Quand les régions draguent les épargnants

 |   |  479  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters
Plusieurs régions cherchent à pallier le manque de liquidités. Les Pays de Loire réfléchissent à une collecte conjointe de 500 millions d'euros avec les banques.

Resserrement du crédit, baisse des dotations de l'État... Face au tarissement des ressources traditionnelles, les collectivités locales s'attellent à diversifier leurs sources de financement. En attendant la création fin 2012 de l'agence de financement des collectivités, les régions ont fait le choix de se tourner vers l'épargne populaire. « Dans le contexte actuel de raréfaction des liquidités, un certains nombre d'innovations émergent, dont l'épargne populaire qui est appelée à se diversifier », commente Michel Yahiel, délégué général de l'Association des régions de France, rappelant que les régions, qui ont perdu en autonomie du fait de la dernière réforme fiscale, « ont besoin de s'endetter pour investir ».

Les Pays de Loire ont été les premiers à lancer un emprunt obligataire (à 4 % sur six ans), en 2009, dans le sillage de la crise financière de 2008, pour favoriser les investissements dans les transports ferroviaires, les lycées et la recherche. Avec succès puisqu'alors, la quasi-totalité des 80 millions d'euros collectés en 15 jours l'avaient été auprès des particuliers. Fin novembre, leur président du conseil régional Jacques Auxiette (PS), a annoncé le lancement d'un second emprunt, de 100 millions. Mais depuis, la région a réfléchi avec les banques, potentielles concurrentes, à de nouvelles modalités : « Les banques ont, elles aussi du mal à se financer et recueillir l'épargne. L'idée est donc de lancer une collecte conjointe de 500 millions d'euros, dont 25 % par la région, pour soutenir essentiellement le développement des PME de la filière aéronautique », indique à « La Tribune », Jacques Auxiette, citant l'exemple allemand.

Stratégie d'investissement

L'initiative ligérienne de 2009 a fait des émules puisque ces derniers mois, le Limousin, l'Auvergne et Rhône-Alpes ont également fait appel à l'épargne populaire. À chaque fois, prime le soucis de se doter d'un outil supplémentaire de soutien de l'économie locale. L'Auvergne compte ainsi alimenter le fonds d'investissement Auvergne durable (Fiad) pour aider les PME et TPE. Et déjà, les régions Île-de-France, Centre et PACA ont annoncé leur volonté de faire de même en 2012 pour des montants allant de 20 à 150 millions d'euros.

Reste que l'épargne populaire n'est pas une fin en soi. « C'est une goutte d'huile qui permet de débloquer les rouages », observe Michel Yahiel. À la différence de ce qui se pratique dans la communauté autonome de Catalogne avec les « patriotic bonds » (« bonos patrioticos »), « les montants, expérimentaux, restent inférieurs à ce qui se pratique sur le marché international des capitaux, explique Christophe Parisot, analyste chez Fitch Ratings. Mais cet outil aux taux d'intérêts améliorés, qui implique un surcoût pour la région, peut répondre aussi à une logique politique. » De fait, solliciter le sens citoyen de ses administrés par cette épargne sûre permet à la région de communiquer sur sa stratégie d'investissement.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 07/04/2012 à 11:52 :
si les régions commencent à emprunter aux petits épargnants c'est le début de la fin,je pense que nous allons souffrir plusieurs années
a écrit le 29/12/2011 à 23:37 :
J'ai toujours aimé ceux qui critiquaient les jeux d'argent, où le casino, la "banque" ou toute autre entité prélevait sa dime, après l'état bien sûr (à tout seigneur, tout honneur), mais ce sont souvent les mêmes qui nous abreuvent de commentaires enthousiastes sur le dépense publique et les collectivités locales si proches des citoyens.
La réalité est que les modèles économiques en sont identiques. Sous prétexte de redistribution, on s'écharpe sur le récipiendaire, mais rarement sur les largesses que s'octroient les répartiteurs...
Que les colectivités drainent notre épargne, soit. A condition cependant qu'elles ne méprisent pas comme elles le font notre droit de regard sur sa destination effective.
a écrit le 29/12/2011 à 9:49 :
Si vous leur prêtez, ne vous attendez pas à retrouver votre mise. Vous serez marron alors soyez raisonnable et garder vos économies pour vous. Si vous tombez dans la misère, c'est pas les autres qui viendront vous aider.
a écrit le 28/12/2011 à 17:53 :
Mais pourquoi donc la journaliste traduit-elle les "bonos patrioticos" en anglais? La valeur ajoutée est nulle.
Réponse de le 28/12/2011 à 18:45 :
C'est son droit... C'est votre avis...
a écrit le 28/12/2011 à 12:52 :
Les obligations de solides grands groupes internationaux rapportant du 5-6% annuel sur 5 ans, pourquoi souscrire à du 4%?
Réponse de le 28/12/2011 à 17:03 :
Mais pourquoi une obligation Caisse Epargne à 5,10% échéance 2019 est cotée à 90 %
Réponse de le 28/12/2011 à 17:06 :
pour financer les rmistes..... c'est un grand emprunt ' a la francaise'
Réponse de le 29/12/2011 à 13:57 :
Une obligation est en generale emise au pair (100) avec un coupon definit (ici 5.10 pour la caisse d'epargne).
Au cours de la vie de l'obligation, son prix peut baisser si : hausse des taux ou stress sur les marches.
Son prix baisse a 90 par exemple mais la caisse d'epargne continue a payer 5.10.
Par contre, ceux qui acheteront une obligation sur le marche secondaire a 90 auront un rendement superieur. (achat a 90 mais il recevra un coupon de 5.10 sur un nominal de 100).
a écrit le 28/12/2011 à 11:49 :
La région Ile de France peut aller se faire voir car quand on voit la hausse des impôts locaux depuis 4 à 5 ans, j'ai pas envie de me faire avoir encore et encore.
Réponse de le 28/12/2011 à 12:48 :
La région Ile de France dirigé par... Un Socialo! Comme d?ailleurs toute les autres régions dont les impôts locaux ont augmenté!!!
Réponse de le 28/12/2011 à 13:30 :
meme les regions de droite, les impots ont augmenté. !
Réponse de le 28/12/2011 à 15:08 :
@hades: Il n'y a qu'une seule région de Droite; l'Alsace où les impôts ont augmenté modérément comparé aux tout les autres (facilement vérifiable en ligne) et où les élus de Gauche ont abusé et ont recruté des fonctionnaires territoriaux à grand bras!!!
Réponse de le 28/12/2011 à 15:35 :
ok avec toi .
Réponse de le 28/12/2011 à 17:05 :
en alsace, la mentalite est germanique! les impots ont augmente depuis longtemps!! le reste de la france... rattrape son retard
a écrit le 28/12/2011 à 10:32 :
Moi mon argent il est dans un coffre heberge dans une societe privee digne de Fort Alamo et j'ai pris une assurance sur le contenu du coffre au cas ou. Ces politiciens n'auront pas mon argent, qu'ils reduisent leur train de vie a la Louis XIV. ces policitiens francais n'ont aucune decence ni morale. Ils empruntent des millions pour pondre des rond-points et autres amenagements de voirie inutiles et faire travailler ainsi leurs amis du BTP. La France des castes existe belle et bien, avec ce systeme UMPS
Réponse de le 28/12/2011 à 13:12 :
Sur le modèle de l'avare des temps modernes, mon argent est au fond de mon jardin dans un trou, offert aux générations futures. Toujours ça que mes enfants n'auront pas ainsi que l?État.
Réponse de le 28/12/2011 à 13:31 :
moliere... tu habites ou ?? ;-)
Réponse de le 28/12/2011 à 17:04 :
je suis pret a donner mon mail pour arriver avant hades! ( et le fisc!!) ;-))
Réponse de le 29/12/2011 à 8:41 :
eh oh !! preums !! !
a écrit le 28/12/2011 à 10:28 :
les régions feraient mieux d'augmenter les impots locaux.ce serait saine gfestion
Réponse de le 28/12/2011 à 12:49 :
C'est ça oui... Ils feraient mieux de réduire les dépenses sociales qui plombent les comptes et empêches les honnêtes citoyens d'aller de l'avant!!!!
Réponse de le 28/12/2011 à 13:09 :
Ils n'auraient pas besoin de les augmenter si leur gestion était saine.
Réponse de le 28/12/2011 à 13:28 :
les casss!!!!!J'ai ai marre,arretons de leur remettre du fric .en veux tu?en voilà.

Quand aux impots c'est déjà fait augmentation DOUBLE?MERCI
Réponse de le 28/12/2011 à 13:33 :
non mais ernest antoine, il est soit né gosse de riche, heritier, ... a chaque post qu'il met , c'est ce genre de commentaire... ou tu fais expres pour créer polemique, ou tu es deconnecté mon pauvre ! !
Réponse de le 28/12/2011 à 17:03 :
comment ils vont faire, les misereux, pour changer leur iphone, si on diminue les depenses sociales? et la ps3, c'est kiki la paye? et la tablette tactile ' sociale', hein?
Réponse de le 29/12/2011 à 8:42 :
faisons greve des impots !!!
lol
a écrit le 28/12/2011 à 9:03 :
Bel exemple que de prendre une région espagnole!
La dette des régions espagnoles est une gigantesque bombe dont le montant avoisine celui de l'état espagnol.
Le même problème existe en Allemagne.
comme dirait Biguard: "des sous, des sous, des sous toujours des sous " pour toujours plus de dépenses somptuaires, de copinage, d'enrichissements croisés et d'assistanat non contôlé et sans devoirs.
a écrit le 28/12/2011 à 7:33 :
drole !!! la france ' de gauche' en appelle a ceux sur lesquels elle vomit a longueur d'annee !!
Réponse de le 28/12/2011 à 8:13 :
Des sous, des sous, des sous, des sous, des sous, des sous, des sous etc... On en veut...
Réponse de le 28/12/2011 à 8:37 :
La France de 'gauche' est connues pour dépenses l'argent !
Voir DIJON, ville en faillite ! Voir PARIS, ou les caisses sont passées de pleine à VIDE !
Réponse de le 28/12/2011 à 13:30 :
VOIR AMIENS 80 UNE HONTE?FORTE AUGMENTATION D'IMPOTS ETC
NOUS NE VOULONS PLUS DE SOCIALO.
Réponse de le 28/12/2011 à 17:01 :
ne vous enervez pas, c'est juste une constatation ! mettez vos ronds ailleurs....( avec finesse)
a écrit le 28/12/2011 à 7:28 :
Des détails svp. 4 % net ? Annuel ? Pas de taxes ? Plafond ?
Réponse de le 28/12/2011 à 8:35 :
Deux choses sont certaines en ce bas monde !
La mort et les Taxes !
Réponse de le 28/12/2011 à 8:43 :
4% brut

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :