Infractions routières : les sanctions passent à la vitesse supérieure

 |   |  350  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : Reuters)
Téléphoner ou regarder un film au volant, utiliser un avertisseur de radars ou circuler sur une bande d'arrêt d'urgence... Les amendes concernant ces infractions sont désormais multipliées par trois ou même... onze, selon le décret publié ce mercredi au Journal Officiel.

Avis aux automobilistes qui veulent continuer à téléphoner au volant sans kit mains libres : l'amende à laquelle ils s'exposent rentre dans la catégorie des contraventions de 4ème classe et n'est plus de 35 euros mais de... 135 euros avec trois points retirés sur le permis de conduire (contre deux jusque-là). Voici l'une des dispositions du décret d'application de certaines mesures sur la sécurité routière, publié ce mercredi au Journal Officiel et dont l'entrée en vigueur doit intervenir d'ici demain jeudi.

Le texte ne s'en tient pas là. En cas d'écran allumé autre qu'un GPS dans le champs de vision de l'automobiliste (télévision, console de jeux vidéo, smartphone utilisé pour lire une vidéo...), l'amende sera multipliée par onze, à 1.500 euros et trois points de permis enlevés.

A ceux qui seraient tentés de mordre ou franchir la bande d'arrêt d'urgence, il leur en coûtera 135 euros et un point de permis. Deux points supplémentaires partiront en cas de circulation illicite sur la bande d'arrêt d'urgence.

Fini les avertisseurs de radars

La détention, le transport et l'usage des avertisseurs de radars sont désormais interdits au risque de se voir infliger une amende de 1.500 euros, six points de permis supprimés et l'appareil en question confisqué. Désormais, au lieu de détecteurs de radars, les automobilistes peuvent être assistés par des avertisseurs de "zones de danger". Les fabriquants doivent par conséquent mettre à jour leurs logiciels et ne plus indiquer systématiquement la présence de radars mobiles mais plutôt des zones dites "dangereuses" (travaux, chaussée abîmée,....)

S'agissant des radars fixes, rien ne bouge. Ils restent signalés en amont par des panneaux sachant que ces derniers seront progressivement remplacés par des radars "pédagogiques" indiquant la vitesse sans sanctionner.

Autre changement enfin. Les juridictions administratives sont désormais autorisées à accéder directement aux dossiers individuels des conducteurs répertoriés dans le fichier national des permis de conduire, notamment dans le cadre de contentieux relatifs aux retraits de points.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 05/01/2012 à 21:18 :
Tous ceux qui protestent ont en fait des réactions de frustrés et d'égoïstes. Ils essaient de compenser en croyant se "libérer" au volant. Question d'éducation, puisque nous agissons en fonction de nos frustrations et de nos manques. Si les parents commençaient pas apprendre leur métier de parent avant de le devenir, le monde irait un peu moins mal
Réponse de le 05/01/2012 à 23:05 :
@belita : il y a longtemps que les "fous du volant" se font assez rares. Affliger 95 ? et 1 point de permis pour 1 km/h de dépassement a permis à l'état d'encaisser plus de 600 millions d'euros. C'est la vraie réalité : taxation d'abord. C'est une vraie politique démagogique, trop facile ...
a écrit le 05/01/2012 à 17:02 :
La vache à lait du gouvernement actuel a toujours été l'automobiliste ... Bientôt,il faudra des menottes pour conduire !
a écrit le 05/01/2012 à 13:30 :
si le gouvernement souhaitait améluoorer la sécurité routière, il s'attaquerait en premier lieux aux causes les plus importantes.
exemple sur autoroute aujourd'hui ce n'est pa la vitesse qui cause le plus d'accidents, mais la somnolence! et cette somnolence dans la majorité des cas, vient même de la limitation de vitesse !!!
des systèmes existent qui détectent la baisse d'attention du conducteur, que n'oblige-t-on les constructeurs automobiles à les installer comme cela a été fait pour la ceinture, les rétroviseurs, etc, etc.
une bonne partie des tués est malheureusement parmiles 2 roues . quelles sont les mesures spécifiques?
il existe des blousons airbag, pourquoi ne pas instaurer unn bonus malus des équipements de sécurité?
trop de repression, pas assez de prévention , mesures déséquilibrées, comme toute les actions de ce gouvernement d'ailleurs.
Réponse de le 05/01/2012 à 14:12 :
Encore de la désinformation la vitesse et l?alcool restent les 2 causes principales, le respect de la pause toute les 2 heures doit combattre les effets de somnolence. Mais encore une fois le conducteur est responsable de ses actes et la legislation est la seulement pour l inciter.
Vous dites tout et son contraire, la prevention existe et vous commencez par la contester parce qu?elle émane d?un gouvernement qui ne vous plait pas, si chacun accepte le principe de prévention et de respect la répression devient moins utile. La Securité Routiére est perfectible et progresse tous les jours vos idées ont des chances d?aboutir. Mais pour rester dans le débat entre regarder un film ou somnoler en conduisant le resultat est une même perte d attention . Nous sommes donc d accord.
Réponse de le 05/01/2012 à 16:51 :
Ben non. 3 points et 135 euro si l'on "mordille" la bande d'arrêt d'urgence : c'est juste de l'arnaque. Il n'y a jamais eu d'accident mortel parce que l'on touche la bande d'arrêt d'urgence très occasionnellement. Par contre, cela fait plein de fric facile à se faire en attendant les automobilistes aux endroits mal foutus ou forcément ils toucheront la bande. Voilà comment la "sécurité routière" fonctionne aujourd'hui. Qui peut même honnêtement en douter ?
Réponse de le 05/01/2012 à 23:12 :
@Taranis : c'est vous le désinformateur. Si la vitesse est un facteur agravant en cas d'accident, elle représente moins de 10% des causes d'accident. La réduction du nombre de mort vient en fait des améliorations en sécurités actives et passives des véhicules, et, de l'amélioration du réseau routier (mais cela est politiquement incorrect !!!). Dans les années 80, les hauts de cotes avec pointillés pullulaient sur les routes départementales ; les DDE étaient largement responsables de nombreux morts. la DDE attendait plusieurs morts à un carrefour pour poser un stop ... c'est la vraie réalité. La responsabilité n'est pas que chez les automobilistes.
Réponse de le 09/01/2012 à 10:09 :
Bien sur Réalité, désolé pour ma provocation : la Sécurité Routière est en constante amélioration mais le but à atteindre est 0 MORTS. Tous les pays du monde pratiquent les limitations de vitesse.
La vitesse est directement liée aux nombre de morts sur les routes : Une baisse de 1% de la vitesse moyenne du trafic entraîne une baisse de 2% de l?accidentalité et de 4% de la mortalité. Par contre Adequation a raison sur les accidents mortels sur autoroute la somnolence est la cause d?1 sur 3. Comme vous dites la vitesse n?est pas une cause mais un facteur aggravant .Les grands excès de vitesse sont marginaux mais le dépassement de la limitation reste l?infraction la plus courante. Certes La répression va plus vite que les mesures d?amélioration du réseau mais aller vers cet objectif de baisse constante de la mortalité est le fond de cette politique qui fait ces preuves malgré la frustration du manque de liberté généré par la vitesse. C?est bien un comportement collectif plus qu?un danger permanent.
Réponse de le 09/01/2012 à 14:04 :
Ben mais non : vous vous faites l avocat du diable, l?espérance de survie sur la BAU est de quelques minutes : respecter la vie des automobilistes qui stationnent avec leur famille par nécessité, n?est pas trop exiger. Entre « mordiller » et rouler il y a certes un écart mais la prévention c?est de prendre des marges. L?officier de son hélicoptère sera faire la différence entre l?occasionnel et la conduite dangereuse. Ne vous en déplaise la Sécurité Routière et faite par des professionnels. C?est un très mauvais procès sur un très mauvais exemple.
a écrit le 05/01/2012 à 11:29 :
Le racket et l'infantilisation progresse toujours plus.
Réponse de le 05/01/2012 à 12:18 :
Par la delivrance du permis de conduire les Pouvoirs Publics vous accorde le droit de circuler sous réserve de respecter le code de la route, il y a donc un devoir associé. Le legislateur responsabilise ceux qui se conduise comme des enfants gâtés dans leur belle auto et inflige des amendes a ceux qui rackettent la vie des autres. Ai-je bien résumé vos propos ?
Réponse de le 05/01/2012 à 13:27 :
Désolé cendu a raison, la France non seulement c'est TaxLand mais maintenant c'est RacketLand, je suis bien heureux d'avoir des plaques étrangères. La France devient une vrai dictature...pitoyable !
Réponse de le 05/01/2012 à 13:42 :
Parfaitement. L'étape suivante est la vitesse zéro quelque soient les circonstances et l'environnement. Sinon, des robots vous verbalisent automatiquement et vous enlèvent automatiquement des bons points.
A moins que l'on prennent conscience que, dans tous les domaines, les "pouvoirs publics" font des milliers de lois de telle façon que le pigeon soit toujours racketable.
Réponse de le 05/01/2012 à 14:35 :
Vous êtes des gamins prétentieux et inconciencieux , mais rassurez vous la Securité Routière ne fermera pas ses portes en mai 2012 car nos sommes majoritairement pour ce système.
Je suis maintenant à bout d argument, j espère que vous comprendrez un jour qu une amende n est pas une taxe et que son niveau augmente en fonction de l effet dissuasif.
FRED Si dans votre beau pays il n?y a ni foi ni loi sachez que quand vous roulez en France vous devez respecter notre code de la route, sinon vous rentrez en train (un monégasque célèbre en a fait l expérience)
a écrit le 05/01/2012 à 10:28 :
Il faut faire court pour ne pas être " effacé"
Battage médiatique sur " la sécurité routière"
Amendes " étudiées " pour un meilleur rendement
Silence "assourdissant" sur le 65 000 morts par an à cause du tabac, qui rapporte 11 milliards par an à "BERCY", mais coûte 43 milliards à la "SECU" dégats dus à l'alcool de 10 000 morts par an
et le coût pour la SECU on n'en parle pas .
Réponse de le 05/01/2012 à 12:06 :
Depitée , curieuse méthode que d évaluer le coût de nos victimes en fonction des circonstances. Il me semble que le prix du tabac augmente de manière persuasive et le tabagisme passif est bien combattu ; l alcool fort est taxé, mais la consommation d?alcool reste fortement ancré dans le lien social, l?ivresse sur la voie publique ou au volant est un délit après c?est la responsabilité de chacun pour ne pas en abuser. Chaque gouvernement successifs à mené ses campagnes sur tous ces sujets couteux pour la collectivité nationale en terme de santé. Moins de cas certes, mais le problème de la Sécurité Routière c?est qu?un véhicule mal utilisé peut être une arme contre des innocents. Mais vous avez raison la douleur des proches est la même quelque soit l?agresseur et c est l?automobiliste le plus facile à réprimer puisqu il est soumis a des règles pour tous qu?il estime ne pas devoir respecter en tant qu?individu plus habile.
a écrit le 05/01/2012 à 9:11 :
Beaucoup d entre vous confondent politique et responsabilité de l état. La sécurité des concitoyens est un devoir constitutionnel : Aucun chef de gouvernement ne saurait réagir face à une hausse statistique de la violence routière, qui sont des délits comme les autres.
Quand la pédagogie et la responsabilisation ne fonctionne plus, il faut agir sur la répression, bien qu elle ne soit pas assez ciblée, mais comme toute loi, pour quelques délinquants celle-ci est généralisée c?est son principe. N?oublions jamais les victimes, la majorité se dise prudent pourtant les morts sont bien réels. Même avec des véhicules de plus en plus sûrs, le temps de réaction reste primordial. On ne peu pas rationaliser les accidents avec des théories car c?est la plupart du temps un concours de circonstances, on doit donc avoir la conduite la plus responsable possible. Quant à ce renforcement des sanctions, Il n?est pas question des petit excès de vitesse mais bien de la perte d?attention au volant. Pour le détecteur de radar chacun connait les vitesses limites fixées par le code de la route, les autres allégations le concernant ne sont qu?hypocrisie pour gagner quelques minutes sur la route. L?efficacité des radars et des contrôle a été constaté sur les excès de vitesse même avec les critiques que l on peut leur faire sur le coté abusif et parfois facile. La forme est perfectible, mais pas le fond : la Sécurité Routière est un Droit pour les usagers de la route.
Réponse de le 05/01/2012 à 12:23 :
Parfait exemple de la soupe politiquement correcte que nous servent nos dirigeants pour faire le plus d'argent possible tout en masquant les vrais problèmes. Il ne manque que le terme "assassins de la route".
Réponse de le 05/01/2012 à 13:28 :
Cendu: Dés le début de mon propos j ai dissocié le politique du devoir de responsabilité civile et pénale. La Sécurité Routière s?est améliorée au fil des gouvernements quelque soit leur sensibilité, il revient à chacun de se l approprier. Ramener l infraction au rapport a l argent montre que vous avez peu de conscience et je vous incite à faire un stage de conduite avec les professionnels pour comprendre les enjeux. Je ne comprends pas ou sont vos prétendus problèmes masqués. Personne heureusement n assassine sur les routes mais beaucoup d?irresponsables créent des drames en tuant ou estropiant des gens qui ne demandaient qu?a vivre. Si vous avez trouvé une meilleure solution que l?amende ou la prison pour sanctionner les crimes et délits présentez vous aux élections.
a écrit le 05/01/2012 à 6:54 :
Faut bien faire plaisir aux intégristes des associations et ligues diverses contre la "violence routière". Leurs adhérents et sympathisants votent aussi.
Réponse de le 05/01/2012 à 7:36 :
Vous n'avez sans doute perdu personne que vous aimiez dans un accident de la circulation. Si vous avez le respect de la vie des autres ces mesures ne vous concerne pas.
a écrit le 05/01/2012 à 0:48 :
Bien vu Amar; la Suisse pratique aussi ce sport et un très riche suédois en a fait les frais il y a quelques mois.
Et entièrement d'accord avec Salina;
j'ai été, quand je travaillais, conducteur routier international pendant 13 ans (semi remorques et autocars de tourisme) et j'ai pendant 11 ans (pas les 2 premières) respecté scrupuleusement le code de la route; et bien je n'ai jamais eu de reproches de mes employeurs; par contre certains clients n'étaient pas contents, surtout en autocars...; je leur proposais régulièrement le volant et bien sûr de payer les amendes en cas d'infraction(s); personne n'en n'a jamais voulu...
Comme quoi...
a écrit le 04/01/2012 à 15:49 :
Normal, les fous du volant doivent passer à la caisse pour la prise de risque qu'ils occasionnent aux autres conducteurs. Il y a bien quelques-uns de ces fous qui me répondra que le danger vient des autres ou qu'ils sont champions du monde de la conduite .... Moi je proposerai comme dans les pays nordiques, une amende proportionnelle au salaire avec un montant minimum pour ceux qui ont de faibles ressources. Vive la république et vivre la France.
Réponse de le 04/01/2012 à 16:57 :
Les pauvres sont déjà assez sponsorisés comme ça.
Réponse de le 05/01/2012 à 10:22 :
Ainsi s'explique les rodéos dans les secteurs déshérités. Zéro salaire = zéro contravention. Elle est belle la vie?
a écrit le 04/01/2012 à 15:36 :
A la lecture de ces diverses commentaires, on constatera que ça critiques beaucoup mais peu de solutions proposées pour élever le débat. Au vu du nombre de commentaires contre ces mesures, j'en déduit que beaucoup d'entre vous doivent se sentir visés. Soyez citoyen que diable!
Réponse de le 04/01/2012 à 16:56 :
Ouvre les yeux gentil bobo de droite. Ce ne sont pas ceux qui roulent 15 kmh au-dessus de la vitesse limite sur la route, qui fichent le feu aux voitures au pieds de mon immeuble, "collent" ma femme dans l'ascenseur, épouvantent mes mômes, tapent sur le médecin de SOS médecin, braquent la pharmacie du quartier et crient sous mes fenêtres jus'à 3 heures du matin. Débarque un peu Man.
Réponse de le 04/01/2012 à 19:46 :
@Filou : ne jamais répondre à un "troll" : c'est lui faire trop plaisir et l'encourager à faire de la provocation sur les forums...
"Salut bande de gauchos" et "Amar" sont des trolls - probablement la même personne derrière deux pseudonymes. Définition : En argot Internet, un « troll » est une personne qui participe à une discussion ou un débat (sur un forum ou autre) dans le but de susciter ou nourrir artificiellement une polémique, et plus généralement de perturber l'équilibre de la communauté concernée. (source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Troll_%28Internet%29)
a écrit le 04/01/2012 à 15:33 :
Vous avez tous raison : dehors Sarko. On va tous voter socialiste en mai prochain. Et en plus c'est toute la presse française qui nous y incite, et à forte dose (par définition, un journaliste c'est une élite, n'est-ce pas !). Et au bout de ces 5 prochaines années, on s'apercevra que rien oui presque n'aura changé. Comme sous tous les gouvernement précédents d'ailleurs. Et oui, mais c'est ça l'espoir.
Réponse de le 04/01/2012 à 16:59 :
Oui. On veut rester dans notre m.... On veut rien changer. Elle nous tient chaud.
a écrit le 04/01/2012 à 13:41 :
Le flic est devenu un coupe jarret, un malandrin, qui n'est plus bon qu'a attendre le citoyen sans histoire, caché derrière un taillis pour le dévaliser.
Réponse de le 04/01/2012 à 14:06 :
exact, les forces de polices et les gendarmes évitent les balieues craignos à l'insu de leur plein gré ! de même les précités cognent sur les travailleurs de la route à l'insu de leur plein gré ... de surcroit, ils ne comprennent pas que leurs soldes vont baisser à l'insu de leur plein gré en massacrant l'économie réelle et les travailleurs de la route !!!
Réponse de le 04/01/2012 à 15:07 :
@flic ou voyou. vous avez malheureuesement raison pour le citoyen moyen le policier ou le gendarme sont devenus "l'insécurité" car si ils le veulent ils peuvent toujours trouver quelque chose de répréhensible. Les policiers et les gendarmes sont sensés protéger les citoyens mais avec la politique du chiffre de Sarko ils sont obligés de faire de la répression pour remplir leur statistique et pour beaucoup d'entre eux ils sont mal à l'aise face à cette politique conscient qu'elle les rend impopulaires.
a écrit le 04/01/2012 à 13:40 :
On s'en tape.
De toute façon il n'y a pas gros à parier sur celui sur qui ils ont voté en 2007.
De toute façon Ils revoteront pareil ...
Réponse de le 04/01/2012 à 17:01 :
Sûr que la majorité de ceux que sarko a enc... va encore voter pour lui. C'est garanti sur facture.
a écrit le 04/01/2012 à 13:36 :
Il y a de la drogue partout. Des quartiers entiers sont contrôlés par des gangs. Les habitants d'immeubles sont fouillés par des voyous dans leur hall avant de pouvoir rentrer chez eux. Des kilomètres de cables de cuivre sont volés tous les jours sur les lignes SNCF, les cambriolages se comptent par dizaine de milliers, les agressions physiques explosent, les bracages de bijouteries se multiplient, on tire à la kalashnikov dans les centre de nos grandes villes et ça fait des morts. Et ont fait ch.. qui ? Qui ???? Le père de famille tranquille, solvable évidemment, qui roule 10kmh de trop. C'est ça la police de Sarko ? C'est ça le Kärcher promis par minus ? Quelle honte.
Réponse de le 05/01/2012 à 11:07 :
Oui c'est vrai, c'est cela le complexe des " petits ", ils ne tapent pas eux même sur les faibles citoyens, ils paient cher les forces de l'ordre pour taper ces faibles citoyens ... et pendant ce temps là, les " petits ", eux ils tapent dans les caisses des faibles d?esprit comme dans l?affaire Wuerth, Mam, et tant d?autres, dans les oeuvres d?art par exemple ? c?est cela les méthodes des " petits " exploiteurs du pouvoir
a écrit le 04/01/2012 à 13:17 :
Mais non,pas de caricature, soyez justes,Sarkozy n'emploie pas la répression partout : Il a dépénalisé totalement le droit des affaires : il n'y a plus d'affaires de corruption (dans le privé)c'est légal! vous ne risquez plus rien (rappelez-vous de ces tristes images de grands patrons en garde à vue dans les années Jospin. Avec Sarkozy, on respecte mieux l'argent. La prison c'est pour les pauvres ou le secteur public qui a encore des règles de conflit d'intérêt.Enfin on peut retrouver le respect pour les valeurs ,dont la première est le respect de l'argent.
a écrit le 04/01/2012 à 12:55 :
Toutes ces sanctions répressions aveugles, surtout approximative et brouillonnes (c?est du Fillon brouillon approximatif), finissent par être très contreproductives économiquement. Bien entendu il y a des amendes, mais la perte de productivité des travailleurs sur la route est énorme, depuis 10 ans d?accumulation de RESTRICTIONs, c?est probablement près de 50 % de perte de productivité pour les routiers, les livreurs, les infirmières, les médecins, les commerciaux, les taxis, les dépanneurs, etc .. mais ces pertes récurrentes et permanentes qui vont crescendo sont ignorés par les ignorants parfaits des pouvoirs publics, Sarkozy ne se rend pas compte des conséquences de ses approximation, son MANQUE de DIESCERNEMENT est affligeant ? il suffirait de moduler en fonction des jours et des heures pour commencer à a voir des mesures intelligentes, mais cela est hors de protée de nos politicards élevés à la stupidgouvernance.
Réponse de le 04/01/2012 à 14:19 :
et combien de vie ont été sauvé aussi depuis? Je suis d'accord que certains perdent leur boulot mais c'est bien qu'a un moment ils ne respectent pas la loi. ET en général on ne me fera pas dire que se sont des gens qui ont fait des petis excès. Je suis bien placé pour le savoir je viens de récupérer mon permis après un moi de suspenssion pour excès de vitesse. C'est le jeu. Les gens qui telephone au volant ou qui regarde la télé sont dangereux. Il n'y a cas faire quelques kilomètre pour s'en rendre compte. Alors certe personne n'est dupe c'est aussi pour renflouer les caisses de l'etat mais en parallèle cela permet de sauver des vie et de mettre a pied pendant quelques temps certaines personnes
Réponse de le 04/01/2012 à 14:53 :
+1 pour ouai et?
Réponse de le 04/01/2012 à 15:43 :
Ouai et ? tpe vous ne faites que répéter stupidement les blas blas que nos politocards passent leur temps à affirmer sans preuve aucune comme d'habitude. A l?évidence... les abus de répression ne servent à rien pour la sécurité routière, ce qui a amélioré la baise des tués sur la route c'est à 99 % l'amélioration de la sécurité active des voitures, l'essentiel est donc à mettre au crédit des ingénieurs des constructeurs des véhicules... il n?y a que quelques benets et béni oui oui pour croire aux histoires racontées par nos politocards approximatifs et brouillon?
Réponse de le 05/01/2012 à 10:01 :
Je ne suis pas entierement d'accrods avec toi. Je suis d'accord les voitures sont de plus en plus sur ok mais elles ne se conduisent pas toute seul. Et quand on regarde la télé au lieu de regarder la route et qu'un enfant traverse la route la voiture ne freine pas pour vous (sauf quelque modèle qui ne sont pas encore sur les routes ou alors qui ne font pas le parc automobile de la france), de même quand c'est la voiture de devant qui freine. Surtout que ces voitures qui disposent de système de sécurité a la pointe de la technologie équipe qu'un petit pourcentage du parc automobile francais car ils sont présent sur des auto qui coutent relativement cher. Et tous les constructeurs automobile s'accorde a dire qu'il ne remplace en aucun cas un humain assis bien sagement derrierement son volant et attentif sur la route. Donc ok les politiciens tire tout vers eux mais une partie est bien du a eux. Quand vous avez peur de la repression vous ne faites pas c'est pas bien connue. Donc ceux qui ont peur de perdre leur permis ne font pas ou font très attention et donc sont prudent sur la route et non responsable d'accident mortel
Réponse de le 05/01/2012 à 10:43 :
J'irai plus loin les propos de de Bof Bof sont de la totale désinformation. La sécurité active des voitures conforte les conducteurs à rouler plus vite et à freiner au dernier moment parce qu'il se sente invulnérable justement. La plupart des accidents sont du à une faute humaine. Responsabiliser les conducteurs sera toujours utile, le reste est pour l'instant de la science-fiction
a écrit le 04/01/2012 à 12:51 :
le pays est en faillite, il faut trouver du blé
Réponse de le 04/01/2012 à 14:52 :
Facile, pour conserver "son blé", il faudra respecter le code de la route.
Réponse de le 04/01/2012 à 17:03 :
Vender tous vos caisses. C'est mort. Ca fera des chômeurs et ça fera ch... Sarko.
a écrit le 04/01/2012 à 12:42 :
"A ceux qui seraient tentés de mordre la bande d'arrêt d'urgence, il leur en coûtera 135 euros et un point de permis" : qui peut assurer qu'en début de sortie, en fin d'entrée sur l'autoroute, ou en cas de travaux, il ne la "mordra" pas ? Et bien soyez assuré que c'est là que la milice policière vous attendra, prête à rançonner en série le citoyen ordinaire.
a écrit le 04/01/2012 à 12:24 :
il y'en n'a vraiment marre du gouvernement et des forces de l'ordre qui ennuient l'honnete citoyen pour 5 ou 10 km/h de plus.si on a choisit de voter sarkosy,c'est pour faire la vie dure aux véritables voyous qui importunent ou tuent des gens.
Réponse de le 04/01/2012 à 13:29 :
inutile de voter des lois inutile de payer des fonctionnaires CHACUN FAIT SA LOI .....on verra le resultat ... ecrire que N S est responsable de tout ,,,,?????
Réponse de le 04/01/2012 à 14:01 :
@nero51 voilà où ménent les dérives du chiffre chères à votre Sarko. pour faire du résultat il est plus facile de raketter le conducteur moyen inattentif en se mettant à un endroit adéquat que de pourchasser les vrais chauffards. mais pendant ce temps là il s'agite et cela séduit les scrognneugneus de tout poil!
Réponse de le 05/01/2012 à 21:11 :
Si vous conduisez comme vous écrivez le français, bonjour les dégâts. Nous ne devons plus sortir de chez nous.
a écrit le 04/01/2012 à 11:49 :
Comment gagner de l'argent facile? non mais franchement c'est du grand n'importe quoi!! Le métier de gendarme est complètement démantelé, ce n'est plus de la prévention mais de la sanction gratuite pour enfoncer encore plus les automobilistes!
C'est plus facile de piquer un mec allume son portable que d'aller arrêter des traficants de drogues, alors on choisit la ou c'est plus pratique de prendre du blé et on laisse faire le reste.
Réponse de le 04/01/2012 à 12:37 :
je suis d'accord avec vous sur le manque de moyens et la facilité de la sanction routière comparée à des trafics.
Par contre, là où je ne suis pas du tout d'accord avec vous c'est sur le fait d'enfoncer les automobilistes... Quel besoin de rouler au dessus des limitations, de boire avant de conduire ou de téléphoner en conduisant??? La loi c'est la loi et s'il n'y a que ça pour sauver des vies alors pour éviter les ennuis il faut se tenir à carreau, un point c'est tout!
J'ai perdu mon père parce ce qu'un chauffard roulait sous la pluie à 150km sur autoroute en téléphonant et qu'il a perdu le controle du véhicule...
Si vous ne voulez pas payer tenez vous à la loi.
Réponse de le 04/01/2012 à 13:37 :
salina, votre triste évènement de la vie est un cas extrème !
Réponse de le 04/01/2012 à 14:51 :
Non c'est ce qui arrive tous les jours à des dizaines de famille, ça n'arrive pas qu'aux autres et la sévérité de la loi fera réfléchir les gens près de leurs sous. Petits français sans défense devant le méchant état répressif! Mon oeil! que chacun ralentisse, ne décroche pas le téléphone, ne coupe pas les voies, mette les cligno... et on verra ensuite pour relacher la pression.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :