésons pas!!!
D ailleurs lorsque l employeur veut un étranger il ya un minimum de salaire à fournir, et des taxes à payer à l état, sans compter les lourdeurs administratives qui existaient déjà avant cette directive. Donc please STOP de Débiter des bêtises.
Informez vous bien, avant de sortir vos griffes de xénophobes.
Arretez de tout rejeter sur l étranger!

Et ne nous confondez pas avec les gens qui vivent d allocations, nous on travaille et on paie des impots. Et si vous parlez de l aide au logement (APL), on le rembourse royalement avec nos emplois! Cette directive empeche même des créations d emploi, car plrs entrepreneurs étrangers sont bloqués. ET par étranger, je parle d'Américains, Canadiens, Vietnamiens, Australiens .... et pas seulement des Africains comme certains semblent le penser.
Réponse de le 15/10/2011 à 18:49 :
Ben moi je parle le belge, le suisse, l'algérien francophone, le sénégalais francophone, le marocain francophone, le canadien ET le français.
a écrit le 14/10/2011 à 23:40 :

j' habite au Vietnam, depuis deux ans et je vois à quel point les démarches d'obtention de visas pour venir étudier en France se sont durcies . Des candidats , pourtant boursiers de l'Agence Universitaire Francophone , se sont vu refuser le précieux sésame .
Il y a deux ans pourtant le Pr Bao Chau , français de fraiche date et ancien boursier vietnamien honorait notre pays en recevant la médaille Fields .

Il est vraimment temps que les Thénardier de la politique française quittent la scène .
a écrit le 14/10/2011 à 20:58 :
Si on renvoie chez eux les diplômés qui seraient embauchés, alors que s'ils le sont c'est que la France manque de nationaux pouvant occuper les mêmes fonctions, on se tire une balle dans le pied : on perd la consommation correspondante et la richesse produite, donc le PIB, et au final on contribue à réduire la croissance. Guéant est prêt à enfoncer la France encore plus profondément dans la crise économique pour plaire à l'extrême-droite à l'approche de 2012. Chapeau bas... très bas... au fond du puits.
a écrit le 14/10/2011 à 14:00 :
Bon en FRANCE si c'est pour acheter de l'immobilier la porte leur est ouverte, mais le reste non merci.
Réponse de le 14/10/2011 à 14:35 :
à Cavaliere
c' est la limite de la pauvre logique Fhaine
pourquoi voudrais-tu que des étranger achètent en France si la france devient encore plus xenophobe!
non tu ne pourras plus faire de plus value sur ton immobilier
1. parceque tu hais les étrangers qui n'achéteront donc plus
et 2 parce que les salaires n'ont tellement plus évolués à la hausse que cela devient impossible pour une famille de s'acheter son logement.
d'autre part sans les étrangers qui les construisent ces logements tu ne pourras même plus investir dans ce qui pourrait te servir d'Ehpad pour tes vieux jours alzheimer!
a écrit le 14/10/2011 à 13:51 :
53 % des Français approuvent, alors la minorité scandalisée devrait plutôt se taire.
a écrit le 14/10/2011 à 13:25 :
Combien d'entre vous comprennent le marché et ont un diplôme ?
Réponse de le 14/10/2011 à 14:21 :
moi en tout cas
a écrit le 14/10/2011 à 12:10 :
Avec toutes les aides sociales que les Français financent ,il serait étonnant que la France perde son attractivité !Il y a moins de travail donc ,il devient plus difficile de pouvoir trouver un job ; avec ou sans diplome ....
Réponse de le 14/10/2011 à 13:13 :
Que de haine dans ce gouvernement
Réponse de le 15/10/2011 à 12:16 :
Amen :il n'y a pas de haine ,je ne le pense pas .Expliquez moi donc qui occupe les postes bien rémunérés dans tous les pays du "Pétrole" ,quels sont les ouvriers ? Ensuite vous pourrez dire que le gouvernement ,donc les Français sont haineux vis à vis d'autres personnes !
Réponse de le 15/10/2011 à 12:37 :
"il serait étonnant que la France perde son attractivité !"
Ah?
Si vous parlez de ces personnes qui viennent en France parce qu'ils sont au chômage chez eux je veux bien le croire, mais sur le terrain on peut constater que la France est loin d'être attractive.
La vraie élite étrangère ne vient pas en France. Ils ont le choix entre les USA le Canada et même le Qatar!

Ce sont les déboutés qui viennent en France et encore c'est parce qu'ils n'ont pas le choix...
a écrit le 14/10/2011 à 12:03 :
On s'en fout. De toute façon ils viennent comme étudiants et restent comme chômeurs.
Réponse de le 14/10/2011 à 12:34 :
Priorité aux français ! : Mais bien entendu c'est déjà le cas. L'entreprise qui veut embaucher un étranger doit payé a l'état une somme de 2000E en plus de démarches très contraignantes pour lesquels il faut parfois aussi engager des avocats. Croyez vous qu'elles iraient aussi loin si elles avaient trouvé un national qui ne leurs couterait rien de plus ? ce sont des entreprises qui ont pour but de faire rentrer de l'argent dans les caisses pas des associations. Réfléchissez un peu... Chomeurs??? Ils ont pour la plupart tous été embauchés. Sinon pourquoi la circulaire?
Réponse de le 14/10/2011 à 13:24 :
pas totalement vrai.... certes ils ont des frais, mais comme generalement ils paient moins qu'a des francais (meme 200e/mois) ca suffit pour revenir dansleurscomptes en meme pas un an . !
a écrit le 14/10/2011 à 11:55 :
n'oubliez pas peuple français ,que tout emploi pris par un étudiant étranger ,c'est un emploi de perdu pour un français . Faudra pas venir pleurer et manifester dans la rue parce que des français diplomés ne trouvent pas d'emplois en sortie de fac ou d'école d'ingénieurs . Si une entreprise embauche un ingénieur elle n'en prendra pas deux . Et n'oublier pas également que les pays d'Afrique ou du Maghreb ont besoin que leurs étudiants reviennent au pays , sinon comment voulez vous que ces pays évoluent . Arretons la Fance Afrique, on a pillé leurs richesses naturelles maintenant on pille leurs élites !!!
Réponse de le 14/10/2011 à 12:21 :
on ne pille rien du tout, ils viennent d'eux meme ...;
Réponse de le 14/10/2011 à 12:43 :
Ca dépend des diplomes !
Et je ne pense pas qu'un français ayant fait une grande école se retrouve sans boulot. Ils sont généralement embauchés avant même la fin de leur stage!
Ce n'est pas de la faute des étrangers si les français veulent pas faire d'études supérieures ou de prépas. Qu'on arrête de nous dire qu'on prend la place des autres, parce que je suis sûre que si une entreprise avait le choix entre un étranger et un français ayant le même profil, elle prendra certainement le français.
Réponse de le 14/10/2011 à 12:50 :
@kiushi: parce que tu crois que les esclavagistes courraient la savane pour attraper la "marchandise". Et bien je vais te décevoir: ils attendaient gentiment que les chefs de tribus leur livrent les "ennemis" capturés au port d'embarcation. Faudrait aussi connaître sa propre histoire avant de commenter :-)
a écrit le 14/10/2011 à 11:53 :
La meilleure solution pour freiner l'immigration est l'accueil en préfecture.
Réponse de le 14/10/2011 à 12:21 :
ah bah ca, c'est sur !! mdr
Réponse de le 14/10/2011 à 12:31 :
@ CAVALIERE

Ca n'en décourage pas tant que ça apparemment...
a écrit le 14/10/2011 à 11:39 :
Nous étudiants français sommes très embarrassés vis-à-vis de nos camarade étrangers. N'en tirez pas de conclusions hâtives, par pitié ! Nous ferons notre devoir en 2012 pour mettre ce gouvernement... en recherche d'emploi !
a écrit le 14/10/2011 à 11:37 :
Ce qui attire, c'est la bonne santé économique et les perspectives d'emploi. Les étudiants étrangers ne sont pas une manne dont on ne pourrait pas se passer.
Réponse de le 14/10/2011 à 12:01 :
@Patrickb : Et dans ce cas, pourquoi la France les laisse rentrer ? Il suffit de ne pas donner de visas, fermer les consulats de France dans les pays hors européen et le problème est réglé. Et aussi fermer la plateforme Campus France, les Alliances française et sortir de la francophonie. Arrêter de faire la promotion de la langue française et de la France dans ces pays. Et je pense ces étudiants ne viendront plus en France. Personnellement je n'ai jamais rencontrés des étudiants Ghanéens, Sud-Africains, Nigérians.. en France.
Réponse de le 14/10/2011 à 12:28 :
@ touch: tu ménages un peu tout, mais en effet ne plus donner de visas pourraient être la solution s'ils ne venaient pas illégalement.
Réponse de le 15/10/2011 à 9:54 :
@Patrickb Bah, s'ils sont en France c'est qu'ils ont pas réussi à atteindre les bons pays d'enseignement, qui sont plus strict sur les critères. C'est logique, quoi. Quand on voit les bourses qu'on a dans les grandes universités Américaines quand on est prit, autant se casser de France, pour pouvoir vivre correctement ses études, et avoir un haut niveau d'enseignement. C'est pareil, quand on est ingénieur faut être fou pour vouloir rester en France, vu comment les ingés' sont traité niveau salaire et tout ! Limite, on comprend pourquoi faudrait faire partir les étrangers : Ils sont tombé dans le lot de consolation.
a écrit le 14/10/2011 à 11:27 :
A la France je dis : tant pis !! en cinq ans de séjour à Paris j'au du dépenser 89 000 euro (impôts, loyer, déplacements, restaurants, frais de scolarités, cotisations sociales..) j'irai dépenser mon fric dans un pays qui se respecte..
Réponse de le 14/10/2011 à 11:52 :
Le prix d'un studio à Lille ou 10 ans de labeur d'un travailleur de votre pays, c'est cool la démocratie dans votre pays.
Réponse de le 14/10/2011 à 12:28 :
@ étudiante: bon voyage !
Réponse de le 14/10/2011 à 12:33 :
Qu'est ce que vous claquez comme fric !
Réponse de le 14/10/2011 à 12:52 :
@ licence: c'est sûr que le type qui gagne 10 000 euros par an , et qui n'est pas une exception, va apprécier
Réponse de le 14/10/2011 à 16:29 :
Moi, je connais des étudiants Français qui sont obligés de travailler pour subvenir au logement, frais de scolarité, nourriture, transport, ect...
Pourquoi des étudiants étrangers auraient tout cela gratis?.
Ils sont déja prioritaire sur les gaulois pour les CROUS.
Réponse de le 14/10/2011 à 20:55 :
N'importe quoi, dans les CROUS les étudiants français ont la priorité, et les étrangers sont servis en dernier s'il reste des places.
Réponse de le 15/10/2011 à 7:05 :
@tibounet
Faux et archi faux, je suis passé par cet état d fait, et je peux vous assurer que jeanpeuplu a parfaitement raison.
Vous essayez de défendre l'indéfendable, c'est très mal venu, et tout le monde le sait!.
Réponse de le 15/10/2011 à 12:43 :
@permettez deux secondes
Les français sont prioritaires dans les CROUS contrairement à vos affirmations.
Par contre, s'il y a un traité entre deux pays qui stipulent qu'un étudiant d'une certaine catégorie doit obtenir une place alors, et seulement alors, à ce moment là, il sera prioritaire.
Les étrangers prioritaires sont généralement des boursiers de leur pays d'origine.
C'est donc vous qui dites n'importe quoi...
Réponse de le 15/10/2011 à 16:31 :
@Sagesse
J'ai été obligé de louer une chambre en ville à cause de 50 sénégalais et camerounais qui squattaient le crous où je devais avoir un logement, alors arrêtez avec vos allégations mensongères, je sais de quoi je parle!.
Renseignez vous, au lieu de raconter des âneries!.
Réponse de le 15/10/2011 à 16:33 :
Allez voir à la fac et au crous de Caen si les Gaulois sont prioritaire!.
a écrit le 14/10/2011 à 11:19 :
En même temps, quand on voit ce qu'un étranger (et donc un étudiant étranger) doit subir pour obtenir une carte de séjour dans certaines sous-préfecture : passer la nuit dehors pour espérer accéder au guichet le lendemain matin ! Aucune procédure par Internet, aucun renseignement par téléphone ou sur un site ! Bienvenue en France en 2011 !
http://omakebooks.com/?p=1222
Réponse de le 14/10/2011 à 11:36 :
@ Yome: ça le dérange pas pour les allocs, mais pour les papiers qui ne rapportent rien si !!! si vous n'êtes pas contents chez nous, rien ne vous retient pour partir !!!!
Réponse de le 14/10/2011 à 11:55 :
@Patrickb : Stp mélanges pas tout. On ne parle pas des mêmes personnes. Ceux dont il s'agit ici, ils ne touchent plus d'allocs.
Réponse de le 14/10/2011 à 12:12 :
Allez voir aux USA , en Australie si vous pouvez faire toutes vos démarches par internet ?
Réponse de le 14/10/2011 à 12:19 :
tes nerveux pat...c'est le sujet qui te passionne man .. !
Réponse de le 14/10/2011 à 12:35 :
@jamesbond: cela me met un peu hors de moi qu'on me dise : tu fous tes enfants dehors pour nourrir les nôtres :-)
Réponse de le 14/10/2011 à 13:12 :
@Patrickb : Si tu n'es pas assez compétent pour répondre aux besoins des grandes entreprises, tu ne dois pas etre étonné que ces dernières préfèrent des intellectuels (étranger ou pas) :D...t'es null t'es null, j'y peux rien. Les français compétents ont tous un boulot à part toi bien sur, je te conseille de refaire ton parcours scolaire sinon vas vendre du chit en banlieue :D
Réponse de le 14/10/2011 à 13:18 :
pat.... je suis totalement d'accord avec toi ....
Réponse de le 14/10/2011 à 15:33 :
@ state: rigolo, d'une part je suis à la retraite et d'autre part, je dirige toujours ma propre entreprise, alors tes conseils tu te les gardes et tu essaies de faire ta vie aussi bien que moi. Et si tu veux soutenir les étrangers (hors Europe), tu le fauis avec tes propres deniers au lieu de jouer les bons samaritains avec l'argent du contribuable français.
Réponse de le 14/10/2011 à 15:41 :
@ Ben: je connais la suite: on est des racistes...et bien tirez-vous de chez nous vite, point barre.
Réponse de le 14/10/2011 à 15:52 :
ouaaaaaa ouuuuuu
j'ai trouvé la reponse !!! tu est retraité ... c'est pasq dans cet article mais dans un autre qui traite le meme sujet ou tu demandes de devinez ... i'm the king !
Réponse de le 14/10/2011 à 16:38 :
@Patrickb : Je n'ai pas prononcé le mot raciste dans mon intervention. J'ai juste dit que l'article ne parle pas d'allocations ou d'assistance. Et dommage pour toi, je ne peux pas me tirer ailleurs car je suis aussi chez moi.
Réponse de le 14/10/2011 à 17:08 :
@jamesbond: je suis pas du genre à demander, et c'est pour ça que je n'aime pas non plus que les autres vivent à mes crochets !!!
Réponse de le 15/10/2011 à 9:01 :
Je ne sais pas si on parle toujours d étudiants étrangers BAC+5 diplomés de HEC, SCes PO, X et j en passe, ou si on parle des français issues de l immigration ou d étrangers à situation précaire....

@Patrickb :ça me rassure que vous soyez retraité, ça m aurait vrmt affligé q un fraichement diplomé ayant un esprit à priori ouvert de part sa formation puisse sortir des bêtises pareilles.

Vous ne connaissez rien aux étudiants étrangers (qui ne sont pas tous des africains comme vous semblez tous le croire). Posez des questions et je vous rpd , mais pitié, arrêtez de nous dénigrer comme si vous valez mieux que nous uniquement pcq vous avez une nationalité qui suffit à vous faciliter la vie.
Réponse de le 15/10/2011 à 9:43 :
la carter de séjour coute plus de 100 euros par an; à ce prix la on attend un accueil impeccable en préfecture et non ce viol honteux et permanent de la charte de Marianne que représente ces queues pour les malchanceux qui vivent en ville (ailleurs c'est la mairie qui se charge des cartes et ça se passe en général un peu mieux). Assez de la préférence nationale et des remugles xénophobes. Les étrangers légaux ou illégaux qui travaillent en France paient des impôts. Donc ils ne vivent pas de la générosité publique. Commençons par lutter contre les évadés fiscaux et le travail au noir.
A Patrickb: j'essaie de me dire que l'on n'arrivera pas à un clash générationnel, mais à te lire je crois qu'il sera inévitable.
Réponse de le 15/10/2011 à 10:31 :
je suis moi meme etranger (europeen) et suis quand meme d'accord avec patrickb. le probleme quand on vient dans un pays qui n'est pas le notre, on doit se soumettre aux us et coutumes de ce pays, et malheureusement travailler deux fois plus qu'un local pour avoir la meme chose...; ce n'est pas specifique a la france, qui est , plutot assez ouverte sur tout ce qui est etranger , meme plus avec le continent africain que europeen... !
je trouve que la france est un beau pays, et moi je l'aime...
Réponse de le 15/10/2011 à 10:34 :
@gb ... en prefecture... les queues interminables que tu decris, elles sont les memes, pour les etrangers et francais ... quand fallait y aller , rien que pour une carte grise, tu y passais la journee...
Réponse de le 15/10/2011 à 10:36 :
je comprends bien ce sentiment d'etre mal traités, non respectés par certains francais, moi aussi je le ressens , mais c'est dans tous les pays la meme.... et je trouve qu'en france ce n'est vraiment pas pire qu'ailleur .. . cf us, canada et bien d'autres, c'est quand meme assez galere pour y avoir des papiers aussi . !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :