"Arnaud et moi ne sommes pas loin des frondeurs" (Benoît Hamon)

 |   |  418  mots
L'Allemagne sert ses intérêts personnels, pas ceux de l'Europe, a par ailleurs estimé l'ancien porte-parole du parti socialiste et actuel ministre de l'Education nationale.
"L'Allemagne sert ses intérêts personnels, pas ceux de l'Europe," a par ailleurs estimé l'ancien porte-parole du parti socialiste et actuel ministre de l'Education nationale. (Crédits : reuters.com)
Après Arnaud Montebourg, Cécile Duflot et les députés frondeurs, c'est au tour du ministre de l'Education nationale de sortir du bois en s'opposant ouvertement aux choix économiques de la tête de l'exécutif.

Arnaud (Montebourg) et moi ne sommes pas loin des frondeurs, mais notre problème n'est pas d'en prendre la tête. Notre volonté est d'être au service d'un rassemblement de la gauche et de peser au sein du gouvernement.

La phrase est signée Benoît Hamon, Ministre de l'Éducation nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, qui s'oppose désormais officiellement aux choix économiques de François Hollande et de Manuel Valls. La semaine dernière, le président de la République et son Premier ministre n'avaient eu de cesse d'affirmer qu'ils conserveraient leur cap. C'est à dire celui d'une politique de l'offre matérialisée par le Pacte de responsabilité.

>> Lire Budget: les contre-propositions de députés PS frondeurs

"La relance de la demande est la condition de la réussite de la politique de l'offre qui a été faite depuis deux ans. On ne peut rien vendre aux Français s'ils n'ont pas des revenus suffisants," estime pour sa part l'ancien porte-parole du Parti socialiste dans une interview donnée au Parisien, alors qu'il doit prononcer un discours ce dimanche à l'occasion de la fête de la Rose à Frangy autour d'Arnaud Montebourg.

Pour Benoît Hamon, ce ne sont plus Angela Merkel et l'Allemagne qui doivent donner le la à la politique économique menée en Europe. "L'Allemagne sert ses intérêts personnels, pas ceux de l'Europe," s'agace-t-il dans le quotidien.

Dans le camp d'Arnaud Montebourg et Cécile Duflot

Samedi, le ministre de l'Economie s'était lui même montré très critique à l'égard des choix budgétaires de l'exécutif et avait réclamé dans un entretien au Monde un changement de politique :

"Aujourd'hui, la réduction à marche forcée des déficits est une aberration économique, car elle aggrave le chômage, une absurdité financière, car elle rend impossible le rétablissement des comptes publics, et un sinistre politique, car elle jette les Européens dans les bras des partis extrémistes."

Le ministre de l'Education nationale a par ailleurs apporté son soutien à l'ancienne ministre du Logement écologiste Cécile Duflot, qui vient de publier un livre dans lequel elle égratigne le président de la République et le Premier ministre en s'opposant à leur ligne. Pour lui, c'est ouvrage est plus qu'un simple "règlement de compte".

"C'est dommage, car je sais que Cécile a beaucoup d'idées, dont certaines que je partage, d'ailleurs," déplore-t-il dans les colonnes du Parisiens.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 25/08/2014 à 17:24 :
Maintenant vous en faites partie, au moins c'est clair
a écrit le 25/08/2014 à 12:14 :
pffffff
a écrit le 25/08/2014 à 12:11 :
UNE relance pars le pouvoir d achat n est jamais negatives,? MAIS pour LA CROISSANCE il faut reindustrialisse et modernisse notre appareil productif,? LES francais et l europe ont rate le coche de la robotissation ? et ont prefere SOIT PARS PARESSE?SOIT PARS AVIDITTE?envoye leurs productions dans les pays emergents AUJOURDHUI ILS EN SUBISSENT LES CONSEQUENCES? S IL DOIT Y AVOIR UN CHANGEMENT POLITIQUE ?ILS DOIT ETRE Là???
a écrit le 25/08/2014 à 11:52 :
DEPENSON DEPENSONS DEPENSONS !! OH OUI !
a écrit le 25/08/2014 à 11:05 :
Ces pseudo frondeurs n'ont en fait avancé aucune proposition digne de ce nom car ils n'en n'ont pas sinon la bonne vieille relance de la conso avec de l'endettement supplémentaire à la clé .
a écrit le 25/08/2014 à 9:40 :
Malin ce type il fait une déclaration de faux cul et après il se planque derrière montegourde qui n'y voit que du feu.
a écrit le 25/08/2014 à 8:07 :
Nos politiques ont constamment les yeux tournés vers les élections. Ils s'organisent, ils mentent, ils combinent. Et lorsqu'ils gagnent ils se répartissent les portefeuilles mais ils n'ont aucun projet pour la France. Ilś ne sont même pas d'accord entre eux. La France n'avancera jamais avec des gens pareil.
a écrit le 25/08/2014 à 8:00 :
Tous ce monde appartient à un même gouvernement et à une même majorité. Comment peut mener une politique ensemble avec autant de divergence. Qui est le chef ? que fait t'il ?
a écrit le 25/08/2014 à 7:58 :
Sans doute demande par Hollande, leur objectif est de rassembler les socialistes !
Le reste c'est du bruit pour alimenter les médias et occuper le terrain
a écrit le 25/08/2014 à 7:13 :
J'aime bien les politiques plus on est nul plus on se fait entendre dans les médias, nous la un M. Hamon qui n'a jamais vu un atelier de sa vie qui a vécu sur le dos du contribuable qui vit dans son miroir qui lui renvoi un égo démesuré sous un air de faux cul. Nous avons queqle s pendant aussi à droite type M. Hortefeux ou Mme Morano. Tous ses comédiens mauvais acteurs mais également destructeur de la France sont la par leur mentor les présidents qui cherchent soit à calmer les frondeurs en les faisant rentrer dans un gouvernement de vrais de chevaux bien connus ou qui les mettent pour leur grande gueule ou docilité aux risques d'être stupides. Il ne faut oublier que pour tous ces gens la France est un tremplin et en mettant un accessoire , mais pour l'avenir du pays RAS.
a écrit le 25/08/2014 à 6:00 :
J'imagine les unes du F.A.Z et de Die Welt ce matin!
a écrit le 25/08/2014 à 5:56 :
Rappel des faits. 1981 programme commun, doublement du smic, recrutement massif de fonctionnaire, nationalisation de toute l'industrie et la Banque, Retraite a 60 ans..Resultats: .Explosion des deficits, Plongee du Franc ect ..1 an et demi plus tard l'economie Francaise est sortie de la route...
Réponse de le 25/08/2014 à 8:01 :
Vous avez raison, tout le monde oubli que c'est Mitterand qui est a l'origine des déséquilibres structurels de la France. Et personne n'a n'y repris de vrais réformes depuis, d'où les déficits abyssaux de la France
a écrit le 25/08/2014 à 5:51 :
Nous allons pouvoir juger du degré d'autorité du copule Hollande et Valls !
Une ligne jaune a été franchie, c'est inacceptable, intolérable, nous prendrons les mesures qui s'imposent ...♪♪♪♫♫♫♫♪♪ pirouli piroula et c'est tout !
a écrit le 24/08/2014 à 21:00 :
Ah, les marchands de rêve sont de retour en vue de 2017 ... Super. Donc programme économique: encore plus d'allocs, contrats aidés, fonctionnaires, le tout avec l'argent des autres. Déjà testé depuis 30+ ans, ça marche super bien, surtout pour faire toujours plus de dette en fait.
a écrit le 24/08/2014 à 20:55 :
Comment peut-on s'opposer à ce point au gouvernement auquel on appartient et ne pas être viré sur le champs ?
On se demande vraiment où est-ce qu'ils vont nous emmener...
a écrit le 24/08/2014 à 20:47 :
François et moi, manuel, on est tout proches de partir...
a écrit le 24/08/2014 à 20:26 :
Du jamais vu un ministre de l économie qui refuse de mener la politique économique du gouvernement ?
Monsieur le président prenez vos responsabilités , la vie des français en dépend
a écrit le 24/08/2014 à 20:23 :
Difficile d'être à la fois frondeur et au gouvernement... sauf à être d'une hypocrisie politicienne la plus extrême, va falloir avoir un peu assumer : Chevènement, lui, je ne artage pas toutes ses idées, mais il avait au moins les "corones" de démissionner .. et vous ?
a écrit le 24/08/2014 à 19:01 :
C'est du baratin pour occuper LF terrain et donner une micro lueur d'espoir a ceux qui désapprouvent Hollande et Valls. S'agit d'un peu de communication. Pour le reste rien ne change, c'est de l'enfumage.
C'est tout
a écrit le 24/08/2014 à 18:41 :
Si le premier est désavoué , il faudra en trouver un autre pour endosser cette nouvelle politique, cela va de soi .
a écrit le 24/08/2014 à 18:37 :
Bien ingrat tous ses ministres qui seraient dans l'ombre sans le Président mais il est qu'en politique de droite comme de gauche le pays est un tremplin pour la fonction suprême et les citoyens un mouchoir que l'on jette lorsque la fonction est atteinte. Concernant les grandes!!!! idées de M. Hamon qui n'a jamais travaillé de sa vie et qui vit au crochet des contribuables il faudra nous expliquer comment la relance empêchera un balance commerciale désastreuse car la relance servira les BRICS pas la France qui n'a pas de produit de grande conso à proposer en dehors de l'automobile. Nous avons besoin de produire pour l'export ce qui permettra de relancer la machine industrielle mais pour cela il faut couper dans le vif du vivier de la gauche.
a écrit le 24/08/2014 à 18:23 :
Rappelons que Benoit Hamon n'a qu'une licence d'histoire et est totalement incompétent en économie (et à peu près en tout d'ailleurs...).
Réponse de le 24/08/2014 à 18:36 :
C'est vrai, la France adepte de la nn excellence.. m.Sarkosy a lui redoublé sa sixième..
Réponse de le 24/08/2014 à 20:29 :
Ce qui ne l a pas empêché d enseigner a l université , un passe droit pour un encarté vous trouvez cela normal
Réponse de le 25/08/2014 à 5:52 :
Hamon coche toutes les cases du petit militant socialiste bien sectaire: syndicaliste etudiant UNEF (gauche) des 17 ans. Un petit Fouquier-tinville qui me glace le sang...
a écrit le 24/08/2014 à 18:16 :
2 bons a rien inutiles jamais gagnes 1 centime dans une entreprise privee...
Réponse de le 24/08/2014 à 18:23 :
au moins un avis intéressant !
a écrit le 24/08/2014 à 16:23 :
On a pas eu l'avis de Ségolène quand même !
a écrit le 24/08/2014 à 16:19 :
Si Arnaud veut aller au bout de ses idées, il faut sortir de l'euro, et pourquoi pas de l'espace économique... Ce n'est pas pour demain, mais les esprits sont en train de s'y préparer.....
Pour ceux qui attendent 2017 avec impatience, ils vont être déçu... On ne peut être candidat, si on est embourbé dans les affaires judiciaires....
Courage
Réponse de le 25/08/2014 à 8:38 :
La présomption d'innocence, vous connaissez ?
a écrit le 24/08/2014 à 15:31 :
Le prochain conseil des ministres s'annonce convivial. Franche camaraderie, solidarité et esprit d'équipe sont au programme. Notre gouvernement va faire des étincelles.Manque plus qu'un gentil mot de Sego pour apaiser l'ambiance...
Réponse de le 24/08/2014 à 16:30 :
Rassurez vous,ils ont un terrain d'entente:LA GAMELLE
a écrit le 24/08/2014 à 15:24 :
Vous avez aimé Dufflot, vous allez adorer Arnaud et Benoit : voici deux arrivistes qui ne regardent que leur "carrière personnelle" et n'ont cure de l'intérêt de leur pays. Que font-ils au gouvernement ?
Réponse de le 24/08/2014 à 15:32 :
s'il n'y avait que ces 2 là, qui ne foutent rien au gouvernement, ce ne serait pas SI GRAVE !
Réponse de le 24/08/2014 à 18:08 :
En parlant d'arriviste, JV Placé ne va pas tarder à nous en sortir une toujours à la pointe pour faire avancer son cas personnel, celui là. Déjà sénateur, si c'est pas une honte!
Réponse de le 25/08/2014 à 0:04 :
Que voulez-vous mes chérubins ! certains ont la chance . Tout le monde peut pas gagner au loto .
a écrit le 24/08/2014 à 14:42 :
MON CHER BENOÎT JE T’ENVOIE TOUT MON AMOUR… moi aussi j ai pleuré l’agneau tendre et pas seulement… et j ai ressentie l injustice française sur le visage de Notre MINERVE AVEUGLE qui VIT AVEC LE SOURIRE DE LA PERFIDIE DEVANT NOUS TOUS, et j ai gouté l amertume de la non fraternité…. et de l inculture en pleine culture… du vice en plein pureté… les ombres des lumières… le prisonièrat de l’exclusion de la liberté française… LUMIÈRE AMOUR CONSCIENCE SUR LE TERRE DE LA LIBERTÉ ET DE LA FRATERNITÉ….
Réponse de le 24/08/2014 à 15:34 :
"...Psychédélique"...! comme aurait dit Salvador Dali !
a écrit le 24/08/2014 à 14:14 :
Voilà que les gauchistes du PS demande une relance. Avec quel argent? Celui des expatriés fiscaux ou il veulent l'emprunter sur le marché et atteindre les 3000 milliards de dettes? Ils jugent la politique actuelle trop à droite... je suis plié. Même Mitterrand (pourtant pas vraiment à droite) avait compris l'utilité des marchés financiers dans une économie capitaliste. Or se gouvernement tente l'expérience de les remplacer par la BPI et des investisseurs étrangers.
Réponse de le 24/08/2014 à 16:34 :
Remarquez si déjà on réussit à attirer les capitaux étrangers c'est l'essentiel. Mieux vaut faire fuir les rentiers français que les travailleurs...
Réponse de le 25/08/2014 à 8:40 :
On s'en fou des travailleurs : il y en a des milliards dans le monde.

Des riches, non, et il n'y en aura pas pour tous les pays..
a écrit le 24/08/2014 à 14:04 :
Si il est cohérent, qu'il commence par supprimer le crédit impôt recherche, totalement inefficace sel la cour des comptes, et qui coûte 6000 millions par an.
Réponse de le 24/08/2014 à 14:08 :
Supprimer les aides aux entreprises pourquoi pas. Mais dans se cas il faut avoir des impôts et des taxes raisonnables (se qui n'est actuellement pas le cas).
Réponse de le 24/08/2014 à 14:34 :
Super idée... on a déjà des wagons de cadres qui s'expatrient, et on va ajouter un second TGV.

Ah qu'elle va être belle la France quand il ne restera plus que des fonctionnaires et des chômeurs...
Réponse de le 25/08/2014 à 8:42 :
Le CIR est une nécessité, sinon les labos partent immédiatement.
a écrit le 24/08/2014 à 13:58 :
et pour faire quoi? battre des bras? il y a une paires de bras cassés dans les politiques qui fraudaient mettre a la retraite
a écrit le 24/08/2014 à 13:14 :
C'est ce qui arrive toujours à un gouvernement de gauche, il est pied au mur devant les réalités économiques, du coup, soit il applique une politique économique de gauche ( taxation des riches, du travail des capitaux et dépenses sociales non créatrice de richesse ni d'emploi ) et se retrouver responsable d'une chute à la URSS, ou a la cuba ou qui vous voulez, soit il oublie qu'il est de gauche, il essaie de relancer l'économie tant bien que mal, mais avec le mécontentement de son électorats. Etre de gauche, ce d'avoir des valeurs humaines, pas aveugle des réalités économiques, ni esclave idéologie qui refuse la réflexion, ni faire un discours hypocrite lorsqu'on est dans l'opposition pour satisfaire sa base électorale et agir en contraire car les faits sont têtus.
Réponse de le 24/08/2014 à 18:05 :
pour moi c MARINE ça ne pourra etre pire
a écrit le 24/08/2014 à 12:51 :
Là je pense qu'on n'est pas loin de la dissolution . Le vote de la loi de finance sera le juge de paix, mais préparez-vous pour des législatives pour la fin de l'année ...
Réponse de le 24/08/2014 à 13:05 :
ça m'étonnerait. Ceux en place ne lâcheront pas aussi facilement leurs privilèges
Réponse de le 24/08/2014 à 14:37 :
Là vous rêvez... la soupe est trop bonne pour les élus de gauche. Vous pensez qu'il vont mettre leur tête sur le billot pour garder leur idéologie ?

Regardez le total des revenus d'un député et on en reparlera...
Réponse de le 24/08/2014 à 16:38 :
Le problème de la dissolution c'est de trouver une nouvelle majorité qui aurait des idées intelligentes....Et de ce côté-là ce n'est pas gagné !
a écrit le 24/08/2014 à 12:42 :
Jamais bon de parler pour les autres. Arnaud est assez grand pour dire lui-même où il se situe :-)
a écrit le 24/08/2014 à 12:05 :
Stop avec ce gouvernement
Comment peuvent ils rester au gouvernement ils ne sont d'accord sur rien un peu de courage !!
Quand au premier ministre et le président ils battent des records d'impopularité
Idem démission
a écrit le 24/08/2014 à 12:04 :
Que tous nos élus soient bénévoles, et la France ira mieux.
Cela redonnera du sens à tous et chacun, dans leurs actions.

A qui profite ce climat mondial de guerre :
"aux fabricants de canons, à ceux qui les financent, et ceux qui y envoient les autres se faire tuer, par les manipulations les plus grossières" sic ma grand-mère. Qu'il y a t'il de changé, aujourd'hui, maintenant que c'est moi qui suis grand-mère ?
Réponse de le 24/08/2014 à 13:05 :
+1 vous avez totalement raison
a écrit le 24/08/2014 à 11:47 :
HOLANDE A FAIS DEUX GROSSE EREURS POLITIQUE /1/ IL NA PAS TENUS COMPTE DES VOIES DU PARTIE DE GAUCHE ? /2/IL N A PAS RESPECTE LES BONNE IDEES DES VERTS SUR LA TRANFORMATION ENERGETIQUE PORTEUSSE DE BEAUCOUP D EMPLOIES ? AUJOUR D HUI IL EST SEUL? EST LES JEUNES LOUP VEULENT LE QUITTEZ ?POUR ASSURE LEUR AVENIR HIPOTETIQUE???
Réponse de le 24/08/2014 à 13:08 :
Hein ?
Réponse de le 24/08/2014 à 15:28 :
Avec les profs de gauche au gouvernement que des planques... De ce fait ils ont failli pour vous apprendre l orthographe et la conjugaison
Réponse de le 24/08/2014 à 15:38 :
Hollande a fait plus que 2 grosses erreurs il a tout fauxt! les promesses, c'est beau, mais il n'en a tenu aucune( excepté le s"uper mariage pour tous" ! tu parles d'un boulot!
a écrit le 24/08/2014 à 11:42 :
Les vieilles lunes de la gauche recommencent, distribuer l'argent qu'elle n'a pas, relance qui va gonfler les importations et creuser le déficit commercial....et on peut être rassurer avec la solidarité gouvernementale c'est une vraie équipe qui a les manettes!!!!!
a écrit le 24/08/2014 à 11:33 :
"Aujourd'hui, la réduction à marche forcée des déficits est une aberration économique".qu'est-ce qu'il appelle a marche forcée?J'ai plutot l'impression que la dette augmente et que les augmentations d'impot ont servi a arroser n'importe quoi sauf l'essentiel.Ce gars est complètement largué.
Réponse de le 24/08/2014 à 16:44 :
Le problème n'est pas de courir après l'équilibre budgétaire mais simplement de produire les services publics demandés par la population avec des coûts unitaires raisonnables. Une administration improductive ne profite à personne...et malheureusement aucun gouvernement depuis 20 ans n'a sérieusement travaillé sur cette question....
a écrit le 24/08/2014 à 11:24 :
Ceux qui bloquent le système : vos amis les banquiers et votre bureaucratie ( féodale selon Alexis de Tocqueville)
Réponse de le 24/08/2014 à 14:40 :
Faudrait relire Tocqueville... quand il parle de l'administration française (nombreuse par rapport à celle des USA de l'époque), il n'y a que 120.000 fonctionnaires en France...

J'aimerai bien qu'on en revienne à cet effectif... on paierai moins d'impôts...
a écrit le 24/08/2014 à 11:09 :
C'est quoi, ce "cirque" ? S'ils n'approuvent pas réellement les actions de LEUR gouvernement, qu'ils démissionnent. Et s'ils restent, cela veut dire qu'ils "se foutent de nous"! Allons, messieurs, un peu de dignité et de respect envers les électeurs qui veulent bien rester dans votre parti. Agissez ou partez !!!!
a écrit le 24/08/2014 à 11:05 :
Pitoyable est pareille querelle, à l'égal de celle de la droite ; l'on peut y voir une raison logique : la même attitude des deux chantres contre la finance, le premier après son discours de 2010 à Davos, le second après celui du Bourget en 2012.
La question n'est pas de se disputer avec l'Allemagne mais de rester avec elle dans le même foirail de Bruxelles.
a écrit le 24/08/2014 à 11:04 :
La meilleure solution aujourd'hui avec 17% de popularité pour Hollande, c'est la démission de ce gouvernement et lancer des élections présidentielles anticipées. Le problème, c'est qu'ils sont plus intéressés par leur avenir personnel que par le redressement de la France. De Gaulle a eu les C* de mettre son mandat en balance ; seulement voilà, le PS n'a jamais eu de C*
a écrit le 24/08/2014 à 11:00 :
C'est le "jour des fleurs", pour ces deux amateurs....si on ne leur en fait pas, eux se font des compliments, jamais mieux servi que par soi même !
a écrit le 24/08/2014 à 10:39 :
Encore un effort pour expliquer que c est aux artisans et petits commerçants de faire grève pour que les smicards soient augmentés , jusqu'à ce qu' ils arrivent au seuil d être des épargnants , et notre société repartira., a condition de ne plus recevoir la misère des autres .
a écrit le 24/08/2014 à 10:35 :
@Paul. Ah bon parce-que normalement les gens voient les intérêts des autres avant les leurs. Vous avez lu trop (ou pas assez) de trucs.
a écrit le 24/08/2014 à 10:33 :
Tout çà c'est de la manipulation de l'opinion.Hollande ne fait rien ,alors il faut des opposants pour faire croire qu'il a du mérite a faire ce qu'il fait alors u'il ne fait rien.C'est un jeu de rôle pour montrer qu'il a du courage de faire ce qu'il fait alors qu'en fin de compte il fait rien
a écrit le 24/08/2014 à 10:20 :
Les rats commencent à quitter le navire. Est-ce le naufrage ou la résurrection?
a écrit le 24/08/2014 à 10:09 :
il a raison l'Allemagne s'en fout de la France elle ne voit que ses intérêts;
Réponse de le 24/08/2014 à 10:26 :
Benoit Amon, Arnaud Montebourg, Cecile Duflot ont raison ;
Valls est un problème pour la France et pour le PS. Il faut le renvoyer dans son milieu naturel UMP et en Espagne sa patrie natale.
Réponse de le 24/08/2014 à 11:01 :
comme EUX MEMES!!
Réponse de le 24/08/2014 à 11:06 :
Hollande n a rien fait depuis son arrive

l Allemagne est plutôt un exemple a suivre
Penser que faire des dettes va nous sortir de la crise c est revenir 30 ans en arrière
Avec les emplois jeunes les baisses d impôts on en est Toujours aux vieilles recettes
Il faudra bien réformer l état et le code du travail
Réponse de le 24/08/2014 à 13:25 :
Pour votre voisin, vous regardez-vous ses intérêts à lui ? Admettons que oui, votre voisin vient vous demander de l'aide, vous l'aidez avec ce que vous pouvez d'argent, c'est bien et tout à votre honneur, mais si votre voisin jette l'argent par les fenêtres et vient vous demander de l'aide encore, je suis très curieux de voir votre réaction.
Réponse de le 24/08/2014 à 14:19 :
@ paul, La France se préoccupe des problèmes allemand? Tout se que veux la France c'est dépenser sans compter avec la garantie que au pire l'Allemagne payera ses dettes (Via des "bons européens"). La politique de Hamon et Montebourg est utopique et n'a fonctionné nulle part dans le monde.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :