Airbus, PSA et GDF principaux bénéficiaires de la visite chinoise

Cinquante contrats, d'une valeur estimée à 18 milliards d'euros, ont été signés avec la Chine lors de la visite du président Xi Jinping à Paris. Les entreprises historiques françaises ont prolongé leurs accords avec leurs partenaires chinois.
Pour François Hollande, la venue de Xi Jinping à Paris est une étape importante de notre histoire, 50 ans après le rétablissement des relations diplomatiques entre nos deux pays.(Photo : Reuters)
Pour François Hollande, la venue de Xi Jinping à Paris est "une étape importante de notre histoire, 50 ans après le rétablissement des relations diplomatiques entre nos deux pays".(Photo : Reuters) (Crédits : reuters.com)

18 milliards d'euros, voilà ce que devrait rapporter en terme de contrats la visite du président chinois Xi Jinping à Paris.

Lors d'une déclaration conjointe au côté de son homologue chinois, le président de la République François Hollande a fort à propos souligné l'impact supposé de ces contrats sur l'emploi :

Les cinquante accords qui ont été signés aujourd'hui représentent une valeur de 18 milliards d'euros. Dix-huit milliards d'euros de contrats, c'est de l'emploi, de la croissance et surtout des perspectives d'ampleur pour les années qui viennent.

Il faut toutefois souligner que si ce sont des entreprises françaises qui ont signé les contrats, ils sont souvent exécutés en partenariat avec des entreprises chinoises et en Chine.

En voici une liste non-exhaustive, secteur par secteur.

  • Aéronautique: Airbus enchaîne les contrats

L'avionneur européen Airbus a reçu une commande de la Chine portant sur 70 avions d'une valeur de plus de dix milliards de dollars (plus de 7 milliards d'euros). Parmi ces appareils, 43 sont de la famille A320 et 27 sont des A330 dont l'acquisition était gelée à cause de la querelle sur le système européen d'échanges de quotas d'émissions de CO2).

En outre, l'avionneur a signé la prolongation de l'activité de son usine chinoise de Tianjin de 10 ans, jusqu'en 2025. "Un avion sur deux pour les besoins chinois est produit par cette chaîne d'assemblage", a précisé Fabrice Brégier, le directeur exécutif d'Airbus.

>> Airbus produira des A320 NEO en Chine

Du côté des hélicoptères, Airbus Helicopters, ex-Eurocopter, a signé un accord pour construire 1.000 hélicoptères EC175 d'ici à vingt ans avec Avic, son partenaire chinois depuis 2004, pour un montant total estimé entre 13 et 15 milliards d'euros.

  • Automobile: avalisation du mariage PSA/Dongfeng

PSA Peugeot Citroën et Dongfeng ont officialisé leur mariage, sous l'égide de l'État. La France et le constructeur chinois déboursent chacun 800 millions d'euros pour prendre l'un et l'autre 14% du capital. Ceci les placera au même niveau que l'actionnaire historique, la famille Peugeot, à l'issue d'une augmentation de capital de 3 milliards d'euros.

>> PSA: le grand tournant pour le constructeur français en crise

Symbole du changement, le constructeur avait confirmé la semaine dernière le choix de Louis Gallois, soutenu par l'État français, comme futur président de son conseil de surveillance, en remplacement de Thierry Peugeot.

Sur la seule Chine, PSA prévoit de tripler les ventes de DPCA, sa co-entreprise historique avec Dongfeng à 1,5 million d'unités en 2020.  Avec à la clé la création d'une nouvelle usine s'ajoutant aux trois que possède déjà PSA avec Dongfeng en Chine. 

  • Énergie: la Chine demandeur de gaz

Total a signé avec le pétrolier CNOOC un accord prolongeant jusqu'en 2019 la livraison de gaz naturel liquéfié (GNL) au groupe public chinois. Il prévoit aussi que soit étudiée la possibilité de nouer un partenariat dans les infrastructures d'importation et de distribution de GNL en Chine. Total fournit jusqu'à 1 million de tonnes de GNL par an à la Chine depuis 2010. 

De son côté, GDF Suez a signé un accord de coopération avec Beijing Enterprise Group, en vue de développer des projets gaziers et d'efficacité énergétique en Chine

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 5
à écrit le 27/03/2014 à 16:31
Signaler
Je viens de lire à l' instant que la chine exécutait plus de cytoyens à elle seule que le reste du monde !!! A méditer !!!!

à écrit le 27/03/2014 à 16:30
Signaler
Ce sont des options sur contrats à venir !! Ce ne sont pas des contrats fermes !!!!

à écrit le 27/03/2014 à 13:12
Signaler
des petites retombées, c'est tout!! renseignez vous..pour l'instant la visite "chinoise", nous coûte un bras!! Ducasse et Cie......La France et son prestige"..tu parles! les droits de l'homme ont été abordés???Le Tibet?????? MO-TUS !!!!!

à écrit le 27/03/2014 à 11:15
Signaler
Je sens qu'il y en a un qui va être muté en Mongolie... Prends de gros manteaux et...Bonne chance !!! Duc...!!! ;-)

à écrit le 27/03/2014 à 11:10
Signaler
Qu'on ne dise pas que c'est de ma faute , j'étais de l'avis de Meng...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.