Petit coup de mou de la consommation des ménages

 |   |  343  mots
En France, les ménages ont dépensé 41,635 milliards d'euros en septembre 2013 soit légèrement moins qu'en août.
En France, les ménages ont dépensé 41,635 milliards d'euros en septembre 2013 soit légèrement moins qu'en août. (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2013. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
La consommation des ménages français a diminué de 0.1% sur la période allant de début juillet et fin septembre 2013. Selon l'INSEE, cette évolution est due à une baisse très nette des dépenses en énergie.

Les ménages ont moins consommé en septembre, mais la baisse n'est que de 0,1% cette fois, contre 0,3% en août. Au final sur le troisième trimestre, la baisse est de 0,1%, après une légère hausse de 0,3% au deuxième trimestre 2013, selon les données statistiques publiées ce jeudi matin par l'Institut national des statistiques et des études économiques (Insee).

Treize économistes interrogés par Reuters attendaient en moyenne un indicateur en hausse de 0,3% en septembre, leurs estimations allant de -0,4% à +0,6%.

La consommation d'énergie diminue "sensiblement"

Le poste de dépense qui a diminué et explique ce recul de la consommation au global ? L'énergie. Pour le deuxième mois consécutif, les dépenses de consommation en énergie se sont contractées (-0,7% en août comme en septembre).

"Elles reculent sensiblement au troisième trimestre (-3,0%), ce qui traduit, selon l'Insee un 'retour à la normale' après deux hausses au premier trimestre (+2,0%) et au deuxième (+2,5%) "liées à des températures plus basses que leur moyenne saisonnière" écrit l'Insee.

 

 

Par ailleurs, l'Institut mentionne que "les dépenses en automobiles accélèrent en septembre (+1,0 % après -0,4 % en août), et progressent sur le troisième trimestre (+1,2 % après +2,1 %). Les achats en équipement du logement progressent également en septembre (+0,3 %, après +1,0 % en août), et sur l'ensemble du trimestre (+0,6 %, après +1,5 %)".

La consommation en produits alimentaires a diminué en septembre (-0,2 % après -0,6 %), notamment dans les produits à base de tabac. Compte tenu des évolutions jusqu'en juillet, elle augmente toutefois sur le trimestre (+0,4% après -1,1 %), note l'Institut.

Au final, les ménages ont dépensé 41,635 milliards d'euros en septembre 2013 soit légèrement moins qu'en août. Et pour résumer sur la période allant de début juillet à fin septembre 2013 : les dépenses en énergie ont reculé tandis que celles dans le domaine des biens fabriqués, de l'automobile,  de l'alimentation, de l'équipement du logement et du textile-cuir progressent :

tableau_conso

LIRE AUSSI:

>> La consommation des ménages augmente au 2e trimestre

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 04/11/2013 à 4:51 :
Nous (3 enfants en bas âge), on n'a pas pu aller s'acheter quoi que ce soit dans un magasin depuis plus d'un an, autre que de la nourriture, et on fait attention. Le moindre pépin est très dur. Ce qui ne nous empêche pas de payer un bras pour la redevance télé que nous ne regardons jamais, et pour cause, ou le PV pour avoir roulé 1km/h de plus que les 50 autorisés sur une route déserte, un soir de fatigue. Je lis à longueur de temps des articles ventant une inflation ridicule. La réalité, c'est que sur un budget serré, tout a fortement augmenté. L'alimentaire et l'énergie en particulier. Si vous voulez garder une alimentation saine et équilibrée (et je ne parle pas de bio qui est inabordable), et ainsi protéger la capital santé de la famille, ce qui est une des dernières choses qui reste) le prix des denrées de base a augmenté de plus de 30% rien que cette année pour nous. Je serais vraiment curieux de connaitre la composition exact de l'indice de l'INSEE. Espérons que l'économie se retourne et qu'on puisse gagner un peu d'argent avec notre activité d'autoentrepreneur, car si c'est dur depuis le début d'année, ces derniers mois sont simplement catastrophiques. On ne vend plus rien. On a réussi à passer les coups durs en vendant nos équipements inutiles, une partie des livres et autres CD/DVD, quelques meubles. Mais aujourd'hui, même vendre des DVDs recherchés à 2 euros pièce ne marche plus. Qu'on ne me dise pas que c'est un signe de bonne santé de l'économie.
a écrit le 04/11/2013 à 1:22 :
Nous (3 enfants en bas âge), on n'a pas pu aller s'acheter quoi que ce soit dans un magasin depuis plus d'un an, autre que de la nourriture, et on fait attention. Le moindre pépin est très dur. Ce qui ne nous empêche pas de payer un bras pour la redevance télé que nous ne regardons jamais, et pour cause, ou le PV pour avoir roulé 1km/h de plus que les 50 autorisés sur une route déserte, un soir de fatigue. Je lis à longueur de temps des articles ventant une inflation ridicule. La réalité, c'est que sur un budget serré, tout a fortement augmenté. L'alimentaire et l'énergie en particulier. Si vous voulez garder une alimentation saine et équilibrée (et je ne parle pas de bio qui est inabordable), et ainsi protéger la capital santé de la famille, ce qui est une des dernières choses qui reste) le prix des denrées de base a augmenté de plus de 30% rien que cette année pour nous. Je serais vraiment curieux de connaitre la composition exact de l'indice de l'INSEE. Espérons que l'économie se retourne et qu'on puisse gagner un peu d'argent avec notre activité d'autoentrepreneur, car si c'est dur depuis le début d'année, ces derniers mois sont simplement catastrophiques. On ne vend plus rien. On a réussi à passer les coups durs en vendant nos équipements inutiles, une partie des livres et autres CD/DVD, quelques meubles. Mais aujourd'hui, même vendre des DVDs recherchés à 2 euros pièce ne marche plus. Qu'on ne me dise pas que c'est un signe de bonne santé de l'économie.
a écrit le 03/11/2013 à 23:42 :
Nous (3 enfants en bas âge), on n'a pas pu aller s'acheter quoi que ce soit dans un magasin depuis plus d'un an, autre que de la nourriture, et on fait attention. Le moindre pépin est très dur. Ce qui ne nous empêche pas de payer un bras pour la redevance télé que nous ne regardons jamais, et pour cause, ou le PV pour avoir roulé 1km/h de plus que les 50 autorisés sur une route déserte, un soir de fatigue. Je lis à longueur de temps des articles ventant une inflation ridicule. La réalité, c'est que sur un budget serré, tout a fortement augmenté. L'alimentaire et l'énergie en particulier. Si vous voulez garder une alimentation saine et équilibrée (et je ne parle pas de bio qui est inabordable), et ainsi protéger la capital santé de la famille, ce qui est une des dernières choses qui reste) le prix des denrées de base a augmenté de plus de 30% rien que cette année pour nous. Je serais vraiment curieux de connaitre la composition exact de l'indice de l'INSEE. Espérons que l'économie se retourne et qu'on puisse gagner un peu d'argent avec notre activité d'autoentrepreneur, car si c'est dur depuis le début d'année, ces derniers mois sont simplement catastrophiques. On ne vend plus rien. On a réussi à passer les coups durs en vendant nos équipements inutiles, une partie des livres et autres CD/DVD, quelques meubles. Mais aujourd'hui, même vendre des DVDs recherchés à 2 euros pièce ne marche plus. Qu'on ne me dise pas que c'est un signe de bonne santé de l'économie.
a écrit le 03/11/2013 à 23:38 :
Nous (3 enfants en bas âge), on n'a pas pu aller s'acheter quoi que ce soit dans un magasin depuis plus d'un an, autre que de la nourriture, et on fait attention. Le moindre pépin est très dur. Ce qui ne nous empêche pas de payer un bras pour la redevance télé que nous ne regardons jamais, et pour cause, ou le PV pour avoir roulé 1km/h de plus que les 50 autorisés sur une route déserte, un soir de fatigue. Je lis à longueur de temps des articles ventant une inflation ridicule. La réalité, c'est que sur un budget serré, tout a fortement augmenté. L'alimentaire et l'énergie en particulier. Si vous voulez garder une alimentation saine et équilibrée (et je ne parle pas de bio qui est inabordable), et ainsi protéger la capital santé de la famille, ce qui est une des dernières choses qui reste) le prix des denrées de base a augmenté de plus de 30% rien que cette année pour nous. Je serais vraiment curieux de connaitre la composition exact de l'indice de l'INSEE. Espérons que l'économie se retourne et qu'on puisse gagner un peu d'argent avec notre activité d'autoentrepreneur, car si c'est dur depuis le début d'année, ces derniers mois sont simplement catastrophiques. On ne vend plus rien. On a réussi à passer les coups durs en vendant nos équipements inutiles, une partie des livres et autres CD/DVD, quelques meubles. Mais aujourd'hui, même vendre des DVDs recherchés à 2 euros pièce ne marche plus. Qu'on ne me dise pas que c'est un signe de bonne santé de l'économie.
a écrit le 03/11/2013 à 18:34 :
Et moi qui croyais qu'avec la taxe à 75% on allait tous être sauvés.
C'était pourtant une des mesures phares de la campagne!
La taxation accrue du capital aurait également du aider, mais malheureusement rien.
C'est certainement un coup des libéraux!!
a écrit le 03/11/2013 à 18:34 :
Et moi qui croyais qu'avec la taxe à 75% on allait tous être sauvés.
C'était pourtant une des mesures phares de la campagne!
La taxation accrue du capital aurait également du aider, mais malheureusement rien.
C'est certainement un coup des libéraux!!
a écrit le 03/11/2013 à 18:34 :
Et moi qui croyais qu'avec la taxe à 75% on allait tous être sauvés.
C'était pourtant une des mesures phares de la campagne!
La taxation accrue du capital aurait également du aider, mais malheureusement rien.
C'est certainement un coup des libéraux!!
a écrit le 03/11/2013 à 16:12 :
"les dépenses de consommation en énergie se sont contractées" Si on isole nos maisons, réduit la température ambiante, ça va être de 'pire en pire'. Ça sera peut-être l'occasion d'ajouter divers taxes et augmenter les prix pour compenser la baisse de la consommation ?
Déjà, début 2014, la TVA sur l'énergie va croitre, un peu mais cumulé sur tout le pays, ça devrait ne pas être négligeable (Abonnement compteur : TVA réduite, Energie : TVA forte). 100€ de plus par Français par an au total (6-7 milliards espérés).
a écrit le 03/11/2013 à 13:59 :
"les dépenses de consommation en énergie se sont contractées" Si on isole nos maisons, réduit la température ambiante, ça va être de 'pire en pire'. Ça sera peut-être l'occasion d'ajouter divers taxes et augmenter les prix pour compenser la baisse de la consommation ?
Déjà, début 2014, la TVA sur l'énergie va croitre, un peu mais cumulé sur tout le pays, ça devrait ne pas être négligeable (Abonnement compteur : TVA réduite, Energie : TVA forte). 100€ de plus par Français par an au total (6-7 milliards espérés).
a écrit le 02/11/2013 à 15:01 :
...Même, "un gros coup de mou ! serait plus véridique !
a écrit le 02/11/2013 à 15:01 :
...Même, "un gros coup de mou ! serait plus véridique !
a écrit le 02/11/2013 à 14:03 :
si on mettait tous les brasseurs de vent (ministres ,députés sénateurs ,etc...) à la place des éoliennes le prix de l'électricité serait dérisoire.
Réponse de le 03/11/2013 à 23:42 :
;-)
a écrit le 02/11/2013 à 10:52 :
Les hausses de consommation .... c'est la hausse de l’énergie c'est tout .... la consommation baisse !
a écrit le 01/11/2013 à 18:09 :
Cela fait plusieurs réflexion qui sont annulées en cours d'émission , en France y aurait il une censure lorsque que l'on donne des exemples chiffrés sur l'énergie ? C'est à se demander puisque le mail est annulé chaque fois avant son achèvement ? Il y a de quoi s'interroger!
a écrit le 31/10/2013 à 21:42 :
et simplemenyt dire au troisieme trimestre!! plutot que cette période du au .. enfin c'est la tribune sur le web
a écrit le 31/10/2013 à 19:52 :
Attention au nouveau de TVA...
a écrit le 31/10/2013 à 19:22 :
je lis le contraire la consommation baisse ! on veut nous faire accroire de bons résultats !
a écrit le 31/10/2013 à 17:46 :
mais si on consomme...........nos dernières économies pour faire face a la réelle augmentation du coût de la vie,et pas celle annoncée par le gouvernement.
a écrit le 31/10/2013 à 17:22 :
nous nous ne sommes pas comme l'état PS
si on a des dépenses en plus ( impôts e Hollande) on ne peut pas lancer des impôts pour financer donc on arrête de consommer
merci hollande toi qui continue de dépenser sans conter
a écrit le 31/10/2013 à 16:13 :
si on ajoutes les impots payés, 500 000 nouveaux contribuables pas tous en septembre mais les quelques centaines de milliers qui ont du payé la csg en septembre contre novembre ca n'aide pas beaucoup pour la consommation.... malgré l'augmentation de la prime de rentrée scolaire.... aia aie aie....
a écrit le 31/10/2013 à 15:07 :
Et encore faudrait voir consommation de quoi. Par exemple si le prix de l'alimentation ou du gaz prennent 5% on va dire que les ménages consomment plus, mais en réalité c'est surtout qu'ils payent tout plus cher.
Réponse de le 31/10/2013 à 15:29 :
+100 : et oui, consommer plus veut juste dire que l'on achete le meme produit et la meme quantite pour plus cher. La consommation stagne ou baisse en volume mais augmente en valeur du fait de la multiplication des hausses de prix (carburants, gaz domestique, electricite ...)
Réponse de le 31/10/2013 à 18:49 :
J'ai vérifié sur le site de l'Insee. Les évolutions sont donnés après neutralisation de l'effet prix. C'est donc bien d'évolution des quantitės consommés dont il est question : http://www.insee.fr/fr/themes/info-rapide.asp?id=19&date=20131031
Réponse de le 01/11/2013 à 10:15 :
Après vérification sur le site de l'Insee, l'augmentation de la consommation ne vient pas de la hausse des prix. Il s'agit d'une hausse en volume. L'Insee parle de "prix chainės",
Réponse de le 01/11/2013 à 23:37 :
L'INSEE c'est celle qui dit que l'inflation tourne en France autour d' 1%? Hmm..
a écrit le 31/10/2013 à 14:35 :
Attention : je soupçonne fort que "consommer plus" ne veut pas dire forcément "acheter plus" ! Il serait très étonnant qu'avec le matraquage fiscal qu'ils subissent en ce moment, les français achètent plus de voitures, de logements, etc ... Par contre, il suffit que les prix des logements, des voitures etc augmentent légèrement, et hop, le tour est joué, la consommation est en hausse ! Elle est pas belle la vie ...
Réponse de le 31/10/2013 à 15:09 :
Votre réflexion n'a ni queue ni tête. Si les gens dépensent, ils dépensent! donc ils consomment plus. Par ailleurs si vous rapprochez ces chiffres de ceux des immatriculations de voitures neuves et vous verrez que votre raisonnement est doublement faux! enfin on ne parle pas ici du logement mais de l'équipement des logements!
Réponse de le 01/11/2013 à 9:58 :
Et votre commentaire vous croyez qu'il a une queue et une tête. Il est évident que tout le monde consomme plus ou moins, c'est par pour cette raison qu'ils dépensent plus. Le tableau présenté par la Tribune démontre que la consommation est en baisse sauf sur certains critères. Enfin pour votre gouverne on ne parle pas du nombre de voitures vendues mais le graphique parle de milliards alors votre cours d'économie il a du plomb dans l'aile.
Réponse de le 01/11/2013 à 17:52 :
Réfléchissez avant d'avancer un avis stupide,la réflexion de Photoscop est très exacte.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :