"Je serai intraitable sur le respect des objectifs de dépenses" (Cazeneuve)

 |  | 324 mots
Lecture 2 min.
(Crédits : reuters.com)
Le ministre du Budget assure que les crédits concédés pour l’emploi, le budget européen, la Défense et l’hébergement d’urgence par exemple, seront "tous compensés à l’euro près par autant d’annulations réparties sur l’ensemble des ministères".

Le gouvernement prévoit 15 milliards d'économies pour 2014. Comment s'en assurer? "Je serai intraitable sur le respect des objectifs de dépenses" assure Bernard Cazeneuve dans un entretien accordé aux Echos publié ce jeudi.

"Il faut mettre le cap sur les économies, jusqu'à la fin de la législature", insiste le ministre du Budget. "Nous avons déjà décidé de 15 milliards d'économies pour 2014, ce qui est sans précédent (...) En 2015, il faudra porter notre ambition encore plus loin, et continuer en 2016 et en 2017. Il y a là un chemin exigeant, mais c'est celui qui nous sortira de la crise", ajoute-t-il.

Tous les crédits "compensés à l'euro près"

Le ministre explique que les crédits concédés - par exemple pour l'emploi (plusieurs centaines de millions d'euros), le budget européen (1,1 milliard), l'hébergement d'urgence et les opérations extérieures et de Défense (600 millions) -, seront "tous compensés à l'euro près par autant d'annulations réparties sur l'ensemble des ministères".

Cette compensation se fera "par autant d'annulations réparties sur l'ensemble des ministères, y compris d'ailleurs ceux qui bénéficient des ouvertures, grâce au gel de crédits de début d'année et à la réserve complémentaire que nous avions mise en place".

Anticiper une compensation de la suspension de l'écotaxe

Ainsi, Bernard Cazeneuve entend bien respecter l'objectif d'un déficit public à 4,1% du produit intérieur brut (PIB)

Quant à la suspension de l'écotaxe, qui aurait dû entrer en vigueur au 1er janvier, il indique que le gouvernement s'adaptera "en fonction de l'évolution de la négociation". "Si nous ne pouvons présager de la durée de la suspension, mon devoir est d'anticiper des mesures d'économies en compensation", dit-il.

LIRE AUSSI:

>> Le vote du budget sera finalement sans heurts, lui

>> Budget de la Sécu: qui sont les gagnants et les perdants ?

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 08/11/2013 à 9:38 :
Menteur pourquoi avoir accordé en prime de fin d'année 20 millionsc d'euros aux cabinets ministériels ?
a écrit le 07/11/2013 à 21:21 :
La pause fiscale annoncée en 2014 puis 2015 n'est donc pas prête d'intervenir.

Les impôts, taxes, cotisations vont continuer à augmenter.

La paupérisation nationale est enclenchée
a écrit le 07/11/2013 à 19:49 :
Cazeneuve le traiteur intraitable ?
a écrit le 07/11/2013 à 19:02 :
Il devrait d'abord se montrer rigoureux envers lui-meme
a écrit le 07/11/2013 à 18:57 :
UIL ferait mieux d'etre intraitable avec AYRAULT qui vient de distribuer 20 millions d'euros comme prime de fin d'année aux cabinets ministeriels et nous la base nous payons des impots ,nous sommes taxés et rackettés par de tels ministres
a écrit le 07/11/2013 à 16:48 :
Oui souris bien, moi je diviserais ton salaire par deux, et par 100 ceux de tes petits copains banksters. Une vrai rigolade, des politiques parjures qui mettent le pays dans le chaos financier. On verra en 2016 !...
a écrit le 07/11/2013 à 13:47 :
ce sont des economies de bout de chandelles, on grignote par ci par la, mettant en danger les missions de l Etat .
Parce qu on a pas le courage de faire des réformes structurelles d ensemble , paralysés par les ideologies et corporatismes chers a la gauche
Réponse de le 07/11/2013 à 20:29 :
Ce sont des économies faibles par rapport au budget de l'Etat de l'ordre de 4%. Dire que cela met en danger les misions de l'état me semble excessif et surtout contradictoire avec la critique sur la faiblesse des économies, qualifiées de bouts de chandelle. On pourrait faire d'autres coupes, mais des coupes sur l'ensemble des postes budgétaires ou presque me semble plus facile a "vendre" en terme de justice entre ministères, et donc plus tenable.
A quelles autres réformes structurelles pensez vous ?
a écrit le 07/11/2013 à 13:46 :
Ces 15 milliards d'impôts/taxes nouveaux et/ou de déficits supplémentaires, est ce qu'ils se font dans la justice sociale ?
Parce que c'est important la justice sociale M. Cazeneuve. C'est un des piliers de la politique de Hollande. Avec la faillite et l'insécurité.
a écrit le 07/11/2013 à 12:33 :
Doit-on comprendre que le budget TOTAL de l'Etat va baisser de 15 milliards l'année prochaine, ou alors qu'il ne va progresser que de 50 milliards au lieu des 65 qu'ils auraient aimé si on n'était pas sur leur dos ?
Réponse de le 07/11/2013 à 13:51 :
Le budget de l'Etat à 1100 milliards d'euros ne progresse "que de" 0,5% (5 milliards).
a écrit le 07/11/2013 à 12:33 :
Doit-on comprendre que le budget TOTAL de l'Etat va baisser de 15 milliards l'année prochaine, ou alors qu'il ne va progresser que de 50 milliards au lieu des 65 qu'ils auraient aimé si on n'était pas sur leur dos ?
Réponse de le 07/11/2013 à 13:31 :
la deuxième solution (c'est un non augmentation en volume)
Réponse de le 07/11/2013 à 13:31 :
la deuxième solution (c'est un non augmentation en volume)
a écrit le 07/11/2013 à 12:31 :
Les 15 Mds d'Euros annoncés comme économisés ne sont en fait que la réduction des 3/4 des augmentations dites "naturelles" du budget de l'Etat (chiffrées à 20 Mds). Cela devrait donc s'appeler une moindre augmentation des dépenses. Donc c'est pas cher pour Cazeneuve de reconduire le même procédé. Comme en plus, le reste consiste en gel d'autorisation de programmes, c'est pas trop dur non plus d'afficher de pseudos économies. Car un gel s'annonce (communication) et son dégel peut s'effectuer un peu plus tard dans l'année (décision modificative en comptabilité publique) ou l'année suivante par report des autorisations gelées (sans le dire). Pas l'embryon du début d'une vraie économie.
a écrit le 07/11/2013 à 12:09 :
Trop drôle!, depuis des décennies l'UMP et le PS font la course à la gabegie et aux dépenses inconsidérée dans tout les domaines et dans toutes les instances, communales, cantonales, départementales, régionales et nationales, ect...!,
La preuve de mois en mois, d'année en année nos impôts ne cessent d'augmenter dans des proportions exponentielles par rapport à nos revenus qui eux, stagnent.
ça finira mal!!!!!!!!!!!.
a écrit le 07/11/2013 à 11:54 :
Donc Bernard va économiser 15 après en avoir dépense 20 et prévu d'en economiser 10 et gelé 5. Et mince, la commission a dit que la France ne respecterait pas encore une fois ses engagements. On n'a aucune parole nous les Français. Menteurs comme tout.
Bref, donc Bernard avait affirme samedi qu'au lieu de 5 c'était 10 et non plus 12 et qu'en 2015, la dépense pour x aurait diminué de 2 après avoir augmenté de 7.
Tu suis la ?
a écrit le 07/11/2013 à 11:42 :
ah bon il a des objectifs??
a écrit le 07/11/2013 à 11:36 :
J'ai "ouïe dire" que le coût de l'hébergement d'urgence était de 23 euros par jour et par personne soit 92 euros pour une famille de 2 personnes ayant 2 enfants. Quelqu'un peut confirmer cette affirmation ?
a écrit le 07/11/2013 à 11:27 :
La lisibilité de la politique du gouvernement est de plus en plus opaque et incompréhensible...après la flambée des impôts et taxes qui continue d'ailleurs, la pseudo pause fiscale qui n'a jamais existé, la défiance généralisée des citoyens, voici venir le temps des économies ???quelles économies? Il commence par nous dire qu'il faut dore et déjà 3 Mds € supplémentaires !! compensés par quoi ?? quelle crédibilité donner à ces déclarations qui se contredisent d'un jour à l'autre...
a écrit le 07/11/2013 à 10:45 :
Réduction du nombre de ministres, députes, de sénateurs, de collaborateurs, d'assistants divers, augmentation de la cantine a l'assemblée, réduction de la flotte auto, réduction des crédits a l'institut du monde arabe et plein d'autres, arrêt des caisses noires et reversement, .....
Réponse de le 07/11/2013 à 11:53 :
tout a fait d'accord avec vous
Réponse de le 07/11/2013 à 18:53 :
si vous lances une pétition en ce sens je la signe.
a écrit le 07/11/2013 à 10:45 :
Quand on voit le résultat de son action à Cherbourg, ça fait peur d'avoir une personne pareille à Bercy.
a écrit le 07/11/2013 à 10:45 :
Des pistes d'économie : 3 jours de carence maladie pour les fonctionnaires = plus d'un milliard annuel d'économies, annulation du RSA dès 18 ans et formation en échange (projet d'emploi et non pas assistanat à vie..), suppression du sénat, ....
Réponse de le 07/11/2013 à 11:22 :
Moi je propose de garder le RSA pour les jeunes en difficulté (qui ont d'autres ambitions que de gagner 400€/mois toute leur vie, contrairement à vous apparemment), mais de supprimer la retraite des vieux gâteux dans votre genre pour les remettre au travail plutôt que d'encourager leur assistanat.
Réponse de le 07/11/2013 à 11:58 :
soyez poli, "vieux gâteux" est employé à tort , et la suppression des retraites ne vous honore pas !
a écrit le 07/11/2013 à 10:21 :
Et les dépenses, il va les trouver ou ? Encore des annonces sans précision. Le peuple commence à se résolter du coup on annonce des réductions de dépenses mais sans planning ni projet précis. Et pendant ce temps, Hollande dépense 900 000€ pour 2jours à New York.
a écrit le 07/11/2013 à 10:02 :
monsieur,l'état ;pour commencer;ferait bien de rétroverser toutes les taxes qu'il perçoit,a la sécu,taxes destinées a cet organisme,et avant de de faire des effets d'annonce de grande moralité, qu'il paye ses dettes!!
a écrit le 07/11/2013 à 10:01 :
Voilà une déclaration qui va encore améliorer la "bonne relation" entre Moscovici et le copain de Hollande.
a écrit le 07/11/2013 à 9:47 :
C'est très crédible... d'autant que les objectifs fixés sont vraiment TRES ambitieux !
a écrit le 07/11/2013 à 9:46 :
Les seules économies sont faites sur le dos des régions, qui augmentent les impôts.
C’est un beau théâtre de mauvais acteurs
a écrit le 07/11/2013 à 9:45 :
Quel vent alors qu'ils ne font rien!
a écrit le 07/11/2013 à 9:41 :
que Cazeneuve montre l'exemple et commence par diviser par deux son salaire mirobolant!
Réponse de le 07/11/2013 à 10:10 :
avant des slogans de moralité,que l'état paye ses dettes avec toutes les taxes qu'il perçoit destinées a la sécu et qu'il ne reverse pas,voilà un slogan de moralité
bien vu tony,et le sénat qui ne sert a rien,c'est la maison de retraite des politiques!!
Réponse de le 07/11/2013 à 10:11 :
avant des slogans de moralité,que l'état paye ses dettes avec toutes les taxes qu'il perçoit destinées a la sécu et qu'il ne reverse pas,voilà un slogan de moralité
bien vu tony,et le sénat qui ne sert a rien,c'est la maison de retraite des politiques!!
Réponse de le 07/11/2013 à 10:11 :
avant des slogans de moralité,que l'état paye ses dettes avec toutes les taxes qu'il perçoit destinées a la sécu et qu'il ne reverse pas,voilà un slogan de moralité
bien vu tony,et le sénat qui ne sert a rien,c'est la maison de retraite des politiques!!
Réponse de le 07/11/2013 à 12:32 :
Donc en économisant un la moitié d'un salaire de ministre, soit environ 5000€ par mois, vous comptez boucher le trou de la sécu? Pour rappel, ce dernier est de 40 millions d'euros PAR JOUR.
Réponse de le 07/11/2013 à 21:37 :
ma pauvre bleu, pfff vous etes la cousine ou la maman de cazeneuve ou quoi ?

facile a dire , et pourquoi pas tripler le salaire de cazeneuve hein ca changera pas grand chose hein?

on vous a jamais dit que cetait les petits ruisseaux qui faisant les grandes rivieres?

en plus cest plutot du 10000 euros nets soit 20 000 euros bruts d'economie que 5000...
a écrit le 07/11/2013 à 9:01 :
Gouvernée par des sectaires incompétents et accros de la dépense publique sans limite, le pays s' enfonce dans une longue nuit qui durera au moins 10 ans. Tout le reste raconté par une presse et des médias aux ordres du pouvoir politique, c' est un grand nuage de fumée !!!!
a écrit le 07/11/2013 à 8:58 :
Sans réforme pas de diminution des déficits, tout le reste est du baratin monsieur le ministre. Il est urgent d agir avec un retrait de la puissance publique de certains secteurs ou le secteur privé feraitcmieux
a écrit le 07/11/2013 à 8:54 :
... mais bien sur. Suffit de fixer des objectifs pas trop ambitieux pour ne pas froisser la nomenklatura de gauche et le tour est joué. Toujours plus de fonctionnaires pour le public et plus d'impôts pour le privé, c'est pas plus compliqué !
a écrit le 07/11/2013 à 8:48 :
D'où il sort celui là il sera intraitable il fait maintenant de la pub pour les plats cuisinés attention à la viande de cheval. La machine perpétuelle à mensonge tourne à plein régime. Attention aux nouvelles taxes, c'est reparti.
a écrit le 07/11/2013 à 8:39 :
que normalement quand on fait des économies dans un état, on essaie par la même de baisser les impôts. En France, on fait des économies, peut être, mais on aime surtout augmenter les impôts.
a écrit le 07/11/2013 à 8:30 :
encore un mensonge ex mr herault avez dit "maxi 15 conseillers par ministére la semaine derniere ils etaient encore une vingtaine, le chateau mazarine ,,,, pourquoi 35 ministéres ,,,, pourquoi les sous prefectures, les comités theodule, les agences d'état, on parle de l'écotaxe alors pourquoi tous ces déplacements intempestifs qui ne sont que de la com .pourquoi les cures thermales avec creme de jour pour les rides etc etc

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :