1.490 euros par mois : le coût de la vie selon les Français

 |   |  405  mots
42% des personnes interrogées estiment les inégalités des revenues comme les plus répandues
42% des personnes interrogées estiment les inégalités des revenues comme les plus répandues (Crédits : reuters.com)
Une enquête de la Drees montre que les Français perçoivent de plus en plus les inégalités sociales. En 2011, près de la moitié d'entre eux ont gagné moins de cette somme.

1.490 euros par mois, voilà la somme minimum qu'il faut gagner par mois pour vivre en France, selon selon une enquête de la Direction de la recherche, des études, de l'évaluation et des statistiques (Drees) publiée mercredi.

75 euros de plus qu'en 2008

L'inflation mise à part, ce niveau est en augmentation de 75 euros par rapport à 2008. Il varie toutefois en fonction des revenus les cadres et professions libérales citant 1.560 euros en moyenne, les ménages les moins riches évoquant 1.410 euros. 

De même, les habitants de l'agglomération parisienne citent un revenu supérieur (1.620 euros), tandis que ceux des communes de moins de 20.000 habitants évoquent un montant inférieur (1.430 euros). 

À titre de comparaison, le Smic mensuel dans l'Hexagone s'élève à 1445,38 euros bruts (environ 1.128 euros nets). Quant au niveau de vie médian après impôts -la moitié des Français gagne moins, l'autre moitié gagne plus -  était en 2011 de 1.630 euros par mois. La même année, 8,7 millions de personnes vivaient avec moins de 977 euros par mois (seuil de pauvreté, qui touche une personne sur deux à Roubaix).

Des inégalités sociales de plus en plus fortes 

Publié chaque année, le baromètre de la Drees montre également que "les Français perçoivent de plus en plus la montée des inégalités sociales". Neuf sur dix estiment que les inégalités ont augmenté ces cinq dernières années (sept sur dix partageaient ce constat en 2000).

Les inégalités des revenu sont considérées par 42% des sondés comme les plus répandues mais les inégalités d'accès aux soins sont considérées comme les plus inacceptables (22%), devant les revenues (19%) et le logement (16%).

Le niveau des cotisations jugé correct

Le niveau de vie des retraités est moins bon que celui du reste de la population pour près d'un Français sur six (58%). Ils sont d'ailleurs 62%, soit 6% de plus qu'en 2004, à ne pas considérer comme envisageable de vivre dans une maison de retraite. 

Fait étonnant, si huit Français sur dix s'estiment en bonne santé, ils sont 42% à penser que celle de leurs compatriotes se dégrade (38% estiment le contraire).

Face à ces constats, une large majorité (64%) juge normal que la France consacre un tiers du revenu national au financement de la protection sociale,  mais 60% pensent que les entreprises ne doivent cotiser "ni plus ni moins qu'actuellement", une évolution "notable" selon la Drees.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 27/01/2016 à 15:12 :
C'est impressionnant, j'ai fais le calcul, jeune ingénieur célib à 34k brut, si j’achète en IDF, il me reste 100e à la fin du mois pour les extra. J'imagine même pas pour une personne au smic. Impressionnant vraiment, ça ne donne pas envie d'investir dans ce pays ...
a écrit le 16/11/2014 à 12:14 :
Il y 'a trop d'impôts en France.
Les célibataires sont trop taxés.
Les proprio c'est les pires (taxe foncière, taxe d'habitation, charges de copropriété, impôts sur le revenu).
Les Français, grosso merdo, c'est le jus de citron des cocktails des banquiers internationaux (ben oui puisque la France ne frappe plus monnaie depuis 1973).
a écrit le 06/02/2014 à 14:38 :
@manu : je comprends parfaitement votre point de vue, c'est moche
Comme disait Coluche en parlant du gouvernement / diplomates : dites-nous ce dont vous avez besoin on vous dira comment vous en passer :))
En france, il ne faut pas être célibataire pour survivre mais de toute manière il ne faut pas être en France du tout...
a écrit le 06/02/2014 à 8:48 :
...ne veulent rien dire, à l'instar du seuil de pauvreté. Il y a des besoins incontournables : se loger, se nourir, s'habiller, se soigner, se déplacer, s'instruire. Vu que le premier besoin est le principal poste de dépense pour grand nombre de français : Le coût de la vie avec la résidence principale remboursée et sans.
a écrit le 05/02/2014 à 20:22 :
Le sondage a été fait dans un petit village du Berry ?
Réponse de le 05/02/2014 à 21:16 :
Pas sur j'y habite et mon cout de la vie est plus important que ca. Mais ils ne doivent pas inclure les retraite additionnelle que l'on cotise ni les loyer ou crédit immobilier qu'on paie. Et là miracle on y arrive à leur chiffre...
a écrit le 05/02/2014 à 19:18 :
moins de fautes d’orthographe s'il vous plait !
a écrit le 05/02/2014 à 18:40 :
Nous sommes très rassurés,
nos Parlementaires,
Ghson et ses subalternes,
les héritiers Peugeot,
nos politicards dans les partis politiques,
nos fonctionnaires chéris,
nos banquiers,
nos assureurs,
les EDF,
les assimilés fonctionnaires du mille feuille français
** dans leurs agences blas blas banquets,
** nos faux experts auto proclamés dans les centre de de rien du tout,

tous peuvent vivre sans aucun problème, rine ne peut leur arriver.
Réponse de le 06/02/2014 à 9:10 :
Tous ce beau monde mérite beaucoup plus, leur train de vie est trop limité, leurs avantages doivent être revalorisés et des emplois d'avenir devraient leur être accordés pour essuyer leur vaisselle dorée à l'or fin, cirer leurs chaussures de luxe, passer l'essuyette sur leur voiture dès qu'ils arrivent chez eux et avant qu'ils repartent au Concert ou dans un restaurant 3 étoiles michelin midi et soir, 365jours / 365.
a écrit le 05/02/2014 à 17:13 :
Je vais faire une ventilation de mes propres besoins de salaire par mois en étant célibataire:

600€ pour payer l'appartement.
150€ de charges de copropriétés.
125€ pour les impôts sur revenus.
88€ pour les impôts fonciers.
60€ pour les impôts locaux.
200€ pour les frais et le carburant de la voiture.
90€ pour prévoir le remplacement de la voiture.
240€ pour la nourriture.
130€ pour les vêtements et chaussures.
50€ de placement sur un PEL.
25€ pour l'Electricité.
20€ pour l'eau froide (la chaude est inclus dans mes charges de copropriété, comme le chauffage).
20€ pour le coiffeur.
38€ pour internet et téléphone.
10€ pour le cinéma.
12€ pour l'assurance logement.
4€ pour la protection juridique.
15€ pour prévoir l renouvellement du matériel informatique et télévisuel.
15€ pour prévoir l remplacement de l'électroménager.
30€ pour prévoir le remplacement des meubles.
et on va dire 78€ pour faire les cadeaux et aller voir la famille qui habite à 550 km de chez moi.

On est à 2000€ net, et c'est un minimum pour moi.
Notez que je ne pars pas en vacances.
Réponse de le 05/02/2014 à 17:56 :
vous allez chez jacques dessange tous les mois ou quoi? + la voiture, le forfait internet illimité, le remplacement d'électroménager plein pot, les habits de marque (130€ par mois...), le fait que vous êtes propriétaire, etc. N'essayez pas de nous faire croire qu'on ne peut pas vivre pour moins de 2000€ par mois en France. Ce que vous avez montré c'est qu'on vit correctement pour 2000€ par mois en France (hors Paris intra muros) en étant célibataire, ce qui semble aller à l'encontre de votre propos
Réponse de le 05/02/2014 à 18:19 :
@Manu7681:
0€ si tu récupères des cartons et que tu vis dans la rue.
0€ alors de charges de copropriété.
125€ pour les impôts sur revenus.
0€ pour les impôts fonciers.
0€ pour les impôts locaux.
0€ si tu vends la bagnole.
50€ si tu prends les transports en commun.
240€ pour la nourriture.
30€ si tu t’habilles chez Emmaus.
1621€ de placement sur un PEL.
5€ si tu t’éclaires à la bougie.
20€ pour les douches municipales.
0€ si tu demandes à un pote de galère de te couper les cheveux.
15€ pour un forfait téléphone.
0€ si tu regardes les gens qui entrent dans le cinéma et te racontent le film.
0€ pour l'assurance logement puisque t’as plus de logement fixe.
4€ pour la protection juridique.
0€ si t’utilises le matériel informatique et télévisuel des autres.
5€ pour les articles ménager de ta tente.
10€ pour prévoir le remplacement de la tente.
et on va dire 78€ pour aller voir la famille qui habite à 550 km de chez toi.

Total 379€ + 1621€ de placements = 2000€ mieux répartis
Réponse de le 05/02/2014 à 18:31 :
Je note que votre coiffeur a bien de la chance de vous rencontrer chaque mois pour vous scalper un demi centimètre de chevelure, idem pour les intermittents du spectacle. Je retiens que votre budget est de 1572 euros mensuel en l'absence de charge exceptionnelle (remplacement de matériel). Avec un loyer de 600 euros par mois j'ose espérer que que vous disposez d'une surface habitable confortable pour un célibataire (plus de 35 m2) et pour un budget alimentation de 240 euros par mois que vous ne devez pas être affamé avec un IMC inférieur à 18,5. N'y voyez aucune jalousie de ma part mais votre niveau de vie semble plutôt confortable par rapport à nombre de familles françaises. A noter aussi que vous n'avez pas à priori volontairement (ou involontairement) d'enfants à charge représentant un poste de dépense non négligeable au budget d'un foyer.
Réponse de le 05/02/2014 à 20:11 :
20 euros le coiffeur en salon, c'est le tarif. Au minimum dans la ville on trouve du 16 euros, mais c'est du coiffeur du bled. La voiture, c'est indispensable pour aller travailler. Les bus et le tramway de la ville ne vont pas à mon travail. L'internet et téléphonie, c'est un forfait correct. Les fringues, quand on bosse en contact avec la clientèle, il faut être très présentable.
Oui, je suis propriétaire, et je ne peux pas revendre avant 10 ans sinon je perdrais au moins 30000 euros dans la bataille.
Et pour 2000€, j'estime ne pas vivre correctement car me me serre sérieusement la ceinture. Oui, je ne pars pas en vacances, je ne vais que très rarement boire un verre avec des potes, et je réfléchis à 2 fois avant de dépenser quelque chose.

J'ai des choses à acheter encore, j'ai un volet roulant à changer, une douche a refaire, une cuisine à refaire, la peinture de la salle, de la chambre et de la cuisine à faire.
Bref, je n'ai pas les moyens de faire ça. Et pourtant, ça permettrait de relancer un peu la consommation du pays si on m'en donnait les moyens.
Pour le moment, je ne peux rien faire de plus.

Oui, je vis correctement, mais sans excès. Et c'est bien là le problème, c'est que je veux vivre plus et mieux. Arrivé à 33 ans, c'est normal de vouloir plus.
Réponse de le 05/02/2014 à 20:21 :
Pour le remplacement de l'électroménager, un frigo, c'est 600€. Un four, c'est 300€. Un micro onde/chaleur tournante, c'est au moins 200€. Une machine à laver, c'est à peu près 600€. Après, c'est le petit électroménager entre 10 et 50 euros par appareil.

A l'heure actuelle, je cherche à remplacer mon canapé cuir. Sur le net, je peux en trouver un confortable pour à peu près 700€ livré. Le confort est une chose importante pour moi qui ai des problèmes de dos. D'ailleurs, ma voiture ne dois pas être un bas de gamme, mais un milieu de gamme au minimum (question de confort), et ma literie aussi doit être confortable pour mon dos. Au travail, mon siège doit être hyper confortable et réglable.

Alors, oui, on vit, mais c'est chaud quand même. Moi, je ne vois pas comment je pourrais faire si les impôts grimpent encore en flèche. Je pense surtout aux impôts fonciers qui pèsent vachement lourd grâce au taux d'imposition de la ville (29%). Dans d'autres ville, c'est 15%.
Réponse de le 05/02/2014 à 20:21 :
Des chaussures et des vêtements tous les mois ??? Quant au coiffèur, achetez une tondeuse (moins de 30 euros). Perso, ça fait 20 ans que je n'en ai pas vu un.
Réponse de le 05/02/2014 à 21:15 :
Mais voyons 2000€...c'est un salaire qui ne vous mène nulle part! C'est vrai que depuis des décennies on nous a habitué à des salaires de misère...et on est "tout content", parceque "on a le social"...le social, oui, mais ça coute combien? ça nous a plombé notre économie...LE social !! et ce n'est pas prêt de s'arranger...Moi je me suis expatrié pendant 40 ans, quand je suis rentré chez moi, et que j'ai vu les salaires, je me suis mis à pleurer.
Réponse de le 05/02/2014 à 23:20 :
@@Manu: bon, à partir d'un certain âge (pas toujours certain d'ailleurs), on fait la raie avec l'éponge de la vaisselle :-) c'est donc les frais d'éponges qu'il faut compter et pas le coiffeur...sauf si, bien entendu, mater la coiffeuse vaut 20 euros :-)
Réponse de le 06/02/2014 à 8:25 :
Non, pas des chaussures et des vêtements tous les mois, mais j'achète un max en période de solde ou d'opérations spéciales. Par exemple, pendant les soldes actuelles, j'ai acheté 2 paires de pompes, un blouson, 3 T-shirt, 2 chemises, 2jean's.
Et croyez moi, ce ne sont pas des pompes et des jean's à 100€, mais plutôt à 30€.
Réponse de le 06/02/2014 à 10:16 :
Le salaire médian FR est de 1630€ donc oui il est largement possible de vivre avec moins de 2000€.... sauf si il y a 32M de SDF dans les rues...
a écrit le 05/02/2014 à 16:17 :
Il faut être très doue pour pouvoi tirer des enseignements de cette avalanche de chiffres !!!!!
a écrit le 05/02/2014 à 13:56 :
Impressionnnant un chiffre aussi précis .... car selon que l'on soit propriétaire ou locataire, que l'on soit berger dans la montagne, en activité dans une grande ville ou retraité à la campagne, cette notion de "besoin" varie du simple au double, non? ;-)
Réponse de le 05/02/2014 à 18:21 :
@cricri06: c'est sûr que les besoins, cela peut être un petit pipi ou une grosse commission :-)
Réponse de le 05/02/2014 à 18:33 :
Suivons l'exemple du président, le scooter est un moyen de locomotion économique pour qui souhaite rencontrer sa maîtresse.
a écrit le 05/02/2014 à 12:57 :
"près d'un Français sur six (58%)" : il faut qu'on m'explique, là, depuis quand 1/6 et 58/100 sont des nombres proches ?
a écrit le 05/02/2014 à 12:42 :
"Fait étonnant, si huit Français sur dix s'estiment en bonne santé, ils sont 42% à penser que celle de leurs compatriotes se dégrade (38% estiment le contraire)."
Etonnant au contraire de ne pas comprendre ce "B-A-BA" mathematique : la "dérivée d'une fonction" qualifie la variation de la fonction. Par exemple une personne peut avoir un revenu important mais qui dimimue : dans ce cas, la valeur de la fonction est élevée, mais la tendance ("dérivée"), elle est négative... Apparement c'est ce que percoivent les Francais...
Elementary my dear Watson...
a écrit le 05/02/2014 à 12:37 :
il s'agit du "coût de SURVIE", sinon c'est 2500 per capita.
a écrit le 05/02/2014 à 11:13 :
les français doivent s'attendre a de fortes hausses de prélèvements dès cet été,il n'est plus possible d'attendre dans de nombreux domaines!la sécu(médecine et retraites) est en fort déficit,seule une hausse des cotisations permettra d'enrayer le mouvement.la taxe sur les produits pétroliers doit etre augmentée pour lutter contre cette pollution qui nous étouffe!la loi duflot(25% de logements sociaux),n'est pas financée actuellement,seule une hausse de la fiscalité locale permettra aux maires de mener a bien les efforts.les français sont demandeurs de tous ces progrès,la démocratie exige que les élus suivent leur volonté!
Réponse de le 05/02/2014 à 12:13 :
Depuis quelque temps en lisant vos commentaires je me demande si c'est premier ou second degré ??
Votre message comporte un programme qui est certainement loin d'être partagé:
Hausse des cotisations, hausse des carburants , hausse des impôts locaux (en auriez-vous oublié ???)
Je croyais naivement qu'il était question d'une baisse des dépenses ??
Réponse de le 05/02/2014 à 12:30 :
Ah bon ! Et moi qui croyais, comme l'indique les derniers sondages d'opinion) que la majorité des français souhaite que l'état et les collectivité baissent leurs dépenses !
Peut-être ne vivons-nous pas dans le même pays.
Pour votre information, je vis dans une commune (dirigée par un maire PS) ou les taxes locales ont augmenté de plus de 30% durant la mandature en cours et qui me coutent 1,8 mois de salaire (et je ne suis pourtant pas smicard) !
Et vous trouvez qu'il faut augmenter encore ces taxes les plus injustes socialement. Je pense que vous êtes probablement un de ces fonctionnaires qui vivent bien tranquillement sur le dos des travailleurs, des vrais.
Réponse de le 05/02/2014 à 12:42 :
les elus nous appelent les zupiens 1345 euros pour vivre avec 2 enfants, le budjet campagne municipales 45 euros par habitant soit 3 millions d'euros
Réponse de le 05/02/2014 à 15:19 :
C'est curieux que certains ne voient pas que ces arguments ne sont que la provoc qui veut faire croire que c'est bien un élu du PS
Réponse de le 05/02/2014 à 17:02 :
Qu'il soit élu ou pas on s'en tape une chose est sûr c'est que c'est un imbécile.
Réponse de le 05/02/2014 à 17:08 :
J'habite une municipalté PS, sur ma facture d'eau 2013/2014, la Tva à 7% pour la période 2013 a été remboursée et remplacée par le nouveau taux à 10% , le site Véolia dit que ce n'est pas grave car celà ne représente que quelques euros en plus par abonné et pourtant Edf/Gdf sait facturer au prorata du nombre de jours lorsqu'il y a une modification de tarif, à qui profite cette augmentation de Tva ?
a écrit le 05/02/2014 à 10:38 :
C'est le salaire unique que l'on devrait verser à nos politiques, puisqu'ils sont au "service" de la nation à les en croire...
a écrit le 05/02/2014 à 10:15 :
"...envisageable de vivre dans une maison de retraite."...Qui peut envisager de "vivre" dans une maison de retraite? Les maisons de retraites, mêmes les plus sophistiquées restent des "mouroirs", des lieux de solitude, d'angoisse, de détresse. Les maisons de retraites ne sont qu'une activité économique destinée avant tout à générer du cash. L'altruisme, la dimension humaine ne sont pas des priorités.Ce sont les excroissances de nos sociétés déshumanisées où les vies sont ne sont plus que des tronçons de rentabilité dont l'avant dernier n'est pas le moins rentable. Le dernier le plus rentable et sur un court laps de temps étant celui des obsèques.
Réponse de le 05/02/2014 à 11:33 :
1
Réponse de le 05/02/2014 à 12:58 :
+1
Réponse de le 05/02/2014 à 14:51 :
Tu ne sais pas de quoi tu parle !!! Moi qui connais tres bien le sujet (ado j'ai vecu en maison de retraite pendant 15 ans, ma mere en etant la directrice logé sur place) et si tu choisi bien et suffisament tôt, plutot que d'attendre d'être grabataire pour être mis d'office dans un "mouroir" comme tu dis, alors tu peut choisir un lieu de vie entouré de personnes, proposant des activités, être libre de vivre comme tu l'entend mais avec tous les avantages d'être entouré en cas de souci.
Combien de personne aujourd'hui se retrouve dans des états lamentables car elles sont tombées, seules, dans leur maison vide et qu'il a fallu 3 jours à quelqu'un pour s'en apercevoir.
Dans une maison de retraite au moins il y a toujours du monde, jour et nuit, si jamais quelqu’un tombe.
Et quand au fait que ce sont des « machines à fric » je vous invite à avoir à gérer un établissement de la sorte où le pourcentage de remplissage des chambres doit être au minimum de 80% pour que les comptes soient à l’équilibre, c’est-à-dire pour juste pour ne pas perdre d’argent.

Quand a ceux qui mettent +1 relisez mon commmentaire et , peut etre, vous arreterez de mettre des +1 a ce genre de commentaire sans fondements
Réponse de le 05/02/2014 à 19:23 :
tout à fait d'accord avec votre réponse @BJ38
Réponse de le 06/02/2014 à 8:35 :
"Et quand au fait que ce sont des « machines à fric » je vous invite à avoir à gérer un établissement de la sorte où le pourcentage de remplissage des chambres doit être au minimum de 80% pour que les comptes soient à l’équilibre, c’est-à-dire pour juste pour ne pas perdre d’argent. " : Vu les tarifs pratiqués et le temps alloué aux "patients", on se demande bien comment...
a écrit le 05/02/2014 à 10:14 :
Chiffre fantaisiste, ne tenant surtout pas compte des APL (et autres aides) permettant a des gens gagnant le smic (1128€) de payer 100€ de loyer alors que d'autres (par ex a 1630€) payent 700€ de loyer. Qui des deux est pauvre? Il faut arreter de pleurer tjs sur les meme en s'appuyant sur des chiffres faussés
Réponse de le 05/02/2014 à 10:55 :
Pas faux, cependant pour payer 100 € de loyer avec une apl Max aux environs de 270 € par mois, faut vivre en HLM. C'est loin d'être le cas de tous les foyers modestes...le calcul est alors 700 € de loyer (votre exemple) - 270 € soit 430 € de reste à charge...pour 1100 € de salaire ramené à 700 pour 1600, je vous laisse faire la comparaison.
Réponse de le 06/02/2014 à 8:39 :
Juste remarque... Du reste, vous oubliez ceux qui se plaignent de leurs petites retraites de seulement 1500 euros pour les mêmes métiers que ces SMICards. Au passage, si on paye 700 euros de loyer à 1630 euros, c'est pour une raison simple : Les APL rentre les SMICards dans la concurrence au profit des bailleurs qui peuvent augmenter leurs prix.
a écrit le 05/02/2014 à 10:00 :
Ces montants sont par personne ou par foyer? Comment un couple avec 2 enfants peut-il vivre en région parisienne avec €1 400 par mois si son loyer lui prend déjà €800? S'il alloue tout le reste à la nourriture ça fait €1,50 par repas et par personne? Beaucoup de statistiques de ce type sont publiées mais je ne comprends pas précisément le calcul.
Réponse de le 05/02/2014 à 11:55 :
personne n est oblige de vivre a paris et de faire des enfants quand on sait qu on ne pourra pas les elever !!
Réponse de le 05/02/2014 à 12:39 :
relisez l'article et le sondage, ensuite vous palabrerez
a écrit le 05/02/2014 à 9:56 :
Je suis surpris par ce montant.... dommage que l'étude n'indique pas la ventilation poste par poste (logement, transport, nourriture, etc...) des 1490 € par les interrogés. Cela donnerait une vision de ce que l'on appelle "vivre" en France....
a écrit le 05/02/2014 à 9:40 :
Certains ont droit à des aides, certains ne payent pas d'impôts, certains sont juste à la limite et eux n'ont droit à rien. Qui faut-il plaindre ?
Réponse de le 05/02/2014 à 10:17 :
+1 et j'en voit tout les jours
Réponse de le 05/02/2014 à 10:59 :
Ceux qui sont à la limite...ET ceux qui ont les aides. Vous vous trompez de combat en opposant les deux...
a écrit le 05/02/2014 à 9:39 :
Et pour paris ?
Réponse de le 05/02/2014 à 12:42 :
pour Paris vous devez compter votre "mensualité" ISF, et bien sur votre CSG , l'impot que vous payer sur une somme que vous n'avez pas touchée, etc, donc 5000€ ad minima; aberration française quand tu nous tiens !
a écrit le 05/02/2014 à 9:34 :
Neuf sur dix estiment que les inégalités ont augmenté ces cinq dernières années, c'est donc un ressenti, mais quelle est la réalité ? Quand les inégalités sont importantes il faut utiliser le salaire médian et non plus le salaire moyen qui n'a plus grande signification. Les inégalités sont aussi et surtout liées aux patrimoine.
a écrit le 05/02/2014 à 9:27 :
Bonjour
Je signale que depuis environ 40 ans , dans l'écriture des nombres , on ne doit plus séparer les tranches de trois chiffres par des points.
En écriture internationale et informatique les points représentent des virgules.
Bonne journée
Réponse de le 05/02/2014 à 10:16 :
C'est le systeme anglosaxon qui utilise le "." comme ","
Réponse de le 05/02/2014 à 15:53 :
C'est un article en français.
a écrit le 05/02/2014 à 8:25 :
Penser disculpe de ne rien faire.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :