Devenir maître d'apprentissage sera plus facile

 |   |  167  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : © 2009 Thomson Reuters)
Les critères pour qu'un chef d'entreprise ou un salarié puisse être désigné maître d'apprentissage ont été assouplis par un décret, paru ce jeudi au Journal Officiel.

Les étudiants auront désormais moins de difficultés pour trouver un maître d'apprentissage. En effet, le gouvernement, par voie de décret paru dans le Journal Officiel , vient d'assouplir les conditions permettant à un chef d'entreprise ou un salarié de devenir maître d'apprentissage.

Ainsi, les personnes désireuses de remplir cette fonction - dont le rôle consiste à accompagner l'étudiant durant sa collaboration avec la société - devront désormais justifier, à niveau équivalent de diplôme préparé par l'apprenti, de seulement deux années d'expérience professionnelle, contre trois auparavant.

En outre, les personnes justifiant d'au moins trois années d'expérience dans le domaine du diplôme préparé par l'apprenti pourront désormais être désignées maîtres d'apprentissage, contre cinq ans auparavant. Seule contrainte : avoir recueilli l'avis favorable du recteur (ou de l'autorité pédagogique de référence) ou disposer d'un niveau minimal de qualification déterminé par la commission départementale de l'emploi et de l'insertion.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 30/10/2011 à 10:41 :
Il y a vraiment des gens qui font n'importe quoi : passer de 3 à 2 ans d'expérience ne change pas grand chose, sauf pour les métiers où le savoir-faire est acquis en moins de 3 ans (serveur chez McDo ?!). Tout cela ne revalorise pas l'apprentissage, bien au contraire.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :