UMP : l'audit financier dévoile une dette de 74,5 millions d'euros

Ce chiffre a été communiqué mardi soir au bureau politique du parti, rapporte Le Parisien, et est issu de l'audit financier commandé par la nouvelle direction.
Il apparaît que l'UMP devrait disposer, à horizon 2017, de moyens réajustés pour son action politique, a déclaré la parti dans un communiqué. (Photo: Reuters)
Il apparaît que l'UMP devrait disposer, à horizon 2017, de moyens réajustés pour son action politique", a déclaré la parti dans un communiqué. (Photo: Reuters) (Crédits : reuters.com)

74,5 millions d'euros: tel est le montant de la dette qui plombe l'UMP au 30 juin. Au 31 décembre dernier, il s'élevait même à 78,5 millions d'euros.

Le chiffre a été communiqué ce soir à 18 heures au bureau politique du parti, rapporte Le Parisien, à l'occasion de la présentation des conclusions de l'audit financier commandé par la nouvelle direction et réalisé par le cabinet Advolis.

44 millions d'euros de prêt bancaires

Selon Le Parisien, de ces 74,5 millions d'euros de dette, 44 millions dépendent de prêts bancaires et 27,45 millions relèvent d'un emprunt contracté pour acheter le siège du parti, dans le XVe arrondissement de Paris. 2,42 millions d'euros supplémentaires ont été prêtés à l'UMP par son groupe parlementaire et 500.000 euros relèvent du prêt personnel accordé au parti par un donateur non précisé.

50.000 euros: les frais de transports de Copé et sa femme en 2013

Selon France TV Info, parmi les dépenses recensées par l'audit, le train de vie de l'entourage de Copé aurait été épinglé. Les frais de transports de l'ancien président du parti et de sa femme s'éleveraient notamment à 50 000 euros en 2013. L'UMP aurait également dépensé plus de 10 millions d'euros en "presse, publication et télévision" en 2012 (alors que pour la même période le Parti socialiste déclarait 858 399 euros).

Le Canard enchaîné a par ailleurs dévoilé des factures de téléphone de Rachida Dati pour deux appareils financés par le parti s'élevant à 10 000 euros annuels.

"De moyens réajustés" à horizon 2014

Selon Le Parisien, pour la partie immobilière de sa dette, l'UMP aurait toutefois obtenu un sursis des créanciers, avec un rééchelonnement de la durée du remboursement du prêt pour le siège. Le journal affirme également qu'un rendez-vous entre les trois nouveaux dirigeants du parti (Fillon, Raffarin et Juppé) et les banques était prévu mardi après-midi.

Dans un communiqué, le parti fait d'ailleurs savoir que "dans le cadre du scénario qui a été dégagé, il apparaît que l'UMP devrait disposer, à horizon 2017, de moyens réajustés pour son action politique".

 

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 28
à écrit le 10/07/2014 à 8:56
Signaler
on a franchis le mur du ridicule et du pathétique , ils l'ont fait , une dette énorme qui au demeurant trouve encore des banquiers qui leur prête plus facilement qu'a une TPE ou PME , mais quand meme comment avoir confiance en des gens qui nous disen...

à écrit le 09/07/2014 à 21:48
Signaler
Avec un tôt de crédit a la consommation, leur remboursement devrait pouvoir prochainement rembourser une grosse partie de la dette du pays. Après tous c'était bien eux au pouvoir et c'est bien eux qui l'ont fait ce trou...

à écrit le 09/07/2014 à 16:09
Signaler
LOL on va appeler christine lagarde du fmi pour leur faire un prêt...

à écrit le 09/07/2014 à 15:45
Signaler
Toutes ces histoires laisseront des traces.

à écrit le 09/07/2014 à 13:24
Signaler
Ce qui me surprend dans les commentaires, c'est qu'il y en ait encore qui puissent faire confiance à l'UMP! Comme aux autres partis d'ailleurs... Cela fait 35 ans qu'ils nous prouvent leur incompétence, il est grand temps d'en changer! Perso, plutôt ...

à écrit le 09/07/2014 à 12:08
Signaler
Les règlements de comptes à l'UMP ne règle pas la dette de cette dernière, mais cette dette explique sans aucun doute la Dette de la France. - Ne sont-ils pas les mêmes qui ont (mal) géré notre pays?

le 09/07/2014 à 14:07
Signaler
comme celui qui gère actuellement mais là silence

à écrit le 09/07/2014 à 11:44
Signaler
Et après comment faire confiance aux hommes politiques pour redresser le pays??? Ils n'arrivent déjà pas à équilibrer le compte de leur parti... je n'ose pas imaginer comment fonctionnent leurs comptes bancaires personnels... Ah si je sais: plutôt bi...

à écrit le 09/07/2014 à 9:02
Signaler
et dire que ces gens la de droite comme de gauche ,nous demande à nous de faire des efforts ,de nous serrer la ceinture,nous ponctionnent de plus en plus sur nos maigres salaires et eux ,abusent d'argent qui n'est en aucun cas le leur ......

à écrit le 09/07/2014 à 8:30
Signaler
Tous le systeme du haut est a eradiqué..de gauche à droite, des politiques des syndicats des copains etc etc...on appelle cela une revolution

à écrit le 09/07/2014 à 8:24
Signaler
On explose son forfait téléphonique. Forfait Rachida : c'est l'escroquerie version 4G

à écrit le 09/07/2014 à 7:26
Signaler
On comprend mieux pourquoi personne ne veut remettre en cause le millefeuille administratif, tout les politiques profitent grassement du système en place. Les seules questions qu'ils se posent: "Comment continuer d'être élu".

à écrit le 09/07/2014 à 5:53
Signaler
Déjà avec l'Etat Français, le gouvernement et sa classe politique médiocre qui sont ensemble un très lourd boulet à traîner, on s'en tire pas trop mal, mais imaginez la France débarrassée de ces cohortes de profiteurs, qui n'ont jamais réellement bos...

le 09/07/2014 à 7:09
Signaler
Que votre commentaire fait du bien car nous sommes surement des milliers a penser ainsi

le 09/07/2014 à 9:21
Signaler
Tellement vrai . Nous sommes gouvernes par des incompétents chroniques de droite et de gauche qui vivent chichement a nos crochets .. Ils n'ont jamais mis les pieds dans une entreprise , jamais fait autre chose que de la politique .. Il est plus que...

à écrit le 09/07/2014 à 5:49
Signaler
Mais ces guignols n'arrivent même pas produire une gestion saine de leur propre parti, c'est même pas la taille d'une PME, et ces apprentis dirigeants veulent être aux commandes d'un Etat ? pourquoi étonnons-nous encore que l'on meurt lentement ? Nou...

à écrit le 09/07/2014 à 0:26
Signaler
Ces cadres se sont livrés à un pillage généralisé de leur propre partie, qu'en est il de la France?

à écrit le 08/07/2014 à 23:49
Signaler
C'est sur ces paniers percés que les électeurs de droite compte pour redresser le pays? En 10 ans la droite a été incapable de désendetter la France. Ni hier ni demain elle le fera. Seul Valls et les sociaux démocrates le pourront. Comme Schröder en ...

à écrit le 08/07/2014 à 23:25
Signaler
50000 Euros de frais de voyage...combien de pains au chocolat ?

à écrit le 08/07/2014 à 23:02
Signaler
Il faut dégager tous ces cancers de notre res publica. Le nettoyage total de toute cette génération totalement incapable de gérer un budget est un IMPERATIF! Et faire en sorte que les remplaçants comprennent les mots élites, travail, intelligence, Vi...

à écrit le 08/07/2014 à 22:47
Signaler
DEHORS !!!!!

à écrit le 08/07/2014 à 22:41
Signaler
Tout va bien. Par contre, il y a trop de fonctionnaires en France et en plus richement payés. Pensez donc un catégorie C gagnant 1560€ primes compris après 25 ans d'ancienneté. C'est scandaleux ! Nous UMP prônons les économies, l'exemplarité, la m...

à écrit le 08/07/2014 à 22:27
Signaler
Avec un site internet à 2 millions d'euros et un hébergement à 100k€ par mois, la confiance peut revenir. Si vous appelez l'UMP pour plus d'information, c'est Rachida qui vous repondra car elle a un forfait à 1000 euros par mois. De quoi répondre à ...

à écrit le 08/07/2014 à 21:42
Signaler
Voilà une découverte stupéfiante, à l'UMP aussi on est socialiste dans la colonne "dépense". On aurait pas un de Gaule ou un Colbert dans le coin pour leur donner des leçons de bonne gestion à ces incapables ? Dire que ça a gouverné la France pendant...

à écrit le 08/07/2014 à 20:56
Signaler
Les créanciers sont plus proches des partis politiques que des entreprises. Il est vrai que le copinage des coquins est ce qui gère ce pays. Le plus marrant ces irresponsables se disent apte à gouverner la France et faire des économies il est vrai qu...

à écrit le 08/07/2014 à 20:49
Signaler
Ils sont incapable de gérer convenablement les comptes de leur partie et ce sont les mêmes qu'ils veulent gouverner la France.On comprend mieux pourquoi la dette est abyssal. Tous des bons à rien.

le 09/07/2014 à 8:57
Signaler
Bon a rien ? non, mauvais en tout...

à écrit le 08/07/2014 à 20:21
Signaler
la honte de la France ! Qu'ils arrêtent de se prétendre gaullistes !

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.