La suppression de l'aide à l'apprentissage aura duré 24 heures

 |  | 703 mots
Lecture 3 min.
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2013. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Devant le tollé déclenché par sa décision de supprimer l'aide forfaitaire de 1.000 euros accordée aux entreprises qui embauche un apprenti, qui aurait permis une économie de 500 millions d'euros, le gouvernement fait marche arrière. Une nouvelle aide va être accordée aux entreprises de moins de dix salariés qui emploient 66% des apprentis à elle seules.

Le gouvernement a fait marche arrière en moins de 24 heures sur la suppression annoncée de l'aide aux employeurs d'apprentis: devant le tollé suscité dans les entreprises et les régions, un nouveau dispositif sera créé pour les entreprises les plus concernées, celle de moins de 10 salariés.

L'annonce mercredi 17 juillet  de la disparition de l'indemnité compensatrice forfaitaire, de minimum 1.000 euros par an, financée par l'Etat mais versée par les régions, avait été reçue comme une "douche froide" par les entreprises et les régions, qui pointaient la contradiction avec la volonté affichée du gouvernement d'amplifier l'apprentissage.

Le gouvernement voulait supprimer l'aide forfaitaire de 1.000 euros pour l'embauche d'un apprenti

La disparition de ce dispositif existant depuis 1996, jugé peu efficace par le gouvernement, faisait partie des mesures de "modernisation" et de "simplification" dévoilées mercredi pour réduire de 3 milliards d'euros le déficit de l'Etat en 2014, ainsi que simplifier la vie des entreprises et des particuliers. Sa suppression devait rapporter 550 millions d'euros à l'Etat, près de 20% des aides touchées par les entreprises pour l'apprentissage. Devant la levée de boucliers de l'ensemble des organisations patronales (artisans, petites et moyennes entreprises et grandes), mais aussi des régions, marquées à gauche, le gouvernement a reculé.

Une nouvelle aide sera créée

Officiellement, il ne renonce pas à supprimer l'indemnité compensatrice: "Elle sera supprimée". Toutefois, "une nouvelle aide" va lui succéder "pour les entreprises de moins de 10 salariés". Son montant et ses contours "ne sont pas encore arrêtés", a précisé à l'AFP une source gouvernentale, qui chiffre néanmoins "entre 250 et 300 millions" la compensation maintenue de l'Etat aux régions.

Les très petites entreprises (TPE), 66% des bénéficiaires de l'indemnité supprimée, seront donc épargnées. Soit la majorité des employeurs d'apprentis en France. En 2011, 57,5% des nouveaux contrats d'apprentis ont été signés avec des entreprises de moins de 10 salariés.

Dans un communiqué, l'union professionnelle artisanale (UPA) "accueille avec satisfaction cette prise de conscience gouvernementale", tout en "regrettant que la mesure ne s'applique pas à l'ensemble des entreprises employant jusqu'à 50 salariés". "Il n'est pas possible que la réduction de la dépense publique, si souhaitable soit-elle, se fasse sur le dos des entreprises qui se battent le plus aujourd'hui pour la formation et l'emploi des jeunes", a commenté son président Jean-Pierre Crouzet. L'UPA et l'Assemblée des chambres de métiers et de l'artisanat (APCMA), qui avait dénoncé mercredi "un véritable non-sens", un "tsunami pour l'apprentissage", ont été reçues plus tôt par le ministre du budget Bernard Cazeneuve, précise l'UPA.

Pour l'APCMA, supprimer l'indemnité compensant le temps passé à former les apprentis était "en contradiction totale avec les déclarations récentes du président de la République" sur la priorité à donner à l'emploi des jeunes et à l'apprentissage.

François Hollande veut atteindre les 500.000 apprentis

L'objectif du président Hollande d'arriver dans trois ans à 500.000 apprentis en formation, contre 435.000 actuellement, "est depuis hier à classer au titre des voeux pieux", s'était également alarmée la Confédération générale des petites et moyennes entreprises (CGPME) tandis que le Medef fustigeait une décision "incohérente avec la lutte contre le chômage des jeunes". Selon les Chambres de métiers, qui gèrent la formation de 180.000 apprentis, la suppression de l'indemnité revenait à "nier" le "temps de formation" consacré aux apprentis, 35% du temps des maîtres d'apprentissage, selon l'organisation consulaire.

L'association des régions de France (ARF) avait été la première à s'élever contre la suppression annoncée, "une erreur majeure en contradiction avec la priorité donnée à l'emploi des jeunes et casserait l'élan en faveur du développement de l'apprentissage". "Le mécanisme fonctionnait très bien pour les entreprises de moins de 10 salariés", estime l'ARF qui militait pour son maintien "au minimum" pour les TPE. Les aides aux entreprises (exonérations de cotisations, crédit d'impôt et indemnité compensatrice) employant des apprentis représentaient 2,8 milliards en 2012. Un éventuel ciblage des crédits d'impôts accordés aux employeurs sur les premiers niveaux de qualification d'apprentis (BEP/CAP) était toujours ce jeudi "en discussion", selon la source gouvernementale.

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 13/08/2013 à 22:34 :
Des contradictions, on en avale depuis des décennies mais là c'est le pompon! Nos enfants ne sont plus orientés correctement et quand enfin ils trouvent leur voie via l'apprentissage (BTS et Master pour ce qui nous concerne) : les politiques se tirent une balle (là c'est tout le chargeur) dans le pied!!!!!!!!!!!!!!! Vraiment c'est à ce gouvernement de trouver un bon apprentissage de la VRAIE VIE! De celle où on transpire en bossant!
a écrit le 21/07/2013 à 22:47 :
Celui des hautes technologies continue d'offrir des opportunités. Même si l'des informaticiens c'est dommage que il y n' a pas aide ACCOMPAGNEMENT A LA CREATION D'ENTREPRISES Faites aboutir votre projet de création d'entreprise et renforcez-le en phase de démarrage en vous appuyant sur des conseillers spécialisés des secteurs qui recrutent encore aide financière entreprise inconnue comment Aixam, Chatenet, LIGIER,JDM pour fait tourner les plus grands être champion du Monde des marche Des compétences élargies
a écrit le 21/07/2013 à 10:37 :
Je partage tout à fait mon point de vue
Réponse de le 21/07/2013 à 11:17 :
@ "kendal a écrit le 21/07/2013 à 10:37" .... effectivement, et heureusement, pas vous ? ... mais je reste ouvert à des idées différentes, pour autant que l'argumentation qui les supporte soit valable.
a écrit le 20/07/2013 à 10:58 :
On crée les emplois d'avenir dont les bénéficiaires n'auront en fait aucun avenir parce que peu ou mal formé au détriment de l'apprentissage qui permet à des jeunes de trouver un emploi de façon pérenne. Pire, on décourage les grandes entreprises, qui elle ont les moyens de mettre en place les structures de formation, de former des apprentis. Ce gouvernement dans sa hâte de défaire ce qui existait avant lui, pour des raisons bassement électoralistes, ne sait généralement pas par quoi le remplacer et fait n'importe quoi.
a écrit le 20/07/2013 à 0:08 :
les apprentissages ne servent à rien, à quoi servent ils ? c'est devenu inutile
Réponse de le 21/07/2013 à 13:19 :
.... effectivement, et heureusement, pas vous ? ... mais je reste ouvert à des idées différentes, pour autant que l'argumentation qui les supporte soit valable.
Réponse de le 21/07/2013 à 13:46 :
@"kendal a répondu le 21/07/2013 à 13:19" ... quitte à utiliser le "copié-collé" de mes propos, en sus de mon pseudo, il serait judicieux de vous assurer que leur contenu présente un minimum de cohérence avec ce qui précède ... mais c'est peut-être là vous demander un effort intellectuel trop important pour vous ?
Et en ce qui concerne les apprentissages, je considère qu'ils offrent effectivement une approche plutôt efficace pour certains métiers, à condition que les employeurs jouent honnêtement le jeu de transmission des compétences (l'apprenti n'est pas là seulement pour que l'employeur reçoive une prime, pas plus que pour balayer la cour ... ou pas seulement en tous cas).
Réponse de le 21/07/2013 à 16:19 :
Je me rappelle. C'est bien moi qui ait posté à 13:19. Ne tenait donc pas compte de celui de 13:46. C'est certainement dû à mon age fort avancé...
Réponse de le 21/07/2013 à 17:06 :
@kendal a répondu le 21/07/2013 à 16:19: ... le post de 13:19 étant un copié-collé émanant de vous de mon propre post de 11:17 .... par ailleurs je sous suggère d'écrire: "Ne tenez pas compte" de préférence à "Ne tenait pas compte" si vous souhaitez effectivement semer la confusion :-D
a écrit le 19/07/2013 à 20:13 :
Ce qui est surprenant, c'est le manque de maturité des dossiers qui remontent au plus haut de l'état. On ressent une improvisation qui traduit le mode panique du gouvernement . Ce n'est pas comme cela que l'on sortira de la spirale négative. Il va falloir être un peu inventif et surtout apprendre à se parler. La aussi nos pots allemands sont meilleurs que nous....
a écrit le 19/07/2013 à 15:44 :
Disons que pour les petites et moyennes entreprises cette aide à l'apprentissage est justifié. Par contre pour les gros groupes elle est largement surévalué (dernier apprentissage réalisé gros groupe industriel : 100 apprentis * 1000 euros par apprentis = 100 000 euros d'aide). Quelle soit aidée d'accord, mais il faudrait plafonner cette aide en fonction de la taille pour quelle soit réaliste.
Réponse de le 19/07/2013 à 19:06 :
de votre avis
Réponse de le 20/07/2013 à 6:39 :
quel groupe industriel gérez-vous pour parler ainsi ???
a écrit le 19/07/2013 à 15:21 :
bonjour,

profs de CFA ,profs de sections d'apprentissage , n'avez vous pas quelques légitimes inquiétudes concernant les effectifs dans vos établissements suite au rapport queyranne ( (aides à l'apprentissage diminuées)??
l'objectif de 500000 apprentis en France en 2014 pourra t-il etre maintenu
voila des questions intéressantes qui demandent des réponses des personnels qui oeuvrent au sein de l'APPRENTISSAGE
a écrit le 19/07/2013 à 14:28 :
des aides, des aides, toujours des aides.
Finalement, quelque soit la couleur du gouvernement, ce pays continue d'être aidé.
a écrit le 19/07/2013 à 14:13 :
Voilà l'exemple même d'un décision pensée, négociée, élaborée, structurée et qui apporte une évolution positive.
L'exemple typique de décision d'énarque à qui la structure a inculqué la vérité vraie et la science infuse ...
Sauf ..... sauf que c'est complètement déconnecté de la réalité ...
Ce n'est pas le premier exemple et ce n'est pas, malheureusement, le dernier ....
La cacophonie a encore des beaux jours devant elle ....
a écrit le 19/07/2013 à 13:14 :
Le clientelisme politique fait des ravages depuis 30 ans....et on continue...faut etre reelu pour profiter de la manne de l argent public et des affaires...le reste on s en fout
Réponse de le 19/07/2013 à 14:29 :
Eh oui ça va nous conduire a la ruine et a la révolution
Quelques fois le chaos amène le bonheur
Ne soyons pas ds petit bourgeois lol
a écrit le 19/07/2013 à 12:46 :
Certes c'est plus fûté que d'embaucher des jeunes dans des collectivités ou administrations dans lesquelles, la plupart du temps, cela revient à peigner la girafe. Mais une bonne fois pour toutes la solution ne réside-t-elle pas dans la suppression de la part des charges patronales sur salaires non liées directement au salarié ? A force de placer des rustines on ne fait que créer un climat d'opportunisme chez les éventuels employeurs.
a écrit le 19/07/2013 à 12:26 :
Encore une bonne raison pour organiser un déjeuner sur notre dos y en a marre qu ils paient leur bouffe comme tout le monde
a écrit le 19/07/2013 à 12:15 :
RIEN NE CHANGE CONSIDERABLEMENT ET COURAGEUSEMENT POUR LA SIMPLE ET BONNE RAISON QU'ILS VEULENT SEULEMENT ETRE REELU !!!
a écrit le 19/07/2013 à 12:08 :
Ce cas montre bien la difficulté qu'il y a pour l'état à faire des économies. Le patronat ne cesse de demander la baisse de la dépense publique, mais quand cette baisse concerne les entreprises (1000? par an pour un apprenti, ce n'est tout de même pas une somme énorme) alors la les patrons sortent l'artillerie lourde ce qui revient à dire que les économies c'est toujours pour les autres.
Depuis les années 80 le CNPF et puis le MEDEF ont développé une stratégie tout azimut de chasse aux aides publiques, ce qui a conduit les entreprises Françaises à se complaire dans la facilité.Si l'on prend seulement les années 2000, alors qu'en Allemagne les dépenses de recherche de l'industrie privée passait de de 1,3% du PIB à 1,9% en France, elles ont stagné à ce même niveau de 1,3% du PIB. .Au lieu de réinvestir une partie des gains de productivité dans le développement des entreprises, la aussi, le patronat a préféré versé de confortables dividendes aux actionnaires. Cette facilité se voit dans le comportement de certaine entreprises vis à vis des exportations. Je voyais recemment un reportage télévisé comparant dans le même domaine d'activité deux entreprise une Française et une Allemande. Alors que le patron Français ne travaillait qu'avec une grande entreprise publique sur un produit bien spécifique en disant que ça lui suffisait, le patron Allemand dans le même domaine d'activité avait au fil des années réussi à exporter 60% de sa production et continuait à se développer. Cherchez l'erreur?
Aujourd'hui, nous payons cette politique du MEDEF. Et bien sur aucune remise en cause de leur part.
Si certain à droite fustige l?assistanat, il ferait bien aussi d'y inclure les entreprises qui en France bénéficient largement de l'argent publique.
Réponse de le 19/07/2013 à 12:48 :
merci pour ce commentaire. Je dénonce depuis des années un patronat franco-français guère plus inspiré que les syndicats et les politiques. Ces 3 institutions sont certainement les plus rétrogrades de la vision de l'économie mondiale.
Réponse de le 19/07/2013 à 13:08 :
Je ne suis pas tout à fait d'accord avec vous,. Je suis en retraite depuis 11 ans, j'en ai 71.J'étais fonctionnaire d'Etat ceci aprés avoir connu deux licenciements collectifs.
Les apprentis, enfion ceux a qui on apprend le métier revienent trés cher à l'entreprise, je
n'avais pas compris cette suppression. Par contre le doublement des avantages au
3 iéme enfant devrait être supprime. Expliquer le probléme Allemand et Français
Lorsque Angela a "pris les rênes du pouvoir, elle a commencé par remercier son
prédécesseur.... et de garder ce qu'il avait fait ? la trtansmission des entreprises, nous
c'est je plume le pigeon, les Allemands ne pêtent pas plus haut que leur derriére, nous
nous immisceons de tout, notre armée un poste de dépenses. Si il n'y a pas autant de
chomage en Allemagne c'est grace à l'apprentissage, cessons de modifier sans cesse
les réformes, et tout ira mieux. Un ancienambassadeur a écrit un livre France Allemagne
la différence c'est OK
Réponse de le 19/07/2013 à 15:24 :
pour corroborer ses assertions , lisez l'ouvrage PROF EN CFAI : mémoire d'un marginal de l'éducation de j loubet sur internet aux éditions edilivre.com très interessant
a écrit le 19/07/2013 à 11:20 :
J'ai beau ne pas être un fanatique de la droite et de ses déclinaisons, j'ai quand même un peu de mal à admettre tous ces changements de pied, quel que soit le sujet, dans lequel notre gouvernement actuel se complait, surtout concernant des sujets aussi forts pour le développement économique de notre pays.
a écrit le 19/07/2013 à 11:18 :
A quoi servent les stages ? à rien, faudrait les interdire.
Et les apprentissages, c'est de la main d??uvre gratuite pour le entreprises. L'état devrait arrêter de donner de l'argent.
a écrit le 19/07/2013 à 11:12 :
Les journalistes ne savent même plus écrire un pluriel ?!?
"Aux entreprises qui embauche" ... dans le titre ... on croit rêver, mais en fait c'est un cauchemar éveillé.
Réponse de le 20/07/2013 à 5:38 :
bravo de relever ceci
"supprimer l'aide forfaitaire de 1.000 euros accordée aux entreprises qui embauche un apprenti,"
Non on ne rêve pas du tout, c'est parce que "elles n'embauchent" que "un" apprenti.
C'est la nouvelle grand-mere, grammaire.
a écrit le 19/07/2013 à 11:05 :
En somme, si en septembre la grève réunie suffisamment de contestataire, il sera possible de faire changer la politique de notre gouvernement ?
Réponse de le 19/07/2013 à 11:28 :
@Victor ... "réunit", pas "réunie"
Réponse de le 19/07/2013 à 13:09 :
à Kendal : quitte à corriger, il faut aussi un "s" à contestataire(s).
Réponse de le 19/07/2013 à 14:02 :
@gghouse ... oui, j'avais vu, et vous êtes le bienvenu pour contribuer à rétablir l'orthographe ...il y a du travail ! :-)
Réponse de le 19/07/2013 à 16:24 :
De rien mon cher kendal. Vous est moi somme des amoureux de la langue francaise. Il est inconsevable que la massacrée à ce point.
Réponse de le 19/07/2013 à 16:39 :
Je vous excuse pour les petites fautes que vous avez faites gghouse. Il faut dire que la correction orthographique est mon seul plaisir ; c'est vous dire que j'attends avec beaucoup d'impatience les commentaires des articles de La Tribune. On trouve ici beaucoup d'ignares et j'ai de quoi occuper mes longues journées. Bonjours chez vous.
Réponse de le 19/07/2013 à 16:53 :
Au final LT a un rôle social pour les papys en déshérence.
Réponse de le 19/07/2013 à 16:55 :
Quand les petits vieux du Muppet Show se rencontrent...vous êtes prévenus !!!
Réponse de le 19/07/2013 à 16:56 :
@kendal ... tiens, un autre contributeur, et qui utilise mon pseudo pour s'associer à cette oeuvre titanesque :-). Les commentaires des articles de La Tribune sont une mine effectivement (les articles aussi à l'occasion) ...
Bonjour (sans "s") chez vous !
PS: l'orthographe n'est d'ailleurs pas le seul domaine à améliorer, manifestement, mais il faut commencer par la base.
Réponse de le 19/07/2013 à 17:56 :
@@Kendal : Je vous que vous tenez à usurper mon pseudo. Très bien, je vous le laisse. Mes nombreux lecteurs sauront me reconnaitre.
Réponse de le 19/07/2013 à 18:20 :
@Louis .... les "papys" n'ont pas le monopole d'une orthographe correcte, pas plus que des fautes d'ailleurs ;-) ...le contenu des posts donnant souvent une idée de l'âge de leur rédacteur (sauf pour les cas de jeunisme ou de sénilité précoce difficilement appréciables), mon estimation indique une répartition à peu près homogène. Cependant, si je me base sur le côté réactionnaire, voire dictatorial, de l'épicentre des contenus, il me semble (ou du moins je l'espère), que la moyenne d'âge des dits rédacteurs est plus élevée que la moyenne de la population adulte :-D
Je vous salue courtoisement .
Réponse de le 19/07/2013 à 20:47 :
Dites donc @kendal, vous n'auriez pas la tête qui enfle ? J'ai lu dernièrement un article traitant des "papys" qui se complaisaient à corriger les posts des sites Internet. Essayez de vous concentrer sur l'article en apportant votre contribution, cela n'aura que plus d'intérêt.
Réponse de le 19/07/2013 à 21:43 :
@Marie ... non,non, je suis empli de modestie :-), mais ce n'est pas une raison pour sombrer dans la médiocrité ;-) ,Il m'arrive d'ailleurs d'apporter mon point de vue personnel sur les sujets traités dans les articles, mais j'avoue que ce sont les commentaires, révélateurs de la diversité de nos concitoyens, qui captent plus mon attention, sous leur angle sociologique...
Réponse de le 20/07/2013 à 7:02 :
Kendal, allez jouer au petit sociologue amateur ailleurs que sur les forums. Personne ne vous a attribuer ce rôle. Le site' de LT brasse évidemment une large population qui n'a pas à faire l'objet de jugement quant à la qualité de leur orthographe ou de leur rédaction. C'est un site de liberté d'expression et le modérateur est là pour faire le tri.
Réponse de le 20/07/2013 à 14:37 :
Bien recadrer. + 1000
Réponse de le 20/07/2013 à 22:07 :
@Le mentalist & "@Marie & Le mentalist" ... comme vous le dîtes si bien, c'est un site où chacun peut s'exprimer comme il l'entend, et donc je conserve ma liberté d'expression, ne vous en déplaise, et continuerai à l'exprimer quand et comme je le veux. Pour ce qui concerne l'idée de jugement, il me semble qu'ils sont nombreux à s'étaler ici, beaucoup plus abrupts et souvent peu fondés, à la différence de simples rappels à l'orthographe, qui, qui sait, feront peut-être leur chemin :-) ... on peut toujours espérer !
Quant à m'attribuer un rôle, pour autant que c'en soit un, je n'ai besoin de personne pour celà...
Je vous salue, toujours cordialement


Réponse de le 21/07/2013 à 7:20 :
La bêtise a deux manières d'être: elle se tait ou elle parle. La bêtise muette est supportable.


Réponse de le 21/07/2013 à 9:17 :
@Marie ... je ne vous le fais pas dire ;-)
a écrit le 19/07/2013 à 11:03 :
On marche sur la tete. Il serait temps d'aligner politique budgetaire et politique pour l'emploi. Qui comprends aujourd'hui la direction prise par le gouvernement?
Réponse de le 19/07/2013 à 14:19 :
à JF .... Qui comprend (sans s à la troisième personne)
a écrit le 19/07/2013 à 10:19 :
Donc les ministres auront de nouveau droit à des subventions! On respire! L'apprentissage du métier de ministre va de nouveau fonctionner....
a écrit le 19/07/2013 à 9:54 :
A la décharge du premier ministre,je pense qu'il a un staff d'énarques particulièrement incompétents,il faudrait peut-être mettre quelques X,pour rééquilibrer.Comment ça ils vont se taper sur le groin. Pas d'inquiétude ils sont tous partis dans les banques.
Réponse de le 19/07/2013 à 10:54 :
je veux bien son équipe mais lui petit prof d'allemand en collège ce n'est pas forcément le niveau requis pour diriger UN PAYS, d'ailleurs les résultats le prouvent.
Réponse de le 20/07/2013 à 16:34 :
et un avocat habitué des mensonges et du pipo, baratin,, c'est mieux ?
a écrit le 19/07/2013 à 9:18 :
La première ânerie fut de supprimer l'apprentissage à 14 ans, âge où on apprend le plus et où on est encore un peu docile (quoique dans le 93...)^.
Ensuite, la seule solution est de supprimer toutes les aides mais aussi baisser les charges de moitié pour tout le monde, supprimer le Code du travail et virer un million de fonctionnaires inutiles (ceux des usines à gaz, le back office, pas les infirmières).
Réponse de le 19/07/2013 à 11:46 :
+1
a écrit le 19/07/2013 à 9:16 :
Notre président qui veut une république moderne, ou tout est décidé après concertation, méthode longue mais permettant un consensus, au moins selon lui, fait tout le contraire.Un pas en avant, un pas en arrière.A l'étranger, pour ne pas paraitre ridicule, nous devons nous déclarer de nationalité Belge!!!
Réponse de le 19/07/2013 à 10:14 :
En Asie, pour être considéré, il faut se déclarer Suisse! La France ? C'est tout juste s'ils ne demandent pas si elle existe encore ...
a écrit le 19/07/2013 à 9:12 :
Réformer l'éducation nationnale et surtout les modalitées d'enseignement serai plus efficace que de mettre des battons dans les roues à ce qu'il manque dans notre économie.. Des Entrepreneurs et les PME.
a écrit le 19/07/2013 à 8:39 :
le corporatisme dans toute sa splendeur...

Absence totale de communication.... Brefs tous des baltringues.
a écrit le 19/07/2013 à 8:28 :
L'amateurisme continue, la premi?re action devrait ?tre la r?duction des fonctionnaires, on le voit bien, n'ayant pas grand chose ? faire, ils inventent de nouveaux dispositifs, plus complexes les uns que les autres, de vrais usines ? gaz justifiant de les maintenir en poste. Dans les entreprises, suite ? un benchmarking, elles adaptent leurs effectifs aux pratiques du secteur et ensuite ?a se d?brouille, le reste n'est que litt?rature.
Sur l'apprentissage, mon plombier vient de faire des travaux avec son apprenti, un brave jeune homme sorti du syst?me scolaire. R?sultat : 6 heures d'intervention et de formation pour une dur?e habituelle de 4h seul. Une compensation est n?cessaire.
Réponse de le 19/07/2013 à 9:10 :
c'est toi l'amateur .... c'est quoi tous ces "?" on arrive pas a lire. !
Réponse de le 20/07/2013 à 5:49 :
qui reconnait pas les accents.
a écrit le 19/07/2013 à 8:17 :
On revient quelques années en arrière où l'on lançait une idée et en fonction des réactions on l'annulait (le plus souvent) ou on la maintenait.
L'Etat voulait faire 500 millions (bizarre, la même somme a été offerte à la Tunisie lors du dernier voyage présidentiel!), sans même réfléchir aux conséquences, comme le dit mjj, c'est de l'amateurisme!
Réponse de le 19/07/2013 à 8:38 :
Vont-ils envoyé un fax à la Tunsie pour leur annocer que les 500 patates c'était une blague du président?
Réponse de le 19/07/2013 à 8:59 :
Tout le monde parle d'un "versement" de 500 MEuros, alors qu'il s'agit en fait d'une annulation de dette qui de toute manière n'aurait pas été payée...
Réponse de le 19/07/2013 à 11:06 :
Alors pourquoi continuer à prêter à des pays qui de toute façon ne rembourseront pas ?
a écrit le 19/07/2013 à 8:14 :
Ils n'osent pas s'attaquer a la rente, alors ils bricolent et font des taxes sur les vrais créateurs de richesses : les entreprises !
a écrit le 19/07/2013 à 7:50 :
C'est un gouvernement couac-couac
a écrit le 19/07/2013 à 7:41 :
Je ne connais pas le sujet, mais supprimer quelque chose et le rétablir sous une autre forme juste après est le signe d'un grand amateurisme
a écrit le 19/07/2013 à 6:19 :
Quand un gouvernement prend les conseils des énarques qui ne pensent qu'à sauver leurs privilèges plutôt que ceux des chefs d'entreprises qui sont au contact du réel, voila le genre de décision stupide auquel on abouti. C'est l'enseignement supérieur qu'il faut rationaliser avant de réduire la seule chance pour nos jeunes qui est l'apprentissage massif. Divisons par 5 toutes les facs de sciences sociales qui ne sont que des "usines à chômeurs".
a écrit le 19/07/2013 à 4:58 :
les différents gouvernements de gauche comme de droite et cela depuis des décennies ont créé des aides à la pelle pour maintenir de l'emploi ou artificiellement celui-ci. Tous ces artifices viennent du fait qu'i capable d'avoir une gestion rigoureuse des dépenses publiques mais également une partie des dépenses sociales ont depuis 40 ans levé de l'impôt et créer à profusion des taxes pour cacher de l'impôt supplémentaire. Il est d'ailleurs assez cocasse d'entendre le Medef vociférer après les impôts et les taxes mais de quémander en permanence de l'aide compensatrice, au lieu de dire non aux aides mais baisses des charges non le Medef veut les deux, il est comme les syndicats des salariés un inflationniste des aides. Le Medef qui se dit libéral n'est en fait qu'un autre système de la mendicité des aides au lieu de dire stop aux aides et baisse des impôts et taxes. La France par ses institutions est dans un système dans lequel on lèves l'impot et la taxe et de l'autre les plus malins demandent des aides. EN général les cocus sont les petits qu'ils soient entrepreneurs salariés et même paysan voir la magouille des aides de la PAC à la française différente et plus inégalitaire qu'en Allemagne. Nos institutions se parlent pour la galerie des citoyens pour le reste c'est à dire l'efficacité le rendez vous n' a pas encore été pris.
a écrit le 19/07/2013 à 1:33 :
Aucun(e) d'entre eux n'est issu du monde de l'entreprise : ils ne connaissent rien du réel.
Réponse de le 19/07/2013 à 10:16 :
Et même de nombreux comme le Président, n'ont jamais du se battre pour gagner leur vie!
a écrit le 18/07/2013 à 23:39 :
Mon Dieu venez à notre aide! Nous avons le gouvernement le plus bête du monde! Une équipe de bras cassé qui passent leur temps à se tirer dans les pattes et à jouer des coudes pour donner leur avis (que personne ne demande) sur tous les média possibles pour faire briller leur gloriole mal placée. En plus, ils n'ont même pas les couilles de maintenir leur décision: Je décide à 10 heures et je reviens en arrière à 10h30!
a écrit le 18/07/2013 à 23:15 :
Au moins un gouvernement intelligent qui sait réagir rapidement. Bravo.
Réponse de le 19/07/2013 à 0:05 :
Attendez donc de voir la nouvelle usine à gaz qu'ils vont nous pondre. Ce gouvernement d'incompétents de se que défaire pour faire pire (RGPP, Oseo et j'en passe), ou défaire pour refaire (TVA sociale). Gain pour le peuple français = néant.
a écrit le 18/07/2013 à 22:27 :
Voilà pourquoi il nous faut des aides
Les apprentis il faut jamais les laisser seul sinon c est le bordel et après il faut raer
a écrit le 18/07/2013 à 21:44 :
LA SEUL AIDE EFFICACE POUR L AVNIR DES DES JEUNES DANS L ENTREPRISSE ET CETTE SUVENTION.. POUR FORME LES JEUNES DANS L ENTREPRISSE ILFAUT AU MOINS 2 ANS POUR APPRENDRE UN METIER A CES JEUNE EN RUPTURE D EDUCATION RIEN NE VAUX UN APRENTISSAGE SUR LE TAS OU AU PIED DU MUR,,,???
a écrit le 18/07/2013 à 21:27 :
Le gouvernement Ayrault, c'est vraiment la 7ème compagnie de la politique !!! Lamentable !!!
a écrit le 18/07/2013 à 20:24 :
Ce sont vraiment des charlots! Ils sont nuls,nuls et tenus !
a écrit le 18/07/2013 à 20:22 :
Une entreprise devrait pouvoir fonctionner sans aucune aide de l'état, non ? Pourquoi tant de subventions ?
Réponse de le 18/07/2013 à 21:24 :
Pour apprendre un métier aux jeunes pardi!.
Saviez vous qu'un jeune dans établissement public d'apprentissage coûte 6 fois plus cher à l'état.
Réponse de le 18/07/2013 à 21:28 :
Je vous propose de faire un stage gratuit de 24 H dans me petite entreprise. je vous ouvre les livres de comptes et si vous trouvez 1 euro de subvention, je vous offre un flunch (j'ai pas les moyens pour un autre resto)
Réponse de le 18/07/2013 à 22:46 :
Et à quoi servent vos apprentissages ou stages ?
Réponse de le 19/07/2013 à 8:19 :
Vous avez raison, des entreprises subventionnées, mais ayant un tas de charges + impôts à payer doit être une logique à la française.
Réponse de le 19/07/2013 à 8:31 :
Un exemple vécu d'entreprise "pirate": embauche d'un apprenti remercié au bout de 2 mois sans cause réelle et sérieuse, avec au passage encaissement de la prime .... embauche d'un nouvel apprenti, même histoire.
En espérant que ce type d'agissement n'est que celui d'un canard boiteux non représentatif de la majorité des entreprises.
Réponse de le 19/07/2013 à 9:58 :
Vous avez raison TOUS les patrons (français) sont malhonnêtes, méchants, cupides, exploiteurs....Alors que, les travailleurs/travailleuses sont des travailleurs, travailleuses, honnêtes, détestent l'argent.........
Réponse de le 19/07/2013 à 10:50 :
@kendal .... vous aurez noté que ce n'est pas ce que j'ai écrit.
Réponse de le 19/07/2013 à 18:00 :
Beaucoup disent que les Français ne sont pas d'accord. C'est faux, je le conteste et je le prouve... je suis toujours d'accord avec moi même, alors, vous voyez !
Réponse de le 19/07/2013 à 19:13 :
@kendal 19/07/2013 à 18:00 ... eh bien non, vous le prouvez pas justement, puisque vous contestez le postulat
"Beaucoup disent que les Français ne sont pas d'accord".... et n'êtes donc pas d'accord avec ;-)
Pour en revenir au cas que je citais un peu plus haut, je n'en fais bien sur pas une généralité ... comme semblait l'indiquer la réponse de "@kendal" 19/07/2013 à 09:58, sans doute avec un soupçon de sarcasme.
a écrit le 18/07/2013 à 20:09 :
500 millions c'est justement la somme que François Hollande a donné pour apporter une aide économique à la Tunisie. Il s'apprêtait donc à la récupérer.
Réponse de le 18/07/2013 à 20:37 :
Il voulait sans doute aider les apprentis en Tunisie....
Réponse de le 18/07/2013 à 20:47 :
très juste, il a fait le beau a tunis avec notre argent
a écrit le 18/07/2013 à 20:06 :
Il devrait arrêter de confier des missions importantes a des apprenti !!
a écrit le 18/07/2013 à 19:38 :
Les pieds nickeles de la politique ...
a écrit le 18/07/2013 à 19:38 :
Avec cet exemple les Français qui croient encore au Hollandais comprendrons que ce Gv composé d'énarques qui n'ont jamais investi le moindre euros de leur poches ,sont tout simplement des incapables.
a écrit le 18/07/2013 à 19:32 :
Ce gouvernement n'arrête pas de faire et défaire après qu'il a constate qu'il a plombe tout un secteur Economique (immobilier, emplois familiaux, entrepreneurs...) que des idéologues revanchards et incompetents
a écrit le 18/07/2013 à 18:56 :
...et encore une boulette... Après plus d'un an, les amateurs ne sont toujours pas au point...
a écrit le 18/07/2013 à 18:49 :
Aucune vue à moyen terme : un pas en avant deux en arrière. On est en France. Pas en Suisse évidemment. Ceci explique cela.
a écrit le 18/07/2013 à 18:46 :
décidément ce gouvernement de personnes n'ayant jamais travaillé, hormis politicard, fait tout pour saborder le monde du travail. Après Pinel, elle qui n'a jamais vu une entreprise de près, qui voulait sacrifier les auto entrepreneurs pour des prétextes purement démagogiques (rapprochement avec les entreprise du bâtiment) voila une nouvelle mesure d'une stupidité rare visant à quasiment faire disparaître les apprentis. 24 heures marche arrière toute. Mais quels sont les incompétents qui nous gouvernement depuis qq mois?? au lieu de tomber dans le démagogique en ce qui concerne le patrimoine des élus, on devrait exiger de ceux la un minimum de connaissances et d'expériences professionnelles. Si vous faites le tour de ce gouvernement que ce soit Belkacem, Ayrault, Hollande, Hamon, etc....... jamais vu une entreprise. Les résultats sont là, catastrophiques.
Réponse de le 18/07/2013 à 19:35 :
Et pas d'actions dans leur patrimoine personnel. Rien que de la Pierre, assurance-vie en euros, voitures étrangères...
Réponse de le 18/07/2013 à 19:55 :
Et en plus ils veulent qu'on investisse dans les entreprises et pas eux. Peut être qu'ils savent qu'avec leurs mesures c'est pas demain qu'on gagnera un sous

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :