Le gouvernement prévoit "d'ajuster" les prévisions de croissance

 |   |  216  mots
Copyright AFP
Copyright AFP (Crédits : AFP)
Le ministre de l'Economie et des Finances, Pierre Moscovici, a ouvert la porte jeudi à une révision des prévisions de croissance pour la France, en indiquant que le gouvernement était "en train d'ajuster ça".

Pour respecter sa promesse de réduction du déficit public, François Hollande tablait sur une progression du produit intérieur brut (PIB) de 0,5% cette année, puis de 1,7% en 2013. Or, plusieurs indicateurs ont signalé récemment une dégradation de l'économie. La Banque de France, qui anticipait initialement une stagnation de l'activité au deuxième trimestre, s'attend désormais une baisse de 0,1%. C'est dans ce contexte que le ministre de l'économie, Pierre Moscovici, a indiqué ce jeudi sur France 2 que certains indicateurs, notamment celui de la Banque de France, avait "soulevé des questions" et que le gouvernement était "en train d'ajuster ça".

On peut tout à fait atteindre ces objectifs sans austérité

Pierre Moscovici a en outre affirmé une fois de plus jeudi les objectifs de réduire le déficit public à 4,5% du PIB cette année et à 3% en 2013. "Nous tiendrons ces engagements", a-t-il assuré. "Il faut faire les efforts utiles, nécessaires. Le projet de loi de finances rectificative (pour 2012 NDLR) comportera essentiellement des recettes, une réforme fiscale, et le projet de loi de finances (pour 2013) sera calé à la fois sur ces prélèvements et sur des économies de dépenses", a-t-il détaillé. "Mais je pense qu'on peut tout à fait atteindre ces objectifs sans austérité", a-t-il ajouté.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 19/06/2012 à 21:58 :
Il y à il un président pour être capable de gouverner la France ?
a écrit le 14/06/2012 à 20:32 :
Imaginr : je m'excuse, mais merci d'être en accord avec ma façon de penser, passez une bonne soirée
a écrit le 14/06/2012 à 20:01 :
Ainsi dans son débat avec Hollande, Sarkozy avait raison...
a écrit le 14/06/2012 à 15:48 :
Vous dites la France sera bientôt la Grèce, que faites vous contre? La vérité c'est que la productivité de l'Etat (coût-efficacité) est nulle, voyez le syndrôme Air France... Les corporations de l'Etat se rendent coupables de concussion pour attentat au salut public. La démocratie française a viré à la dictature d'Etat. Voyez la gestion calamiteuse des finances publiques. Ne coopérons pas, notre existence est en danger. On parle bien compétitivité et perte de nos industries par déficit d'investissement technologique.
Réponse de le 15/06/2012 à 10:53 :
Avec les entreprises privées qui font appel à l'assistanat, on n'est pas aidés.
RENAULT qui demande des aides alors qu'ils viennent d'inaugurer un site de production au Maroc. Même pas honte !
Nous sommes des branquignols, des entrepreneurs d'opérette.
a écrit le 14/06/2012 à 15:19 :
En Français "normal", cela s'appelle manger son chapeau. La France sera bientôt la Grèce, et là, c'est cette joyeuse équipe de sociaux-démocrates interventionistes et dépensiers qui devra expliquer pourquoi ils n'ont rien vu venir. On aura l'occasion d'en reparler. Pauvre Keynes, il doit se retourner dans sa tombe.
Réponse de le 14/06/2012 à 22:01 :
Les politiques néo-libérales qui nous ont mis dedans ne valent pas mieux que les politiques pseudos keynésiennes qui nous y replongent ...
a écrit le 14/06/2012 à 15:14 :
En français "normal", cela s'appelle manger son chapeau. La France bientôt la Grèce.
a écrit le 14/06/2012 à 15:14 :
imaginr, pourquoi de toute les façons la rentré seras placé sur pas mal d'aide, mais cela ne va pas durer je vous l'accorde, on aide QUI ET QUOI les gens qui ont peu de revenu et beaucoup d'argent vous verrez la croissance feras un léger bond et ensuite elle redescendra aussi vite qu'elle à été en septembre et elle repartira en décembre pour les fêtes de fin d'année, cela fait plus de 15 ans que ça dure, pourquoi voulez-vous que ça change, on à qu'à débranché tout les patients qui sont au RSA au SMIC, qui profite de la CMU et j'oubliais je m'en excuse débrancher les perfusions de ceux qui ont une petite retraite, et les handicapés, n'est ce pas docteur
Réponse de le 14/06/2012 à 16:54 :
Je vois que vous n'avez pas saisi ma réponse humoristique lors du précédent post et vous dis simplement que j'abonde dans votre sens : il n'y aura aucun mieux avec ce gouvernement et je pense même que le pire reste à venir. En effet si l'on en juge par l'importance de notre dette actuelle, les difficultés engendrées par le chômage, la croissance inexistante et la situation de la Grèce, de l'Espagne et de l'Italie, tout cela tenu à la baguette par les allemands et, indirectement par les pays émergeants alors effectivement on n'est pas rendu au bout du tunnel. Et les promesses du candidat, suivies par les affirmations du président " normal " risquent fort de surprendre beaucoup de ceux qui avaient l'espoir d'un changement ...maintenant !!!
Réponse de le 14/06/2012 à 22:03 :
La Chine fonce dans le mur : renseignez-vous ...
Alors les émergents, laissez-moi pleurer !
a écrit le 14/06/2012 à 13:41 :
Au sujet des finances, simple question, comment on paye les retraites? Le président Sarkozi supprimait les emplois publics pour les payer, ce faisant les jeunes ne pouvaient accéder à un emploi. On parle de 800 milliards qui devaient être sur la dette plus 500 pour le nucléaire, on devrait peut être prévoir... En période électorale, il me semble normal que les citoyens se parlent.
a écrit le 14/06/2012 à 13:36 :
J'aimerais par curiosité ce que veut dire le mot ajusté expliquez-moi étayez votre commentaire, ce gouvernement et l'ancien avait l'art et la manière de nous fassent passez pour des idiots et on n'a pas fini, Hollande n'est qu'au début de son quinquenat j'attend la rentrée de septembre pour voir les retombées de toutes ces lois pour voir si il y à du mieux avec Hollande.
Réponse de le 14/06/2012 à 13:45 :
Du mieux à la rentrée ? ... Ça dépend pour qui, par exemple s'il s'agit des grands patrons des entreprises dans lesquelles l'état est majoritaire, j'en doute ; en revanche les bénéficiaires d'allocations et diverses prestations sociales ne devraient pas être déçus, au moins dans un premier temps, car il n'est pas certain que ces mises sous perf supplémentaires les aident vraiment sur le long terme...
Réponse de le 15/06/2012 à 20:43 :
on a perd d avance on a pas fait le bon choix dans pas longtemps hollande va nous oublie r il pensait a nous pour etre elu ,sa retraite est assuré;. nous on se rend malade d avance c est pas bon pour la santé il nous mettent dans la merde est c est nous que l on paye votez autrement et réfléchissez beaucoupsvp

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :