Les salaires des patrons du public plafonnés à 450.000 euros

 |  | 167 mots
Lecture 1 min.
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2012. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Le ministre des l'Économie et des Finances a présenté, ce mercredi en conseil des ministres, un décret plafonnant la rémunération des dirigeants des entreprises publiques à un montant vingt fois supérieur au salaire le plus bas pratiqué, soit un montant de 450.000 euros bruts par an.

Le gouvernement a approuvé mercredi un décret qui plafonne à 450.000 euros la rémunération brute annuelle des dirigeants d'entreprises publiques. Ce plafond, annoncé lors du conseil des ministres du 13 juin, représente vingt fois la moyenne des plus bas salaires des principales entreprises publiques. Le décret modifie le décret du 9 août 1953 relatif au contrôle de l'Etat sur les entreprises publiques.

Le contrôle des rémunérations sera exercé par le ministre de l'Economie, conjointement avec le ministre du Budget dans les établissements publics à caractère industriel et commercial.
Les décisions en matière de rémunération des ministres chargés de l'économie et du budget seront rendues publiques. Selon un communiqué gouvernemental, le champ d'application du décret comprend environ 50 entreprises détenues directement ou indirectement par l'Etat et sera étendu par arrêté aux dix principales filiales de ces sociétés. La Caisse des dépôts et consignations fera l'objet d'un décret spécifique.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 25/07/2012 à 19:49 :
mesure symbolique qui touchera très peu de personnes et ne changera rien aux salaires des autres employés. La vrai question serait plutôt de chercher un moyen d'augmenter les bas salaires sans diminuer la compétitivité des entreprises.(Ce qui est un peu fait en France avec les prestations sociales, mais à mon avis pas d'une façon suffisamment visible et directe.)
a écrit le 25/07/2012 à 18:32 :
ben coco, que ces talents partent: et t'inquiète pas va , il y aura toujours du monde pour prendre leur place pour 450,000 euros brut par an..

hahahha
Réponse de le 25/07/2012 à 22:44 :
c'est ça,un docker cgt de marseille a la tete de bnp ça aurait de la gueule!désolé je ne suis pas disponible cette semaine,j'ai déja fait mes 11 heures....on voit le patron.....wouhahha!
Réponse de le 26/07/2012 à 11:51 :
C'est pas une banque privée la bnp ? Choisissez mieux vos exemples coco svp...
Réponse de le 29/07/2012 à 1:56 :
Je suis entièrement d'accord avec toto, il y a pas longtemps, DSK était considéré comme un Dieu sur terre, l'économie mondiale attaché à ses ...., devenu encombrant, il a été éjecté comme un moins que rien, les remplaçants se bousculés au portillon.
Réponse de le 30/07/2012 à 17:59 :
le coup des talents qui partent vers l'étranger je n'y crois pas beaucoup. cela fera de la palce pour d'autres. les cimetierres sont pleins de gens irremplaçables.
a écrit le 25/07/2012 à 17:20 :
c'est une véritable honte!tous ces talents vont finir par s'exiler a l'etranger pour etre payés a leur juste prix.la france restera avec ses ministres bas de gamme:benguigui,pinel batho taubira
Réponse de le 25/07/2012 à 17:29 :
Euh..talent ?....Qu'ils s'en aillent, ils seront remplacés par de jeunes motivés qui ont d'autres motivations que l'argent. Faites de même coco je suis sur que derrière vous ça pousse.
Réponse de le 29/07/2012 à 2:01 :
Quel talent ? Une marge de manoeuvre de 8 000 000 millions de chômeurs, une dette publique de plusieurs centaines de milliard d'euros, une femme de ménage peut gérer mieux.
a écrit le 25/07/2012 à 17:08 :
Il n'y a aucun panache a manager une entreprise publique,ou une entreprise du CAC 40 seuls les entrepreneurs méritent la reconnaissance et qu'on leur fiche la paix surtout quand ils réussissent aprés avoir pris des risques personnel!!!
Réponse de le 25/07/2012 à 20:25 :
Bien vu , 100% d'accord
Réponse de le 26/07/2012 à 11:37 :
Donc qu'ils ne soient plus payés lorsqu'ils foirent tout... C'est ça le capitalisme non ?
a écrit le 25/07/2012 à 17:05 :
Plutôt qu'être patron, il vaut mieux faire politicien. C'est très bien payé, il a plein de niches fiscales avantageuses, c'est sans risque, pas fatiguant, amusant puisqu'on peut dire plein de conneries à la télé, jouissif même parce qu'on a un peu de pouvoir, on mange dans les meilleures "cantines" de la Ripoublique Fromagère, on est soigné dans les meilleurs hôpitaux réservés à la caste, sans oublier le régime spécial de retraite qui est, paraît-il, excellent.
a écrit le 25/07/2012 à 15:59 :
j'espere que les patrons du public ne vont pas descendre dans la rue pour manifester
a écrit le 25/07/2012 à 15:55 :
Quid des cadres? Des conseillers de l'Elysée et des 38 ministres? Quid des indemnités de TOUS les élus? Après le plafonnement s'attaquera à qui?
a écrit le 25/07/2012 à 15:02 :
Regardons les choses dans son ensemble, M. Proglio a touché 1.7M Euros en 2011, ce qui représente 765Keuros de charges de patronales (payée par l'entreprise en plus de son salaire), 380K euros de charges salariales (prélévées tous les mois sur son bulletin de salaire) et probablement pas loin de 400K euros d'impôts sur le revenu (tout dépend de l'éneventuelle optimisation fiscale). Avec 450 K euros Brut / an, c'est 205.5K euros de charges patronales, 104K euros de charges salariales et environ 140 K euros d'IR. Soit une perte nette pour l'état français et autres organismes publiques d'au moins 1.1 M euros (sans parler d'une éventuelle mise en place d'une taxe à 75%). Et on parle de remplir les caisses de l'état !!! calcul jusdicieusement démagogique !!!
Réponse de le 25/07/2012 à 15:33 :
tu es un grand prix nobel toi
Réponse de le 25/07/2012 à 15:34 :
Quel calcul judicieux que le vôtre !!
Qui oublie (volontairement) que les que les 1,25 m? de salaire de différence remonteront pour 34,43% en impôt sur les sociétés à l'Etat et pour le reste à 85% (part de l'Etat dans EDF) en dividendes.
Les réflexions "poil à gratter" sont utiles, à condition de les mener jusqu'au bout ...
Réponse de le 25/07/2012 à 15:50 :
non, vous vous trompez je n'ai aucune prétention au Prix Nobel, je trouve simplement que l'annonce de baisser le salaire des grands patrons a un effet d'aubaine. Je suis tout à fait conscient qu'un très grand nombre de français ne gagne pas assez d'argent, et que ces mêmes personnes considèrent que certains patrons en gagnent trop. Mais ce qui me dérange dans cette annonce, c'est laisser croire que les patrons, dans leur ensemble, gagnent trop d'argent au détriment des autres salariés. Mais nous savons d'ores et déjà que la baisse de salaire des 20 ou 25 patrons touchés par cette mesure n'augmentera pas le salaire des autres salariés de l'entreprise. Au mieux cela baissera les coûts pour l'entreprise, donc augmentera le résultat, donc les dividendes versés aux actionnaires....
Réponse de le 25/07/2012 à 15:57 :
Mon calcul s'appliquant aussi aux 560 k? (765 - 205.5 selon vos calculs) de charges patronales qui n'auront pas à être payées et qui se retrouveront en résultat d'exploitation pour EDF ...
Réponse de le 25/07/2012 à 16:07 :
@Jean: vous avez raison j'ai oublié la part soumise à l'impôt sur les sociétés. mais le différentiel de coût des 2 simulations, soit 1.8M euros (salaire Brut + charges patronales) à 33,1/3 représentent 600K euros à soustraire des 1.1M euros. Il en manque toujours 500K euros. Mais je doute aussi qu'EDF paye 33,1/3 d'IS. certains montages fiscaux (tout à fait légaux) doivent faire tomber ce taux bein en dessous de 30%. Comme quoi la vérité n'est jamais toute blanche ou toute noire
Réponse de le 25/07/2012 à 16:45 :
@UNetUNfontDEUX : je suis d'accord avec vous, l'imposition du groupe doit sans doute être inférieure au taux légal...
Mais comme vous le remarquiez vous même dans un commentaire suivant, tout l'argent économisé (après impôt) va aux actionnaires ... En l'occurence l'Etat à 85 % !!!
Opération donc bénéficiaire pour les comptes de l'Etat, même si d'ampleur ridicule par rapport à nos déficits, mais ce n'était pas l'objet : il s'agit d'un signal symbolique et, à la marge bénéfique pour les comptes de l'Etat
a écrit le 25/07/2012 à 14:58 :
Quelle honte, quand on pense à la multitude de français qui a du mal à boucler les fins de mois avec à peine 1000 ? par mois, les privations... leurs enfants ont autant de droit que ceux des patrons et sans eux les patrons n'existeraient pas... pauvre France... dans quel monde vit-on ? il ne faudrait plus faire d'enfant du tout, pour l'avenir qu'on a à leur offrir !
Réponse de le 25/07/2012 à 15:58 :
Sur les routes actuellement, la multitude des Français sont en vacances, roulent, roulent malgré le prix du carburant qui ne cesse d'augmenter. On voit peu de Hollandais, Anglais et Allemands encore moins d'Italiens et d'Espagnols. Alors cessons de pleurnicher, les Français n'ont pas encore beaucoup souffert sauf ceux qui divorcent ou un accident de la vie bref, cessons de geindre, l'épargne est forte aussi.
Réponse de le 25/07/2012 à 16:16 :
Perso, je ne pars pas en vacances mais je me réserve quelques jours en automne pour aller voir mon fils dans le Nord. Je ne peux me permettre de faire souvent le trajet car le prix de l'essence et les péages des autoroutes commencent à nous ruiner. et j'espère que d'ici là, le prix du carburant aura baissé.. Les français partent en vacances en ayant, certainement, économisé mais sûrement que sur le lieu de leurs séjours, ils ne vont pas aux restaurants et ne balancent pas leur pognon inutilement....
Réponse de le 25/07/2012 à 17:15 :
@lola : je ne veux pas vous démoraliser mais je pense que vous pouvez attendre la baisse du prix de l'essence encore longtemps... Pour les autoroutes j'éspère un sursaut de la Justice française qui se rendra vite compte que bien que la construction des autoroutes soient remboursées depuis plusieurs années, les concessionaires nous font tout de même payer plus cher d'année en année !! Je veux bien payer l'entretien (et c'est normal) mais qu'on ne me fasse pas croire que cela coute aussi cher que de construire.
a écrit le 25/07/2012 à 14:48 :
soit un brut mensuelle minimum de 1875 ?, environ 450 ? de plus que le smic pour les plus petits salaires, j'ai du mal a y croire.... pour plus de transparence l'index aurait du etre calculé sur 20 fois le taux du smic.
a écrit le 25/07/2012 à 14:47 :
aussi fort en calcul qu'en politique!
450 000/20/12 = 1875 euros brut par mois pour le salaire minimum dans la fonction publique, alors que le SMIC est à environ1425 euros brut par mois.`
Je pense que les personnes au SMIC, se contenteraient bien de ces 450 euros brut de plus!
a écrit le 25/07/2012 à 14:43 :
En allant plus loin, et dans le but de faire augmenter les salaires des employés, il vaudrait mieux que ceux des dirigeants soient proportionnels aux plus bas salaires DANS L'ENTREPRISE ! Pour s'augmenter, un patron devrait augmenter tous ses employés ! Mais pourquoi est-ce que ça n'est pas déjà comme ça ?
Réponse de le 25/07/2012 à 17:07 :
@Loeikat : ça ne se fait pas comme ça car voyez vous un certain nombre de personnes trouvent anormal de bloquer un salaire à 450 000 euros. Pour certaines personnes il est impératif de pouvoir gagner encore plus d'argent (surement pour acquérir la dernière Lamborghini en fushia, couleure qui n'est pas au catalogue mais quand on est riche on s'en fout) alors que des milliers d'autres parviennent à peine à se nourrir. Mais là aussi on sait pourquoi : ce sont des fainéants assistés. Je vous invite à lire plus régulièrement les commentaires du site la Tribune. Je le fais tous les jours pour 2 raisons : j'aime à voir que je suis intellectuellement superieur à un bon nombre de lecteurs, et deuxièmement j'ai un côté vicieux qui m'obligent à lire des atrocités sans noms digne du poujadisme.
a écrit le 25/07/2012 à 14:38 :
Et veux des footballers ?
Réponse de le 25/07/2012 à 14:58 :
vous essayez de nous dire quelque chose??
Réponse de le 25/07/2012 à 16:00 :
Oui, que voulez-vous nous dire. Nous pas comprendre !
Réponse de le 26/07/2012 à 11:40 :
Encore un qui vient d'avoir son bac mention bien...
a écrit le 25/07/2012 à 14:35 :
Et encore, c'est sans les primes en actions, participations et autres (et elles non imposables ?)
Mois aussi je travaille dans le public, 38 ans de carrière, toutes promotions aux concours (et il y a du monde et c'est très dur, ils ne gardent que le meilleur, la crème), et 1600 ? net hors primes (car ces primes ne sont pas prises en compte dans le calcul de nos retraites !!)
Alors oui, je compatis , 450 000 ?/an ça fait court ...........
Réponse de le 25/07/2012 à 15:07 :
Mais si c'est si dur dans le public, pourquoi ne pas tenter le privé? Mais simplement parce que si dans le public la sélection se fait sur concours, dans le privé elle se fait sur la qualité du travail! :-)
Réponse de le 25/07/2012 à 15:37 :
Dans le privé la sélection "elle se fait sur la qualité du travail!"
Sérieusement, il ne faut pas dire n'importe quoi mimi!

Quelles entreprises peuvent dire que au minimum 50% de leurs salariés font un travail de qualité?
a écrit le 25/07/2012 à 14:34 :
Et a quand veux des foot balleurs?
a écrit le 25/07/2012 à 14:30 :
Et si on réduisait aussi le salaire des députés et ministres ... de 1000? ?
Moi je trouve qu'ils arriveront quand même à vivre et ca ferai économiser beaucoup ( nb de députés et ministres X 1000 X 12 ) par an ! Ca c'est des économies !
a écrit le 25/07/2012 à 14:23 :
depuis la hausse des cigarettes , ç'est pas un peu juste 450 000 EUROS pour vivre??
a écrit le 25/07/2012 à 14:17 :
J'ai entendu à la radio que ce décret devait toucher 20 personnes tout au plus.
Réponse de le 25/07/2012 à 15:06 :
En effet, c'est une mesure gadget qui n'a aucune portée ni économique ni de justice sociale. Pourquoi accepter que des gens gagnent autant (450 000 EUR) avec de l'argent public ? Vu le gaspillage et le peu de productivité de l'administration et du parapublic, comment justifier de tels salaires ! En réalité, ces montants donnés à ces patrons permettent de justifier les hauts revenus donnés à nos hommes politiques qui occupent eux aussi des postes élevés (Présidents de Régions, etc).
a écrit le 25/07/2012 à 14:13 :
On parle de grands patrons pour justifier des "salaires" indécents. Qu'ils partent ils seront aussitôt remplacés. Que ce soit dans les hôpitaux les entreprises les personnes ne manquent pas pour les remplacer. Cela va si mal depuis qu'ils n'y a que des grands patrons peut-être qu'avec des gens qualifiés cela irait mieux.
a écrit le 25/07/2012 à 14:08 :
450 000 / 20 = 37 500 ?

elle est quand même sympa "la moyenne des plus bas salaires des principales entreprises publiques" ...
j'ai quand même des doutes sur ce montant ...

Cordialement

Gros bisous
Réponse de le 25/07/2012 à 14:25 :
C'est normal que vous trouviez ça élevé car 450000/20 donne en réalité 22500 !!!
Réponse de le 25/07/2012 à 14:28 :
450 000 / 20 = 22 500 ce qui n'est pas du tout la même chose soit 1875 euros par brut ... encore moins si c'est en brut.
Réponse de le 25/07/2012 à 14:29 :
Une petite erreur de calcul .... 450 000 / 20 = 22 500 et non pas 37 500... Cela remet les choses un peu en ordre.
Réponse de le 25/07/2012 à 14:37 :
450 000/20=22 500 et non 37 500.
Réponse de le 25/07/2012 à 14:52 :
Le bon calcul est: 450 000/ 12(mois)/ 20(ramené aux promesses électoralistes)= 1875 euros bruts c.a.d 1300 euros nets... Donc, on peut constater qu'aucun salarié de ces entreprises a pour salaire de référence le SMIC qui est à 200 euros de moins... S'il fallait prendre le salaire de base(SMIC) et le multiplier par 20, on obtiendrait 350 000 euros bruts par an... On veut bien divertir le peuple mais on va se faire des croche patte entre copains quand même
Réponse de le 25/07/2012 à 14:52 :
Faudrait revoir les divisions euclidienne mon amie. Mais si tu es blonde et à forte capacité pulmonaire, je dirai que ton analyse financière du dernier rapport sur les rémunérations du patronat des établissements publics français est intéressante et que tout cela mérite être examiné en profondeur.

Nous pourrons alors revoir l'étude de la division qui n'est , en fait, qu'une multiplication par l'inverse. Bien sur nous verront des exemples de multiplications, euh des simulations de multiplications pour vérifier que tout est bien assimilé.
Réponse de le 25/07/2012 à 17:10 :
et toi ... il faudrait te donner des cours d'haurtograf !!!
a écrit le 25/07/2012 à 14:02 :
peut on savoir quelles sont les entreprises qui possèdent encore le statut d'entreprise publique ? histoire d'être sur que le décret s'applique à qq1
a écrit le 25/07/2012 à 13:51 :
il peut avoir un salaire dans une autre filiale

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :