Smic, vers un coup de pouce symbolique

 |   |  482  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : Reuters)
Le ministre du Travail a laissé entendre que que si un coup de pouce au Smic était "légitime", il n'en serait pas moins très modéré. La question sera tranchée lors de la conférence sociale de juillet

Le gouvernement est ennuyé ! François Hollande avait fait d'un coup de pouce au salaire minimum interprofessionnel de croissance (Smic) l'une de ses promesses de campagne. Le Ministre du Travail, Michel Sapin, intervenant jeudi 24 mai sur Canal+, a confirmé cette intention mais en modérant tout de suite les appétits. Selon lui, 'il est   "légitime" de donner un coup de pouce au Smic, tout en prévenant qu'il n'était pas question "non plus de faire des sauts sur le Smic" pour ne pas handicaper les petites entreprises confrontées "à des carnets de commandes difficiles". Bref, une revalorisation du salaire minimum, oui, mais pas dans les grandes largeurs... 0,5% ? 1% ?

Un "coup de pouce" très modéré

La réponse interviendra lors de la Conférence sociale qui doit se tenir avant le 14 juillet à l'Elysée Car, comme l'a souligné Michel Sapin " il n'y a pas de bonne décision s'il n'y a pas de dialogue qui précède cette décision". En tout cas, une chose est certaine, la revendication de la CGT de porter le Smic mensuel à 1.700 euros bruts ne sera pas exaucée ni celle de FO qui demande 1.340 euros nets (actuellement le Smic est fixé à 9,22 euros bruts de l'heure et 1398,87 euros bruts par mois sur la base de 35 heures de travail par semaine, soit environ 1.100 euros nets). D'ailleurs, François Chérèque, le leader de la CFDT est venu appuyer le gouvernement en déclarant qu'à l'heure actuelle "1.700 euros est un objectif inatteignable (...) l'évolution du Smic doit aussi être liée à la croissance".

Un débat pollué par l'absence de croissance

Or, justement, les perspectives négatives de l'Insee en matière de croissance (progression nulle du PIB au premier trimestre et guère mieux au deuxième) viennent quelque peu aussi perturber les intentions du gouvernement. A l'origine, pour éviter la sempiternelle querelle sur l'opportunité d'accorder un  "coup de pouce" au Smic, François Hollande souhaitait indexer l'évolution du Smic sur celle de la croissance. Concrètement, actuellement, le Smic est revalorisé en début d'année en fonction de l'indice des prix et de la moitié de l'évolution du pouvoir d'achat du taux de salaire de base des ouvriers. Un paramètre supplémentaire devait donc être ajouté, tenant compte de la croissance. Or, François Hollande voulait inaugurer cette nouvelle donne, sous forme d'un "coup de pouce" égal à l'évolution du PIB dès juillet... Faute de croissance, c'est raté. C'est pour cette raison que Michel Sapin réfléchit au pourcentage d'augmentation qui sera accordé.

Autre paramètre non négligeable, alors qu'un vaste mouvement de hausse des rémunérations se profile en Allemagne, quitte à accepter une légère progression de l'inflation outre-Rhin, il peut être tentant pour la France de modérer sa politique salariale pour améliorer la compétitivité du "made in France"...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 28/05/2012 à 19:28 :
hadès : oui je ne sais pas m'astiquer des 2 mains car je suis aveugle.
Réponse de le 28/05/2012 à 21:12 :
Heu heu heu ... Heureusement que vous n'êtes pas manchot.
a écrit le 28/05/2012 à 19:24 :
@ alain ne généralisez pas un peu beaucoup.
a écrit le 28/05/2012 à 19:24 :
"Smic, vers un coup de pouce symbolique". Que de mots pour ne rien dire alors que l'annulaire suffisait pour comprendre que des paroles à des actes, le fossé est grand.
a écrit le 25/05/2012 à 18:07 :
Il y a des travailleurs qui méritent plus que le smic et il y a d'autres qui ne méritent même pas le smic et d'autres qui pourraient être payés pour ne pas aller au travail.
a écrit le 25/05/2012 à 17:56 :
indexer le SMIC sur la croissance quelle bonne idée et en cas de décroissance
on le baissera???
a écrit le 25/05/2012 à 17:47 :
Pure verité : pourquoi vous dites "retraite à 60 ans pour tous ceux qui ont 41 années" transformé en sauf ... ceux qui ont eu des enfants qui onr été au chomage qui....

ceux qui on été au chomage ou on eu des enfants auront le droit à la retraite à 60 ans
pour peu qu ils aient commencer à travailler tot
a écrit le 25/05/2012 à 15:32 :
on nous aurait menti sur la hausse annoncé du SMIC qui passe de "relance du pouvoir d'acahat" à petit coup de pousse
après "départ de tous nos soldats d'Afganistan "transformé en soldats combattant et on en laisse 2500 sur place en logistique et formation
et ..."retraite à 60 ans pour tous ceux qui ont 41 années" transformé en sauf ... ceux qui ont eu des engfants qui onr été au chomage qui ....
François tu es un gros MENTEUR ou plutot tu es expert pour placer le petit mot non visble mais qui fait que tu prends les Français pour des GOGO ... mais ils aiments celà alors §
Réponse de le 25/05/2012 à 16:46 :
et oui
les français ont voté hollande
c'est le début
il ne fallait pas les croire
Réponse de le 25/05/2012 à 17:10 :
Pourquoi vous dites "retraite à 60 ans pour tous ceux qui ont 41 années" transformé en sauf ... ceux qui ont eu des enfants qui on été au chomage qui...

justement meme ceux qui ont eu des enfants ou des périodes de chomage et qui on commencé à travailler tot vont pouvoir toucher leur retrait à 60 ans
Réponse de le 15/06/2012 à 16:00 :
c faux g cotise 43.ans+1mois donc 41 ans c du pipo
a écrit le 25/05/2012 à 14:08 :
Sapin a menti, il cherche a lancer une inflation des produits qui serait rattrappée par le smic... avec un décalage salutaire pour les entreprises qu'il défend, les grandes. Car le piège de cette absurdité économique qu'est le smic est grand : plus on l'augmente plus on y inscrit un nombre important de gens dans un contexte ou les salaires stagnent pour cause d'ouverture inconsidérée du pays à toutes les concurences. Plus de 24 % des français sont réellement au smic ou en état équivalent (temps "choisi"), nous irons à 30 puis 50 % ? On sait pourtant qu'il est nécessaire de traiter à la fois le chômage avec un programme édifiant "la fin du chômage" de telle façon que les chômeurs soient payés à 80 % du smic et considérés comme immédiatement disponibles en contrepartie, mais aussi de déconnecter les salaires fortement de ce seuil par l'analyse réelle des compétences et la prise de conscience des employés. Le gouvernement précédent ne l'a pas fait, celui-ci osera-t-il ??
a écrit le 25/05/2012 à 12:27 :
Tous les électeurs vont s'apercevoir que toutes les promesses de Hollande n'étaient que symboliques.
Réponse de le 25/05/2012 à 18:03 :
Il va vite comprendre.
Il ne pourra pas dire que c'est de la faute a la crise puisqu'il l'a contesté.
a écrit le 25/05/2012 à 10:17 :
En tous cas, si il y en a qui sont aux aguets sur ce coup de pouce, ce sont les grandes surfaces et autres commerçants qui n'attendent QUE ca pour augmenter leurs prix et "capturer" cette manne !!.. avez-vous remarqué que pas mal de promos tombent en plein dans les périodes de virement des salaires ou des diverses aides sociales.... !!?
a écrit le 25/05/2012 à 8:36 :
De nos jours avec tous les impôts et taxes sociales qui viennent charger le salaire dont la conséquence est toujours plus de chômeurs, l'augmentation salariale n'a plus de sens. Ce vieux réflexe doit être substitué par '' comment l'état qui est responsable des impôts et taxes, et l'employeur qui est responsable de ma rémunération et non plus un seulement un salaire peuvent augmenter mon pouvoir d'achat''. Voilà les véritables négociations de demain.
a écrit le 24/05/2012 à 23:54 :
deja l'idee d'un smic a echelle nationale est une aberration, lorsque l'on voit les differences du cout de la vie entre paris et les regions...
Ensuite lorsque vous aurez compris que les entreprises ne sont pas les grands mechants que l'on essaye de vous faire croire et que le faite qu'il y ait une loi qui defini un salaire minimum vous dessers plus qu'autre chose.
Personnelement si j'etais patron c'est certain que je vais embauche au smic, pourquoi donne plus alors que ce que je fais est legale.
Ce qu'il faut c'est un vrai discours entre patron et syndicat et cela par branche d'activite, faire des conventions collectives par region maximum et arrete de pleurer et d'attendre que le gouvernement vous donne tout
Ca les suisses l'ont bien compris et c'est pour ca qu'ils ont refuse les 6 semaines et qu'ils refuseront le fait d'instaurer un salaire minimum aux prochaines votation.
Et le pire c'est que la plupart des francais les ont traiter de fou sans meme essayer de se renseigner sur comment fonctionne ce pays
a écrit le 24/05/2012 à 23:10 :
Quelle sottise d'augmenter le smic qui est un des plus eleve en europe. Il faudrait plutot le gele.L'encadrement des loyers pour eviter les abuts des societes hlm et autres serait une solution plus judicieuse pour redonner du pouvoir d'achat aux francais dans un premier temps.
Réponse de le 25/05/2012 à 8:19 :
et ceux qui comme moi perdent de l'argent lorsqu'on compare loyers encaissés et remboursement d'emprunt ! parce que je compte arriver à l'équilibre dans 2 ans, avec une hausse des loyers corrélée à l'inflation !!!
NON : il faut juste que l'état donne envie aux employeurs d'embaucher et aux investisseurs d'investir !
Si on continue à tout faire pour dégouter tout le monde, ça n'ira pas loin : perso j'ai un projet de création d'entreprise qui créerait entre 80 et 90 emplois: pour le moment, il reste dans des cartons, car vu les risques administratifs et sociales (menace de hausse du smic, de blocage des loyers (donc de mes ressources potentiels pour équilibrer les comptes les 1ères années), etc ... ben je reste peinard, salarié, sans risque ni critique !
a écrit le 24/05/2012 à 21:22 :
il faut arreter avec le capitalisme !!!! Accepter des salaires disproportionné (100 % des gens qui touchent plus de 30 000 euros/mois ) c est accepter d avoir plus misère en france (ou dans le monde) . je suis pour une fourchette de 1 à 20 avec un plaffond à 30 000 euros/mois ( Primes et autre Bonu$ compris) , taxé à 100 % les patrimoines sup à 3 millions euros ......


Réponse de le 24/05/2012 à 21:49 :
Je suis d'accord avec vous
Réponse de le 24/05/2012 à 22:00 :
moi, Vous voulez chasser les Steve Jobs, les Zidane... Votre égoïsme est dévastateur !
Réponse de le 24/05/2012 à 22:32 :
Yves , l 'argent ne fait pas le talent :))) un Steve Jobs à 30 000 euros/mois reste créativement parlant le meme qu'un Steve Jobs à 1 000 0000 euros/mois idem pour Zidane ........ Mon égoisme est surmment dévastateur pour certain compte bancaire mais relativement protecteur d un juste équilibre entre les citoyens
Réponse de le 24/05/2012 à 22:48 :
Le juste équilibre consiste à laisser à chacun la liberté de gagner ce qu'il est capable de gagner et, pour l'essentiel, d'en faire ce qu'il veut, librement.
Réponse de le 24/05/2012 à 22:50 :
Ne croyez -vous pas qu'une société ne soit pas capable de générer des Steve Jobs et Zidane payés au smic ? J'en suis convaincu. Le véritable entrepreneuriat n'est pas motivé par l'appât du gain. Au risque d'être provocateur le nivellement des salaires permettrait nettoyer au Kärcher  ceux qui ne pensent qu'à faire du profit pour le profit. Nous devrions garder cet esprit pionnier, qui cherche à  repousser les limites de l'inconnu, à faire avancer la société humaine, la science pour l'intérêt commun. Je suis désolé mais un grand nombre de dirigeants de ne créent pas, mais détruisent de la valeur.
Réponse de le 24/05/2012 à 23:00 :
C'est là que vous vous trompez. Le véritable but de ceux qui veulent limiter les salaires ou de collectiviser tout ce qui bouge est de contrôler fermement toute la société. Les entrepreneurs et les inventeurs disparaîtront alors sûrement car la liberté leur est essentielle. L'URSS devrait vous servir de leçon.
Réponse de le 24/05/2012 à 23:07 :
Damned , ca c'est bien dit ! Merci à vous
Réponse de le 24/05/2012 à 23:44 :
Vous parler de communisme à un libéral convaincu. Mais croyez vous que tous les individus soient libres d'entreprendre dans un monde où certains sont alter nativement libéraux et interventionnistes suivant le sens du vent, afin que l'argent tombe toujours du même côté? Je dis simplement que sans l'appât du gain, les vrais entrepreneurs continueraient d'entreprendre, les autres vaqueraient à d'autres occupations plus rentables. Comme beaucoup, vous mélanger entrepreneur et rentier dont le seul but est d'accroître sa fortune. L'entrepreneuriat n'est qu'un faux prétexte pour justifier ces écarts abyssaux entre les salaires.
Réponse de le 24/05/2012 à 23:53 :
Erreur , " la liberté" pour les paradis fiscaux ? regarder les montants colossaux qui sont détourné de l'économie francaise via les niches et autre systèmes d'optimisation fiscale .
les gens qui on beaucoup d argent veulent toujours plus d argent , c est comme ca , c'est pour ca qu il faut controler les salaires , patrimoines, pour éviter les abus




Réponse de le 25/05/2012 à 8:30 :
@moi et @damned : Bravo pour votre exemplarité ; je suis sûr que vous êtes 2 entrepreneurs dévoués qui créent des emplois tous les jours sans même penser à vous rémunérer ..!!! trève de plaisanterie : vu vos commentaires, je crois surtout que vous êtes plus probablement des syndicalistes de la fonction publique : c'est bien d'exiger du dévouement de la part des autres quand on ne prend soit même aucun risque ! Alors donnez l'exemple;: démissionnez de votre poste certainement très confortable et créez une entreprise, créez des emplois !
Moi je pense qu'à force de vouloir décourager les entrepreneurs, vous finirez bien par les dégouter !
signé: un employeur de 9 salariés qui gagne moins que 3 d'entre eux, et même très probablement moins que vous, mais qui refuse qu'on lui retire tout espoir ! NB je reste à votre dispo pour comparer les chiffres...
Réponse de le 25/05/2012 à 10:33 :
lyan69 : je vois pas le rapport avec la limitation des salaires et des gros patrimoines ,,, la plupart des entrepreneurs touche largement moins de 30 000/mois . moi je dis qu'au delà d un certain salaire c est tout simplement injustifié et intolérable . pour les patrimoines c est la meme chose . maintenant si vous préférez défendre la position de votre patron du 40 cac qui gratte pas grand chose de la journée ( au regard de son salaire) c est votre choix ,votre liberté.

Réponse de le 25/05/2012 à 12:46 :
Quand je lis tous ce qu'il y a au dessus de cette ligne, je suis atterré, je suis complètement fauché, mais je ne comprends pas cette volonté de tuer le riche, il faut faut comprendre que certain ont un patrimoine et pas de revenu, ils sont obligés de vendre leur maison pour payer l'impôt sur la fortune, vouloir prendre 100% du patrimoine au delà d'un seuil c'est n'importe quoi, car que vont devenir les biens puisque personne n'aura idée d'acheter un bien qui lui sera repris sitôt acheté, les gens touché par l'impôt à 75% ne dépassent pas les 20 000, si on leur prend tout une fois qu'est ce qui restera à leur prendre?
Quand aux patrons du CAC40 qui ne foutent rien, il y en a plus d'un qui a sauvé leur entreprise ou décuplé le chiffre d'affaire créant des emplois, ce sont des gens qui font plus de 35 heures par semaine, cette mentalité d'envieux ne vous fera plus riche, pour gagner de l'argent il faut travailler et faire gagner de l'argent à son entreprise et ensuite lui en demander, pas le contraire.J'ai obtenu plus de 80% d'augmentation sur 3ans en aidant mon patron à gagner plus, je ne crois que j'y serais arrivé en le critiquant en faisant grève ou en adhérant au syndicat.
Réponse de le 25/05/2012 à 13:18 :
@lyon69 : Vous mal interprété mon intervention. Ma réflexion met en avant les entrepreneurs qui créaient de la richesse et qui ne gagnent pas forcément ce que gagnent certains. Ce que je remets en cause c?est l?échelle des salaires. A vous lire, ce n?est pas l?argent qui motive votre engagement dans votre activité. Il existe des projets communautaires dont les acteurs ne sont pas rémunérés et qui y trouvent d?autres gratifications et qui fonctionnent très bien. Je ne dis pas qu?il faut travailler gratuitement.
Je ne suis pas pour un salaire minimum, ni pour une durée légale du travail en théorie, mais force est de constater que sans limites il y a des abus. Dans un monde idéal un contrat moral passé entre l?employeur et les employés, permettrait de rémunérer les salariés à la hauteur de leur engagement, de leur participation, en fonction des besoins des entreprises. Je suis idéologiquement pour les prises de participations des salariés dans les entreprises, pour la capitalisation des heures supplémentaires dans une sorte de compte épargne temps, en travaillant par exemple plus aujourd?hui pour partir plus tôt à la retraite, à condition que les entreprises en aient le besoin, et les employés le désir (comme cela se fait dans certaines entreprises en Allemagne). Ne pensez-vous pas que les employés s?investiraient pas plus s?ils avaient un intérêt supérieur à encaisser un smic à la fin de chaque mois, sans perspective sur le long terme ?
Pour répondre à votre interrogation, je ne suis pas fonctionnaire, mais salarié dans le privé et travailleur indépendant en parallèle et cela depuis quelques années. J?ai eu de bonnes expériences avec des PME qui respectaient mon travail, et je me suis retrouvé avec des ardoises impayées avec d?autres qui ne cherchaient qu?à faire des économies de bout de chandelle, même de manière illégale. Je prends parfois sur mon temps pour aider dans mon domaine sans demander de contrepartie financière, et j?ai même eu le plaisir cette semaine d?avoir un prestataire qui a offert son intervention à une amie. Je pourrais vous parler de ma mauvaise expérience en entreprise si ça pouvait vous intéresser, mais je vais arrêter là.
Pour conclure, de mon point de vue il y a de bons entrepreneurs, qui le resteraient même s?ils ne gagnaient pas plus que leur employés, et d?autres sans étique, que je ne peux pas appeler « entrepreneur », comme il y a de bons employés et de mauvais employés dans chaque entreprise, sauf que certains dirigeants les mettent tous dans le même panier.
Réponse de le 25/05/2012 à 13:21 :
Mr alphadelta votre salaire est surment justifié , mais au delà de 30000euros c est vrai que ca commence à être n importe quoi
Réponse de le 25/05/2012 à 13:58 :
C?est absurde de penser qu?une personne qui est rémunérée à hauteur du smic, n?apporte aucune valeur ajoutée à l?entreprise qui l?emploie, qu'il ne fait que faire grève. Certains de ces salariés travaillent bien plus que 35 h, ne sont pas syndiqués, ont su devenir indispensables, et n?ont pas forcément la chance d?avoir une direction qui le reconnaisse. Un peu facile de penser au final qu?un smicard mérite sa situation et que s?il désire gagner plus il n?a que se bouger
Réponse de le 25/05/2012 à 15:21 :
lyon69 et alphadelta64 : http://www.youtube.com/watch?v=Yoi9eUZzgJ8

Réponse de le 25/05/2012 à 17:53 :
Sympa ta video , j'te la pique lol
a écrit le 24/05/2012 à 20:52 :
vive le chomage !
Réponse de le 24/05/2012 à 22:54 :
vive 2017 !!!!
a écrit le 24/05/2012 à 20:50 :
@ cavalière : au moins vous ce n'est pas la vanité qui vous étouffe, je ne suis pas jaloux mais je lis régulièrement les commentaires et vous cavalière vous faites trop étalage de vos biens bon vous avez réussis, tant mieux pour vous, mais n'en faites pas part à la terre entière
Réponse de le 24/05/2012 à 23:14 :
cavaliere reussi ?? il a herité ! ! !
il ne saurait meme pas s'astiquer avec ses dix doigts ! ! !
a écrit le 24/05/2012 à 19:41 :
c'est bien ce que je dis le problème en France c'est que les entreprises et les gens qui on de l'argent nous vendent et nous louent trop chère, alors pourquoi avoir mis un smic pourquoi ne pas plutôt faire une règle comme quoi ils peuvent pas faire plus de 10 ou 20% de profits???
Réponse de le 24/05/2012 à 20:52 :
Parce que ce serait l'économie planifiée, et on a vu le résultat en URSS... Est-ce vraiment cela que vous voulez? La perspective de gain est la base même de la motivation des chefs d'entreprise. Vous leur enlevez cela, plus personne ne sera chef d'entreprise.... Plus de salariés, plus besoin de SMIC effectivement...
Réponse de le 24/05/2012 à 21:44 :
...mais quel manque d'imagination et de reflexion ! en plus cet argument a 2 balles est périmé (je pense a "Parce que ce serait l'économie planifiée, et on a vu le résultat en URSS..."). on voit le resultat du systeme liberal
Réponse de le 24/05/2012 à 21:45 :
...mais quel manque d'imagination et de reflexion ! en plus cet argument a 2 balles est périmé (je pense a "Parce que ce serait l'économie planifiée, et on a vu le résultat en URSS..."). on voit le resultat du systeme liberal
Réponse de le 24/05/2012 à 22:06 :
Gilles, vous ne connaissez RIEN au monde des entreprises, vous savez, ces entités qui embauchent des salariés et les payent avec leurs propres moyens, et pas avec des emprunts.... Propres moyens obtenus en travaillant, produisant, vendant, etc... Le tout pour faire du bénéfice, mot qui manifestement vous hérisse le poil...
Réponse de le 24/05/2012 à 23:04 :
en tout cas ce que je sais travaillant pour une entreprise allemende en France; en allemagne on fait 20% de marge en France on multiplie par 6 c'est comme nos voiture de marque Française elles sont vendu plus chère en France quand allemagne alors qu'elles sont produite en France, je ne parle pas de communisme et d'ailleurs l URSS a étais fondée sur le marxsime et cela n'a jamais fonctionné car trop de corruption et cela ne fonctionnera pour le moment, mais ta réflexion est intéressante
Réponse de le 24/05/2012 à 23:13 :
Spip je ne parle pas des PME j 'ai bien precisé des entreprise et des gens qui on de l'argent...... les PME sont aussi tributaire des grosses entreprises qui paye souvent en différé ou qui font du chantage au PME en disant qu'elles peuvent trouvé moins chère ailleurs, je le sais on le fait!!!
a écrit le 24/05/2012 à 19:05 :
d'où l'inutilité de laisser les gens poster leurs commentaires...la seule vraie solution c'est le partage des richesses et la conscience collective à échelle mondiale, que les gens qui se roulent dans la chair et l'or accèptent de devenir de simples mortels et que les grosses feignasses se sortent les doigts du cul pour contribuer au bien être de l'ensemble, de là à ce que l'humain se rende compte de son égoïsme, ce forum aura disparu...et vous avec
Réponse de le 24/05/2012 à 20:15 :
Pourtant, un bébé-communiste bien joufflu au menu, rôti et juteux comme il se doit, que c'est bon !
Réponse de le 25/05/2012 à 8:32 :
donnes l'exemple : laisse ta place et crée ton emploi : tu verras si tu accepte qu'on te pique tout !
a écrit le 24/05/2012 à 19:04 :
Si l'on considère que plus de 50 % des français ne paient pas d'impôts sur le revenu cela signifie que plus de 50 % des français sont plus ou moins confrontés à la pauvreté, à la précarité, à la misère. Avec la crise, cette situation va s'aggraver. "Quand des millions de personnes se rendront compte que l'on ne peut plus vivre comme par le passé, la révolution sera logique et inévitable". Livre étonnant "les corps indécents". Problème des révolutions : c'est la porte ouverte à toutes les aventures.
Réponse de le 24/05/2012 à 21:30 :
raisonnement incorrect : certains rentrées d' argent sont non fiscalisées, donc n' augmentent pas le montant du revenu imposable , alors qu' elles " augmentent " le pouvoir d' achat ( allocations familiales , logement , ....
Réponse de le 25/05/2012 à 6:27 :
c'est la celebre ' pauvrete a la francaise', a 1999 euros par mois ! ( ne pas confondre avec les riches qui volent et qui explouitent sur mon dos a 2001 euros par mois
Réponse de le 25/05/2012 à 8:58 :
Je persiste dans mon raisonnement pour la bonne raison que les rentrées d'argent non fiscalisées ne vont pas chercher loin. Quelques centaines d'euros de plus sauf à avoir trois concubines et 18 enfants ! Et peut-on dire qu'une personne non propriétaire de son logement et qui bénéficie d'une aide à ce titre est une personne très aisée, à l'abri du lendemain ?
a écrit le 24/05/2012 à 18:51 :
Et un coup de pouce symbolique au loyer ...répercussion de la hausse dans ma poche
Réponse de le 24/05/2012 à 19:29 :
un coup de pouce par-ci par la et ceux qui travaillent bcp payent -
a écrit le 24/05/2012 à 18:41 :
Je loue un appart au prix du smic en région parisienne.
a écrit le 24/05/2012 à 18:32 :
ça sent le sapin pour l'économie de la France. Les smicards n'ont qu'à trouver un meilleur boulot ou bien prendre des cours du soir pour obtenir une meilleure qualification au lieu de se contenter de la médiocrité et passer le soir devant le match de foot vidant des canettes.
Réponse de le 24/05/2012 à 20:53 :
j'ai déclaré 19000e aux impôts l'année dernière en faisant un travail 7jour /7.47h par semaine. j'ai cette année choisie un travail plus en adéquation avec mes études (bts immo) et je suis en poste à l'opac en tant que agent de location pour 1100 euros net par mois... je n'ai pas le droit de faire un autre job à coté... je ne me sens pourtant ni feignante, ni ratée... mais madame à peux être eue la chance d'avoir papa et maman qui lui paient ses études pour faire un travail mieux que le mien... (tu vois il est facile de juger!!!) ..... alors avant de parler, il faut réfléchir!!!
Réponse de le 24/05/2012 à 21:01 :
pffff
Réponse de le 24/05/2012 à 22:48 :
Vos propos sont scandaleux! "Les smicards n'ont qu'à trouver un meilleur boulot", le match de foot... Visiblement vous généralisez! Si je me rabaisse à votre niveau, je dirai que trop généraliser est signe de bêtise... Pour une personne qui étale sa "réussite" et laisse entendre qu'elle est plus intelligente que les autres, votre vision des chose est clairement limité.
Réponse de le 24/05/2012 à 23:16 :
mais calmez vous , il provoque ! ! la seule chose qu'il a su faire cavaliere, c'est d'heriter (c'est lui meme qui l'a dit il y a quelques temps sur un post ! ) ... et ca sait tout sur tout !!
Réponse de le 25/05/2012 à 0:20 :
@Carole: avez-vous pensé à l'exercice d'une activité non-salariée en parallèle ? Le cumul est autorisé dans une certaine limite.  En plus de mon salariat, je suis en micro BNC depuis près de 10 ans, et déclare des revenus supplémentaires sur la même feuille de déclaration des revenus, paye des cotisations sociales à part à une certaine caisse d'assurance maladie. Evidement le C.A est plafonné, j'ai changé de tranche d'imposition, mais ça vaut le coup d'essayer. Si vous avez le temps, il existe toujours des possibilités, alors n'hésitez pas !
Réponse de le 25/05/2012 à 6:29 :
carole est l'exemple type du français geignard.travailler a l'opac?oui ça doit etre très fatiguant et mérite d'etre payé plusieurs smics...carole ,faut bosser un peu plus,frotte toi au privé et tu mériteras plus.mais attention:plus de ponts de congés maladie de journées spéciales du maire,de prime de présence et de préretraite a 33 ans.seul cavaliere rehausse le débat ici
Réponse de le 25/05/2012 à 8:36 :
@carole : entre vous et moi la différence n'est pas sur la rémunération : il y a à peine 20% d'écart, alors que je travaille 70h par semaine !
Mais moi, j'ai la fierté d'avoir créé 9 emplois !!
a écrit le 24/05/2012 à 17:56 :
Coup de pouce ou pas, il est impossible de vivre avec le smic.
Pour une personne seul et en prenant des chiffres les plus bas ca donne :
loyer 400, factures diverses 300, bouffe 200 environ, reste 200.et encore il faut compter la taxe d'habitation les frais de bagnole...Si la machine à laver ou la tele claque c'a devient très complique par exemple. Ne parlons pas des loisirs.
C'a s'appelle survivre. Le plus degueulasse c'est que les smicards font en general les boulots les plus penibles et UTILES à la societe. Et c'est grace à leur cotisation que les riches retraites donneurs de lecons peuvent recevoir leur pension. Chercher l'erreur.
Réponse de le 24/05/2012 à 18:12 :
c'est tellement vrai!!!!!!
Réponse de le 24/05/2012 à 18:35 :
Parce que seuls les smicards font des boulots utiles à la société? Ceux rémunérés au delà sont donc des salauds de riches? Et vous semblez oublier que les cotisations sont proportionnelles aux salaires: petits salaires = petites cotisations. Les grosses retraites de certains sont surtout payées par les grosses cotisations des gros salaires, n'ecrivez pas n'importe quoi! Et dans votre décompte, vous oubliez l'allocation logement. Enfin, si être smicard n'a rien de drôle, ce n'est pas une fatalité non plus. Plus vous augmentez le SMIC, plus il y aura de smicards (car beaucoup de salariés se feront rattraper par le SMIC) et plus il y aura de chômeurs, car le surcoût sera compensé par des licenciements ou des absences d'embauche. Interdire les licenciements? Et comment fait-on pour une entreprise qui dépose le bilan? Cessons la démagogie et retroussons-nous les manches!
Réponse de le 24/05/2012 à 19:06 :
@boss. Bouffer avec 200 euros par mois c'est être anorexique ... ou crever la dalle !
Réponse de le 24/05/2012 à 20:06 :
Apprenez à lire

Je n'ai jamais dit que SEUL les smicards etaient utiles à la societe. Sauf qu'on vit quand meme dans une societe ou ceux qui portent des bleus de travail ou font des taches "ingrates" sont des losers. Pour etre caricatural, entre un abruti star de la tele realite, ou une responsable de coaching (c'est à la mode) sensee vous apprendre à faire pisser mirza (dans le ridicule on peut aller loin) le macon, l'aide soignante, le chirurgien, le professeur me semble plus UTILE.

Pour un smicard vivant seul il n'y a pas de droit à l'allocation logement. Renseignez vous avant d'ecrire des anneries.
Je comprends pas votre raisonement. "plus il y aura de smic plus il y aura de smicards" et alors. c'est pas le fait d'etre au smic qui est le problème, c'est la faiblesse des salaires et du smic en particulier qui ne permet plus de vivre. Si vous baissez le smic a 500euros, ceux qui percoivent 1100 euros n'auront pas plus les moyens de bouffer.
Reste l'argument massue, augmentation des salaires = licenciement. Si on suit ce raisonement faut plus payer les salariés alors. D'autant que les entreprises qui font des profits ne se genent pas pour licencier et surtout augmenter leur cadres dirigeants. C'est aussi une des raisons de la crise. On ne veut plus payer le travail mais remunere un max le capital, la femme la plus riche du monde gagne 1,5 million euros de l'heure, est ce justifie par son "talent" ?
Ne croyez pas que je sois un revolutionnaire, j'ai juste voulu demontrer l'impossibilite pour un smicard de pouvoir vivre. Je suis personellement loin de cette situation.
Seulement à force de continuer dans cet aveuglement qui consiste à systèmatiquement à privilégier une caste a cout de dereglementation de mise en concurence des salariés de precarite ca finira par couter très cher à la democratie. La montee des extremes, le populisme devrait nous faire reflechir. Une fois que le chaos s'est installe faudra pas venir pleurer.
Réponse de le 24/05/2012 à 20:09 :
Puisqu'il paraît que le smic est si bas qu'il ne permet pas de vivre, il vaudrait mieux le supprimer.
Réponse de le 24/05/2012 à 21:05 :
@ boss: s'il vous plaît, faites un effort sur l'orthographe et la grammaire, ce serait déjà un bon début. Ensuite, vous avez l'esprit complètement embrumé par les médias et les bons penseurs de gauche, pour qui les seules entreprises existantes sont les grosses, membres du CAC 40. Qui effectivement bafouent régulièrement le droit social et licencient à tour de bras pour préserver leur rentabilité, c'est à dire les revenus de leurs actionnaires, qui sont souvent d'ailleurs des retraités américains au travers de fonds de pension. Ces derniers d'ailleurs n'en savent rien, ils ont simplement confié leurs économies (pas de système par répartition là bas!) à des gestionnaires chargés de tirer un bon rendement. Bref. LE DRAME, c'est l'amalgame qui est fait entre ces grosses entreprises, qui ne créent pas de l'emploi, bien au contraire, et les TPE-PME à la rentabilité chancelante, mais qui créent de l'emploi. Si vous leur augmentez leurs charges, elles sont OBLIGÉES de licencier pour survivre, c'est aussi dur que cela. Et ne croyez pas que cela me réjouisse, j'aime mon pays et je souhaite qu'il aille mieux, mais les politiques, de tout bord, devraient arrêter de raconter n'importe quoi dans le seul but d'être réélu!
a écrit le 24/05/2012 à 17:43 :
+ 1% sur le net représente pour l'entreprise 1.8%. Garder la TVA sociale mise en place par Sarkozy sinon les PME ,TPE artisans vont souffrir
a écrit le 24/05/2012 à 17:38 :
Et un coup de pouce symbolique aux licenciements et aux délocalisations.
a écrit le 24/05/2012 à 17:03 :
fichons la paix aux entreprises et arrêtons de tout administrer par la Loi
l âge de départ en retraite, le SMIC ,
les salaires des patrons etc etc
ras le bol de cette vie administrée
c est cela la Liberté !!!????
a écrit le 24/05/2012 à 16:27 :
Qui va payer, à votre avis ? Les chômeurs du privé, toujours plus nombreux... Merci à eux de se sacrifier, par "solidarité", pour le bonheur des insiders protégés, particulièrement les fonctionnaires.
a écrit le 24/05/2012 à 16:23 :
A force de donner des coups de pouce, le coût de la main d'oeuvre non qualifiée française est devenu la plus onéreuse et conduit à de nombreuses délocalisation...il faut au contraire baisser le smic à 300 euros
Réponse de le 24/05/2012 à 16:42 :
avec un verre d'eau et un bol de riz!!!!
Réponse de le 24/05/2012 à 17:26 :
...et 10 coups de schlague !!!
Réponse de le 24/05/2012 à 17:29 :
Ocde jedpere que ce que tu dis est ironique?
a écrit le 24/05/2012 à 16:12 :
IL faut diminuer les charges patronales par un transferts sur la TVA en la faisant passer à 23 voir 25% et augmenter les salaires avec la baisse des charges patronales...La tva étant payé par tous et rapportant énormément à l'état elle demeure le seul levier autorisant une augmentation concrète des salaires au minimum de 5% laquelle relancerait la consommation....Je sais que ce n'est pas dans l'air du temps ce type de mesure amorcée trop timidement avec l'ex majorité mais la réalité économique peut modifier les points de vue ....

Réponse de le 24/05/2012 à 17:07 :
augmenter la tva != relancer la croissance
TVA = Impôt injuste

Augmenter la TVA pour augmenter les salaires n'a pas de sens mis à part prendre les gens pour des ...

Vous êtes bien de droite .... car c'est qui qui va payer les charges patronales au final ?
Réponse de le 24/05/2012 à 18:39 :
C'est pourtant évident: les cotisations sociales sur les emplois créés par la croissance! Cela s'appelle de la macro-économie, à l'inverse des théories économiques des doux- rêveurs de gauche, dotées d'oeillères d'1 m²...
a écrit le 24/05/2012 à 15:57 :
Pour les français, le symbole suffit...
a écrit le 24/05/2012 à 15:29 :
le smic est une chose ,mais comment faire pour que les abus du panier de la ménagère cessent ,30% sur plein de produits en 3 ans ;10% par an ,conccurence sur les centrales d'achat ,sur les productions de fruits et légumes ,la seule solution pour que ça baisse ,c'est un devoir de solidarité.
Réponse de le 24/05/2012 à 16:09 :
Il n'y a de solidarité que dans la production et l'échange volontaires. Le reste n'est que parole qui s'envole avec le vent de la tempête, quand la crise vient rappeler les rêveurs à la réalité.
Réponse de le 24/05/2012 à 16:52 :
@Solidarité,
Justement, votre post ressemble beaucoup a de la communication vide de sens, ou tout le mondre peut comprendre ce qu il veut !!
Cela est je l admet volontier du bon discours politique "rassembleur" puisque tout le monde peut s y retrouver !
Il n empeche : vous parlez pour ne rien dire !!!
Réponse de le 24/05/2012 à 20:23 :
Que ne comprenez-vous pas ? Production libre ? Echange volontaire ? Travail acharné ? Effort personnel ? Responsabilité ?
a écrit le 24/05/2012 à 15:18 :
I lfaut augmenter les salaires!!!!!!!
Réponse de le 24/05/2012 à 15:28 :
Il faut baisser les impôts !
Réponse de le 24/05/2012 à 16:14 :
Augmenter les salaires & baisser les impots! oui mais comment?
Il faudrait mieux baisser les harges sur les entreprises pour permettre une "vraie" croissance (et non artificielle due à l'état) et les rete coulera!
Réponse de le 24/05/2012 à 16:14 :
Augmenter les salaires & baisser les impots! oui mais comment?
Il faudrait mieux baisser les harges sur les entreprises pour permettre une "vraie" croissance (et non artificielle due à l'état) et les rete coulera!
Réponse de le 24/05/2012 à 16:14 :
Augmenter les salaires & baisser les impots! oui mais comment?
Il faudrait mieux baisser les harges sur les entreprises pour permettre une "vraie" croissance (et non artificielle due à l'état) et les rete coulera!
Réponse de le 25/05/2012 à 18:01 :
facile!! réduisons la dette donc la charge de l État donc les impôts ce sera autant de gagné pour le pouvoir d achat
et que l État réduise son train de vie!!
pourquoi pas 15 Ministres au lieu de 34?
et supprimer le Sénat que les socialistes haïssaient jusqu à en prendre le contrôle
etc etc etc il y a du grain à moudre!!!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :