Les hausses d'impôts votées par les députés ne sont qu'un apéritif

 |   |  702  mots
Le ministre de L'Economie déclare assumer la fin de l'exonération des heures supolémentaires Copyright AFP
Le ministre de L'Economie déclare "assumer" la fin de l'exonération des heures supolémentaires Copyright AFP (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2012. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Les députés votent actuellement les 7,2 milliards d'euros de hausses d'impôts prévues par le collectif budgétaire, pour 2012. Il faut d'ores et déjà s'attendre pour la rentrée à l'annonce d'une quinzaine de milliards supplémentaires applicables en 2013

Les députés de l'opposition sont parvenus à faire reculer la majorité sur la date d'entrée en vigueur de la fiscalisation des heures supplémentaires, qui devrait être fixée au premier août 2012, et non au premier janvier, comme le PS l'avait décidé précédemment, sans doute avec l'aval du gouvernement. C'est sur ce point que se sont focalisés ce lundi les débats à l'Assemblée nationale, concernant la loi de finances rectificative. Des débats largement convenus, la gauche annulant comme prévu une bonne partie de la loi Tepa voulue par Nicolas Sarkozy à l'été 2007, en mettant fin à l'exonération des heures supplémentaires et en revenant sur les allègements de droits de succession, tandis que la droite l'accusait de systématisme idéologique. Alors que le ministre de l'Economie, Pierre Moscovici, soulignait à quel point, à son avis, l'exonération des heures supplémentaires avait découragé l'emploi, la droite répondait pouvoir d'achat.

7,2 milliards d'euros d'impôt en plus en 2012
Les 7,2 milliards d'euros de hausses d'impôts prévues par ce collectif seront assurément ressenties par les ménages, qui paient 58% de la facture de 2012. Les riches sont les premiers visés, à travers une contribution exceptionnelle d'ISF de 2,325 milliards d'euros, le retour sur les allègements de droits de succession (140 millions) et la hausse des prélèvements sociaux sur les revenus de l'épargne, à 15,5%, au premier juillet (800 millions). Quant à la fin de l'exonération de cotisations sociales sur les heures supplémentaires, qui sera effective le premier septembre, elle rapporterait 900 millions d'euros dès cette année.
En année pleine, cela représente une baisse de revenu  estimée à près de 500 euros, en moyenne pour les salariés concernés par les heures supp'. Des salariés qui ne comptent pas seulement parmi les plus modestes : ainsi 16% des salariés se situant parmi les 10% les plus aisés, bénéficiaient d'un gain moyen de 1.055 euros par an, qu'ils vont donc perdre.

Pour 2013, Bercy table sur 8 milliards d'économies sur les dépenses...

Surtout, ces hausses de prélèvements n'épuisent pas le sujet « hausses d'impôts », loin de là. Elles ne sont qu'un apéritif, annonçant le plat de résistances du projet de loi finances pour 2013, sur lequel Bercy travaille déjà. La cour des comptes a estimé qu'il manquait 33 milliards d'euros pour ramener le déficit public à 3% du PIB en 2013 (si tant est que celui-ci est bien réduit à 4,5% en 2012, comme le prévoit le collectif budgétaire voté ces jours-ci). Dans son rapport préalabe au débat sur le orientations des finances publiques, le gouvernement reprend ce chiffre de la cour des comptes. Et il estime qu'il sera en mesure de réaliser des économies sur les dépenses à hauteur de 0,4 point de PIB en 2013 (soit 8 milliards d'euros) et qu'il aura donc recours à des recettes pour  un montant global de 1,3 point de PIB, correspondant à 26 milliards d'euros.

... et 15 milliards de nouvelles hausses d'impôts
Est-ce à dire que les impôts augmenteront de 26 milliards en 2013 ? Non, car les hausses actuellement soumises au vote du parlement rapporteront 6,1 milliards de plus l'an prochain (logique, puisqu'elles joueront en année pleine), et les dispositions adoptées à l'initiative de François Fillon monteront elles aussi en puissance (pour 4 milliards).
Il reste donc une grosse quinzaine de milliards à trouver. Qui sera concerné ? Les épargnants, d'abord, puisque les revenus de l'épargne seront intégrés dans l'assiette de l'impôt sur le revenu. Et cela frappera a priori les revenus encaissés à compter du premier janvier 2012. C'est dire à quel point le débat actuel sur la rétroactivité de la taxation des heures supplémentaires est dérisoire : le principe même de l'impôt sur le revenu veut que les parlementaires votent à l'automne une imposition pour l'année suivante, portant sur l'ensemble des revenus de l'année en cours. Puisque chacun sait qu'il paiera en 2013 des impôts sur les revenus de 2012. La rétroactivité, si l'on peut dire, est donc une constante dans ce domaine. Cette seule mesure représenterait quelque 4,5 milliards d'euros. Le plafonnement des niches fiscales représenterait un gain pour le fisc, lui, de 1,3 milliards.
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 03/02/2013 à 11:39 :
effrayant comme il y'a déjà 5 ans , j'ai l'impression d'être dans une boucle sans fin , ah tiens comme bruxelles est le problème et donc l'Europe , pourquoi nos élus ne taxeraient pas l'Europe aussi pendant qu'ils y sont ? , nous on est a bout et TVA bien ? , car le precedent gouvernement nous a bien taxé a tout va , là cela risque d'être un feu d'artifice pendant les 4 ans qui reste
a écrit le 14/10/2012 à 10:40 :
il ne faut plus allé voté pour ses politiques qui ne veule que le siège
pour le reste il s en tape
a écrit le 27/09/2012 à 22:12 :
Le gouvernement hollandiste s'est vanté de mettre en oeuvre une fiscalité juste pour tous les français et voilà qu'il oppose les salariés et les non salariés et indépendants en cherchant à supprimer les 10 % d'abattement pour frais professionnels pour les gérants majoritaires de SARL, alors que tous les français salariés imposables y ont droit ! où est l'équité et l'égalité républicaine ?
Pourquoi stigmatiser les entrepreneurs de TPE et PME ?

Passer le forfait social brutalement de 8 % à 20 % pour les abondements des PEE et PERCO, aura pour conséquence de démotiver nos salariés qui disposaient de produits d'épargne entreprise sans équivalent et motivants qui devraient être généralisés dans toutes les entreprises et qui permettait une redistribution juste et attendu des bénéfices de l'entreprise.

De quel droit l'état vient sans concertation remettre en cause un accord entre une entreprise, ses salariés et une banque ? les perdants seront avant tout les salariés avec des accords sur les taux d'abondement qui vont être abaissés d'autant pour neutraliser cette hausse

Le gouvernement est entrain de détruire le dernier vivier créateur d'emploi et de démotiver les salariés.

L'Etat, après avoir laisser détruire l'industrie, déraper les prix au point qu'une baguette de 1 franc vaut maintenant 1,10 euros, sauf erreur les salaires n'ont pas été multiplié par 6,5.

Monsieur Hollande et son gouvernement contribuent par ces taxations à l'abaissement productif et du pouvoir d'achat !
a écrit le 31/07/2012 à 5:24 :
Ils votent d'autant plus volontiers des augmentations d'impôts qu'ils n'en paient pas eux-mêmes (ou presque pas). Quel cynisme !
a écrit le 30/07/2012 à 21:13 :
Le matraquage fiscal se poursuivra jusqu'à la prochaine révolution .
Le changement c'est maintenant et la révolte prochainement ...............
a écrit le 19/07/2012 à 9:35 :
la rétroactivité des lois est anticonstitutionnel mais le nouveu gouvernement n'en n'a cure.
l'augmentation d'impôts en cascade pourquoi faire? si l'Etat et les collectivités locales ça ne servira qu'à précipiter la ruine finale de notre pays ramené au rang d'une puissance en voie de sous-développement. Tant mieux pour ceux qui peuvent se permettre de partir!
a écrit le 18/07/2012 à 20:58 :
et si l'on taxait les élus .?
a écrit le 18/07/2012 à 0:09 :
La Suisse, avec ses montagnes et ses lacs, est un très beau pays. La Belgique est peut-être moins belle, mais Bruxelles est une ville gaie et sympathique.
Réponse de le 18/07/2012 à 10:07 :
Plusieurs familles riches ont déjà quittées notre pays en vendant leurs biens à des investisseurs étrangers... Sortez vos sous, la classe moyenne...
Réponse de le 18/07/2012 à 10:41 :
C'est çà; et puis il y fait beau et chaud toute l'année, les plages sont paradisiaques, les flamants adorent la langue française et les français et les bruxellois ne sont pas imbus d'eux même. Quand on connait la Belgique, on a surtout pas envie d'y vivre !
a écrit le 17/07/2012 à 23:50 :
Ce qu'on dépense en impôts ne passe pas ailleurs. Pire, certains cesseront de privilégier des produits français, ou européens, au profit des chinois encore, avec plus de déficit.
Réponse de le 19/07/2012 à 9:38 :
tout à fait exact ce qui ruinera encore l'intérêt d'une augmentation de la CSG/RDS
a écrit le 17/07/2012 à 18:50 :
Certains médias/lecteurs ont l'air de penser que tous les retraités tous bénéficient de l'abattement de 10%,
comme frais professionnels (comme les salaries). Je souhaite dire que ceci n'est pas toujours exact et que les 10% sont limités à 3660? pour un foyer; ce qui est le cas fréquent pour un couple qui a travaillé toute sa vie, meme pour des employés non-cadres, et certains sont taxés depuis janvier 2011 (décidé par M. Fillon) de 7% si leur retraite complémentaire comporte une partie dite retraite-chapeau à partir de 400?/mois, puis de 10% pour les heureux qui possèdent une partie de cette retraite-chapeau de plus de 1000?. Dans ce dernier cas ils sont imposés "doublement" car non déductible du revenu net....... Les retraités ne sont donc pas oubliés!!!
a écrit le 17/07/2012 à 18:36 :
Il y a peu le PS clamait que le pouvoir d'achat c'était de l'emploi ! En le diminuant à terme c'est du chômage en plus! La meilleure façon d'améliorer notre compétivité c'est réduire de façon drastique les charges de l' Etat et des collectivités locales qui malheureusement sont des bataillons socialistes donc intouchables! Nous sommes condamnés à terme .
a écrit le 17/07/2012 à 17:01 :
Lors d'un impôt nouveau (ou augmentation ) il faudrait imposer le même montant en économie
a écrit le 17/07/2012 à 16:46 :
extorsion de fonds et escroquerie en tous genre : quel beau pays où il faut payer politiques et fonctionnaires à ne rien foutre !!!!
a écrit le 17/07/2012 à 16:40 :
qui viennent donner des leçons aux générations suivantes...qui viennent nous raconter qu'ils ont commencer à bosser à 14 ans à la mine...Ce sont leur parents qui ont souffert et construits ce pays, pas eux! et comment ils les ont remercié : en les envoyant loin d'eux en maison de retraite tout en s'accaparant leur patrimoine ! ils sont nés avec une cuillère en or dans la bouche comparé à la situation des jeunes actuellement...jeunes à qui il laissent un pays ruiné, une économie délabrée et des emplois misérables de services à la personne payé une bouchée de pain...ah j'oubliais, faut aussi penser à leur verser 600 euros par mois pour la chambre de bonne qu'ils daignent bien vouloir nous louer....le divorce est consommé entre eux et les autres générations.
Réponse de le 17/07/2012 à 17:26 :
un peu léger de reprocher aux parents d'avoir économisé pour ne pas etre a à la charge de leurs enfants ;
Réponse de le 18/07/2012 à 21:07 :
conclusion : ne faites pas d'enfants; vous imaginez : la grève des berceaux pendant seulement un an, la tronche de nos "Elus", ....
ils sont quand mêle un peu hors-norme vos parents : la plupart acceptent d'aider leur progéniture à démarrer dans la vie
Quant à l'état dans lequel est le France, il ne faut pas leur en vouloir, la télévision leur a ramolli le cerveau, et je pense que les générations suivantes atteindront un niveau encore pire...
Réponse de le 30/07/2012 à 23:02 :
Les élus, ça ne les dérange pas la grève du berceau. Ils feront simplement venir encore plus d'immigrés
a écrit le 17/07/2012 à 16:33 :
vu le matraquage nous ne pouvons plus appeler cela des impots mais bien des sanctions pour ceux qui sont encore capables de produire ou d'économiser en france
a écrit le 17/07/2012 à 16:23 :
Comment ont fait les députés de l'opposition pour repousser la date.?
Je croyais que le PS avait la majorité absolue
Réponse de le 18/07/2012 à 13:47 :
Simplement que les sus majoritaire écoute le bruissement public ce qui n"était pas le cas des ceuss précédent qui avaient l'oreille coté Marine. mais l'article précise la droite accuse la gauche de "systématisme" idéologique. C'est selon?
a écrit le 17/07/2012 à 14:15 :
il est quand meme scandaleux qu'en matiere d'isf ,le gouvernement socialiste ne retablisse pas le plafonnement fiscal à 85 % des revenus.en effet,depuis la crise economique,j'ai perdu une petite fortune avec la bourse que je ne peus plus recuperer sur de futures plus values puisque j'ai peu de revenus pour reinvestir.d'un coté ,je suis trop pauvre du fait de l'entretien de l'immobilier avec en plus la modernisation des ascenceurs et de l'autre je suis assez riche pour me faire spolier de l'isf .l'etat est donc gagnant 2 fois avec moi.merci la france socialiste !!!
a écrit le 17/07/2012 à 14:13 :
Dans ma commune on a réactivé le SEL (système d'échange local). C'est pratique, sympathique, et surtout pas TVA
a écrit le 17/07/2012 à 14:09 :
Impots toujours plus d'impots.....mais qu'en est il des dépenses ? la France va-t-elle conserver son club sandwich de communes, regroupement de communes, départements, régions qui chacune coûte des fortunes au contribuable, sans parler de l'état lui même ?
Je pense que la justice voudrait que chaque nouvelle imposition s'accompagne d'un niveau équivalent d'abaissement des dépenses, sinon gare à la fronde, où à la délocalisation des contribuables !
Réponse de le 17/07/2012 à 15:38 :
Tout à fait d'accord, à quand les économie en face des hausses d'impôts ? Il y en a marre de ces augmentations d'impôts, et que l'état garde son même train de vie!...
a écrit le 17/07/2012 à 14:02 :
"L'effort sera juste", pas de soucis à avoir. A part que la justitude ça dépend des points de vue...
Augmenter les impôts, prélèvements, c'est facile, immédiat, mais diminuer les dépenses, c'est plus laborieux si on ne veut pas tout casser. Je suis curieux de suivre l'évolution des dépenses, qu'on nous dise (pas) un jour qu'on ne peut pas car ça impacterait les pauvres, les démunis, les entreprises (achats de l'Etat), et altèrerait le pouvoir d'achat, créerait donc la rigueur, aïe.
Réponse de le 17/07/2012 à 15:38 :
Exactement!
Réponse de le 17/07/2012 à 15:49 :
Au JAPON on a dit il y a 15 jours que le mois prochain il n'y aurait plus d'argent pour payer les fonctionnaires et les retraites .
Voilà ce qui nous attend à court terme si nos politiques ne se bougent pas les fesses pour reduire la depense et la dette
a écrit le 17/07/2012 à 13:22 :
La Gauche fait du social avec ses 38 ministres. Il va donc falloir mettre en ?uvre toutes les astuces pour. tout en gagnant moins payer le moins possible. Le principe, en tant que frontalier, c'est d'acheter le moins possible en France. Je fais également réparer ma voiture en Belgique et j'y fais le plein. J'envisage même d'acheter un bien immobilier. Dommage pour tous ceux qui n'habite pas près d'une frontière. Je compatis.
Réponse de le 17/07/2012 à 13:37 :
Les socialistes belges sont pires que les français : si j'étais vous... Méfiance !!
a écrit le 17/07/2012 à 13:16 :
peut etre faut il envisager une contribution supplémentaire chez les plus modestes.sinon comment avoir le gout de l'effort quand tout leur arrive tout cuit?avons nous envie qu'ils deviennent comme les pauvres américains,obèses,rivés devant leur télé et allant dépenser leurs bons d'alimentation chez macdo?c'est un suicide sanitaire si on continue dans cette voie.quand a nous "les riches comme on dit"nous sommes prets a faire aussi un effort et a contribuer plus en échange de nouveaux allègements fiscaux
a écrit le 17/07/2012 à 11:48 :
La fameuse TVA dite sociale avait du bon, certe elle rencherissait un peu les prix mais elle avait l'avantage de ne pas depouiller les francais!!!
Qui plus est dans quelques mois acculés par la dette et les depenses qui ne baissent pas ils finiront bien par nous la remettre sur la table!!!
Réponse de le 17/07/2012 à 12:31 :
Augmenter la TVA de 2 à 3 points serait une mesure de bon sens et salutaire à bien des égards mais qui fait une nouvelle fois défaut à nos hommes politiques démaguogues, incapables, irresponsables et incompétents, à souhait
Réponse de le 17/07/2012 à 14:19 :
Augmenter la TVA fait sens si on réduit d'autant les dépenses de l'autre coté sinon compte-tenu de l'impact et de l'assiette de cet impôt ce serait assez irresponsable. (la consommation reste moins taxée en France que dans beaucoup de pays d'Europe dont entre autres l'Allemagne)
a écrit le 17/07/2012 à 11:46 :
Pour moi l'impôt est la mesure la plus facile à prendre ..et sans doute comme elle est simple , la moins efficace. Je suis étonné que le thème du pilotage du pays , de la stratégie à adopter face d'une part à la crise actuelle , mais aussi face aux changements profonds de la géopolitique ..nouvelles puissances économique , explosion de la démographie ..ne soient pas au centre du débat. Le gouvernement socialiste tient à appliquer les promesses électorales ..c'est à dire "ce qui fait plaisir au peuple pour se faire élire"..l'enjeux n'est plus celui là , je trouve que nous nous trouvons au coeur d'une tempête financière et économique et que nous pilotons le bateau avec le seul moteur "social" au nom de la justice !! faut-il expliquer que ceux qui gagnent plus ne le mérite pas ..ou ils sont des voleurs , on pourrait revenir au salaire unique toutes classes ..un peu un gouvernement soviétique on non de la justice ..mais surtout de la facilité et de la médiocrité
a écrit le 17/07/2012 à 11:26 :
Oui il faut démonter la solidarité républicaine et favoriser l'aide directe des grands parents à leurs petits enfants, les retraités aident leurs enfants alors arrêtons de leur spolier leurs économies, vous les enviez car vos parents vous ont rien laissé, moi j'ai eu un héritage de plus de 2 millions d'euros, merci papa.
Réponse de le 17/07/2012 à 13:10 :
ha!ha!ha! excellent!
a écrit le 17/07/2012 à 10:35 :
Bien que touche par ces mesures, je m'étonne que les journalistes, indépendants bien entendu, ne se demandent pas comment aurait fait le gouvernement de Sarkozy bis ! Il aurait baissé les impôts pour boucher le déficit ? Puisque les mesures Fillon représentent que 4 million pour 2013, comment aurait-il fait pour combler le déficit ? En augmentant les prélèvements. CQFD ! bien sur, la droite dira qu'il aurait continue à diminuer le nombre de fonctionnaires. Mais cela n'aurait pas suffit ! Alors les pleurs des députés de droite me font grincer des dents... De plus, dire que c'est la droite qui a oblige la gauche a revenir sur ses positions concernant les heures supplementaire, Il me semble que la, le journaliste prend ses désirs pour une réalité. En effet, c'est Matignon qui a obtenu que les députés votent la mise en place de ces mesures pour juillet ou août. Alors de grâce, faite comme si vous étiez indépendant Monsieur le journaliste. Aujourd'hui, nous sommes abreuve de nouvelles par différentes sources et leurs recoupements fait que certains journalistes se ridiculisent en prenant leur désir pour une réalité. Mais peut être que ce serait pour orienter l'opinion ?
Réponse de le 17/07/2012 à 10:55 :
Vous savez, pendant 5 ans, on a pu entendre des députés et élus de gauche dire que ce que Sarkozy faisait était mal, que la crise ne justifiait pas tout, qu'il y avait d'autres solutions pour ne pas faire pâtir les français de la politique budgétaire, etc..., etc..., etc... A ce moment-là j'aurais été curieux de savoir ce qu'aurait fait la gauche à leur place... Alors qu'en j'entends des gens dire aujourd'hui que "ce n'est pas la faute de la gauche, la droite aurait fait pareil"....... Ca me fait bien rire...
a écrit le 17/07/2012 à 10:33 :
Si on m'avait dit un jour que ce serait les socialistes qui imposeraient le plus de taxes et impôts divers, en plus de plomber le pouvoir d'achat, et de rétablir certaines injustices aberrantes (taxes sur la successions...), j'y aurais pas crus... Finalement au lieu de ruiner le Pays, ils vont ruiner ses habitants. Je me demande si l'un est vraiment mieux que l'autre...
Réponse de le 17/07/2012 à 10:52 :
Et pourtant c'était prévisible... Si les personnes qui ont voté pour F. Hollande, et lui ont donné une majorité législative, avaient lu attentivement les programmes, et écouté attentivement les discours, ils auraient vu ce qui nous attendait... Et aujourd'hui, on se retrouve avec un président dont la baisse de cote de popularité est la plus rapide de toute la 5ème République. Si l'élection avait lieu aujourd'hui N. Sarkozy la remporterait facilement... Comment les gens peuvent-ils changer leur fusil d'épaule aussi vite ??? C'est parce qu'ils ne réfléchissent pas quand ils votent...
Réponse de le 17/07/2012 à 11:17 :
C'est simplement que là ils ont votés "anti-Sarkozy" au lieu de voter "Hollande", donc forcément, le programme de Hollande n'était qu'une formalité, pas besoin de lire tant que Sarkozy n'est plus là... Pauvre France !
Réponse de le 17/07/2012 à 11:18 :
Le problème c'est que bon nombre de personnes n'ont pas voté pour Hollande mais contre Sarkozy. Et voilà le résultats. Le remède est finalement pire que le mal.
Réponse de le 17/07/2012 à 11:38 :
Ils font ce qu'il peuvent avec des caisses vides, ce qui n'est pas si mal , ça les forme à la rigueur à laquelle ils n'ont pas l'habitude.
Et finalement avec la neutralité des syndicats que n'aurait pas eue la droite, ils ont peut être plus de chances de remonter la pente qu'une droite qui aurait continué à faire une politique bancale .
Personnellement j'ai renoncé à voter au 2ème tour !
Réponse de le 17/07/2012 à 12:48 :
@jedi64, très bon le coup de la neutralité des syndicats , excellent, mais y a comme un problème, me semble que la CGT et ses mini-satellites FO, CFDT, SUD et tutti quanti ont appelé à voter pour François Duflou, non ?????
Réponse de le 17/07/2012 à 12:49 :
Je ne pense pas que rendre l'impôt confiscatoire aide le pays à se relever... D'autant que cela vient de quelqu'un pour qui le mot "croissance" paraît fondamental... La croissance avec une fuite des capitaux, un découragement de l'investissement et de l'entrepreneuriat, une stigmatisation de la richesse, de la réussite et de l'ambition,... ça me paraît assez compliqué. Mais bon, ce n'est que mon humble avis.
a écrit le 17/07/2012 à 9:24 :
Il est grand temps de monter dans les bateaux de sauvetage i.e. fuire en Belgique ou Suisse,pays bien diriges.Les socialos vont ruiner ceux qui reste nt en France.
Réponse de le 17/07/2012 à 10:37 :
Au revoir !!!
a écrit le 17/07/2012 à 9:09 :
Quand je pense que le sieur Sarkosy a osé dire pendant sa campagne électorale que pendant 5 ans il avait appris son métier ! ! !
Il nous a coûté cher son apprentissage non de Dieu ! ! !
A quand un FPPP ( formation professionnelle pour président )
une FPPM ( " " " maire ) à 50% de leur salaire en cours
a écrit le 17/07/2012 à 9:06 :
je suis choque que sauf sur bfm tv personne ne signale que les députes qui ont voté la fiscalisation des heures sup ont REJETE L'amendement taxant les 6400 euros annuels non justifié des indemnités des députés
Réponse de le 17/07/2012 à 9:35 :
Merci Matheo de cette précision. Effectivement je n'étais pas au courant. Faut dire que je n'ai pas la télé ! Mais c'est effectivement très choquant.
Réponse de le 17/07/2012 à 10:38 :
Tout a fait d'accord avec vous !
Réponse de le 17/07/2012 à 10:41 :
Tout à fait d'accord. La collusion des médias avec les politiques est de plus en plus évidente chaque jour.
Réponse de le 17/07/2012 à 10:48 :
Il s'agit d'indemnités de 6400 euros MENSUELS... C'est donc bien pire que ça... Ce sont donc 76.800 euros par an qui échappent à toute fiscalité, et à tout contrôle de leur utilisation. Et il faut savoir qu'une grande partie de cette indemnité finit dans la poche des députés et n'est pas utilisée en frais. Précisons par ailleurs que cette indemnité vient en complément de leur salaire de 7.200 euros bruts mensuels (soit plus de 86.000 euros par an)... Mais c'est vrai que taper sur les riches, c'est plus facile et plus populaire...
Réponse de le 17/07/2012 à 11:23 :
Bravo Mathéo, si cela est réel, voici une fois de plus les médias Français qui n'ont pas fait leur travail car ils n'en parlent pas de ce vote. Ils n'ont plus le droit de s'appeler médias puiisque c'est de la non information.
Réponse de le 17/07/2012 à 12:44 :
Les journalistes ne sont pas bêtes, ils ne mordent pas la main qui les nourrit... Savez-vous qu'ils bénéficient d'un régime fiscal privilégié ??? En effet, un journaliste peut déduire 7.650 euros de ses revenus dans sa déclaration fiscale, et ce avant même d'appliquer les abattements qui sont autorisés pour tous les contribuables... C'est du donnant-donnant : les journalistes ne parlent pas du refus des députés de fiscaliser leurs indemnités / les députés ne touchent pas au régime fiscal dérogatoire des journalistes...
Réponse de le 18/07/2012 à 14:00 :
Des niches fiscales sous-marins pour les uns et pas pour d'autres! Mais alors que fait le conseil constitutionnel?
a écrit le 17/07/2012 à 9:00 :
quand qqun plante un piquet fiscal, ce qui est interessant, c'est de voir sous combien de temps il va etre contourne.... la je crois que le gvt va avoir des surprises, les experts pourront s'interroger...
Réponse de le 18/07/2012 à 14:15 :
C'est certain. l'ex président voulait réduire le chômage en appâtant ceux qui n'auraient pas à payer pas d'impôts pendant un certain temps et aujourd'hui l'afflux des auto-entrepreneurs suscite l'inquiétude des caisses retraite des professions libérales", menacées d'être déficitaires pour la première fois de leur histoire. on ne rigole plus! le dossier au coup par coup ne semble pas être la bonne formule.
a écrit le 17/07/2012 à 8:59 :
La plupart du temps se sont les meme personne. cette génération de papyboomers, est celle là meme qui pour la première fois de l'histoire se sera sans scrupules débarrassée de ses propres parents en les envoyant se dépérir en maison de retraite. Elle aura aussi réussi le tour de force de ruiner l'avenir de ses enfants et petits enfants en leur laissant toutes ces dettes publiques tant qu'on ne touche pas à ses privilèges payés par les actifs et les entreprises (chambre de bonnes louées 500 euros, défiscs scandaleuses, retraite de pacha au regard de ce que touche un actif, 10% d'abattement pour frais proffessionels sur la reraite, CSG à taux réduit, croisières costas et résidences secondaires, thalassos payées par la sécu, pré-retraite etc...).....clap clap clap , vive la solidarité intergénérationnelle à sens unique (le leur!)...elle aura à chaque fois fait élire des politiciens qui appartenant à la meme génération, leur ont passé tout leur caprices. Le problème des retraites est connu depuis des décénies et ils ont toujours refusé de vouloir le résoudre...et se permettent aujourd'hui de juger la jeunesse et les actifs en les traitant de fainéant...ils nous rabachent à longueur de journée des arguments de retraite par capitalisation alors qu'ils savent très bien que nous sommes dans un mode par répartition. Il est donc stérile et hypocrite de dire : "J'ai cotisé X année, donc j'ai droit à tel niveau de pension"...pourquoi ne parle t'on jamais de plafonnement des retraites élevées ? pourquoi bénéficient ils d'un taux de csg plus bas que les actifs? pourquoi à chaque fois les seules solutions sont comme par hasard : reculer l'age de la retraite et taxons encore plus les actifs...??? pas étonnant que les jeunes et les entreprises ne revent que d'une chose : quitter ce pays !

Réponse de le 17/07/2012 à 9:19 :
taper a fond sur les retraités est un peu facile; sans retraite ils retomberont à votre charge en maison de retraite .sur les taxes ok mais alors taxons les allocations familiales les cheques vacances les participations aux benef etc etc par contre je trouveraiis logique d'interdire emploi retraite sauf pour les petites retraites il faut aussi faire la difference entre celui qui dépense tout et celui qui se prive un peu pour économiser pour ne pas etre plus tard à la charge de ses enfants
Réponse de le 17/07/2012 à 9:42 :
Dans tes rêves, on est un lobby puissant et nous pesons électoralement, ce n'est pas de notre faute si on a su bosser et profiter des 30 glorieuses et avoir eu l'intelligence de spéculer sur l'immobilier avant la bulle... bien fait pour vous les jaloux.
Réponse de le 17/07/2012 à 10:16 :
La jalousie fait dire n importe quoi !!! Mal connaitre l' histoire proche, faire des generalités, deformer la realité et mettre à dos les français c'est pas trés malin ! monsieur qui sait tout ,ne se pose pas les bonnes questions et fait du copier/coller d' un article à un autre
Réponse de le 17/07/2012 à 10:21 :
A malo: il ya en effet quelques abus en faveur des retraités comme les 10% d'abattement pour frais professionnels. De plus, leur aisance s'est construite sur l'accumulation de la dette; Alors, leur prendre quelques avantages comme la suppression des 10% et la CSG ne serait que justice et n'entrainerait pas leur malheur....
Réponse de le 17/07/2012 à 10:42 :
ils aident souvent leurs enfants meme petits enfants alors ne leur jetez pas la pierre
Réponse de le 17/07/2012 à 10:43 :
Ben ca sera fait ces trucs. Ils ont déjà annoncé que la CSG augmenterait pour eux au rythme des revalorisations des pensions (en gros, c'est gelé, sans le dire). Les 10%, pas d'annonce pour le moment.
Réponse de le 17/07/2012 à 11:41 :
Je suis un papy boomer, 62 balais et toujours actif. J'ai copmmence sans rien, bosse pour me payer des etudes, travaille 6 jours sur 7, change de job d'endroit etc...je n'ai pas attendu que ca me tombe tout cuit en pleurnichant, je gagne bien ma vie. je me suis serre la ceinture (pas de grosse bagnole, pas de smartphone, pas de fringues de marque, etc...). J'ai prepare ma retraite en economisant sur mon travail apres avoir paye impots et charges sociales. J'ai pu mettre mes enfants sur la bonne voie, alors les grincheux et assistes professionnels je ne vouss alue pas et vous invite a mettre autant d'energie a bosser que vous en mettez a raler.
Réponse de le 17/07/2012 à 12:51 :
Moi qui suis entre deux âges comme on dit, qui gagne très correctement ma vie et qui me suis constitué un joli patrimoine, je peux dire sans être taxé de jalousie que les jeunes générations sont plus à plaindre qu'à blâmer !
Je comprends que les plus talentueux quittent ce pays de rentiers moisis et arc-boutés sur leurs privilèges !
Quant aux boomers de la génération 68 : arrêtez de nous prendre pour des truffes, les gens de 50 ans comme moi vous ont vu bosser ''très gentiment'' et bien profiter de vos anciens, sur le dos de qui vous vous êtes constitué votre patrimoine !
Eux ont connu la crise des années 30, la guerre et les privations, la reconstruction, pas vous !
Réponse de le 17/07/2012 à 13:22 :
Henri a raison
C est amusant ces retraites parlant des privations qu ils ont subit pendant la guerre. La plupart n etaient meme pas nes (ne en 45-> 67 ans)
Certains ont en effet eu des moments difficiles mais au moins dans les annees 60-70 la situation s ameliorait et ils pouvaient se dire que demain sera meilleur qu aujourd hui (ne dites pas non, j etais ne a l epoque !!)
Maintenant c est l inverse et non seulement pour les jeunes auront une vie moins bonne que leur parents mais en plus ils doivent se serrer la ceinture pour que nos retraites profitent un max.
a écrit le 17/07/2012 à 8:52 :
Il faut modifier en profondeur nos administrations,, la communauté de commune, le conseil général, le département, la région, la préfecture, ,STOP
a écrit le 17/07/2012 à 8:50 :
Comme gâteaux apéritif ,le non contrôle des frais de nos députés passent assez inaperçu,les médias auraient ils la crainte de voir aussi leurs avantages fiscaux de disparaitre ?
a écrit le 17/07/2012 à 8:32 :
Il faut trouver des dizaines voire des centaines de milliards d'euros très rapidement. Quand je vois les dépenses des Français (et de l'Etat et des communes) en milliards d'euros pour des futilités comme les feux d'artifices dont les fumées sont nocives), pour l'achat et l'utilisation de quads complètement crétins, pour l'achat et l'entretien de chiens de très grande valeur, etc, je me dis que le gouvernement ne doit pas hésiter à taxer toutes ces futilités dont l'achat est parfaitement libre et non contraint.
Réponse de le 17/07/2012 à 8:55 :
J'aime beaucoup ce genre de commentaire, ca rune fois que les principaux intéressés sont concernés par des hausses d'impôts immodérées, ils crient alors au loup et à l'injustice. Déplorable....
a écrit le 17/07/2012 à 7:20 :
Le changement c'est maintenant !
Quels sont les imbéciles qui ont pu y croire ?
Réponse de le 17/07/2012 à 7:36 :
@MB5208: c'est vrai qu'en France, ce ne sont pas les imbécils qui manquent. Cela dit, il ne faut pas s'imaginer que le trou béant aurait été comblé par Sarko et sa bande d'un coup de baguette magique :-)
Réponse de le 17/07/2012 à 8:20 :
Mais si le changement c est maintenant! Augmentation des impôts , chasse aux riches , prime à la nullité et aux copinage! Ça change sérieux
Réponse de le 17/07/2012 à 8:42 :
Aaaah nostalgie de la Dream team : Estrosi, Morano, Lefèvre, Alliot Marie, Balkany, Besson ... Que des winners et des hommes et femmes d'état !
a écrit le 17/07/2012 à 7:01 :
L'air que les riches français respirent. Non mais !
Réponse de le 17/07/2012 à 7:54 :
Après tout, quand on respire, on rejette du gaz carbonique, donc on devrait payer la taxe carbone
a écrit le 17/07/2012 à 6:29 :
Pourtant, Hollande en campagne criait haut et fort qu'il allait doubler le capital du livret A et augmenter la rémunération ...déja amnésique.
Les "sondages" annonce que 67% des français sont prêts à réviser leur train de vie pour aider au redressement, j'espère qu'il sont ravis.
a écrit le 17/07/2012 à 4:42 :
Ne vous inquiété pas Marine va tout rétablir en 2017!
a écrit le 17/07/2012 à 3:48 :
retirez votre argent des comptes epargnes ,placements pour ne pas payer les taxes ,pour ce que cela rapporte autant le mettre sur votre compte courant,
Si cela ne suffit pas retirer votre argent de la caisse d epargne ect ect
si tous les mecontents le font l' etat commencera a reflechir
a écrit le 17/07/2012 à 2:35 :
Ca fait plaisir de vivre a l'etranger.
Réponse de le 17/07/2012 à 5:18 :
Je confirme !
Votez avec vos pieds
a écrit le 17/07/2012 à 1:02 :
vous avez dit problème de rétro activité sur l'impot sur le revenu. il faut voir le bon côté des choses : mettre en place un prelevement pour les impositions importantes au second semestre 2012, à partir d'une estimation du premier semestre 2012, pourrait être envisagé et remplirait immédiatement les caisses de plusieurs milliards.
a écrit le 17/07/2012 à 0:40 :
Je pense que l exces de socialisme va tuer cette ideologie qui mene a la ruine. Ce systeme va s effondrer il est impossible qu'il en soit autrement. Mais quand? J aimerais bien le savoir.
a écrit le 17/07/2012 à 0:14 :
10 milliards de cadeaux pour acheter les électeurs avant les législatives, c'est 10 milliards d'impôts en plus pour les classes moyennes maintenant que les élections sont terminées. Merci Hollande.
a écrit le 17/07/2012 à 0:09 :
Ils sont malades ces élus, de droite comme de gauche, toujours plus d'impôts pour satisfaire leurs mégalomanies. Ils sont malades, mais hélas ça ne se soigne pas, pauvre France.
a écrit le 16/07/2012 à 23:47 :
Les deux outils d'asservissement des classes moyennes, les impôts (l'Etat) et les tx d'intérêts (les banques). Les deux font la paire, et sont de connivence.
a écrit le 16/07/2012 à 23:19 :
la croissance des impôts c'est maintenant , je l' ai entendu ça ...toute ma vie !
a écrit le 16/07/2012 à 23:05 :
1,3 milliard et non milliards !!! Mince, vous êtes pourtant habitués à manier les chiffres à La Trib'.
a écrit le 16/07/2012 à 23:00 :
Bien fait pour ceux qui ont voté pour ce gouvernement, et j'espère bien que ce n'est pas terminé ...
Réponse de le 17/07/2012 à 9:43 :
Le problème c'est que même ceux qui n'ont pas voté pour sont dans la même galère !
a écrit le 16/07/2012 à 22:37 :
"16% des salariés se situant parmi les 10% les plus aisés, bénéficiaient d'un gain moyen de 1.055 euros par an"
Ce calcul n'est pas cohérent car si l'on prend le cas d'un salarié réalisant 39h/semaine, il a donc 17.33 heures sup/ mois que l'on majore de 10%(convention collective les moins favorables), on trouve un taux horaire de 4.61?/heure (inférieur au SMIC) donc impossible pour un salarié majeur en CDI ou CDD et ce même si c'est une moyenne!
[1055 / 12mois / (17.33*1.1)]=4.61

un salarié au smic à 39h/semaine percevait 1990 ?/an soit une rémunération brute totale de 17845 ?/an!

2 points à préciser :
Les cadres au forfait (les postes à forte rémunération dans les entreprises) ne peuvent pas bénéficier des heures supplémentaires!!

Enfin, il ne faut pas oublier nos cher députés qui touchent un minimum 85 200 ?/an brute!
(http://www.assemblee-nationale.fr/connaissance/fiches_synthese/fiche_17.asp)
mais qui ne pouvaient pas prétendre à ce régime d'ou une volontée sous-jacente de corriger cette anomalie ou est ce un pur hasard...
A chacun son idée!
a écrit le 16/07/2012 à 22:35 :
Il va falloir réduire très fortement les dépenses parce que la France, n'est pas un puit d'argent sans fond. Et d'une manière générale (remarque à tous les gouvernements de droite ou de gauche qui sont passés), arrêtez de défaire/recréer ce que le gouvernement précédent à mis à en place/retirer. Ca coûte de l'argent, on fait du surplace sur le long terme, le shmilblick n'avance pas et personne ne peut faire de prévision financières & fiscales stables à plus de 4 ans.

Et des niches fiscales il en reste encore un paquet Monsieur Le Président.
a écrit le 16/07/2012 à 22:18 :
Vous parlez de Sarkozi, nous dirons que la perte de l'élection à 500 000 voix est due au fait que les classes moyennes triment pour des prunes, mais que les riches ont bénéficié de toutes les mesures. Alors on a fait des déficits, il faut bien les solder. Et comme on ne veut pas revoir le coût de l'administration, on paye.
Réponse de le 17/07/2012 à 6:45 :
Vous qui aimez tant payer des impôts, je vais vous créer une taxe spéciale pour aider à renflouer les déficits en vous spoliant tous vos revenus.?Ceci sera lus utile que votre commentaire risible !
Réponse de le 17/07/2012 à 8:09 :
C'est toi qui est risible mon gars car Sarko a tondu et trahi ses électeurs
Réponse de le 17/07/2012 à 10:09 :
Je ne parlais pas de Sarko dans mes propos. Quant aux augmentations d'impôt, il est vrai que ceci sera excellent pour relancer la croissance d'un pays en déclin. Mais bon, après, on pense ce que l'on veut !
a écrit le 16/07/2012 à 22:15 :
c est toujours le petit qui trinque travailler plus pour gagner moins
a écrit le 16/07/2012 à 22:13 :
Je trouve cela inadmissible ! Car payer l'ISF n implique pas forcément d être richissime !! Je ne paye pas l'ISF maus j eb ai dans mon entourage. ils ont travaillé dur toute leur vie et ont pu acquérir quelques bien largement mérité et aujourd hui ils faudraut tout redonner a l'état et se retrouver sans ressource !! Intolérable.. Qu'on ne prenne qu aux tres grosses entreprises à ce moment là !!! Pourquoi est ce toujours aux mêmes gens de payer pour les autres ?!!
a écrit le 16/07/2012 à 22:09 :
Une baisse de revenu de 500 euros par salarié, c'est pas qu'un peu!
a écrit le 16/07/2012 à 22:08 :
A ceux qui gueulent sur la gauche bobo, ou la droite caviar :

Moi ce que je constate c'est que droite ou gauche c'est du pareil au même, au final on finit par allonger pour rembourser des dettes dont les taux deviennent astronomiques.

C'est tout le système qui à été corrompu, les banques et les traders sont responsables de bien des maux, on à du payer pour les sauver, à peine sauvés ça recommence de plus belle...

Bien sûr ils ne sont pas responsables de tous les maux, mais pèsent dans la balance.

L'assistanat est aussi un des maux de la France, quand une personne est payée plus à ne rien faire chez elle qu'un ouvrier qui bosse 40H Hebdo pour moins que ça (une fois les charges déduites), c'est sûr que ça donne à réfléchir, le problème des parasites, c'est qu'ils finissent par provoquer la mort de leur hôte à force de tirer dessus...

Quand aux riches, il faut faire la distinction entre les petits bourgeois qui en prennent un peu pour leur grade (mérité), et les "gros" riches, ceux qui ont tout compris et dont l'argent est au frais dans une île paradisiaque, loin de l'appétit d'ogre de notre cher état.

Les prochaines années vont êtres dures à vivre, on à pas finit de de faire ponctionner, ce qui me désole le plus c'est ceux qui persévèrent à penser qu'un parti politique puisse réellement y faire quelque chose, faut monter au dessus de tout ça quoi... que ce soit la droite ou la gauche au pouvoir (ou même les extrêmes), la dette ne va pas s'envoler pour autant d'un coup de baguette magique...
Réponse de le 17/07/2012 à 0:01 :
ZIgzag, il faut en finir avec le mythe des contribuables payant pour les banques. En France, les banques n'ont pas coûté un centime aux contribuables, au contraire. Cette diabolisation qui permet de faire porter le chapeau (l'ennemi c'est la finance) est malsaine même si les banques ne sont pas irréprochables sur certaines pratiques. Mais le sont-elles moins qu'un vendeur de voitures ou un agent immobilier ?....
Réponse de le 17/07/2012 à 2:44 :
Euh.. Zigzag a raison sur les contribuables payant pour les banques: voici 20 ans, ils ont payés pour le Crédit Lyonnais ( 100 milliards de francs ) Maintenant, c'est au tour de la Dexia 100 milliards.. d'Euros sans tambour ni trompette, partagés entre la Belgique, la France et le Luxembourg..
Mais il y a plus grave; la loi dite Pompidou giscard de 1973, forcant l'Etat à emprunter auprès des banques privées , confirmé Dans les traités de Maastritch puis Lisbonne
Et ça, il faudra fatalement le corriger, volens nolens..
Réponse de le 17/07/2012 à 8:18 :
La cellule riposte de l'UMP nous prend pour des truffes !
On a bien compris que l'endettement massif souscrit par les états depuis 2008, ce n'était pas pour faire des dons aux bonnes oeuvres !
Comme les rentiers-créanciers refusent, pour l'instant, de prendre leurs pertes, comme ils couinent dés que la BCE fait mine de faire marcher la planche à billets, c'est bien le contribuable qui paie (pour le moment) !
Réponse de le 17/07/2012 à 10:39 :
Il est vrai que relancer , c'est tellement bien ! Vous oubliez juste de dire que tout le monde est perdant dans cette opération même les plus pauvres, qui payent en ce cas une forme d'impôt non consentie.Seul l'Etat s'en retrouve gagnant. Mais à part ça, tout va bien !
Réponse de le 17/07/2012 à 12:33 :
Mon troll : c'est vous qui parlez de relance, pas moi,
C'est cocasse cette propension à me prêter des propos que je ne tiens pas ...
a écrit le 16/07/2012 à 22:06 :
Notre armada de députés votent d'autant plus facilement les taxes qu'ils n'en paient pas eux-mêmes (ou très peu, indemnités non-imposables obligent). "Quand des millions de personnes se rendront compte que l'on ne peut plus vivre comme par le passé, la Révolution sera logique et inévitable" d'après le livre "les corps indécents" sur la jeunesse désabusée d'aujourd'hui. A trop tirer sur la ficelle, elle finira bien par cassée. Rien ne va plus.
Réponse de le 17/07/2012 à 4:59 :
Achete un bescherelle...
Réponse de le 17/07/2012 à 6:11 :
tres bonnes annalisse
a écrit le 16/07/2012 à 22:04 :
Allez la blagounette du soir pour sourire un peu (ou pas...):
"Comment appelle-t-on cette maladie génétique bien de gauche qui ne consiste qu'à taxer ?
réponse: la Moscoviscidose"
Réponse de le 16/07/2012 à 22:29 :
j'aime
a écrit le 16/07/2012 à 22:01 :
Et ce n'est que le début .. merci à tous ceux qui ont voté .. contre Sarko ! Belle mentalité, on voit le résultat maintenant.
Réponse de le 16/07/2012 à 22:14 :
ce sont les kokus
Réponse de le 16/07/2012 à 22:27 :
oui merci à tous.
Réponse de le 17/07/2012 à 8:04 :
Au second tour, nous avons eu à choisir entre la peste et le choléra... Cruel dilemne !
Si Sarko avait laissé sa place à un autre, Hollande ne serait pas passé.
a écrit le 16/07/2012 à 21:50 :
qui fait avancer la France? qui est le boulet?
a écrit le 16/07/2012 à 21:49 :
Ca pue la revanche
a écrit le 16/07/2012 à 21:43 :
On voit bien que l on n est toujours pas sortie du dogme qui a présidé à cette situation catastrophique : 8 milliards. D économie et 26 milliards d augmentation des impôts ! On est pas sorti de la crise et il ne faut pas rêver à une pseudo croissance! L état à un train de vie trop élevé il faut le mettre au régime !
Réponse de le 16/07/2012 à 22:07 :
...Et ça changerait quoi, le train de vie de quelques dizaines de citoyens ???? Le problème est clairement ailleurs
Réponse de le 16/07/2012 à 23:50 :
Sa leurs ferais sentir la rudesse réelle de la vie a ces quelques dizaines de citoyens !! ... neu neu !
Réponse de le 17/07/2012 à 8:33 :
Quand je dis train de vie il s agit du budget de l état et non des salaires des membres de la nomenklatra politique! Un budget à 20 pourcent du PIB serait bien plus rationnel que les 60 pourcent actuel! Mais flamby ne veut pas y toucher donc on va au trou!!!!
Réponse de le 17/07/2012 à 13:26 :
Parce que, pour vous, l'Etat ne compte que quelques dizaines de personnes? Il faudrait peut être commencer à vous documenter...
Réponse de le 17/07/2012 à 18:06 :
C'est vous "mamounette5" qui parlez de quelques dizaine de personne dans votre première réaction...

(Et ça changerait quoi, le train de vie de quelques dizaines de citoyens ???? Le problème est clairement ailleurs )

Non Non et Non le problème est justement bien là aussi !!!! Personnes et je redis personnes ne doivent passé au travers des éfforts à faire. Et encore moins ces personnes qui font carrière sur le dos des autres.
a écrit le 16/07/2012 à 21:39 :
Tout ça pue la méchante vengeance revancharde. Il n'y a qu'a regarder le sourire de moscovici
Réponse de le 17/07/2012 à 9:10 :
Plus faux cul que lui, tu meurs. Rien n'est plus anti-social que le socialisme. (V.Hugo)
a écrit le 16/07/2012 à 21:37 :
Taxer d'accord. Mais il faut aussi faire des annonces pour réaliser des économies dans le fonctionnement de l'état. J'ai une grosse partie de mon salaire en intéressement et participation. Je vais perdre énormément ... Ma partie fixe me permet de payer mes dépenses courantes , mon variable de faire des petits extras .... Pour toucher mon variable, je fais bien plus que les 35H ... Je veux bien payer des impôts celà veut dire que je gagne ma vie. Cependant je ne roule pas sur l'or et je vais me voir perdre encore du pouvoir d'achat. Je vois des gâchis tous les jours des dépenses publiques. Il faut aller dans les 2 sens ...
Réponse de le 16/07/2012 à 22:06 :
Il faudra aussi s'attendre à une augmentation de ma taxe d'habitation ;) Il ne faut pas oublier ...
a écrit le 16/07/2012 à 21:34 :
La taxifolie de cet homme aux montres de luxe est de la même origine que la TAXIFOLIA algue tueuse qui est néfaste a son environnement et étouffe toute diversité. Applique a la France on a de quoi se faire du souci
Réponse de le 16/07/2012 à 21:48 :
mais nous avons les moyens de résister.
a écrit le 16/07/2012 à 21:28 :
... pas le choix, i: va falloir nous payer, ce gouvernement de gauche bobos, qui s'enrichit en parasitant le travail des autres. C'est ceci la justice sociale. Quant a moi, Pierre, il est bien normal que je vous exploite jusqu'à votre dernier afin d'assurer mon petit confort. Les gueux n'ont qu'à payer !
a écrit le 16/07/2012 à 21:25 :
Rien qu en nombre d élus nous en avons +de473000 en France +tous les hauts fonctionnaires notre Ena en est responsable, des millefeuilles de directeurs de n importe quoi, des milliers de postes qui n existaient même pas il y a encore 20 ans, on se fout des français. Nous avons le plus d élus et des fonctionnaires par millions. Et toujours les mêmes qui profitent, et les mêmes qui mettent la main au portefeuille. Mieux vaut vivre ailleurs que de travaillées pour tous ces incapables . Une révolution changerait
a écrit le 16/07/2012 à 21:23 :
Attention à a baisse des recettes fiscales !!, un PIB qui rame, une consommation en berne, des mauvaises nouvelles en pagaille, du chômage en hausse, à ce rythme les taxes ne seront plus suffisantes si l'Etat ne décide pas de couper drastiquement dans les légions de fonctionnaires, et dans ses dépenses somptuaires.
Réponse de le 16/07/2012 à 21:36 :
Aidons le
a écrit le 16/07/2012 à 21:22 :
je pleins les personnes qui payent les impots pour le moment ne travaillant toujours pas je n'ai pas ce plaisir mais me tarde franchement pas, quand je vois mon copain qui galere a cause des impots merci la France
a écrit le 16/07/2012 à 21:20 :
et si pour faire des economies on taxait les INDEMNITEES de nos pauvres deputes senateurs etc
Réponse de le 17/07/2012 à 0:19 :
Ce sont eux qui votent les taxes pour les autres!
Réponse de le 17/07/2012 à 0:59 :
Ne vous inquiétez pas :

Dans le même temps que nos chers députés nous augmentent la CSG de 4 points pour que celle-ci atteigne quasiment 20% (pour rappel, cette taxe "provisoire" était de 0,5% en 1996), ils ont aussi rejeté la fiscalisation de leur enveloppe discrétionnaire.

Dans député il y a le mot "dé"
a écrit le 16/07/2012 à 21:18 :
Penser que priver un employé de 200 à 300 euros par mois et que ces 200 à 300 euros par mois vont permettre d'embaucher un ouvrier supplémentaire, il n'y a pas à dire... cela a tout d'un esprit socialiste.
a écrit le 16/07/2012 à 21:16 :
Merci pour ceux qui ont vote mr hollande
a écrit le 16/07/2012 à 21:05 :
Franchement arrete de nous en foute plein la geule ns petit ouvrier on f ke payer et les cassociau vive mieu ke ns kar vs leur donner tous fau arrete un peu
Réponse de le 16/07/2012 à 21:23 :
Completement d accord y en a marre que l on nous deshabille nous les petits afin d habiller les profiteurs et les gratteurs
a écrit le 16/07/2012 à 21:02 :
Et sinon c'est peut être idiot, mais quand on dépense trop, faut prévoir de couper dans les dépenses. Les alloc, les subventions, les indéminités au chomages, les retraites. On coupe !
a écrit le 16/07/2012 à 21:01 :
Avec un état pléthorique , des sénateurs bedonants, des députés siestant, une armée de ministres, de conseillers, de hautes autorités et du copînage à gogo, des conseillers régionaux, généraux, plus des conseils économiques et sociaux, des inutiles par milliers voir millions qu'il faut bien nourrir, et mangent bien sur la bete... RIEN DE SURPRENANT!!
Réponse de le 16/07/2012 à 21:44 :
Effectivrment c est la qu on devrait couper et prendre des décisions
Mais le pouvoir ne va pas taper sur les copains
a écrit le 16/07/2012 à 20:52 :
Comme tant de socialistes, Moscouvici mise sur son esprit subtil et pénétrant pour résoudre la crise et, comme d'habitude, il arrive aux mauvaises conclusions : taxer, taxer encore, taxer toujours.
Réponse de le 17/07/2012 à 9:20 :
A tout problème en France correspond une taxe. La couche d'ozone ne va pas bien, taxons la! Chaque fois que quelque chose ne tourne pas rond, il faut piquer des ronds alors on crée une taxe supplémentaire. Le record avec un socialiste girouette nommé Rocard, la CSG car c'est bien lui qui l'a mise en application même si ce n'est pas lui qui l'a inventée.
a écrit le 16/07/2012 à 20:48 :
Je ne pige pas que l'Etat ne puisse joindre les 2 bouts rien qu'avec la TIPP (c'est colossal ce que ça lui rapporte au quotidien cette affaire là, avec toutes les bagnoles et les camions qui roulent) + la TVA (considérable) + les amendes (énorme) + les taxes sur les produits de consommation que les citoyens payent à chaque fois qu'ils sortent la CB (de la folie furieuse) ... etc ... Les rois de France étaient des enfants de choeur en comparaison !
Réponse de le 16/07/2012 à 21:03 :
Recettes de l'Etat 2011 (en milliards) : TVA 131, IR+IS 97, TIPP 14, amendes 2, autres taxes 11. Total : 255.
Réponse de le 16/07/2012 à 22:25 :
Hé-hé en 1976,dans notre hôpital,nous avions 1 directeur et 1 économe ;2012 nous avons 28 directeurs ,chercher l' erreur, c'est pas tout 28 véhicules particulier,28 appartements de fonctions et nous petits employés ont rame auprès de nos patients pour rendre le plus agréable le séjour souvent forcé et combien douloureux ,ne vous trompez pas de fonctionnaires 35 ans de boite avec 1500? de salaire en tant qu' agent de maîtrise ,j'aurai dû allez che EDF le même grade gagne 2 fois plus .vivement la retraite......
Réponse de le 16/07/2012 à 22:27 :
Vous en avez de bonnes vous , soyez clochards et vous n'aurez plus rien a payer : le ciel pour toit , les poubelles pour épicerie , la dalle pour lit ............ vous préférez payer des impôts , tant pis pour vous on vous pourtant assez répetez que l'argent ne fait pas le bonheur ! dèpartissez vous de votre surplus donnez le à ceux qui n' en ont pas assez et tout rentreras dans l'ordre le bonheur est dans la cloches la cloche est dans le clocher et du clocher on a une belle vue
Réponse de le 16/07/2012 à 22:29 :
On n'a jamais vu et on ne verra jamais qu'en France un gouvernement de gauche appliquer une politique de gauche pour sortir un pays d'une crise mondiale
Réponse de le 17/07/2012 à 2:53 :
BONJOUR VOUS AVEZ VOTER MAINTENANT FAUT ASSUMER...
Réponse de le 17/07/2012 à 8:25 :
je suis de l'avis de mille feuille , ne vous trompez pas de fonctionnaires , trop de maires ou certaines communes sont dépeuplées trop de députés nationaux et européens , trop de fonctionnaires de régions en un mot trop de fonctionnaires en bla bla bla et pas assez de fonctionnaires indispensables halte aux privilèges aux passe droit au gaspillage, plus d'impunité pour les gouvernants qui mènent le pays à la faillite , les incompétents dehors, les malveillants malfaisants dedans = en prison et condamnés à rembourser les déficits sur leurs fortunes personnelles : La justice enfin

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :