Faites un geste citoyen, achetez de la dette !

 |   |  363  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Le gouvernement italien va proposer aux épargnants d'acheter de la dette sans frais de commission et la Belgique a annoncé ce jeudi le lancement d'emprunts d'Etat auprès des particuliers et entreprises. Impôt déguisé ou placement rentable ?

Les Italiens et les Belges sont appelés à la rescousse pour réduire la dette de leur pays. En Italie, les particuliers et les entreprises vont pouvoir acheter des titres de dettes à moindre coût et en Belgique un emprunt d'Etat va être ouvert à la population.

Les 28 novembre et le 12 décembre prochain, seront les deux journées spéciales des bons du Trésor public italien, rapporte le site blitzquotidiano.it. Pendant ces deux jours, les établissements financiers italiens se sont engagés à ne pas prélever de commission sur ces achats de titres.

L'objectif malin du gouvernement est surtout de sensibiliser les Italiens sur le problème de la dette du pays. Cependant, le gouvernement espère également faire baisser ses taux. Ces derniers ont encore atteint près de 7% lors de la dernière émission à 10 ans.

L'opération pourrait être une réussite. Les experts du secteur sont en tout cas convaincus que ça peut marcher, même s'ils dénoncent un impôt déguisé.

En Belgique, le gouvernement belge en appelle également à l'épargnant pour financer la dette du pays

Le Premier ministre belge Yves Leterme appelle l'épargnant à acheter de la dette nationale dans un contexte de montée des rendements obligataires à des niveaux sans précédent depuis la création de l'euro. "Vu les difficultés sur les marchés financiers, nous voulons davantage faire appel à la capacité d'épargne des Belges pour financer la dette", a-t-il dit lors d'un entretien publié jeudi par le quotidien Le Soir.

La Belgique a déjà établi un calendrier d'émissions destinées au public mais Leterme dit que le gouvernement veut apporter une publicité particulière à l'opération du 4 décembre, dont la souscription s'est ouverte jeudi.

L'emprunt payera un intérêt de 4% sur des obligations à cinq ans. Cela se compare à un rendement de l'ordre de 5% exigé par les institutionnels jeudi sur l'emprunt de référence à cinq ans.

Et vous ? Seriez-vous prêt à acheter des obligations françaises pour désendetter la France ? A partir de quel taux de rémunération accepteriez-vous d'y placer un peu d'argent ? Donnez votre avis dans l'espace "Commentaires" ci-dessous.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 29/11/2011 à 6:38 :
Il faut revenir d'urgence à une monnaie nationale. Il devrait être obligatoire de l'utiliser, elle serait dévaluée périodiquement pour rétablir notre compétitivité sans avoir à faire d'effort. Bien sûr elle ne serait pas convertible, plus question d'aller dépenser ses revenus aux Maldives ou d'acheter un livre anglais sur internet; Quant au nom de cette monnaie, il est très facile à trouver, il suffit de se référer à l'histoire, ce serait l'assignat.
Réponse de le 15/01/2012 à 21:51 :
Je suis entièrement d'accord avec vous!
a écrit le 29/11/2011 à 4:26 :
Le livret A en france n'est-il pas lie aux taux des bon du tresor ?
a écrit le 28/11/2011 à 17:05 :
OK, pour souscrire à travers un grand emprunt d'état, avec des garanties particulières, à un taux largement inférieur aux taux dont le Trésor à recourt actuellement, sans fiscalité, hors donc du PLF et prélèvements sociaux, sans frais d'entrée, ni pénalité à terme. Les OAT permettent déjà d'accéder aux obligations d'état, à des taux peu rénumérateurs pour les souscripteurs, d'où le peu d'intérêt des investisseurs particuliers.
a écrit le 28/11/2011 à 11:01 :
Les emprunts Russes
Vous vous souvenez ?
Moi oui ?
Ils n'ont vraiment pas froid aux yeux. !
a écrit le 28/11/2011 à 7:39 :
Sauf erreur le fait de souscrire aux emprunts d' ?t ne va dessendetter la France mais uniquement permettre aux irresponsables d?nsiers quoi nous gouvernent de trouver une nouvelle manne. Cela bien pour leur ?ter un r? acte politique a savoir r?ire le train de vie somptuaire de la France
Donc surtout pas, la pression des marches est certainement notre seule planche de salut
a écrit le 27/11/2011 à 18:42 :
Plus de confiance en nos politiques il faut reformer l'ENA en premier. Cela me rappelle un article que j ai lu dernierement qui se terminait ainsi: c est noe ( un pauvre gars ) qui a invente l arche, Mais ce sont des ingenieurs ( nos ENARQUE ) qui ont creer le titanique ! Un peu de Bon sens et de gestion des finances publiques en Bon pere de famille au lieu de gerer la France en payant avec de multiple carte de credit
a écrit le 27/11/2011 à 15:40 :
faudrait étre kamikaze pour préter à l état français à moins qu il ne donne 15% d intéréts et pas moins plus les garanties de la bce du fmi et de la b.m sinon qu il aille demander aux chinois ou aux arabes pétroliers puisque la france aime tellement les arabes..
a écrit le 27/11/2011 à 15:36 :
vaut mieux acheter italien avec 6% d intéréts et méme 7,5% plutot que français avec moins de 2,25% faut étre idiot pour placer son fric en france ça ne rapporte rien et ça ne s appelle méme pas reviens par contre avec les italiens qui sont dans la merde totale on a la garantie de la bce et du fmi alors qu en france on a juste la parole d un menteur comme sarkozy ou d un idiot comme baroin .donc aucune hésitation rien pour la france et tout pour l italie ou l espagne ça rapporte beaucoup plus et c est garanti..
Réponse de le 15/01/2012 à 21:50 :
Enfin des gens qui sont éveillés, ça manque cruellement, je suis tout à fait d'accord avec vous! merci.
a écrit le 27/11/2011 à 14:21 :
L?épargne des français sous toutes ses formes avoisine actuellement 18000 milliards d?euros.
Il y aurait donc bien une solution « interne » cette crise de la dette .À condition toutefois de modifier le traité de Lisbonne et de donner a la BCE le rôle de financer directement les états. Eviter de se financer sur les marchés, est la seule façon de s?affranchir de la spéculation sauvage. Ensuite repartir dans de bonnes conditions pour que le bien commun ne soit plus mis en pâture aux intérêts privés et créer une économie au service de l?homme.
Cela sera dur, l?idéologie néo libérale est bien ancrée au sein de la classe politique actuelle depuis les années 80, La solution ne pourra venir que d?un mouvement citoyen de grande ampleur, Et si on y regarde bien, depuis 3 ans, « ça bout sous le couvercle? » Nos dirigeants déconnectés de la réalité, à force de naviguer dans la pensée unique et leurs magouilles électoralistes risquent d?avoir quelques surprises
Réponse de le 27/11/2011 à 18:18 :
ben disons que l'epargne des francais est deja investit dans les dettes d'etats (francais ou autres) donc il ne reste pas tant que ca d'epargne de francais disponible.

il n'y a pas d'argent qui dort quelque part. tout est deja parti. et peut etre meme deja perdu. dans peu de temps beaucoup de gens vont s'appercevoir que l'argent sur leurs assurrances vies n'etait que virtuel. malgré le travail pour l'epargner qui lui était bien reel.
a écrit le 27/11/2011 à 13:45 :
je suis prêt à acheter de l'emprunt français à 3% .De toutes façons ,j'achète français pour soutenir l'industrie locale ,donc pourquoi pas des bons de trésor français
Réponse de le 27/11/2011 à 23:45 :
PLutôt investir dans la fondation de l'abbé Pierre, j'ai nommé Emmaüs; avec votre option les fonds investis, risquent fort par des moyens détournés de servir aux requins et parasites de la finance; cela s'est déjà passé!!!
a écrit le 27/11/2011 à 13:37 :
a 5 pour cent j achete
Réponse de le 27/11/2011 à 17:02 :
Net bien sûr.
a écrit le 27/11/2011 à 13:12 :
Le patriotisme n'a jamais été que l'argument des marchands de canon. Très peu pour moi.
a écrit le 27/11/2011 à 13:10 :
Nous sommes en train de vivre une guerre froide qui ne dit pas son non, entre le prive et le publique. Le privé tel Iznogood veut être khalife a la place du khalife. pour le privé les états sont des obstacle a leur fonctionnement. en effet , l?état légifère , ponctionne, sanctionne, protège ses citoyens des excès du privé, en gros il les empêche d?agir a leur guise. C'est donc pour toutes ces raison que privé a décider d' affaiblir les états pour récupérer certaine de leur prérogative comme celle très importante de la création monétaire qui conditionne toute les autres. En gros le privé endette les états a un tel point qu'ils ne peuvent plus payer , ils frôlent la banqueroute et en échange de l'aide des institution financier l?état doit vendre ses bijoux de famille au privé ( santé, éducation, transport, énergie etc...). Un jours viendra donc ou l?état dans sa forme actuel n'existera plus, nous ne seront plus des citoyen mais devenus du bétail juste bon a consommer. Ce jours la nos état protecteurs ne seront plus que des coquille vide. Ce jours la un esclavagisme moderne apparaîtra ou la masse sera au service de la minorité. Faut dire c'est déjà un peu le cas, faut il rappeler que 10 % de la population mondiale détiennent déjà 46 % des richesses du globe. Les gens qui nous gouverne sont les pire gens car il n'agissent pas au non des gens qui les ont élue au suffrage universel mais au non d'une poignée d'institution financières. Alors arrêtons de nous leurrer si nous ne réveillons pas nous courrons tous a la catastrophe. !!!!
a écrit le 26/11/2011 à 15:28 :
L'Etat-providence et ses succursales communistes vont dépenser plus de 1100 milliards cette année. Il doit bien y avoir moyen de réduire ce montant faramineux de quelques dizaines de milliards, non ? Simplement 18% de baisse des dépenses publiques et ce sont 200 milliards d'économisés, de quoi régler définitivement la question de la dette publique française. Ce n'est pas insurmontable. Au boulot !
Réponse de le 27/11/2011 à 10:30 :
Les succursales communistes d'un gouvernement UMP depuis 10 ans : il fallait oser une analyse aussi objective !
Luttons surtout contre l'évasion fiscale et l?injustice fiscale : toutes les études montrent que le taux moyen d'imposition des plus hauts revenus sont plus faibles que celui des classes moyennes (Cf Capital du mois d?octobre)
a écrit le 26/11/2011 à 14:34 :
La dette souveraine oui, la dette apatride non, cela ne doit pas ressembler à un téléthon dont on ne connait pas les aboutissants de l'histoire!
a écrit le 26/11/2011 à 13:33 :
On va bientôt demander au français d'acheter de la dette, cela étant on nous a augmenter la tva, les impôts, les charges sociale etc etc, et le pire reste a venir après les élections,,,, mais est ce que le gouvernement à plancher sur la révision de la gestion de notre pays, non, il a même voté une augmentation de budget pour 2012 à 340 milliards il me semble, donc, avant de demander au peuple de financer ses dérive que ce gouvernement commence pas faire les économie a la base du système a savoir les dépenses public, réduction des prestations social (et toute les prestations) abrogation des avantage, voiture de fonction, appartement de fonction, mise en place d'une grille de salaire annuel pour les logements sociaux, révision des dépenses général, impositions sur les revenus pour tout les salaire quelque soit la fonction, employé, employeurs, politicien, etc etc , tous nous devons payé un impôts même nos classe politiques, et déjà on verra de combien on parle, car une restriction de 10 % du budget annuel 2012 c est 34 milliards !!!!!!
Réponse de le 26/11/2011 à 17:58 :
vous oubliez réduction du nombre d'élus et de niveaux administratifs... qui s'ils étaient réduits entrainerait naturellement la réduction des fonctionnaires y attachés !
a écrit le 26/11/2011 à 13:26 :
On nous sollicite pour racheter de la dette de nos propre état, certe, mais de l'autre côté la gestion de nos état ne change pas pour autant donc ça n?aboutira à rien si ce n'est que les épargnants qui aurons mis leurs économie dans cette grande machine de la dette des états se verrons ruiné car les pays deviendront insolvable et aurons englouti le tout sans changer la manière de géré,
Nous voyions les divers gouvernements augmenter les impôts a tour de bras, certe, mais cela ne va que appauvrir la population, réduire la consommation, et la croissance va fondre donc tout les plans de restriction basé sur une croissance serons erroné et il faudra recommencé ce tour de passe passe mais la jusqu?où ???
avant de demander au contribuables, que les états appauvrisse d'année en année en augmentant impôts, taxes , charges , réduction des divers outils de défiscalisation etc etc, il serait peut être bon de réduire déjà les dépenses de façon drastique de ces états, c'est comme une entreprise qui augmente ses prix sans cesse car elle n'arrive pas a honoré ses créance, au bout du compte elle perd ses clients et se retrouve au dépôts de bilan, car la solution n'était pas d'augmenter les prix mais de réduire les charges, c'est la base d'une bonne gestion !!!!!
a écrit le 26/11/2011 à 13:18 :
Nous arrivons bientôt à la fin on dirait !! les contribuables qui doivent sauvez les gouvernements ,,, c 'est comme demander aux clients d'une entreprise mal géré d'acheter un partie de la dette de cette même société, mais le problème ne serra d'autant pas résolue car le mal primaire n'est pas résolut à savoir LA MAUVAISE GESTION, on peut racheter toutes les dettes que l'on veut si la gestion n'est pas réajuster ce ne serra que reporter le problème a plus ou moins longue échéance, mais l'échéance suivante serra encore plus lourde car il y aura les intérêts du premier emprunt a payer plus ceux du nouvelle emprunts et la c'est le cercle infernale qui démarre!!!
a écrit le 26/11/2011 à 11:13 :
moi je consomme tout ce que je gagne. Je n'épargne rien car aucun placement ne rapporte plus que ce que l'inflation nous bouffe.
Je parle de la vraie inflation pas celle que l'on veut bien nous faire avaler.
Honnêtement , du temps du franc (2001 c'est pas si vieux) vous auriez sauté au plafond si on vous avait annoncé une baguette de pain de 250 g à 7,10 F ou un litre de gaz oil à 9,05 F ou un litre de lait à 5F (prix que je viens de payer ce soir).

sur le site www.impots-utiles.com
quelques chiffres en 2000 un litre de lait 1,3F, un litre de Gaz oil 5,04 F et une baguette 3 F
en 2011 + 106% pour le pain, + 300% oui trois cents pour le lait et + 80% pour le gaz oil . On ne peut pas dire que ce sont des produits de luxe que l'on achète que rarement, non? Par contre nous dire que les télés, les dvd, les téléphones ont baissé je m'en contrefous.
Mon salaire: 1431? en 2000 et 2100? en 2011 soit + 46,75% en 11ans même boulot même qualif et plus 10 ans d'ancienneté (enseignant) cherchez l'erreur.
En gros: coût de la vie plus 100% (doublé) et salaire plus 50% !!!
Donc pas d'épargne en liquide; une maison, un appart et des biens .
Quand tout s'écroulera, vous serez logés gratuit et il faudra toujours des logements.quant à ceux qui voudront récupérer leur avoir auprès des banques en faillites bon courage.
Réponse de le 26/11/2011 à 15:04 :
Ça fait longtemps que la baguette elle ne fait plus 250 gr alex33, pas plus que le pain ne fait 400 gr. Pesez là vous serez surpris.
Réponse de le 27/11/2011 à 17:03 :
Je suis d'accord, il y a plein de trou dans le pain
Réponse de le 28/11/2011 à 0:47 :
Nous avons mangé tout le pain blanc, mangeons maintenant le noir ; ou s'il n'y a plus de pain de la brioche... !
a écrit le 25/11/2011 à 22:00 :
En France: dette de 1600 milliards d'?, 20 millions de foyers fiscaux imposables ce qui donne 80 000 ? de dette par foyer fiscal imposable!
Peut être un emprunt d'état pourrait diminuer cette dette mais de toute manière on serait trop loin du compte: si chaque foyer fiscal souscrit en moyenne 1000 ? on arrive à 20 milliards, soit 1.25% de la dette!
Je n'arrive pas à voir le fond du gouffre!
Réponse de le 25/11/2011 à 23:17 :
L'analyse est bonne mais pas le montant de la dette. Il est actuellement de 1710 milliards d'euros.
Réponse de le 26/11/2011 à 11:22 :
Le calcul est imparable, en faisant appel au civisme des Français on arriverait difficilement à trouver 1 milliard, très loin des 200 à 300 milliards d'emprunts à renouveler en 2012. L'effet serait essentiellement psychologique. On pourrait tout de même inciter les institutions financières des pays européens de ne pas brader les titres des autres pays européens, y compris des banques françaises se débarrassant de leurs OAT !
Réponse de le 26/11/2011 à 16:42 :
oui vous parlez de la dette de la France de 1700 milliards , oui celle qui apparaît dans les livres, il ne faut pas oublier les autres dettes qui ne figure pas dans les comptes annuel et la on crève le plafond nous somme tout inclus au alentour des 5000 milliards, donc ne rêvez pas nous somme à la fin d'un cycle ou les précédents gouvernement n'on pas su réajuster le tire avec les années qui on passé car la politique joue sur du court terme alors qu'il aurai fallut jouer sur le long terme, mais ils ne sont nullement responsable de leurs actes et savent que ce sont les successeurs qui paie les pots cassés mais la ce va être le peuple qui va payer un beau matin !!!!!! c'est déjà arrivé, grèce, argentine etc etc
Réponse de le 28/11/2011 à 7:23 :
@kenso
5000 milliards... n'importe quoi. Vous les sortez d'où ces chiffres ? De votre chapeau ? Quand je voie votre grammaire/orthographe, j'ai du mal à vous imaginer en possession d'informations sensibles et crédibles.
Si c'est juste le "plaisir" de faire un commentaire plus dramatique que les autres qui vous pousse, merci de vous abstenir. Les mythomanes sont au mieux inutiles, au pire nuisibles.
a écrit le 25/11/2011 à 21:31 :
Oui, il faudrait renationaliser notre dette publique. Comment? En permettant d'acheter des obligations sans frais afin de ne pas plomber le rendement.
Quelles sont les conditions pour une réussite de l'opération?
-Vu l'inflation actuelle qui tourne autour de 3%, le taux de 5, sur 10 ans est un minimun. De toute façon, le taux des OAT n'a jamais été aussi bas et ça vaut mieux que les taux futurs qui seront peut-être exigés par les marchés.
-Ces obligations devraient pouvoir être logées ds un contrat d'ass vie mais quid des frais de gestion?
- Pour acheter de la dette, il faut avoir confiance.
-Restaurons la confiance par un retour progressif à l'équilibre des finances publiques( suppression des niches fiscales improductives, réforme de l'Etat, lutte contre la fraude fiscale...) , par une politique fiscale pérenne(au moins sur 10 ans)
a écrit le 25/11/2011 à 21:14 :
Merci, on a donné! Depuis plus de 10 ans que je détiens des sicav actions et des sicav obligataires françaises, je me retrouve en grosse perte. Le problème actuel c'est que plus on attend plus on perd, on ne voit pas le bout du tunnel. Aucune confiance ni dans nos entreprises ni dans nos états, dans la zone EURO
a écrit le 25/11/2011 à 20:00 :
Moi, cela fait au moins 20 ans qu'on me dit qu'il ne faut croire qu'à la main invisible des marchés et à la mondialisation pour le meilleur des mondes. Alors je les crois et ne comprend pas pourquoi ces états ne lancent pas les mêmes opérations en Chine, en Inde ou au Brésil, et pourquoi pas en Angleterre ou aux USA ? En Europe bientôt fédérale, le nationalisme est dépassé ! Mettons toutes ces choses ... à la corbeille ;-)
a écrit le 25/11/2011 à 17:33 :
pourquoi pas mais à condition que nos dirigeants acceptent qu'on leur supprime les nombreux privilèges qu'ils se sont octroyés
a écrit le 25/11/2011 à 16:35 :
Je suis sidéré de l'idiotie d'un grand nombre de bloogueurs.L'assurance vie vous connaissez!1300 MILLIARDS D EUROS dessus!Dont 80 % EN FONDS EN EUROS soit 1040 MILLIARDS placés en obligations d'état essentiellement français!Donc si vous placez vos économies sur des fonds en euros, en assurance vie,votre banquier utilisera cet argent pour acheter des obligations de l'état français en majorité !Vous saviez pas ça a votre age!Et pourquoi croyez vous que l'état donne des avantages fiscaux et de transmission de patrimoine a l'assurance vie.Meme les grecs savent ça!.Etre plus c.. qu'un grec pour un français c'est impardonnable.
Réponse de le 25/11/2011 à 17:14 :
Vous connaissez des gens qui ont des assurances vies vous? Même les livrets A sont pourris, pour 220 milliards de dépots, ils ont à peine 1.6 milliard de garantie, dont l'essentiel n'est pas même pas liquide mais est constitué en actions et obligations. Rien n'est garanti aujourd'hui, sauf les actifs tangibles comme l'or, la terre, l'immobilier, le vin, les oeuvres d'art etc, qui même si ils peuvent connaître des baisses, il en restera toujours quelque chose. Le reste ce ne sont que de belles promesses.
Réponse de le 25/11/2011 à 18:50 :
@ptitpère : Bien d'accord avec vous. Quant à gargezus, il faudra qu'il révise ses principes d'économie. L'insulte est le propre des mauvais élèves.
Réponse de le 25/11/2011 à 21:28 :
Non, @gargezus et de toute façon , ça dépend de votre assureur ou de votre banquier. Si je prends l'exemple d'un assureur que je ne citerai pas, les emprunts d'Etat français représentent seulement 37 % de l'encours global du fonds en euros. Pourquoi? Car les OAT rapportaient peu ces derniers temps et qu'il fallait bien chercher du rendement ailleurs.....
a écrit le 25/11/2011 à 16:25 :
Réforme du traité de Lisbonne imposé par les Allemands : une réfome plus solidaire avec les marchés !

http://atterres.org/sites/default/files/Reforme-du-Traite-une-Europe-plus-solidaire-avec-les-marches.pdf
a écrit le 25/11/2011 à 16:21 :
Pour éviter la gabegie des finances publiques par les policticiens lorsqu'ils sont au pouvoir il faut limiter l'éligibilité à une fois tout en protégeant l'emploi des élus pour qu'ils ne se retrouvent pas au chômage après leur seule et unique législature. Comme cela ils travailleront pour le bien de la communauté et non pas pour préparer leur réélection.
a écrit le 25/11/2011 à 15:27 :
celle ci ils ne nous l'avaient pas encore faite .... souvenons nous de l'emprunt Russe !!!! vive la republique vive la france !!! . on pourrais aussi leur payer la bouffe les nounous ,les vacances , les loyer et le reste !!!!!
a écrit le 25/11/2011 à 14:52 :
La dette ? on n'en voudrait même pas comme PQ.
a écrit le 25/11/2011 à 14:49 :
Faire payer l impot sur le revenu a toutes les nourrices qui ne sont pas imposables
a écrit le 25/11/2011 à 14:29 :
pourquoi faire compliqué quand on peut faire très simple:
on double ou on triple le plafond du livret A
on laisse la rémunération à 2,25% éxonérée d'impôts et taxes.
rappel ce taux compense l'inflation + 1 quart de pourcent!
c'est moins cher que les 3,xx % propsés à l'état français et réduit le spread avec l'allemagne à moins de 0,5% et pas les 1 à 2% actuels!
et bien sur optimiser l'utilisation des deniers publics!
en tenant compte par exemple des recommendations de la cour des comptes!
Réponse de le 25/11/2011 à 16:56 :
Cela fait plusieurs fois que cette proposition de doublet le plafond du livret A revient dans des articles ou commentaires Je n arrive pas a y voir de d?vantages. Simple et rapide a ex?ter, rapportant plusieurs milliards ais?nt a un taux inf?eur a celui du march?ais?nt accessible aux clients de banque de d?il.
Naturellement il faudrait un peu de temps pour que la collecte rapporte ses fruits, et cela ne suffira pas a r?udre le probl? de la dette, mais c est toujours bon a prendre!!
Il faut croire que ce serait trop simple pour etre acceptable.
Réponse de le 25/11/2011 à 17:11 :
Faudrait que le plafond soit encore un peu plus haut, mais dans l'ensemble c'est ca ! Et on appelle cela le Livret AAA !
a écrit le 25/11/2011 à 13:44 :
Je suis pour avec un engagement des politiques :
- Suppression du sénat qui ne sert qu?à caser des politiques.
- Réduction de 30% des salaires des ministres et du président.
- Réduction de 5 % des salaires des députés
- Suppression de tous les avantages en nature des ministres, des députés et du président lui-même. Un député qui voudrait avoir un pied à terre à Paris, règle lui même la note?Les frais de bouche doivent être précisément encadrés et avec un budget défini, voté à ne pas dépasser?
- Suppression de l?ensemble des départements. Ceci permettrait de faire une gigantesque économie, tout en améliorant le service rendu aux citoyens. (avec des acticités qui se chevauchent entre les deux administrations et les responsabilités qui sont noyées).

J?accepterai dans ce cas de prêter de l?argent au taux de l?inflation sur une durée de 10 ans.
Réponse de le 25/11/2011 à 15:43 :
C'est simple et de bon sens, j'y adhère
Réponse de le 25/11/2011 à 16:59 :
Pourquoi pas, pour les cumuls de mandats, ne pas r?n?r les 2, mais seulement le moins ?v?Cela aurait un effet assez dissuasif !
a écrit le 25/11/2011 à 13:20 :
Oui, d'accord pour aider l'Etat : 5% sans fiscalité sur 7 ans
a écrit le 25/11/2011 à 13:19 :
Qu'ils mettent comme garanties l'or de la France, les palais de la République, et l'ensemble des biens de l'Etat, qu'ils rémunèrent ces obligations à 5% par an, et je serais prêt à "faire un geste". Et si ces oblig' sont si sûres qu'ils le prétendent, je demande à voir les Sarkozy, Fillon et compagnie, garantir ces obligations en se portant caution personnelle sur leurs propres biens :D
Réponse de le 26/11/2011 à 11:26 :
Le stock d'or doit faire dans les 100 milliards d'euros, ça pourrait faire une garantie intéressante, mais je suppose qu'il est déja en garantie ailleurs ...
a écrit le 25/11/2011 à 12:53 :
Et avec ceci, mes saigneurs, ma gueule comme cendrier ? Un petit coup dans le pot aussi, histoire de montrer qui c'est les maîtres ? Vraiment, il est temps de virer tous ces politicards, bureaucrates et ploutocrates incapables.
a écrit le 25/11/2011 à 12:50 :
Il est possible de mixer avec la lutte contre l'évasion fiscale: amnistie des sommes rapartriées si elles sont placées dans de la dette à 10ans (à taux plus bas que le marché).
a écrit le 25/11/2011 à 12:41 :
en Belgique, 200 millions pour 350 milliards de dettes, soit moins de 1 pour mille! C'est pour faire avancer le chimilimilibilic..
a écrit le 25/11/2011 à 12:36 :
oui, à un taux de 4 % au moins et à condition de pouvoir loger ces titres dans un contrat d'assurance-vie
a écrit le 25/11/2011 à 11:37 :
OK pour un intérêt à 5% net d'impots sur 5 ans
a écrit le 25/11/2011 à 11:22 :
quelqu'un ce rappel t'il des emprunts russes ma famille avait place 15000fr tres grosse somme en ce temps la remboursement ,,,,,,,,,,,,,,,,,
Réponse de le 25/11/2011 à 15:16 :
@rouier: c'est ça le jeu en Bourse, mais faut pas être sélectif, il y a aussi eu le canal de Panama et d'autrres grands scandales. Relis la Bourse de Zola pour savoir que les emprunts russes ne sont pas uniques en leur genre. Et si ta famille avaient réellement eu des emprunts russes, tu saurais qu'un accord avec le gouvernement français en 1991 a permis un remboursement partiel desdits emprunts. Tu saurais aussi que le gouvernement du Tsar n'était pas entièrement respeonable pusique le gouvernement français de l'époque poussait les Français à acheter lesdits emprunts en déclamant, entre autres, qu'acheter russe, c'est comme acheter français. Mais il est sanasa doute plus facile de blämer les autres de sa propre idiotie :-) enfin, celle de la famille dans ton cas :-)
Réponse de le 27/11/2011 à 12:55 :
Pas besoin d'aller chercher les emprunts russes... Avec Eurotunnel on a compris.
a écrit le 25/11/2011 à 11:21 :
c'est le cadeau de fin d'année à faire à tout prix!! offrez le dans un joli papier cadeau au pied du sapin, vos invités seront ravis!!pour vos enfants, pas la peine, la dette pèse déjà sur eux dans tous les cas.
a écrit le 25/11/2011 à 10:22 :
Oui; c'est gagnant, gagnant; l'état emprunte moins cher et l'épargnant trouve un taux d'intérêt plus avantageux
a écrit le 25/11/2011 à 9:40 :
je me demandais pourquoi les états ne demandais pas aux particuliers d'investir sur la dette. En plus l'état récupère une partie des intérêts par le biais de l'impot sur le revenu et cotisations solciales, et la veuve de carpentras n'est pas très réactif aux soubresauts des marchés
a écrit le 25/11/2011 à 9:35 :
ok pour racheter de la dette francaise a 4pour 100 sur 5 ans
a écrit le 25/11/2011 à 9:35 :
Quand on fait financer la Dette Privée des Banques par les citoyens et que l'on sauve de fait, les Actionnaires des Marchés Financiers et que ses mêmes Marchés Financiers qui ont été sauvés par les Contribuables attaquent les Etats, de qui se moque-t-on !
Réponse de le 25/11/2011 à 11:19 :
parfaitement bien vu
a écrit le 25/11/2011 à 9:25 :
y'aura des gugus prêt à souscrire? certainement pas tant que nos politiciens grassouillets seront autant payé à rien faire sinon à dilapider notre argent!
a écrit le 25/11/2011 à 9:25 :
trop drole, et les pigeons volent,,,
a écrit le 25/11/2011 à 9:25 :
Tout d'abord il faut mobiliser une plus grande partie des controleurs du fisc à travailler sur l'évasion fiscale et à faire rapatrier tous les capitaux exilés. Ensuite il est nécessaire que les politiques donnent l'exemple et se serrent eux aussi un peu la ceinture et fassent des économies sur les budgets, pas de dépenses inutiles. Et peut etre les épargnants français seraient encouragés à acheter des obligations français à un taux rasonnable, pour le bien du pays et de son peuple.
a écrit le 25/11/2011 à 7:55 :
Qu'il demande à tous les exilés fiscaux de rapatrier leur blé sans poursuites judiciaires et voilà 100 milliards dans les caisses .Il suffit de vouloir .L'interet pour la patrie sera le plus fort , ils ne vont pas refuser n'est ce pas ? La cagnote du Sénat , on reprend l'equivalent qu'ils ont pu économiser sur les sommes de fonctionnement (1 milliard) c'est celui des Français et non pas le leur .Et enfin tous nos parlementaires acceptent une baisse de 15% de leurs indemnités (déjà non imposables elles ).L'appel envers les pauvre , en dernier .
a écrit le 25/11/2011 à 7:04 :
Acheter des obligations Françaises, pour aider un état major, incapable de gérer....
Certainement pas. Que l'état commence par faire une cure d'amaigrissement : moins de députés, moins d'argent pour les collectivités locales, suppression des niches fiscales, contrôle de l'argent distribué ( scandale de la sécurité sociale ) ....Ensuite on verra.
a écrit le 25/11/2011 à 6:21 :
Commencons a reduire le train de vie de tout les politiques .Reduire ou supprimer les rapports, les commissions,les reunions , les voyages fantomes ou inutiles , reduire les avantages des politiques .Ensuite mettre en place dans chaque region un controle citoyen pour tout les conseils generaux ,Les DDE,un controle citoyen pour le sponsoring des grandes societes et effectuer un prelevement obligatoire .Un controle citoyen sur les appels d' offre bidons ou maquilles ou arranges d'avance . C' est quoi le controle citoyen ? Des citoyens de tout bords plambier, notaire, inspecteur des impots , clochard,boulanger,grand directeur etc etc payes pour controler et verifier les mouvements d' argent , et tout ce qui concerne l' argent du citoyen ..exemple la sante les laboratoires pharmaceutiques qui arrosent les medecins pour placer leur merde , les appels d'offre dans les grandes entreprises , les surfacurations.Bon week end .
Réponse de le 25/11/2011 à 7:08 :
un contrôle citoyen, n'importe quoi....les citoyens ne pigent rien et surtout ils s'en foutent !
Réponse de le 25/11/2011 à 10:44 :
justement les citoyens lambda pigent trés bien que les politiques avec leur depenses pharaoniques, inutiles et leurs magouilles en tout genre les ont mis dans une m---- noire aussi il me semblerait judicieux que les citoyens puissent avoir un droit de regard et d'approbation ou désaprobation entre chaque pèriode électorale
Réponse de le 25/11/2011 à 23:21 :
Ah tiens, la remarque de NN est amusante : les citoyens ne pigent rien. Sachant que lui-même est fonctionnaire au Trésor Public, cela démontre l'immense mépris de ceux qui savent contre la masse ignare. Pourtant, étrangement, c'est en subissant les actes de nos "grands sachants" que nous sommes au fond du gouffre. Peut-être qu'il y a plus de jugeote dans le petit doigt d'un paysan berrichon que dans les melons de Bercy ?
Réponse de le 28/11/2011 à 6:44 :
Ou peut être pas.
NN a raison, il ne doit pas y avoir 10% de français qui ont une compréhension partielle de la situation actuelle et probablement 10 fois moins qui atteignent un niveau de compréhension suffisant.
Il faut arrêter avec l'illusion de la démocratie participative: demander à une population massivement incompétente de faire des choix critiques, c'est du suicide pur et simple. On cesserait les investissements lourds, on stopperait la production nucléaire parce que Fukushima ma p'tite dame...
En Italie où le peuple est consulté à tout va, on retrouve fréquemment des taux de participations très insuffisants pour prendre une décision sur des sujets incompréhensibles au commun des mortels, et au bout du compte, l'argent qu'a coûté le scrutin a eu une efficacité nulle.
a écrit le 25/11/2011 à 6:17 :
dés que sarkozy qui a dilapidé l'argent de l'etat donc des français est parti je suis ok aux taux du livret A sans frais prélevés par les banques avec en contrepartie une réduction des niches fiscales du même montant que l'emprunt obtenu
a écrit le 25/11/2011 à 5:54 :
Si c'est du style emprunt russe, Nada
a écrit le 25/11/2011 à 5:52 :
Acheter de la dette ne serait certainement pas un geste citoyen, bien au contraire, cela équivaudrait à encourager le gaspillage et à laisser encore plus de dettes aux générations futures.
Il faut ni acheter de la dette ni augmenter les impôts, ce qu'il faut faire c'est diminuer les dépenses qui ne servent à rien (armée et dépenses pour le prestige de la grande nation)
Nous sommes beaucoup plus gaspilleurs que les Grecs, la différence c'est que nos revenus fiscaux sont plus élevés que ceux de la Grèce, parce-que nôtre économie est plus performante (ce qui ne nous a pas empêché de vendre de l'armement lourd à la Grèce et de l'aider ainsi à se suicider).
Tous de pourris en somme, nous plus que les autres.
Réponse de le 27/11/2011 à 12:58 :
Bien vu, hélas!
a écrit le 25/11/2011 à 5:50 :
Il me reste quelques francs et quelques monnaies de l'Ex Europe (avant 2002). Je suis prêt à la mettre à disposition sans intérêt pour financer la dette.
Réponse de le 25/11/2011 à 23:22 :
Si tu as des emprunts russes et des tickets-restaurants, ils les prennent aussi.
Réponse de le 26/11/2011 à 15:09 :
@Bastien : Ah non, je garde mes tickets restaurants qui ont encore de la valeur puisque je m'en sers pour manger, alors que mes vieux francs..
a écrit le 25/11/2011 à 5:18 :
Tr?bonne id? Cela responsabiliserait les citoyens et en plus si ce ph?m? permettait enfin d 'enrichir l '?rgnant lambda et non le monde de la finance;celle ci qui n'h?te pas ?r? la psychose , pour augmenter les taux d'int?ts et s'en mettre encore une fois plein les poches
a écrit le 25/11/2011 à 4:24 :
Il faut faire preuve de citoyenet?
Et ceux qui en ont les moyens devront souscrire a un vaste emprunt qui va etre cr?bien obligatoirement.
A 4% se serait correct pour attirer massivement nos compatriotes.
Réponse de le 25/11/2011 à 5:45 :
Si c'est du rendement net, cela me semble intéressant, sinon à éviter.
a écrit le 24/11/2011 à 23:58 :
"Achter des obligations pour d?ndetter la France"...
C'est une blague n'est-ce pas ???!
a écrit le 24/11/2011 à 23:25 :
Ils demandent à la population de prêter à un État qu'ils veulent voir crever.

Pourquoi chercher à épargner la faillite au pays que l'on souhaite voir disparaitre? Ça n'a pas de sens.

C'est grave, docteur?
a écrit le 24/11/2011 à 23:21 :
Que l'autre vende déjà son avion ! Non mais ! Et quoi encore ?!
a écrit le 24/11/2011 à 23:16 :
Je vais plutôt continuer d'acheter de l'or je crois, j'aime pas trop les causes perdues, je devrais avoir honte mais j'ai pas le profile de l'abbé Pierre.
Réponse de le 25/11/2011 à 5:51 :
L'Or est maintenant trop cher pour une véritable rentabilité à moyen et long terme. Gros risque de baisse dans les prochaines années.
Réponse de le 25/11/2011 à 12:08 :
Oui j'ai acheté mes premiers lingots à 18 000?/pièce il n'y a même pas trois ans, ils en valent près de 43 000/pièce aujourd'hui, et à l'époque on me disait déjà que c'était une bulle. Ma problématique c'est surtout de pouvoir quitter le pays le plus rapidement et facilement possible quand il s'effondrera, donc l'or me convient parfaitement. Je ne miserais pas un kopek dans une assurance vie, un livret A, ou un action du CAC 40, libéllés en euro, qui vous rapportent à peine 2% par an avec des risques colossaux aujourd'hui. Je continuerai donc d'acheter de l'or tant que les problèmes monétaires, de dettes d'états, de croissance, et autres, ne seront pas réglés, bref je n'ai pas fini d'en acheter. Et si par miracle en une nuit tous ces problèmes étaient réglés comme par enchantement et que l'or perdait 35% de sa valeur; honnêtement je préfère ça que tout perdre dans autre chose.
Réponse de le 25/11/2011 à 12:19 :
Ce que je constate d'ailleurs c'est que le CAC a perdu 60% de sa valeur en moins de 10 ans (et c'est pas fini), que l'immobilier est en train de s'effondrer (ce que j'avais déjà prevu il y a deux ans). Et que j'ai acheté de l'or au bon moment, et mon appart au bon moment (2002), et qu'auj je suis en train de le vendre (ca fait 2 ans) mais ca devrait se régler sous peu, en le revendant trois fois plus cher. Je pense que je devrais réussir à vendre une partie de mon or (j'en garderai toujours un peu) au bon moment égtalement. Je ne me suis jamais fait plumer, mais merci de s'inquiéter pour moi :)
Réponse de le 25/11/2011 à 12:20 :
Après si vous croyez à la dette française, achetez-en, mais moi non merci j'en veux pas :D
Réponse de le 26/11/2011 à 5:00 :
@ptipère : Votre placement était certainement judicieux à l'époque. Bravo. Mais aujourd'hui la donne est différente. Mais vous avez raison ne vendez votre or qu'aux premiers signes de baisse. Quant à acheter maintenant...je maintiens que la plus value probable n'en vaut pas la chandelle.
a écrit le 24/11/2011 à 22:40 :
Par patriotisme oui! Achat d'obligations non deduit de l'impot sur le revenu lors de l'exercice fiscal en cours, mais Rendement minimal de 3% sur 15 ans, net d'impot au terme de l'echeance. En echange: redefinition des depenses de nos impots (exemples: fin du financement des campagnes electorales par l'impot, suppression de la niche fiscale de reduction de 50% accordee aux journalistes...), refonte et SIMPLIFICATION de Notre systeme fiscal, meilleure coordination au niveau
Réponse de le 25/11/2011 à 5:53 :
15 ans ? Et pourquoi pas 30 ans. 5 ans est largement suffisant.
Réponse de le 29/11/2011 à 0:16 :
Reduction de la masse salariale de l'état. Vu que c'est 50% du budget total.
a écrit le 24/11/2011 à 22:19 :
ok allons y et sauvons la FRANCE pour nos enfan ts et petits enfants

mais avec un engagement d économie a tous les niveaux de l'état
Gouvernenent - région - Conseil généraux - Mairie

IL FAUT FAIRE DES ECONOMIES ALORS ON S EN SORTIRA
a écrit le 24/11/2011 à 22:17 :
OK pour un emprunt,a conditions que les intéréts soit au minimun de 3% san s GSC
l'Etat et moi même seraient gagnante,cela a déja existé .Alors pourquoi ne ^pas le refaire pour dessendéte nos enfants et petits enfants
a écrit le 24/11/2011 à 21:30 :
Je serais pr??cheter des obligations fran?ses pour d?ndetter la France si en contre partie le taux de r?n?tion es minimum ?% et maximum ?%. Et que chaque personne qui ach? des obligations on une d?ction sur leurs imp?car c'est la faute des banques tout ces probl? actuellement. Finance-Pics 
a écrit le 24/11/2011 à 21:17 :
Mieux vaut augmenter le plafond du livret A ce serait plus sure que les futurs politiques n'y touchent pas. Car un emprunt est sujet aux droits de garde des banques ( frais variable ) de plus la fiscalite des Valeurs mobilieres change tous les ans, la CSG aussi , donc pour ce qui me concerne c'en est fini les placements en Valeurs mobilieres sans aucune garantie fiscale a l'arrivee. Plus aucune confiance en nos politiques.
a écrit le 24/11/2011 à 21:05 :
@Churchill
Etant secrétaire d'un Comité d'Entreprise, je me permets d'apporter une précision à votre remarque.
Le 1% dont vous parlez est celui du CE EDF dont on parle toujours. Pour tous les autres comités d'entreprise il y a une part de 0,2% de la masse salariale qui est obligatoire, mais qui doit etre utilisée exclusivement pour le fonctionnement du CE (formation, experts, salariés du CE). Le reste destiné aux activités sociales et culturelles est à la discrétion de l'employeur. J'ai la chance d'être dans une entreprise du secteur de la distribution ou cette part facultative est de 1,5%. Avant 38 ans je n'avais pas non plus de CE. Les fonds ainsi versés aux salariés par notre Comité d'Entreprise sont assez efficacement recyclés majoritairement dans l'économie française (spectacles, cinéma, garderies d'enfant, chèques vacances utilisables en France uniquement).
Maintenant ce à quoi vous n'avez pas pensé ce sont les fonds des Comptes Epargne Entreprise. Ils sont alimentés par la participation des salariés aux bénéfices et l'intéressement des salariés à l'amélioration de certains indicateurs. Une partie des fonds doit être placée dans des placement sans risque (sans risques en théorie ...). Pourquoi ne pas les investir directement dans de la dette française sans passer par des FCPE compliqués que nous proposent les gestionnaires de fonds ? C'est une idée à laquelle je réfléchis pour notre Plan Epargne Entreprise.
Réponse de le 25/11/2011 à 8:25 :
merci des precisions; effectivement, je visais les CE des grands groupes et administrations ---et qui sont geres par qui on sait----; non pas que j'ai besoin de cet argent, mais juste que j'en ai marre d'entendre des brailleries syndicales sur ' comment augmenter la fiscalite des autres' tout en hurlant ' touche pas au grisbi' ... alors je fais des propositions ' justes, citoyennes, et solidaires' <------ ce qui en francais veut dire ' qui ne me coute rien' ;-)
a écrit le 24/11/2011 à 20:48 :
Oui j'ach?rai pour aidez min pays
a écrit le 24/11/2011 à 18:59 :
Attratif aux premiers abords .... Livret A au final
Réponse de le 25/11/2011 à 5:48 :
OK pour un livret A, B ou C pour financer la dette, mais seulement si c'est à un taux de 3,4 % mini défiscalisé avec un plafonnement supérieur à 15300 euros.
a écrit le 24/11/2011 à 17:32 :
a titre perso, je prefererais ' un geste citoyen' qui sauve LA TRIBUNE du depot de bilan... opinion perso...
Réponse de le 24/11/2011 à 18:03 :
+1 !
Ce site qui permet de laisse des posts sans contrainte est une bonne idée !!!
Réponse de le 02/12/2011 à 14:22 :
:-)))))))
a écrit le 24/11/2011 à 17:13 :
qui a creer la dette sinon que nos elus en voulant marquer leur passage :la pyramide du louvre (monument affreux),la grande bibliothèque maitenant le grand paris. il y a eu assi l augmentation des députes et sénateurs sous Mitterrand (d ailleurs la france est le pays qui a le + de députes et senateurs au monde en fonction du nombre d habitants avec les + gros avantages. mais ces elus il ne faut pas y toucher
Réponse de le 24/11/2011 à 18:28 :
@paul: avant de faire de la démagogie, il faudrait te renseigner. Tu saurais alors que l'inventeur du système français actuel est De Gaulle avec sa constituion de 58...et que c'est lui qui a commencé à prendre au plus haut niveau de l'État des gens douteux, dont Papon, Bousquet et consorts.
Réponse de le 25/11/2011 à 13:00 :
bousquet etait le copain de miterrand la francisque laissez le general en dehors de ça
a écrit le 24/11/2011 à 17:06 :


Le procédé n'est pas nouveau. Il y a eu de emprunts d'état après la grande guerre et en 1945 .Ceci revient au même que le rachat de la dette. Les Français avaient confiance en leu pays et ces emprunts ont été couverts très rapidement.
Réponse de le 24/11/2011 à 18:04 :
Les citoyens ont ils encore confiance dans l'état ????
Y a t il un sondage la dessus ??
a écrit le 24/11/2011 à 16:57 :
Partant du principe qu'aucun état ne souhaite vraiment rembourser ses dettes et, qu'à leurs échéances, de nouveaux emprunts sont alors émis, ces tentatives italiennes et belges me paraissent plutôt de nature à flouer leurs épargnants naïfs. D'autant que ces pauvres épargnants, incertains quant au devenir des capitaux prêtés, doivent aussi compter (cas français) sur une fiscalité de l'épargne confiscatoire lors de la perception des intérêts....
a écrit le 24/11/2011 à 16:56 :
quand l'état est solvable les bon sont réservés aux banquiers et quand les états sont proche de la faillite on les refourgue vite fait aux citoyens :)))
Qui n'en veux de mon emprunt russe :))))
a écrit le 24/11/2011 à 16:35 :
Bravo ! Oui, il faut renationaliser la dette. Avec 280 milliards d'encours sur les livret A..... il reste une grosse marge pour les emprunts d'Etat.
a écrit le 24/11/2011 à 16:34 :
allez y je vous rejoins après !!
en tout cas moi j4ai cessé de financer les hedges funds et banques américaines
a écrit le 24/11/2011 à 15:43 :
on pourrait utiliser le 1% CE pour financer les dettes des etats ( je trouverais ca 'juste et citoyen', vu que je n'en beneficie pas!)
Réponse de le 24/11/2011 à 16:38 :
bien vu !
Réponse de le 25/11/2011 à 5:04 :
ça ne sert a rien si l'etat continue de nous endetter a ce rythme
a écrit le 24/11/2011 à 15:14 :
Renationaliser la dette devrait être une priorité nationale, ainsi l'argent du service de la dette reste au pays et participe à son PIB.
En France les deux tiers de la dette appartiennent à des étrangers et donc cela représente d'autant d'argent qui part du pays et fait baisser son PIB année après année, si la France possédait 100% de sa dette, on gagnerait 2% du PIB de façon automatique par an.
Cette évidence basique et pourtant non vue par nos dirigeants est vraiment préoccupante.
Réponse de le 24/11/2011 à 16:31 :
Le problème c'est que la France politique, en tête le gouvernement actuel et toute l'ére Chirac mais également sous la gauche les choix ont été fait par des technocrates qui n'ont pas cherché à faire participer, mais également à faire fructifier l'épargne des français car nos petites têtes d'énarques sont de pâle copie des US et non une copie du Japon dont la colossale dette est détenue pour la majeure partie par le peuple japonais.
a écrit le 24/11/2011 à 15:14 :
Et pourquoi l'épargnant qui souhaite acheter de la dette belge n'irait pas la prendre sur le marché afin de bénéficier du rendement de 5.5%? C'est juste un attrape nigots...
a écrit le 24/11/2011 à 14:52 :
Très bonne initiative, même avec un taux de 4% les épargnants seraient tout à fait gagnant par rapport à l'inflation
Et puis ces taux resteraient largement inférieurs à ceux proposés par les marchés.
Réponse de le 24/11/2011 à 15:50 :
4% moins les cotisations sociales et moins les impôts car il faut déclarer les intérêts cela fait un livret a
Réponse de le 24/11/2011 à 22:12 :
Livret A certes mais sans contrainte de plafond à 15K EUR
a écrit le 24/11/2011 à 14:23 :
Pour que ça soit économiquement viable il faudrait que ça couvre l'inflation et que ca soit inférieur au tauxactuels, on augmente le taux d'un point du livret A à 3.25 ça couvre l'inflation et reste en dessous des taux actuels qui de toute façon ne baisseront pas (on a vu ce midi que la BCE restera indépendatne car merkel l'a dit
a écrit le 24/11/2011 à 13:56 :
La collecte du livret A ne sert à rien pour l'immobilier, dans ce cas changez son affectation, Déplafonnez le à 50000? et rémunérez au taux des emprunts d etat sans frais !!!
Réponse de le 24/11/2011 à 14:23 :
@ idée: tu as raison, mais on rémunère à 2,25%, donc qui va te donner 3,60%, voire plus très bientôt ??? Les banques ?? c'est un rêve :-)
Réponse de le 24/11/2011 à 17:52 :
Le livret A est rémunéré par l'état et non par les banques. Donc au lieu d'emprunter à l'international à 3,60%, l'état n'a qu'à emprunter via le livret A . Cependant simultanément la cure d'amaigrissement des depenses est urgente,et il serait de bon ton que le gouvernement s'y atèle immédiatement!!
Réponse de le 24/11/2011 à 18:30 :
@ idée; parce que tu crois que l'État n'utilise pas déjà l'argent pour autre chose que le logement. Et qui va convaincre les banques du bienfait puisque ce sont les mêmes qui gouvernent et décident ???
Réponse de le 24/11/2011 à 23:03 :
Le livret A est accessible à tous les francais via les guichets des banques. Ces dernieres doivent engranger des commissions au passage. Cependant,à condition qu'il reste defiscalisé c'est un excellent moyen pour collecter en augmentant sont plafond. pourquoi pas 50000? ou plus ? Pourquoi l'etat paie a des etrangers du bout du monde des interets faramineux alors que via le livret A à 3,25% lui couterait moins cher. En meme temps il ferait indirectement une sorte de cadeau à tous les français
a écrit le 24/11/2011 à 13:01 :
Et oui, voilà la solution pour mettre le pays à l?abri des spéculateurs. La dette de la France est détenue à 70 % par des investisseurs étrangers qui dictent leur loi au niveau des taux de rendement (voir la désillusion de l?Allemagne hier qui n?a pas réussi à couvrir une émission obligataire de 6 Mds, parce que les taux proposés étaient inférieurs aux attentes des investisseurs).
Prenons l?exemple du Japon, que je préconise depuis des mois, où la dette sur PIB sera à plus de 235 % soit nettement plus que tous les pays européens qui sont attaqués par les agences de notation (américaines) depuis des mois., et soumis à la pression des marchés qui veulent des rendements très élevés à court terme ; Il faudra nous expliquer comment la dérive des dettes publiques qui s?est dégradée depuis + de 35 ans, pourrait se réduire en l?espace de 3 ans. Il n?y a que des investisseurs avides de sang et imbéciles qui peuvent prétendre le contraire?.
Au japon, les besoins de financement du pays sont souscrits à hauteur de 95 % par les japonais au travers de leur banque postale. Je n?entends pas dire que le japon soit soumis à la pression permanente des marchés et pour cause ??.CQFD
Réponse de le 25/11/2011 à 10:36 :
+1!!!!
a écrit le 24/11/2011 à 12:28 :
Ou comment jetter de l'argent pas la fenetre ....
a écrit le 24/11/2011 à 12:11 :
Faites un VRAI geste citoyen laisser crever les banques!! Et les salauds qui spéculent sur les peuples, sinon envez directement vos chèques aux riches...Il nous prennent vraiment pour des truffes ces guignols...
Réponse de le 24/11/2011 à 15:06 :
Faites un vrai geste citoyen! Un beau doigt d'honneur et si vous voulez m'envoyer vos chèques, je suis preneur
Réponse de le 25/11/2011 à 5:12 :
@Dr Alan ca faisait longtemps qu'on n'avait pas eu un benet ignorant, aigri et frustre pour venir nous dire que c'est a cause des banques si les etats sont trop endettes. Mama mia...
a écrit le 24/11/2011 à 12:10 :
@c'est ca qu'on appelle tout simplement re nationaliser la dette souveraine. Simplement pour convaincre les épargnants il va falloir garantir que toute perte subie dans le cas d'une éventuelle restructuration ou dévaluation ultérieure de cette dette viendrait en diminution des impôts dûs, ça va devenir en effet incontournable, et mieux que ça, mais plus dangereux, toute perte éventuelle qui résulterait de la vente des obligations en question sur le marché pour payer ses impôts viendrait en diminution des impôts dus. Ce serait néanmoins un moyen pratique pour l'Etat de faire ressortir le fric non déclaré, un fraudeur étant prêt à subir une perte éventuelle qu'il récupérerait immédiatement lors de la déclaration d'une partie de ses bénéfices ou revenus jusque là non déclarés ou volontairement minimisés.
Réponse de le 25/11/2011 à 12:53 :
Acheter des obligations pour d?ndetter la France"... C'est une blague n'est-ce pas ???!

Une personne n'a jamais compris que la France et État appartient au personne qui vivent dans le pays . ( le portefeuille de la france est le méme que le notre la seul différence est que nous pouvons pas intervenir directement sur la gestion ).
Mais à la fin nous payons quand même .

de toute façon si demain la france s'écroulait il nous resterais rien .

D'un cote demain vos parents vous demande de l'argent régulièrement et le dilapide vous pouvez dire non mais de toute façon légalement vous devrez passer à la caisse car vous avez une obligation envers vos parents .( nous pouvons considéré la même situation avec l'État francais ).

Pour l'instant nous laissons d'autres personnes d'autres pays nous prêter de l'argent et eux il nous plume chaque jour .
Je pense que nous devons utiliser notre argent pour rembourser une partie de la dette au moins chaque année nous aurons moins intérêt à versé

Et surtout techniquement nous nous payons à nous les intérêts et l'argent reste en famille un peu quand ont prête de l'argent à la famille et les intérêts servent à payer un repas à la totalité de la famille :)

et de l'autre cote faire le nécessaire pour que personnes qui vivent et profite de la France arrête de considéré la France comme une vache à lait ( politique inclus ). car sinon nous avons d'un cote des personnes qui font attention à leur depense et d'autre qui dilapide le pognon .

Et chaque jour qui passe la dette augmente pour nous maintenant et demain nos enfants et surement nos petit enfants .

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :